UE : un traité non démocratique
La présidence tchèque et le réchauffement climatique

Passants, souriez, vous êtes aussi filmés!

Après les drônes pour les circonstances exceptionnelles, les caméras pour la vie quotidienne : Le ministère de l'intérieur veut en effet multiplier par trois les caméras de surveillance en France, selon l'idée que filmer tout le monde permettra de repérer les terroristes :

"La vidéosurveillance est une nécessité face au terrorisme et un atout contre l'insécurité".

Et après avoir fait admettre que l'extrême droite et l'extême grauche étaient des foyers de violence, on déclare aujourd'hui sans scrupule que c'est désormais leur affaiblissement qui risque de créer des groupes violents :

"La disparition ou l'affaiblissement de partis extrémistes, à droite comme à gauche, risquent (...) de s'accompagner de la résurgence de groupes violents très radicaux (...) Nous devons anticiper".

Tout est bon pour mettre en oeuvre ses idées : tout et son contraire.

Lahire

Commentaires

david

Dormez tranquille....tout est surveillé ...

Puisque l'Angleterre est le pays le plus equipé par caméra ...

et l'attentat ?

senex

Voici venu le temps de la surveillance par les photo-mattons...

Sylvie

Personnellement, je n'ai rien contre des caméras de serveillance à tous les coins de rue. Sans doute me sentirais-je plus en sécurité. Et ne craignez pas pour votre "intimité", les films enregistés ne serviraient qu'en cas de violence et non pas pour surveiller si vous sortez avec votre "légitime"!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.