Chine : pas de rupture entre Chirac et Sarkozy
Les émeutes dégénèrent dans le Val d'Oise et les Yvelines

Téléthon : le vent tournerait-il ?

Jean-Yves Nau, spécialiste de bioéthique pour Le Monde, vient d'écrire un article très révélateur sur la prise de conscience progressive qui se réalise à propos des dérives éthiques auxquelles se livre le Téléthon (Téléthon, une cristallisation bioéthique). Extraits :

"C’est reparti mais le ton a changé dans cette France où de larges fractions de la population estiment que leur pouvoir d’achat est en baisse. L’espoir n’est pas de faire sauter les compteurs mais de faire aussi bien que l’année dernière, explique-t-on prudemment auprès de l’AFM (...) C’est reparti mais le ton a changé. L’évêque de Metz, Mgr Pierre Raffin, vient d’annoncer qu’il lui serait «impossible» de soutenir l’édition 2007 du Téléthon dans la mesure où cette manifestation assurait le financement de recherches menées à partir de cellules souches embryonnaires humaines (...) Le ton n’est guère différent au sein de l’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France (...)"

9782351231760 "Et le ton change aussi radicalement avec cet ouvrage étonnant, dérangeant, que signe Nicolas Journet, (...) souffrant d’un syndrome de Marfan (1). L’auteur raconte son enfance, la prise de conscience de sa différence, son parcours marqué par des relations on ne peut plus difficiles avec les médecins (...) Il revendique aujourd’hui son statut de «mutant», écrit que, Marfan ou pas, il fera tout pour avoir des enfants en excluant le recours au diagnostic préimplantatoire. L’existence humaine, nous dit-il, ne saurait sans grand risque se réduire à des caractéristiques biologiques (...) Il aimerait que l’on puisse dire clairement que la pratique du diagnostic préimplantatoire et de l’interruption médicale de grossesse sont du domaine de l’eugénisme. Il revendique surtout un véritable et nouveau droit à la différence et à l’impureté génétique."

Jean-Yves Nau, dans un article de 2006 intitulé Urgent : avis de tempête sur «Téléthon, écrivait déjà :

"(...) Ainsi, derrière la polémique sur «Téléthon» voit-on la France découvrir qu’elle s’est dotée, il y a douze ans déjà, d’un arsenal législatif permettant, de manière très encadrée, de mettre en œuvre la technique du diagnostic préimplantatoire (DPI). (...) cette technique, (...) un geste qui, qu’on le veuille ou non, consiste bien à trier des embryons humains sur la base de certains de leurs critères génétiques. L’une des principales questions qui est ici soulevée est celle de savoir si le DPI s’inscrit dans la logique du diagnostic prénatal ou s’il constitue au contraire une rupture.(...) les responsables de l’Eglise catholique française n’ont pas eu tort de rappeler que les enfants sains, montrés dans ce spectacle qualifié de «festif» par les organisateurs de «Téléthon» ne sont en rien des enfants guéris. Là encore les mots ayant un sens, comment pourrait-on, sans gravement régresser, assimiler guérison et tri embryonnaire ?"

Philippe Carhon

1 Nicolas Journet. Génétiquement incorrect. Editions Danger public, 253 pages.

 

Commentaires

free

Non seulement le pouvoir d'achat des français est en baisse, mais faut pas oublier les impôts qui vont excessivement augmenter pour combler les coûts des récentes grèves et des émeutes "banlieusardes" actuelles.

Sylvie

Excellente vidéo de présentation de l'ouvrage de Nicolas Journet :

https://www.dailymotion.com/video/x3lw0b_genetiquement-incorrect-par-nicolas_news

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.