« UE : un nouveau chapitre ouvert sur l'adhésion de la Turquie | Accueil | Un exemple pour sauver nos églises »

30 juin 2010

La CFTC demande l'arrêt des subventions-gaspillages au profit du Hellfest

Intervention du groupe CFTC devant le conseil économique social régional des Pays de la Loire le 28 juin dernier lors de l'avis sur le budget supplémentaire du Conseil régional :

"La CFTC, lors du budget primitif 2010 avait dit qu’elle resterait attentive au respect de l’engagement pris par la Région de ne pas toucher à la fiscalité des entreprises et des particuliers déjà fragilisés. C’est malheureusement plus que jamais d’actualité. La crise, avant d’être économique et financière est d’abord politique et surtout sociale. Les populations les plus fragiles sont les premières touchées et leur pouvoir d’achat est en constante diminution. [...] le temps n’est plus au gaspillage et à des actions chacun dans son coin. Il faut en effet faire des économies. Mutualiser, fédérer, coordonner doivent être les mots d’ordre. La CFTC juge indispensable de ne plus créer de nouveaux outils, même lorsque les intentions apparaissent louables, comme celle de lutter contre les discriminations.

La CFTC juge indispensable de mettre à plat le système des subventions et, pour ne prendre que l’exemple du secteur culturel, en faire un vrai levier de l’économie et de l’aménagement de la région. Elle demande que le Conseil régional cesse de distribuer les deniers des contribuables pour financer des manifestations du genre de celle du festival « Hellfest de Clisson ». Est-ce que les politiques, qui sont responsables des subventions qu’ils accordent, peuvent appeler « culture » les paroles suivantes :

- Tuez les tous et brûlez leurs putains de mosquées. Ou encore

- Ecrasez l’étoile de David et profanez leur putain de cimetière. Et encore :

-A mon commandement, inondez les rues de Bethléem du sang des enfants !

Nous osons espérer que dans cette assemblée il n’y a pas un seul conseiller qui ne soit choqué par ces paroles de haine et de violence. Mais, voyez-vous, dans ces paroles les références chrétiennes ont été remplacées par des références des religions juives ou musulmanes. Alors quand la vraie parole dit «Tuez les tous et brûlez leurs putains d’églises», tout d’un coup la cathophobie devient politiquement correcte ! Surprenant, non ? Attention, il ne s’agit pas de mépriser tous ceux qui participent à ce type de festival. Il s’agit avant tout de ne pas cautionner une dite culture qui relaie des options humainement indéfendables. Le chrétien a le droit au respect au même titre que n’importe quel autre croyant, il a le droit d’être protégé de la discrimination par les autorités publiques."

M. Christophe Clergeau, 1er vice-président du conseil régional, a répondu de façon lapidaire que "le conseil régional continuera à subventionner hell fest comme les autres festivals".

Posté le 30 juin 2010 à 22h43 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France , Sectes et satanisme

Commentaires

Le but étant de détruire la jeunesse. A QUI obéissent-ils et pourquoi sont-ils impunis ces politiciens véreux qui nous asservissent?

Rédigé par : jipé | 1 juil 2010 06:47:14

Il y a dans tout ce déferlement de haine une profonde haine de soi-même,fondement de la haine du prochain.On répète à nos jeunes depuis Darwin qu'ils viennent du Hasard et qu'ils retournent au néant.Comment veut-on qu'ils se respectent eux-mêmes,quand on entend des "Philosophes" prôner la défonce,tout et tout de suite ?; Satan méne le bal puisqu'on lui laisse le champ libre.Ce monde a bien besoin d'un grand exorcisme..!Vade retro..!

Rédigé par : senex | 1 juil 2010 07:22:22

Pourquoi la CFTC n'intente pas une action en justice pour discrimination. La loi existe, alors pourquoi ne pas s'en servir?
Toutes ces lamentations sont justifiées mais inutiles. Si de multiples associations catholiques intentaient des procès en justice contre ces groupes discriminatoires, il y a de fortes chances que des juges auraient le courage de finir par les faire interdire sur notre territoire.

D'autre part, les musulmans se gaussent de notre stérilité et de notre comportement victimaire. Il ne faut pas demander pourquoi les associations LGBT ne font pas de manifestations devant les mosquées, ils se feraient virer "manu militari". Pourtant en la matière, l'Islam est beaucoup plus intolérant contre les homosexuels que la religion chrétienne.

Je ne pense pas que le Christ ait chassé les marchands du temple en leur demandant de partir avec le sourire.

Rédigé par : philippe | 1 juil 2010 07:35:57

je me contenterai de remarquer que "nihil ex nihilo": l'interdiction pure et simple de toute subvention publique de type "culturelle" ( à l'exception du patrimoine) règlerait de nombreux problèmes; entre autres le financement public "légal", via la loi de 1901, d'associations haineuses ou de mosquées.

Rédigé par : trolltetram | 1 juil 2010 10:35:32

Bravo à la CFTC c'est bien essayé mais plus personne ne semble écouter personne !

Beaucoup pensaient (naïvement) que la révolution (de 1789) avait surtout pour effet de ne plus subir les dictats du roi, du moins c'est une des mille raisons données au peuple de France.
Ceux qui nous gouvernent maintenant (au nom du peuple, paraît-il) se prennent pour le roi...Que faut-il faire ?

Rédigé par : pm | 1 juil 2010 15:31:19

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige