« Fofana et la banalisation de la barbarie | Accueil | Finkielkraut ce soir sur KTO »

05 mars 2006

Le Planning familial veut parler de son histoire ? Parlons-en...

LeplannLe Planning familial célèbre ses 50 ans, avec un livre retraçant son histoire, une exposition à Grenoble, où il est né, un colloque à la Bibiothèque nationale le 8 mars, un congrès les 16 et 17 mars et une journée anniversaire le 18 mars à la Mutualité - et bien d'autres festivités à travers la France. Autant d'occasion pour les médias de réaliser des reportages hagiographiques sur ce mouvement qui revendique comme une gloire son rôle dans la légalisation de l'avortement.

On gage que cette histoire officielle n'évoquera que du bout des lèvres la mémoire du Docteur Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, fondatrice en 1956 de la Maternité heureuse devenue plus tard le Mouvement Français pour le Planning familial (MFPF). Le Dr Weill-Hallé a en effet rapidement désavoué l'association quand elle a vu l'idéologie mortifère qu'elle adoptait :

"En 1956, quand nous avons contribué avec un petit nombre d'amis à promouvoir le Planning Familial en France, nous pensions travailler pour le mieux vivre des couples et la libération de la femme. Du moins l'avons nous cru.
Nous assistons désormais à une exploitation démagogique de la même idée, qui ne peut plus offrir aux femmes que l'image d'une fausse libération.
C'est ainsi qu'en France nous nous retrouvons en pleine campagne électorale en faveur de la libéralisation de la loi sur l'avortement [...] Le "droit de la femme" à l'avortement est une expression qui ne consacre en réalité que son esclavage." (Discours de 1970; Source : Trève de Dieu).

Un tournant pour le MFPF a été son affiliation en 1958 à l'IPPF (International Planned Parenthood Federation) de Margaret Sanger. Et là encore, l'histoire officielle ne dira pas tout : elle oubliera de citer les discours et ouvrages de Sanger qui, jusque dans les années 1950, appelaient en des termes violents à la ségrégation et à la stérilisation des "incompétents", des "asociaux" et des "races génétiquement inférieures" (Source: EWTN, v.o.).

Henri Védas

Add. : un lecteur nous a envoyé cette synthèse sur les origines et l'idéologie de l'IPPF.

Posté le 5 mars 2006 à 22h10 par Le Salon Beige | Catégorie(s): Culture de mort : Avortement

Commentaires

" Le "droit de la femme" à l'avortement est une expression qui ne consacre en réalité que son esclavage." "

Je trouve cette phrase criante de vérité, car ammener une femme à tuer son enfant est certainement la pire chose qui puisse exister.

Rédigé par : Ad jesum per mariam | 6 mar 2006 11:18:57

Le Planning familial ou l'histoire d'une croisade... maçonnique :

http://www.christ-roi.net/index.php/La_Franc-Ma%C3%A7onnerie_n%27a_plus_l%27impact_ni_l%27influence_qu%27elle_a_pu_avoir_autrefois_sur_la_soci%C3%A9t%C3%A9#Histoire_d.27une_croisade

Le mouvement maçonnique Mouvement français pour le planning familial "est, par le canal de la Fondation Rockfeller, l'émanation d'une des plus grandes forces capitalistes du monde" :

http://www.christ-roi.net/index.php/Mouvement_fran%C3%A7ais_pour_le_planning_familial

Rédigé par : Phil | 6 mar 2006 13:47:07

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige