« Aujourd'hui, une indulgence plénière pour ses défunts | Accueil | Afghanistan : la France "contre l’obscurantisme et le terrorisme"...? »

02 août 2009

Réseaux sociaux, mails, SMS : "l'amitié n'est pas une marchandise"

Vn Une jeune anglaise de 15 ans qui avait été la cible de critiques sur son apparence sur Bebo, un site de "socialisation", s'est suicidée la semaine dernière. L'archevêque de Westminster, monseigneur Vincent Nichols, a mis en garde aujourd'hui les catholiques de Grande-Bretagne, sur l'utilisation de ces trop fameux sites et réseaux sociaux et sur l'utilisation abusive des moyens numériques de communication :

"Facebook et MySpace peuvent concourir à une communauté mais je suis méfiant à ce propos. Il ne s'agit pas d'une véritable communication donc cela ne construira pas une véritable communauté (...)

Chez les jeunes gens, un facteur souvent prépondérant pour commettre un suicide est le traumatisme de relations éphémères. Ils se jettent à corps perdu dans une amitié ou un réseau d'amis, qui ensuite s'effondre et ils sont affligés (...) Mais l'amitié n'est pas une marchandise, l'amitié est un investissement important et durable lorsqu'elle est adéquate (...)

Inquiétante  [est] l'utilisation excessive, ou l'utilisation quasi-exclusive de sms et d'emails, qui signifie qu'en tant que société nous perdons une partie de notre capacité à avoir des communications entre personnes qui sont nécessaires pour vivre ensemble et pour bâtir une communauté (...)

Nous perdons notre savoir-faire social, notre savoir-faire en matière d'interaction humaine: comment déchiffrer l'humeur d'une personne, comment lire son langage corporel, comment être patient pour attendre le bon moment afin de dire quelque chose (...)

Trop d'utilisation de l'information électronique déshumanise ce qui est une très, très importante composante de la vie en communauté et du vivre ensemble".

Posté le 2 août 2009 à 16h48 par Lahire | Catégorie(s): L'Eglise : Vie de l'Eglise

Commentaires

Je suis d'accord avec Monseigneur Vincent Nichols, cette déshumanisation des relations sociales, la perte de la vraie amitié est un grand danger.

Et dans ce même sens, je trouve anormal que les directeurs de collèges permettent aux élèves de venir en classe avec leur téléphone portable. Ce n'est pas un outil pédagogique!

Rédigé par : Maria | 3 août 2009 15:43:40

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige