« Tergiversations de l'UMP sur les revendications "gay" | Accueil | L'anti-racisme à sens unique, une idéologie enseignée à l'école »

30 juin 2006

De la nocivité de Roselyne Bachelot

Voici la reproduction (sans la publicité...) d'une circulaire interne à l’UMP :

“L’équipe de GayLib a le plaisir se vous inviter à une réunion avec :

Roselyne BACHELOT
Secrétaire Générale Adjointe de l’UMP
Députée Européenne
Ancienne Ministre

le [...] dans [...]. Une fois de plus, Roselyne Bachelot nous fera l’amitié de passer quelques moments avec nous afin de faire le point sur l’ensemble des projets portés par GayLib et en débattre très directement.

Vous le savez, Roselyne est un soutien fidèle de GayLib doublé d’une femme au tempérament hors du commun. Nous lui devons beaucoup et c’est pourquoi, je compte particulièrement sur votre présence le 6 juillet.

[...] Hervé GASTAUD
Secrétaire Générale de GayLib.”

Conclusion : aux prochaines élections auxquelles elle se présentera, la faire battre pour qu'elle perde son pouvoir de nuisance au sein de l'UMP...

Michel Janva

Posté le 30 juin 2006 à 09h44 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Notez le "Secrétaire GénéralE" en signature...

Il y a dégénerescence active à l'UMP.

Rédigé par : Pitch | 30 juin 2006 10:15:22

Après la démission de Serge July, au tour de Bachelot ! Les Soixante Huitards au placard !

Marre des ringards.

Rédigé par : Ingomer | 30 juin 2006 10:15:42

Etant député français au parlement européen, ( tête de liste région grand-ouest lors des dernières élections ), Roselyne Bachelot est quasiment hors d'atteinte des vicissitudes de la démocratie !

Rédigé par : Feravec | 30 juin 2006 10:58:08

Roselyne Bachelot doit l'essentiel de sa carrière au fait d'être une femme, et qu'il fallait remplir des quotas à l'UMP, autant que faire se pouvait.

On s'est dont moins préoccupé de savoir ce qu'elle avait dans la tête (guère plus qu'une coccinelle, à ce qu'il semble) que de son sexe.

Pressée de donner satisfaction à ses commanditaires, elle ramasse les débris d'idées qui traînent par-ci par-là et en fait ce qu'elle peut.

Rédigé par : svenhought | 30 juin 2006 16:38:12

Roselyne Bachelot a hérité de la circonscription de son père en Maine-et-Loire,puis a perdu son poste de ministre de l'environnement, n'y ayant pas vraiment brillé. C'est l'exemple-type de l'héritière ratée, incapable de se remettre en cause.Elle a été désavouée par les militants UMP de sa circonscription lors des dernières élections internes, et a expliqué sa défaite par...le machisme des adhérents de son propre parti .

Rédigé par : arnaud delump | 30 juin 2006 22:23:45

C'est surtout Jacques Chirac je crois qui l'a veritablement lancé.
Le président a été impressioné par Roselyne Bachelot et son franc parlé.
Roselyne Bachelot me fait penser a ces personnes qui appartiennent à la famille mais qu'on évite d'inviter lors des grandes occasions car elles ne savent pas se tenir et ne font que raconter des conneries

Rédigé par : Leonhard | 30 juin 2006 22:56:03

Roselyne B a un fils plutôt tra et surtout un autre plutôt gay... cela explique ses prises de position anti-familiales, permissives et dangereuses pour la société.

Rédigé par : | 30 juin 2006 23:25:41

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige