« Portraits des repreneurs du Monde | Accueil | Norvège : 100% des viols commis par des étrangers souvent musulmans »

29 juin 2010

Scandales financiers : l'attaque vient de l'UMP et est dirigée contre Sarkozy

C'est l'avis de Minute :

"Qu’on ne se trompe pas sur les canaux par lesquels arrivent les scandales. Ils ne comptent que par le poids qu’ils ont. Que « Le Canard enchaîné » soit de gauche ne doit pas leurrer: c’est de l’UMP que les coups sont portés [...] Pourquoi avoir ciblé Woerth ? Parce que l’argent est le nerf de la guerre et que le grand argentier, c’est lui. C’est lui qui, lors de la présidentielle de 2007, était le président de l’Association de financement pour la campagne de Nicolas Sarkozy.

C’est lui qui, outre cette fonction officielle, avait mis sur pied un circuit parallèle (et légal) via une association baptisée Premier Cercle, qui accueillait les donateurs les plus généreux, le ticket d’entrée officiel étant fixé à 3000 euros mais la réalité des dons étant bien supérieure. C’est Eric Woerth aussi qui, aujourd’hui encore, est le trésorier de l’UMP, fonction qu’il cumulait, jusqu’à ce qu’il passe en mars dernier au ministère du Travail, avec le ministère du Budget et des Comptes publics, invraisemblable mélange des genres qui durait depuis mai 2007 et qui serait propice à toutes les suspicions si son intégrité n’était pas si légendaire. S’en prendre à Woerth, c’est s’en prendre, tout de suite, maintenant, au financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 et déstabiliser la «task force» déjà installée dans le XVe arrondissement de Paris – preuve, s’il en fallait, que le chef de l’Etat est fermement décidé à se représenter. Or, outre qu’une présidentielle nécessite une logistique très lourde, elle exige également des moyens financiers qui doivent être mobilisés longtemps à l’avance. Et 2012, légalement, ça commence dans moins d’un an, puisque c’est un an avant le scrutin que sont ouverts les comptes de campagne. Pour avoir une idée des sommes en jeu, lors de la présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy a dépensé (officiellement) autour de vingt et un millions d’euros.

Si Woerth trouve que l’attaque est « dure », c’est aussi qu’il a compris d’où ça vient. Pas de François Bayrou ni de Marine Le Pen – qui n’ont pas les relais ni les informations –, ni de la gauche, pour l’heure occupée à ses propres règlements de compte internes. Et si Nicolas Sarkozy a pris la peine de le soutenir publiquement durant le G20 qui se tenait à Toronto (Canada) alors qu’il aurait pu balayer la question d’un revers de main, en lui maintenant « totalement et complètement » sa « confiance », c’est que lui aussi a compris. Eric Woerth est livré en pâture pour un lynchage médiatique, préalable indispensable à son éviction, par ceux-là mêmes qu’il côtoyait quand il était, de 1993 à 1995, le directeur financier de la campagne présidentielle… de Chirac. Avant de devenir conseiller au cabinet du premier ministre, Alain Juppé. [...]

Entre l’affaire Woerth et celle de l’attentat de Karachi – les histoires de cigares ou de permis de construire deviennent très très accessoires –, Sarkozy est dans un étau qui peut lui être fatal. Sont-ce des villepinistes qui flinguent? Des juppéistes? Une alliance entre ces deux camps le temps d’en finir avec l’ennemi principal et avant de voir qui, d’Alain Juppé ou de Dominique de Villepin, sera le mieux placé pour rafler la mise? A cette heure, nous ne le savons pas avec précision. Ce que nous savons, c’est que les réseaux anti-sarkozystes, au sein de la droite UMP, ont retrouvé beaucoup de vigueur. Beaucoup de soutiens. Et beaucoup de moyens. Et qu’ils sont prêts à tout, absolument à tout, pour «tuer» Sarko."

Posté le 29 juin 2010 à 09h31 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Pas de problème.
Qu'ils nous en débarrassent au plus vite, ce sera toujours ça d'épargnée à notre pays.
Sarkozy est une calamité pour la France et une abomination pour la foi catholique.
L'erreur monumentale qui a rendu le canidat des lobbis apatrides et des loges maître de notre pays ne se reproduira plus.
Plus jamais.

Rédigé par : Olivier M | 29 juin 2010 10:17:11

Immense jeu de dupes.

l'essentiel est ailleurs.

Rédigé par : Ethos | 29 juin 2010 11:17:41

L'analyse est intéressante.
Mais bof ! Une marionnette ou une autre, peu importe, le résultat est toujours désastreux pour la France.

Rédigé par : MLD | 29 juin 2010 11:48:35

Personellement et vous m'en excuserez, je préfère nettement Sarko à un Juppé ou un Villepin. Au moins ne cherche-t-il pas à de la jouer bourgeois vieille France un peu catho comme les deux autres dont la malhonnêteté est démentielle.

Rédigé par : Marie | 29 juin 2010 12:09:37

Tiens, tiens, curieuse cette analyse de Minute.C'est Patrick Besson qui fait passer le message?Il faut sauver le "soldat" Sarkozy?
Désolé pas avec moi.Plus que jamais vive Marine!!!

Rédigé par : Coligny | 29 juin 2010 12:26:03

JUPPE soutient la réforme des retraites de WOERTH , les pricipaux medias qui accablent ce dernier sont de gauche ou modem ,il semble contrairement à ce que dit "minute" que c'est la perspective d'une alliance gauche -modem -verts qui aiguise les appetits et cette alliance echouera si les réformes reussissent .

Rédigé par : cad | 29 juin 2010 12:52:42

intéressante analyse, mais trop compliquée je pense. Si des gens de l'ump veulent flinguer Sarkozy, c'est tout simplement parce qu'ils ne supportent plus sa conception de la droite, qui est en réalité de la gauche molle afin de plaire aux médias et à la gauche (ce qui est la même chose) et qu'ils voient l'électorat ump dégoûté s'en aller soit vers le front national, mais surtout vers l'abstention et donc la défaite pour tous les élus locaux ump (entre Chirac et Sarkozy, l'ump a perdu la plupart des grandes villes, des départements et des régions et bientôt le Sénat, à cause de la trahison de leur électorat ce dont il ne faut pas parler). Que des requins de l'ump en profitent pour donner des coups de pieds en douce, c'est possible. Mais ni Villepin qui s'est mis en dehors de l'ump en créant son propre parti, ni Juppé qui est détesté par la base n'ont de chances de l'emporter. Alliot-Marie ?
Sarkozy paie ses mensonges et trahisons. Insécurité, Turquie, diminution des budgets de la défense, immigration, éducation, libéralisation modérée de l'économie contre les syndicats...En réalité, le militant de base de l'ump est toujours de droite, conservateur et social libéral, comme l'a montré sa réaction face à l'homophilie du gouvernement et de la tête du parti. Ce que déplore Bertrand.
C'est une crise d'identité que traverse ce parti. Mais Sarkozy peut quand même espérer l'emporter en se présentant comme le dernier rempart face à une des gauches européennes les plus idéologiques, fanatiques irréalistes et dangereuses.

Rédigé par : SD-Vintage | 29 juin 2010 13:17:05

Comme le dit si bien Ethos: Immense jeu de dupes.

Et que Sarkozy soit flingué par des soit disant amis, que m'importe!
C'est une erreur de penser que Villepin, Juppé Le Pen, Bayrou ou Truc-Muche sera meilleur pour le Pays.
Les hommes changent, LE système reste.

Seule solution pour ne pas être dupe:Abstention, abstention

Rédigé par : HB | 29 juin 2010 14:38:06

Je n'aurais pas dit mieux que Coligny à 12h26 à propos de l'opportuniste Buisson!
Que cette prétendue droite s'entredéchire... elle ne récolte que la division qu'elle sème dans l'ensemble de la société française.

Rédigé par : Vincent | 29 juin 2010 15:44:45

tout cela est un leurre, comparable au mondial du foot
nous élisons des gens qui ne nous représentent pas et n'ont plus aucun pouvoir
il faut le retour du Roi

Rédigé par : bébert | 29 juin 2010 19:30:21

@Bébert,je pense que le temps n'est pas encore mûr pour ce retour,mais comme vous j'espère,pas pour une idéologie versée dans un royalisme baroque à la versaillaise enclin à la mondanité.Claire Ferchaud a donné une piste...mais de toute manière il n'y a pas d'absolu dans cette espoir.Retrouver l'unité et la paix dans notre si beau pays me parait urgent loin des tapage politico-médiatique;c' est un objectif qui ne peut devenir réalité qu'avec un désir commun et dépouillé.Cordialement;

Rédigé par : sdv | 29 juin 2010 22:04:56

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige