« Un congrès international sur les cellules souches adultes | Accueil | Le Salon Beige n'est pas un forum »

29 octobre 2009

Règlements de compte à droite

P Charles Pasqua, irrité d'avoir été condamné à un an de prison ferme, menace de dénoncer ses petits camarades. Chirac, Balladur et Juppé sont nommés. L'ancien ministre de l'Intérieur a relevé des "coïncidences" entre son ambition présidentielle déclarée en 2000 et le début de ses "ennuis" judiciaires.

Le problème des ventes d'armes et des rétro-commissions qui y sont associées est un cas récurrent. Hier, les frégates de Taïwan, aujourd'hui les sous-marins pakistanais (qui pourraient mouiller un certain Nicolas Sarkozy), et demain ? Les ventes du Rafale au Brésil ?

Posté le 29 octobre 2009 à 08h07 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

La "justice" française serait-elle une institution manipulée ? Je n'y crois pas un instant, quelle horreur dire cela des honnêtes magistrats français ! Eux qui ont si vaillamment lutté contre les calotins d'Outreau. Eux qui enferment les présumés innocents et libèrent les déclarés coupables, des gens si courageux et si épris de justice !
Allons, voyons !

Ah, non ce Pasqua dépasse les bornes !

Rédigé par : le philanthrope | 29 oct 2009 08:32:01

Malheureusement il manque à l'appel Etienne Léandri décédé en 1992 et très proche de Pasqua & Cie.
C'était une des plaques tournantes pour les transferts des pots-de-vins via la Suisse et le Luxembourg.

Rédigé par : Valentin | 29 oct 2009 08:51:58

C'est réconfortant de voir de temps en temps les requins se manger entre eux...

Rédigé par : VD | 29 oct 2009 14:13:32

si cela ne se finit pas la tête dans le Sac...

Rédigé par : Sancenay | 29 oct 2009 14:17:29

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige