« Tariq Ramadan, recalé | Accueil | La "votation" sur le droit de vote des étrangers »

10 décembre 2005

Méthode globale : la contre-offensive de la gauche éducative

Dans Présent d'aujourd'hui, Jeanne Smits, qui suit pour le quotidien le dossier de l'éducation, prend acte des déclarations du ministre de l'Education sur les méthodes de lecture :

Gilles de Robien a tenu un langage extraordinairement ferme, des propos sans précédent qu'il a réitérés jeudi devant des étudiants de la Sorbonne. Il a promis une circulaire sous huit jours, applicable dès janvier. Il a promis une circulaire sous huit jours, applicable dès janvier. Il a dénoncé les méthodes globales et assimilées comme des outils qui conduisent les enfants à la noyade.

Jeanne Smits insiste, avec les italiques d'origine, sur la mise en cause des méthodes "assimilées", car c'est sur ce point que va se dérouler la vraie bataille. La stratégie de la gauche éducative est en effet de renvoyer dos-à-dos les partisans du "tout global" et du "tout syllabique", pour prétendre que les méthodes actuellement majoritaires sont un juste milieu : c'est ce que fait Libération de ce matin. Le quotidien présente les déclarations du ministre comme une "opération de com" dérisoire contre une méthode globale inusitée :

Alors que cette façon d'apprendre à lire est déjà écartée des programmes, le ministre attise la polémique.

Comme le Nouvel Obs dressant la liste noire des "néo-réacs", Libé énumère pour les diaboliser les auteurs hétérodoxes, les "idéologues" de la méthode syllabique :

Marc Le Bris, Rachel Boutonnet, Fanny Capel, Agnès Joste, Guy Morel et Daniel Tual-Loizeau ou Jean-Paul Brighelli.

La machine de désinformation de gauche est donc lancée pour défendre le statu quo en matière d'éducation. Jeanne Smits le constate, se demandant si le ministre tiendra bon :

Qu'en sera-t-il ? Il y aura, à tout le moins, une bataille très rude. Une bataille de l'information pour commencer.

Henri Védas

Posté le 10 décembre 2005 à 17h27 par Le Salon Beige | Catégorie(s): Valeurs chrétiennes : Education

Commentaires

si vous aviez des doutes quand à la capacité du système éducatif français à instruire nos enfants, la lecture de ces articles du mathématicien Laurent Lafforgue qui vient de démissioner du Haut Conseil pour l'éducation, devraient les dissiper rapidement:

http://www.ihes.fr/%7elafforgue/textes/Gaz105Tribune1.pdf

http://www.ihes.fr/%7elafforgue/textes/SEL.pdf

extraits de son courrier de démission:
" Monsieur le Président du HCE,

Je vous remercie de votre message ci-dessous qui nous donne
l'ordre du jour de la prochaine réunion.

Je ne peux m'empêcher de réagir sur certains points qui me plongent dans le désespoir.

Le principal est le suivant:

> - appel aux experts de l'Education nationale : Inspections générales et directions de l'administration centrale, en particulier direction de l'évaluation et de la prospective et direction de l'enseignement scolaire,
>

Pour moi, c'est exactement comme si nous étions un "Haut Conseil des Droits de l'Homme" et si nous envisagions de faire appel aux Khmers rouges pour constituer un groupe d'experts pour la promotion des Droits Humains.

Je m'explique: depuis un an et demi que j'ai commencé à m'intéresser sérieusement à l'état de l'éducation dans notre pays – en lisant tous les livres de témoignage d'instituteurs et de professeurs que j'ai pu trouver, en recueillant systématiquement tous les témoignages oraux ou écrits d'enseignants avec qui je peux être en contact, en interrogeant moi-même des jeunes pour jauger ce qu'ils savent ou ne savent pas – je suis arrivé à la conclusion que notre système éducatif public est en voie de destruction totale."

Rédigé par : FRL | 10 déc 2005 19:18:47


pour les méthodes de lecture syllabique:

http://www.parutions.com/pages/1-17-26-5084.html

voir aussi: méthode Delille et la pédagogie Jeanqui rit

Rédigé par : FRL | 10 déc 2005 19:34:16

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige