« Exit Karl Zero ! | Accueil | Teknival : la SPA porte plainte »

04 mai 2006

Le Pape excommunie 4 évêques chinois

Lahire parlait ce matin du problème soulevé par les nominations d'évêques en Chine. Il est précisé depuis que le Vatican a excommunié jeudi les 2 évêques nommés par l'église "patriotique chinoise", ainsi que les 2 évêques qui ont présidé la cérémonie sans son consentement. Dans un communiqué, le porte-parole du Vatican, Joaquin Navarro-Valls, a déclaré que le droit canon de l'Eglise catholique romaine stipule que l'excommunication est automatique dans un tel cas, en citant le canon 1382 :

"L'Évêque qui, sans mandat pontifical, consacre quelqu'un Évêque, et de même celui qui reçoit la consécration de cet Évêque, encourent l'excommunication latae sententiae réservée au Siège Apostolique."

Selon le communiqué, le Vatican a reçu des informations indiquant que des "évêques et des prêtres ont été soumis -par des institutions non liées à l'église- à des fortes pressions et menaces" pour qu'ils s'associent aux nominations, lesquelles, "parce qu'elles n'ont pas été approuvées par le Vatican, sont illégitimes".

Michel Janva

Posté le 4 mai 2006 à 15h35 par Michel Janva | Catégorie(s): Pays : Chine

Commentaires

Eh oui, c'est la même excommunication "latae sententiae" que celle qui a touché Mgr Lefebvre lorsqu'il a jadis sacré ses quatre évêques sans mandat pontifical. Le sacre d'évêques sans mandat pontifical est en effet considéré par le droit canon comme un acte schismatique, donc un acte qui exclut de la communion avec le Successeur de Pierre.

Rédigé par : smaugb | 4 mai 2006 15:57:53

Je ne crois pas que ce soit une bonne idée que de faire ce parallèle.
D'autant que le droit canon, que j'ai cité, ne parle pas explicitement d'"acte schismatique" mais d'"excommunication".

Rédigé par : Michel Janva | 4 mai 2006 16:18:19

Mauvaise comparaison en effet :

Mgr LEFEBVRE quant à lui invoquait l'état de nécessité qui est une exception à la règle d'excommunication latae sentenciae. En effet, il a estimé que l'état d'infestation moderniste dans l'Eglise était tel qu'il était dans l'obligation morale de sacrer sans mandat pour la continuité du sacerdoce catholique.

Peu importe, selon le droit canon que cela soit objectivement le cas il suffit que cette opinion soit subjective pour que la personne n'encourt pas cette sanction.

(pour plus de développement voir la thèse de l'abbé Murray)

Ce que ne peuvent invoquer les évêques rouges chinois mais que pourraient invoquer de la même manière des évèques de l'église clandestine chinoise dansl'impossibilité d'entrer en contact avec le Vatican.

Rédigé par : Guillaume Barnerd | 4 mai 2006 20:13:49

C'est tout à fait faux. Mgr Lefebvre et les évêques qu'il a consacré sont excommuniés. La sentence a été portée par l'autorité légitime et on ne peux invoquer un prétendu "état de nécessité".

Rédigé par : RR | 6 mai 2006 22:03:29

Non l'excommunication n'est pas valide. Le Vatican lui-même l'a affirmé par la voix du Cardinal Hoyos :"Vous n'êtes pas excominiés, vous êtes bien dan l'Eglise". Après si vous refusez de croire le Vatican lui même, on ne peut plus rien pour vous.

Rédigé par : Jean-G | 8 mai 2006 12:04:06

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige