« Le Christ en croix de la chapelle du Trescouët restauré | Accueil | Sarah Palin contre l' « Obamacare » »

09 août 2009

Faut-il vraiment donner au CCFD ?

Dans Le Terrorisme pastoral, Résurgence de la théologie de la Libération, Jean-Pierre Moreau dévoile les liens du Comité catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD) avec les mouvements prônant la théologie marxiste de la libération. On y apprend :

T "[A]u conseil d'administration actuel du CCFD, le représentant de l'ACO [Action catholique ouvrière] est inscrit à la CFDT et au PS et [...] celui de la JOC [Jeunesse Ouvrière Chrétienne] a signé le programme de Martine Aubry et [...] était présent sur la liste des 1000 jeunes pour DSK." [p.56]

A la page 136, on apprend que Guy Aurenche, avocat et président du CCFD depuis le 1er janvier 2009 a signé en 2000 les 5 propositions pour l'Eglise du groupe Paroles, parmi lesquelles :

"Nous demandons aux responsables [de l'Eglise] un changement de discours dans le domaine de la bioéthique et de la morale familiale, conjugales, sexuelle. [...] Nous demandons aux responsables de modifier les pratiques actuelles de l'autorité dans l'Eglise [...] Nous demandons aux responsables, et tout spécialement à l'évêque de Rome, d'autoriser au plan régional de véritables débats sur l'ordination d'hommes mariés".

Le 22 juin 2007, le même Guy Aurenche a pris fait et cause dans un article du Monde pour Amnesty International contre Rome, qui, par la voix du Cardinal Martino, avait demandé à Amnesty de ne pas ajouter le droit à l'avortement parmi les droits que l'organisation défend. Voilà une organisation "catholique" qui ne défend pas l'Evangile de la Vie.

Posté le 9 août 2009 à 14h25 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

Il me semble que cela fait des années et des années que les prises de position du CCFD en font plus une courroie de transmission des idées marxistes qu'une organisation Catholique.

Rédigé par : jp | 9 août 2009 14:39:47

Rien d'étonnant : le CCCFD a toujours été noyauté par le marxisme, léniniste ou maoïste. Le plus ahurissant est que des eveques continuent de le soutenir et que les paroisses sont inondées de tract de cet organisme gauchiste en careme. Mais les "bons"curés font donner pour de bonnes oeuvres...

Rédigé par : ALM | 9 août 2009 14:55:53

on devrait demander à cette organisation d'usurpateurs, de retirer le nom "catholique", dont ils abusent de manière diffamatoire, suivant ainsi l'exemple de leurs amis de l'ex-Vie Catholique.

Rédigé par : BIBONNE | 9 août 2009 15:53:27

Pour ma part cela fait plus de 30 ans que j'ai compris. De temps à autre paraît un ouvrage bien documenté d'un militant déçu qui relate les abus et scandales de cette officine progressisto-socialo-marxiste, mais en vain.
La Conférence des Évêques de France continue à les soutenir par panurgisme et pour avoir l'air "dans le vent" du progressisme... Ce qui me fait le plus de peine c'est le cas des pauvres cathos de base qui donnent de bon cœur leur aumône de Carême, en croyant faire oeuvre de "bons samaritains" et qui, en fait, soutiennent l'"agit-prop" marxisante dans les pays du Tiers-monde!
Il y a là un véritable détournement de la Charité dont sont complices trop d'hommes d'église.
Mieux vaut donner à l'Oeuvre d'Orient, où à l'AED.

Rédigé par : Exupéry | 9 août 2009 16:22:48

Non, en aucun cas, même si la cause semble bonne, il existe toujours une bonne association pour la défendre.

Rédigé par : Briscard | 9 août 2009 17:04:16

Ce n'est pas nouveau et la question ne se pose plus.

"Boudarel et le CCFD


En 1980 et 1981, Boudarel est directeur de la publication du mensuel Inforasie, et dans le cadre de l’association du même nom il fait venir à Paris le directeur des Editions en langues étrangères de Hanoi. Inforasie est une publication liée au CCFD, le Comité catholique contre la faim et pour le développement. Ces deux années-là, le CCFD donne du reste à Inforasie, c’est-à-dire à Boudarel, 50 000 F pour l’achat de livres qui iront garnir des bibliothèques vietnamiennes. En 1981 il réalise le dossier Viêt-nam de la revue du CCFD, Faim et Développement. Il écrira un autre article sur le Viêt-nam dans Faim et Développement en 1983."

Source : http://www.daoudal-hebdo.info/Daoudal_Hebdo/Conferences/Entrees/2009/3/15_Boudarel,_exemple_de_subversion_catholique.html

Rédigé par : wilsdorf | 9 août 2009 17:54:01

Nous avons tous, au coin de notre rue, de VRAIS PAUVRES auquels nous pouvons et DEVONS donner de quoi vivre.

Laissons donc tomber toutes ces gigantesques structures comme le CCFD, et prenons soin de NOS pauvres qui sont notre PROCHAIN (et pas notre lointain).

Rédigé par : Berg | 9 août 2009 17:56:41

tous ces braves gens utilisent une méthode révolutionnaire extremement efficace et toujours d'actualité dans l'Eglise et la Politique: "L'entrisme".Merci à JP Moreau de les dénoncer.

Rédigé par : josse van elseland | 9 août 2009 18:01:16

Mmmouais...

A titre professionnel, j'ai pu croiser des gérants d'actifs "éthiques" travaillant avec le CCFD pour délimiter les sujets et thèmes devant être retirés de la liste, pour tous les investissements au compte des communautés catholiques.

J'ai constaté de visu que le CCFD a fait éliminer des listes d'investissement toutes les entreprises moralement malsaines, mais également, toutes les biotechs dont l'objet est la recherche sur l'embryon, alors que d'autres fonds "éthiques" ne se privent pas d'y investir...

Bien d'accord que cela n'invalide votre article en rien, c'est juste pour compenser, et rappeler qu'ils font un boulot non négligeable, et me semble-t-il, concernant les investissements financiers, moralement justes.

Rédigé par : Polydamas | 9 août 2009 18:25:26

Ce qui serait intéressant de pouvoir étudier, ce sont également les associations qui profitent des largesses du CCFD : Associations Pro-Vie ?

Rédigé par : MARGUIBLA | 9 août 2009 18:30:11

On peut parler d'ex-action catholique...à tous les sens du mot....J'espère qu'il n'y a plus de gens assez poires pour donner à leur racket...

Rédigé par : senex | 9 août 2009 18:35:16

L'entrisme ne connaît pas de répis.
Précieuse information, cher Salon !

Rédigé par : Malleus | 9 août 2009 21:35:08

Au Nicaragua le CCFD est partenaire avec cette association qui distribue des préservatifs aux jeunes :

Puntos de Encuentro adopte une stratégie de communication sociale et d'éducation populaire basée sur le programme multimédia "Nous sommes différents, nous sommes égaux", adressé prioritairement aux jeunes et aux femmes. Ce programme comprend :
- la diffusion au Nicaragua et dans 7autres pays de la série TV "Sixième sens", abordant des thèmes de société tels que la sexualité, le SIDA, la violence domestique ;
- l'élaboration d'une nouvelle série TV (production en cours), mettant en évidence l'impact des situations de pauvreté sur les rapports familiaux entre hommes ;
- un programme interactif à la radio (transmis par un réseau de chaînes touchant tout le pays) ;
- la publication d'une revue trimestrielle informative et éducative destinée aux femmes ("La Boletina") ;
- la promotion de débats avec les jeunes acteurs-éducateurs de la série TV autour des thèmes véhiculés dans la série et plus largement sur la citoyenneté et l'organisation des jeunes ;
- l'organisation de camps pour la jeunesse au niveau national et centre-américain, réunissant des leaders associatifs ;
- la promotion et le suivi de "groupes pour le partage" composés par des jeunes pour approfondir des thématiques liées à leur affectivité et sexualité (ces groupes constituent un "support social" au projet éducatif de Puntos de Encuentro) ;
- l'interlocution avec les autorités de l'Etat (Ministères de la santé, de l'éducation, de la famille, Secrétariat de la jeunesse, Police Nationale, Promoteurs des droits humains).

Rédigé par : lefrançois | 9 août 2009 22:14:55

Cela fait bien 30 ans que l'on sait combien cette officine est tordue jusqu'à la moelle.

Alors si vous voulez donner faites le à l'AED au moins les choses sont claires et depuis les mêmes 30 ans jamais je ne me suis posé de questions sur leur appartenance au Christ.

Rédigé par : Ga | 9 août 2009 22:33:08

Il y a bien longtemps que je ne donne plus au CCFD pour les résons que vous décrivez.
Je préfère aider le Secours Catholique fondé par Mgr Rhodain

Rédigé par : Hubert de Bailliencourt | 9 août 2009 23:27:43

Rien de trés nouveau.
Dans les années 80 est sorti un livre demontrant que le CCFD soutenait les mouvements marxistes d'Amérique Latine.
L'Episcopat français comme un seul homme a soutenu le mouvement.

Rédigé par : GJ | 10 août 2009 00:13:21

je n avais jamais donné au CCFD!
Mais la c est sur, je ne donnerai pas.

N est ce pas aussi cette mm organisation qui a fait scandale il y a 20 ou 30 ans pour detournement de fond et en lien avec les FM???

Rédigé par : brutus | 10 août 2009 09:57:03

Quelle découverte !!!
Lorsque le Vietnam était intervenu au Cambodge pour chasser les Khmers rouges , le CCFD avait organisé une collecte en faveurs des victimes du régime.
On avait appris aprés que l'argent récolté avait été remis aux autorités vietnamiennes qui faisait le choix de le redistribuer à ceux qui leur étaient politiquement favorables.
C'était en 1979 ou 1980.
Le CCFD était aussi en accointance avec des églises chrétiennes de sympathies marxistes dont un des slogans de la guerre froide était "Better Red than dead".
J'ai toujours considéré le CCFD TRES politiquement correct.

Rédigé par : Don Worrie | 10 août 2009 09:59:02

Merci pour l'info.

Rédigé par : Jan-Pawel | 10 août 2009 16:21:20

Je me souviens d'un temps où je me faisais insulter sur le parvis d'une église de quartier chic parisien car je distribuais des tracts intitulés : "CCFD : allié objectif du marxisme".
Rien de nouveau sous le soleil si je comprends bien !!!

Rédigé par : AM CHARDON | 10 août 2009 19:06:41

J'ai lu il y a fort longtemps un livre sur les finances de l'Église de France dans les années 70 ; outre la dilapidation de ses biens immobiliers, il était question du CCFD. Avant cette lecture, je n'aurais déjà pas donne un kopec a ces crypto marxo léninistes, et après, encore moins. Depuis les années 2000, étant donne que l'Église de France recommence doucement a marcher sur ses pieds et non sur la tête, je laissais au CCFD le bénéfice du doute, sans pour autant donner le moins du monde, cela va sans dire : il fallait que j'aie des évidences de salubrité de ce "Comite".
Or, vous m'apportez la preuve que le CCFD n'est toujours pas libère de ses démons ; il n'y a plus de doute : jamais de ma vie je ne donnerai le moindre sous a ces gens-la !
Je leur avais accorde le bénéfice du doute devant l'insistance de l'Eglise de France a quêter pour cet organisme, mais je m'apercois avec tristesse qu'elle continue a se fourvoyer, pour ne pas dire pire, car enfin c'est presque du mensonge que de persévérer dans l'erreur alors que tout le monde sait que le CCFD est sujet a caution ; la moindre des choses serait de vérifier avant de proposer des quêtes pour des avorteurs!

Rédigé par : Kelkin | 11 août 2009 08:48:55

à Nantes ,ils sont installés dans l'hyper centre,au rez de chaussée,dans de grands bureaux,avec de grandes vitrines et où il n'y a pas grand monde; l'argent ne sert donc pas qu'à des oeuvres caritatives,loin de là!!Comme j'habite à côté,je passe souvent devant et je me demande toujours comment il y a encore des personnes pour leur donner tant d'argent,alors qu'on sait depuis lontemps ce qu'ils défendent.Scandaleux !Comment l'Eglise ne met elle pas les choses au point clairement!!

Rédigé par : de lestrange catherine | 11 août 2009 10:42:27

En terme de don à l'Eglise,il ne faut donner de l'argent qu' à ceux qui sont fidèles au Saint-Père, c'est à dire qui sont authentiquement catholiques.

Rédigé par : Sancenay | 11 août 2009 12:10:16

Cela fait bien déjà trente ans que les liens entre le ccfd et les mouvements gauchistes se disant d'Eglise sont connus. Il me semble même que dans les années 80 le patron du CCFD de l'époque avait fait des "aveux " avant de démissionner.

La question ne devrait même plus se poser !

Rédigé par : maguelone | 12 août 2009 09:18:20

c'est évident, pas un sou pour ces officines révolutionnaires et leurs complices clercs ou laïcs insidieusement infiltrés dans l'Eglise et qui utilisent les deniers des fidèles, non pour servir l'Eglise mais pour subvertir ses tièdes fidèles.

Il ne convient de donner qu'à des prêtres et des institutions qui sont fidèles au Magisttère.

Rédigé par : Sancenay | 12 août 2009 13:31:04

Ma réponse: NON.

Rédigé par : Olivier M | 12 août 2009 20:06:13

Merci à Jean-Pierre Moreau de son étude, de son témoignage. (c'est en creux dans ce livre, pour le témoin Jean-Pierre Moreau, une vie personnelle sacrifiée au service de la Vérité. Rendons-lui l'hommage de la diffusion la plus large de son livre.)

Livre à connaître, faire connaître, peut être surtout à offrir à votre Evêque diocésain. -un bonne action de charité au service de la Vérité-

N'oublions pas que personne ne fera à notre place toute bonne action qui nous s'offre à nous !


Rédigé par : allegrovivace | 14 août 2009 08:15:17

Bonjour,
déja en mars 1987, l'Univers n°089 série , parlait des dérives de cette organisation.

http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=487

Rien de nouveau, si cela s'empire...

Rédigé par : pascal | 22 août 2009 17:43:17

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige