« Vendredi 13, il y a des bonnes nouvelles | Accueil | L'Abbé de Naurois est mort »

13 janvier 2006

Chemin néo-catéchuménal : l'attention paternelle de Benoît XVI

Il y a quelques jours, le Saint-Siège a rappelé à l'ordre le Chemin néo-catéchuménal à propos de certaines de ses pratiques, en particulier touchant à la célébration de la Messe. La lecture de la lettre du cardinal Arinze, publiée mercredi, pourrait être pleine d'enseignements pour bien des paroisses françaises.

Hier, le Pape recevait 200 familles de ce mouvement charismatique partant comme missionnaires, en particulier en Amérique latine. Zenit rapporte :

"Chères familles, se réjouissait le pape, vous témoignez par votre histoire que le Seigneur n'abandonne jamais ceux qui se confient à lui. Continuez donc à diffuser l'Evangile de la vie (…). Montrez que le Christ est le roc solide sur lequel bâtir sa vie, et que la confiance en lui n'est jamais vaine ».

Au lendemain de la publication d’une lettre du cardinal Francis Arinze sur la liturgie dans le mouvement, Benoît XVI a pour sa part insisté sur le rôle de la liturgie « dans l'évangélisation ».

« Votre longue expérience confirme bien que le caractère central du mystère du Christ célébré dans les rites liturgiques constitue une voie privilégiée et indispensable pour construire des communautés chrétiennes vivantes et persévérantes, a déclaré le pape. Précisément pour aider le Chemin Néocatéchuménal et rendre encore plus pénétrante son action d’évangélisation en communion avec tout le Peuple de Dieu, la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements vous a communiqué en mon nom, quelques normes concernant la célébration eucharistique, après la période expérimentale qu’avait accordé le Serviteur de Dieu Jean-Paul II. Je suis certain que vous observerez attentivement ces normes, qui reprennent ce qui est prévu dans les livres liturgiques approuvés par l’Eglise ».

« Grâce à l’adhésion fidèle à toute directive de l’Eglise, vous rendrez encore plus efficace votre apostolat en harmonie et pleine communion avec le pape et les pasteurs de chaque diocèse."

Cet épisode montre combien les voies de l'Eglise sont éloignées de celles du monde : dans quel parti, dans quelle institution humaine des membres rappelés à l'ordre sur des points fondamentaux se rassembleraient-ils filialement, quelques jours plus tard, autour de leur chef ? "Voyez comme ils s'aiment" !

Henri Védas

Posté le 13 janvier 2006 à 19h31 par Le Salon Beige | Catégorie(s): L'Eglise : Vie de l'Eglise

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige