La difficile survie des chrétiens d'Irak
Hommage de Gérard Gachet à Anne-Lorraine

SIDA et homosexualité : mais où est la vérité ?

Dans le cadre le la campagne des municipales à Paris, le site Jeunes Paris 15, qui soutient Anne Hidalgo (PS) et Bertrand Delanoë, s'en prend aux élus de droite qui votent "contre les subventions aux associations contre le sida et l'homophobie".  Voici ce qu'on peut y lire :

"Précisons au passage, contre les amalgames, que la plupart de ces associations s’occupent de tous les malades du SIDA, homosexuels ou pas, sans communautarisme, et qu’aujourd’hui les homosexuels ne sont pas plus touchés par le virus que le reste de la population."

Nous ne pouvons que conseiller à Anne Hidalgo de s'entourer de gens un plus sérieux pour s'occuper de sa campagne. Voici ce qu'on peut lire dans le Figaro d'aujourd'hui :

"SIDA : homosexuels et migrants les plus touchés"

"Comment se sont contaminées les personnes qui ont découvert leur séropositivité en 2006 ? «48 % lors d’un rapport hétérosexuel, 29 % lors d’un rapport homosexuel (...) Des extrapolations permettent d’estimer qu’il y aurait eu en 2006 pour les homosexuels, 511 nouvelles contaminations pour 100 000, contre 6 pour 100 000 pour les hétérosexuels non usagers de drogues (...) Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, présentant la nouvelle campagne de prévention a commenté ces résultats (...) "Nous ne sommes pas là pour juger, mais pour agir, a-t-elle déclaré. Les homosexuels restent la seule population pour laquelle on n’observe pas de diminution des nouveaux diagnostics".

Philippe Carhon

Commentaires

roland

PERFIDIE QUE CET ARTICLE...

... Cependant tous ces chiffres ne veulent absolument rien dire car tout est faussé au départ dans les données.

1 / Il est étonnant de donner des estimations sur 100 000 personnes, or on estime à 6 700 le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité VIH en 2005, (donnés l’année 2006). Ce chiffre serait stable par rapport aux estimations…(sic)
6 700 est le chiffre de dépistés en France (Français + autres). C'est le seul chiffre qui soit sûr!

2 / Si l’on prend le rapport ci-dessous :
https://www.france.qrd.org/sante/article.php3?id_article=2774

Admirez comment les cartes sont brouillées.
Voici la répartition par catégories :
Les homosexuels
Les populations d’Afrique subsaharienne
Les hétérosexuels français
Les usagers de drogues

Comment voulez-vous faire une comparaison ? On pourrait être les 4 à la fois. On mélange les serviettes et les torchons
Pourquoi préciser Français pour les hétérosexuels seulement ? Les autres sont-ils tous étrangers ? Être hétérosexuel est sans doute discriminatoire?

Au final, on gonfle les chiffres par le biais de statistiques en 100 000 et en incluant les étrangers afin que les chiffres fassent peur.
Le but : justifier le maintien d’association et tout genre et des subventions en constante augmentation qui suggère de fait qu’il y a des détournements vers d’autres utilités que celle de la stricte recherche médicale et le soin des malades.

Si quelqu’un à la source officielle des chiffres, Merci de nous la communiquer !
Peut-être pourra-t-on faire un véritable décompte

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.