« Carla Bruni-Sarkozy : pas la bienvenue au Vatican ? | Accueil | Musique liturgique pour la liturgie »

18 octobre 2010

Reconquête attend les réponses de Marine Le Pen

Son nom ayant été évoqué sur France Inter ce matin à propos de la succession au FN, Bernard Antony réplique à la radio, et on apprend :

R "Je ne me désintéresse pas de ce qui se passe au Front National et j’ai à cette fin envoyé pour publication de leurs réponses dans Reconquête une liste de questions à Marine Le Pen et à Bruno Gollnisch. Je regrette que cette dernière ait finalement choisi de ne pas répondre."

Elle préfère poursuivre en correctionnelle Rivarol et e-deo.

Posté le 18 octobre 2010 à 16h26 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Rivarol a pourtant toujours soutenu le FN. C'est un excellent journal de la vraie droite.

Rédigé par : jano | 18 oct 2010 18:27:08

Ce refus de répondre au questionnaire de Bernard Antony est révélateur de la haine de MLP contre les nationaux, haine confirmée par ce recours scandaleux et pathétique à la Justice contre RIVAROL (un des plus grands titres de la presse du mouvement national) et un blog catholique de tradition, surtout venant de la part de quelqu'un qui prétend diriger le Front National ! Tout cela est totalement dérisoire. Si MLP ne peut pas se défendre toute seule face aux nationaux, comment fera-t-elle contre les adversaires du FN si elle était hypothétiquement élue présidente ? Reste à savoir si les agents du Système sont de véritables ennemis pour elle...

Peut-être est-ce aussi un appel au secours jeté par MLP, via le Tribunal correctionnel, en direction des médias du Système, pour relancer sa campagne médiatique, sa campagne interne s'essouflant totalement face à la montée inexorable et enthousiasmante de Bruno Gollnisch.

Rédigé par : Solange | 18 oct 2010 18:36:59

Sur ce coup là je trouve inadmissible les propos de M. Bourbon que e-deo a reproduit (avant de les supprimer) [...]

Rédigé par : Arnaud | 18 oct 2010 18:38:07

Il faut quand même bien avouer que Bernard Antony n'est pas non plus le formidable tribun de la droite nationale, sans qui rien ne pourrait se faire.
Sans le Salon beige, je ne sais même pas si j'en connaîtrais l'existence. Ni l'AGRIF ni Chrétienté-Solidarité n'ont une grande notoriété.
Voilà peut être pourquoi Marine Le Pen n'a pas pris le temps de répondre. C'est regrettable, bien sûr, puisque tout courrier mérite une réponse.

Rédigé par : Ralph | 18 oct 2010 18:39:51

La fille Le Pen sort la grosse artillerie. Nos amis d'e-Deo vont devoir expier leurs fautes pour l'impardonnable blasphème dont ils ont été complices en interrogeant un journaliste de la "presse amie", comme se plaisait à dire JMLP.

Eh oui, la critique de la clique Le Pen constitue un blasphème. Heureusement que la Le Pen n'est pas au pouvoir et que la peine de mort est abolie ; car nos amis d'e-Deo auraient certainement été envoyés directos au bûcher sans autre forme de procès.

Rédigé par : Xtophe | 18 oct 2010 20:15:41

Ben, ça commence bien la carrière de la "Jeanne d'arc bis."Elle va tous nous envoyez au bûcher.Les temps changent...!

Rédigé par : senex | 18 oct 2010 20:42:20

Marine Le Pen a parfaitement raison de porter plainte contre l'auteur de l'article et le support dès lors qu'il me paraît gravissime de traiter quelqu'un de [...] comme je l'ai lu sur e-deo dans la première version du texte...
Je trouve les réactions des adversaires de Marine Le Pen hallucinante : que dirait t-il si leur épouse, leur mère ou leur soeur se faisait traiter de [...] (car c'est bien de cela dont il s'agit) . Pour ma part, même dans les transports en commun si je vois une femme se faire traiter de [...] surtout par un individu qui ressemble à Jérôme Bourbon, c'est la paire de claque assurée.
L'anti marinisme de Xtophe rend parfois irrationnel...

Rédigé par : xavier | 18 oct 2010 21:26:38

Puis je savoir pourquoi les passages prononcés par Jérôme Bourbon sur e - deo ont été supprimés de mon commentaire et remplacés par des crochets ?
Cela prouve bien que ces passages sont gravement injurieux et antisémites et que Mme Le Pen a eu raison de les attaquer !

[Si le SB n'a pas fait la publicité des propos de M. Bourbon, ce n'est pas pour venir les placer en commentaire. MJ]

Rédigé par : xavier | 18 oct 2010 21:50:24

Rivarol et Lectures françaises sont les deux seules publications à ne s'etre jamais trompé sur les hommes politiques et les courants de l'histoire depuis la "liberation".un duel au fleuret entre BOURBON et l'un des soutiens de MLP aurait eu plus de gueule .quant à l'AGRIF et au centre CHARLIER si certains de nos amis ne les connaissent pas , nos ennemis eux les connaissent .Marine ,dans le fond ,est dans la continuité de son père qui ignorait tout le combat contre Revolutionnaire et catholique d'avant 1940 .

Rédigé par : cad | 18 oct 2010 22:07:15

@arnaud
l'interview de bourbon est toujours en ligne sur e deo. Contrairement à vos dires.
@ralph
bernard antony est un très ancien cadre de la droite nationale depuis 40 ans. Il a été député a l'assemblée nationale et au parlement européen, a occupé de très hautes fonctions au FN.
L'agrif est une association essentielle dans le combat contre le racisme anti-blanc et les atteintes aux catholiques, respectée et reconnue par la magistrature. Chrétienté-solidarité joue un rôle important de lien entre chrétiens et catholique en france et à l'étranger. Bernard, que j'ai bien connu, est connu et respecté dans les communautés chrétiennes du proche-orient et des balkans.
Reconquête est un journal essentiel dans les milieux catholiques tradis, mais est également lu par un lectorat catholique moins proche du FN MLP se prive donc d'une audience non négligeable par simple haine d'un homme qui a quitté le FN sur des désaccords profonds.
@xavier
quel est cet histoire de 1ere version du texte ? e deo a juste retiré l'allusion de bourbon (tout a fait idiote d'ailleurs) à son supposé entourage juif.

Rédigé par : athos | 18 oct 2010 22:09:20

Qui sème le vent récolte la tempête.
Le SB a fait preuve de beaucoup de sagesse en comparaison à e-deo qui a pris parti dans les affaires internes du FN depuis quelques jours.

Rédigé par : jean claude | 19 oct 2010 08:07:26

Il est évident que si Jérôme BOURBON n'avait pas proféré les injures scandaleuses qui ne gênent pas SOLANGE, mais que le SB ne souhaite pas reproduire tellement elles sont ordurières sur Marine LE PEN, il n'y aurait eu aucune plainte en justice contre Rivarol et contre E-DEO. J'avais fait remarquer à Thibaut COUPRY le responsable d'E-DEO, par un mail privé, combien ces mots étaient scandaleux. Il a persisté à les publier. Propos inadmissibles, et méritant en effet la paire de claques dont parle @Xavier : on ne voit pas clairement quelles sont les raisons qui feraient que ce que nous n'accepterions ni pour nos mères, ni pour nos épouses, ni pour nos filles, devraient être autorisé à Jérôme BOURBON concernant Marine Le Pen, mère de trois enfants. Qui de plus, même si une joute interne l'oppose à B. GOLLNISCH, demeure et demeurera une des dirigeantes de la droite nationale. Sans parler de la provocation antisémite, et également de la mise en cause de la vie personnelle par des imputations sur les moeurs.
Quand on pense que ce personnage et d'autres qui semblent l'approuver, a proféré cela au nom de la défense des valeurs occidentales et chrétiennes, et de l'histoire de la France charnelle, on se dit qu'il manque de mémoire historique. Car à de nombreuses époques et peut-être même encore en certains lieux de la France profonde encore authentique, M. BOURBON aurait déjà été sévèrement corrigé. Il bénéficie du degré de civilisation dont il se réclame sans en respecter les valeurs. La violence des mots vise à détruire : RIVAROL titrait d'ailleurs : ''Vers la scission ?"
Enfin, je ne comprends pas le silence de Bruno GOLLNISCH sur les propos en question : ils ne sont pas son style et de sa manière, et je peux croire qu'il les aient lu sans indignation. Il conviendrait qu'il l'exprime. Puisque Jérôme BOURBON prétend parler en son nom, son silence vaudrait approbation.

Rédigé par : PG | 19 oct 2010 09:20:26

@ PG:
je ne crois pas que Bruno Gollnisch ait à se prononcer sur la vulgarité des propos de M.Bourbon.
L'attitude de B.Gollnisch, son calme et ses appels à un débat loyal et serein, sont déjà en soi un désaveu du bourbonisme.

Rédigé par : Ralph | 19 oct 2010 10:00:06

sachons raison garder,monsieur BOURBON n'est pas en service commandé pour un des deux prétendants .si vous lisez RIVAROL son discours est que c'est la dernière chance pour la droite nationale avant l'effondrement de notre pays .d'ou une certaine irritation de l'adoubement de MLP par les milieux les plus hostiles à la chrétienté,c'est peut etre faux et par une declaration bien pesée MLP pourrait dissiper ce doute mais c'est le contraire qui se produit.quant aux" injures "le menhir en a distribué à tour de bras, meme sur ses anciens fidéles, et chaque fois ses chantres trouvaient cela trés bien ,alors arrétons ces mines de vierges effarouchées.

Rédigé par : cad | 19 oct 2010 10:24:00

@ CAD

Je vous reprends gentiment : JM LE PEN n'a pas été tendre avec ses adversaires, voire même d'ex amis, mais c'était en réponse. Car il faut admettre qu'il a été l'homme politique le plus diffamé (scissions SCHNEIDER et MEGRET) et le plus attaqué en FRANCE, le plus traîné et le plus condamné en justice pour des raisons politiques, et selon des jugements souvent odieusement partisans et non fondés, durant ces 40 dernières années. Mais je n'ai pas le souvenir qu'il ait attaqué ses adversaires sur la moralité de leur vie privée personnelle, et utilisé l'injure la plus vile, et particulièrement, à l'égard d'une femme. Même dans l'incident de Mantes la JOLIE, le seul mot lâché à la député socialiste est : ''On en a marre !", ce qui est bien peu.
MICHEL JANVA a censuré les propos de Jérôme BOURBON, dont la nature en effet, se situe dans la rigole du ruisseau, juste au dessus de la bouche d'égout.
RIVAROL fait plus que défendre un point de vue : il appelle implicitement à la scission, dans un titre de première page, très ambigu. Bruno GOLLNISCH pourrait sans dommage pour lui, bien au contraire, montrer sa réprobation pour ce type de procédés.
Car il y aura un lendemain au Congrès.

Rédigé par : PG | 19 oct 2010 11:04:41

Melle Lepen est vraiment stupide. Je pensais voter pour elle il y a un an. Vu son comportement et les arguments piteux utilisés par ses soutiens (comme PG), je préfère la sincérité et la droiture de Bruno Gollnish. Melle Lepen n'a eu que ce qu'elle méritait : qui sème le vent récolte la tempête. Je soutien Monsieur Bourbon et Rivarol ainsi que edeo.

Rédigé par : Ariane G. | 19 oct 2010 11:28:22

comme à son habitude , jean détourne le débat, esquive les vrais problèmes, pour tenter de centrer le débat autour de ce qu'il y a de plus polémique dans l'interview de bourbon. Il travestit ensuite, posant JMLP en pure victime, alors que il eut sa part de responsabilité dans les affaires de caniveau qui l'opposèrent à ses adversaires.
On appréciera la haute opinion que jean a de lui-même en se croyant autoriser à dicter sa conduite à BG. On appréciera également la menace à peine voilée de la fin de son commentaire. Parle-t-il en son nom personnel ou exprime -t-il une position officielle ? J e note qu'à chacun de ses commentaires, jean se dévoile un peu plus...

Rédigé par : athos | 19 oct 2010 11:32:21

MLP opte pour les méthodes de nos adversaires : surcharger les tribunaux avec des délits d’opinion. Sauf qu’elle les emploie contre la famille nationale et catholique de tradition. Normalement, avant d'aller en justice, on s'explique avec les personnes et dans le cas d'un journal, on demande un droit de réponse.
A l’instar du pouvoir qui traîne en justice ses adversaires lorsqu’il n’a aucun argument à leur opposer, le pendant féminin de Nicolas Sarkozy poursuit ceux qui ne tombent pas en adoration devant elle.
Pourtant, en acceptant le principe de se soumettre au vote, on accepte de se soumettre au jugement des votants et on accepte aussi la possibilité de ne pas être chosie. Le problème de fond est là.

Rédigé par : Solange | 19 oct 2010 12:59:02

il me semblait lors des reunions publiques du fn que je n'étais pas à la kermesse des écoles ,écoutant recemment un homme politique,le plus condamné de FRANCE aprés ROCHEFORT ,disant qu'il préferait que ses petits enfants voient des vaches plutot que des arabes je me disais que certains tendent le baton pour se faire battre ,madame TRAUTMANN n'etait peut etre pas une femme ,messieurs BOMPART et le colonel MASSELOT reçurent "les mots qui tuent" mais c'etait en réponse à un zut passible des tribunaux .personne n'est parfait ,tout le monde peut s'emporter alors n'accablons pas le directeur de RIVAROL pour une formule desuette et inapropriée alors que le journal peut etre detruit financierement à cause d'un interview catastrophique du vieux menhir :l'occupation pas trop inhumaine etc..et revenons à l'essentiel qui va defendre les points non negociables et non qui va faire 3 signes de croix ou porter une croix en bandouillère pour capter les voix catholiques .

Rédigé par : cad | 19 oct 2010 13:10:55

La lutte fratricide dans laquelle s' engagent les frontistes ne laisse pas indifférent les hommes et les femmes de la droite patriote et nationale. Au contraire, elle nous interpelle. C'est pourquoi je me permet d' intervenir sur ce sujet sensible, bien que n' étant pas moi-même frontiste.

Au delà des mots blessants que peut utiliser un chroniqueur envers une personnalité politique il y a pour ce qui concerne un journal comme Rivarol (que mon père lisait déjà!!) il y a une analyse plus profonde et plus pertinente de la situation de cette droite nationale et patriote que nous recherchons tous depuis plus de 30 ans.

La réponse est simple. De plus en plus de sympathisants et adhérents du FN ne se retrouvent plus dans le FN Nouveau que représente Marine Le Pen. Par ambition politique elle a choisi une voie diamétralement opposée à celle de Bruno Gollnish.

Outre ses appels du pied constant à tout ce qui a été l' ennemi de notre idée de ce que devrait être la structure de l' Etat, de la nation et de la Patrie,elle ferme totalement la porte à un regroupement des forces de cette droite qui certes ont des différences mais qui pourrait, comme le souhaitait Millon et beaucoup d' autres,se retrouver dans un grand Front afin de modifier le panorama UMPS que nous subissons depuis trop longtemps.

Le reste n' est qu' illusion.

Les responsables de Rivarol et d' autres journaux cathos l' ont bien compris.

Rédigé par : Chris du Fier | 19 oct 2010 13:15:30

P.G. n'a "pas le souvenir qu'il [Le Pen] ait attaqué ses adversaires sur la moralité de leur vie privée personnelle, et utilisé l'injure la plus vile."

P.G. a donc certainement des trous de mémoire.

Je propose donc à P.G. de la lui raffraichir.

Dieu sait si je ne suis pas partisan de Bruno Mégret, mais j'ai souvenir que Le Pen avait attaqué Mégret sur son physique (sa petite taille) [cf. "les 4 vérités" sur France 2 en 1999]. J'ai également souvenir que Le Pen avait qualifié Mégret d'"impuissant de nature". Oooooooh ! Comme c'est poétique ! Comme c'est argumenté ! Comme c'est beau !

P.G., à cette époque, vous veniez de rallier Le Pen. Je n'ai pas cru vous entendre à ce sujet. Je n'ai pas souvenir de vous avoir vu monter sur vos grands chevaux et exiger de Le Pen qu'il retirât ses propos déplacés...

Alors oui, effectivement, le fait de traiter le fille Le Pen de [...] constitue une insulte si cela ne correspond pas à la réalité.

Que la fille Le Pen poursuive devant les tribunaux Jérôme Bourbon ne me choque pas plus que cela, car si elle s'estime blessée par ces paroles, elle est dans son droit. En revanche, le fait d'attaquer en justice e-Deo montre son caractère parfaitement intolérant et sectaire. Elle règle ses comptes ni plus ni moins.

Comme le dit Solange, la logique aurait poussé la fille Le Pen à réclamer un droit de réponse dans Rivarol et e-Deo et à exiger des excuses publiques, sans quoi elle s'accorderait alors le droit de poursuivre en justice Jérôme Bourbon pour insultes publiques et diffamation. Ce qu'elle n'a pas fait. Oui, la fille Le Pen veut régler des comptes. Tout simplement. Son comportement ne m'étonne pas. Je la connais bien... Très bien même ! ;-)

Rédigé par : Xtophe | 19 oct 2010 13:24:22

MARINE LE PEN VICTIME D'INJURES ?

Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a CONDAMNE aujourd’hui (01/06/2010), Louis Aliot, MARINE LE PEN et Jean-Marie Le Pen POUR AVOIR DIFFAME, Christian Baeckeroot, dans des communiqués publiés sur le site internet du FN.
En octobre 2008, à la fin d’un banquet de l’A.D.I.M.A.D. Christian Baeckeroot ancien membre du bureau politique du FN avait, selon le communiqué publié par Louis Aliot, le 19 novembre 2008, gravement injurié Roger Holeindre, qualifié de "merde", d’"ordure" et de "salopard".
Une imputation reprise quelques jours plus tard par Marine Le Pen dans une longue lettre ouverte à Carl Lang, qui venait de quitter le FN.
M. Baeckeroot qui a toujours nié avoir proféré ces injures avait alors déposé une plainte pour DIFFAMATION auprès du parquet de Nanterre contre Marine Le Pen et Louis Aliot. Maître de Saint-Just pour le FN avait demandé la relaxe en faisant valoir que les époux Baeckeroot avaient eux-mêmes précisé dans des communiqués qu’il y avait eu des “ propos vifs ” dirigés contre Roger Holeindre.
Le tribunal a estimé que : l’animosité entre les auteurs de ces passages et M. Baeckeroot est à l’évidence : « le soutien que celui-ci apporte à M. Lang ». Le tribunal fait aussi remarquer qu’il est symptomatique que la diffusion soit intervenue même après le communiqué de Roger Holeindre censé “apaiser les tensions”.
MARINE LE PEN ET LOUIS ALIOT ONT ETE CONDAMNES A 1500 EUROS AMENDE avec sursis et à VERSER solidairement AU PLAIGNANT la somme de 1000 euros et au titre de l’article 475-1 du CPP la somme de 500 euros chacun.
Jean-Marie Le Pen a été condamné en sa qualité de directeur de publication à 1000 euros d’amende et il devra également verser 1 euro à M. Baeckeroot.
Le tribunal ordonne aussi la suppression du communiqué et de la lettre de Marine Le Pen ainsi que toutes références à ces textes permettant de retrouver les passages incriminés sur les sites du Front national.

http://www.national-hebdo.net/spip.php?article1356

MLP, la spécialiste de l'injure, du mensonge et de la diffamation (dixit le Tribunal de Nanterre), victime d'injures ? Laissez moi rigoler un bon coup...

Rédigé par : Solange | 19 oct 2010 13:35:52

chris du fier cerne l'essentiel.
Quelle droite nationale voulons-nous pour demain, quelle droite nationale nous propose MLP et BG, quelle représentation du monde nous propose-t-il pour demain?
Qu'avons-nous fait, qu'ont-ils fait, qu'est-ce que LE PEN a fait de la droite nationale et du FN ?
C'est cela l'important et non pas les délires des marinistes, qui voit déjà MLP président de la république, alors que le candidat du FN, quel qui soit, ne sera pas au second tour !

Rédigé par : athos | 19 oct 2010 13:40:41

@ chris du Fier

J'ai une autre perception sur le rôle de la droite nationale, car ce n'est pas le but d'un parti que de satisfaire en priorité ses adhérents : un parti est un lieu d'élaboration d'idées, de propositions et de programmes, afin de participer au débat démocratique et recevoir le maximum de voix. Notre famille d'idées, qui a reçu le dépôt de l'héritage français et européen (mais doit-elle en permanence le prétendre ou le prouver ?) doit faire partager cet héritage en le rendant acceptable : sans quoi il sera non reçu et ses effets nuls.
Un gros travail a été fait en presque 40 ans de FN. Il y a eu des crises, l'image de JM LP a été salie, l'image du FN a été troublée par ses scissions, bref la droite nationale sort de plus de 12 ans de difficultés, le faux miracle de 2002 mis à part.
Faut-il vouloir contenter 200 cadres et les 4000 personnes qui les ont suivi en 12 ans, ou convaincre plusieurs millions d'électeurs potentiels ?
Je constate autour de moi, en dehors de la droite dite nationale, ou catho tradi voire même catho bobo conservatrice, que l'image de JM LP créait un blocage et que celle de Marine Le Pen crée une adhésion.
On va me dire : c'est superficiel, ce n'est pas du solide, ce n'est pas une conversion aux PNN , à la loi naturelle, à la DSE etc...
C'est évident, comme c'était déjà le cas quand le FN atteignait 17 ou 18 % : personne ne peut sérieusement imaginer que cela signifiait une conversion des électeurs à la messe du dimanche et à la critique maurrassienne de la démocratie ou même au barrésisme républicain classique, voire même à la vertu chrétienne. Mais l'action et le programme du FN va dans ce sens depuis presque 40 ans et maintient l'héritage avec les voix de Français qui ont souvent des pensées plus immédiates : insécurité, chômage, immigration, fiscalisme, perte de libertés...
Il serait temps que la droite nationale et particulièrement la droite catholique traditionnelle ou traditionnaliste cessent de vouloir purifier le monde du péché et de l'erreur, par des catalogues de restrictions permanentes dans le domaine politique. Il serait temps de savoir ce que signifie la parabole du bon grain et de l'ivraie ; d'admettre que notre -petite, très petite, et très peu militante, très très peu militante famille d'idées, le peu de personnes présentes samedi soir à la Marche de prières pour la Vie le prouve- arrête de se prendre pour le moissonneur de la parabole et la Providence en même temps.
La puissance de la Vérité ne passe pas par le nombre ; mais si le but d'un parti est de demeurer entre convaincus de plus en plus convaincus de vérités de plus en plus certaines, le modèle est celui de Lutte Ouvrière : l'esprit de suspicion et de secte qui y règne nous fait rire, mais nous n'en sommes pas loin politiquement.
Par contre, un FN élargi électoralement, regroupant les électeurs des droites conservatrices, ainsi que l'électorat populaire patriote venant de la gauche aura besoin d'une participation de la sensibilité catholique, pour que certains sujets essentiels demeurent dans le débat politique. Si celle-ci préfère se retirer sur son Aventin pour tout démolir d'un air grincheux et morose, uniquement parce rien ne correspond aux vielles habitudes, et aux vieux mots, le résultat n'a rien d'incertain. Les catholiques, la voix politique catholique sera marginalisée, car en France sans l'épiscopat, c'est déjà difficile, mais en dehors du porte voix d'un parti important, c'est perdu d'avance.
Il ne restera plus qu'aux restes résiduels de cette droite aigrie qu'à fonder un machin dans le genre....... (je me sensure, j'allais être méchant pour une quelconque Arlette Laguiller de la pensée démocrate chrétienne) pour atteindre le summum de la marginalité. Celle qui progresse de 0,1 % à chaque élection et pousse ainsi des cris de victoire. Dans l'indifférence générale.
La situation politique française et européenne annonce des remises en cause formidables des cadres politiques et l'émergence de partis populaires et populistes de droite forts électoralement. Si la vieille droite traditionnaliste méprise le peuple au point de ne pas le trouver suffisamment à son gout c'est un choix. Je ne pense pas qu'on doive maintenir une lampe sous le boisseau,car la première des charités en politique n'est pas de contenter son image dans le miroir, mais de faire partager la vérité, et surtout de la faire s'incarner dans les institutions.
Il faut donc gagner des élections pour peser. Ce ne sera pas avec J. BOURBON, qui tente par l'injure d'appliquer au FN le pendant politique des théories sedévacantistes que sous le nom de PETRUS il répand sur l'Eglise.
Retour au réel.

Rédigé par : PG | 19 oct 2010 14:25:53

Tout ceci est vraiment à désespérer !!!
On pourrait rêver d'un FN qui fasse revenir ses enfants perdus, histoire d'avoir UN parti fort et pas affaibli par de petits mouvements mais non, on préfère jouer sur les querelles de personnes, les égos blessés et/ou surdimensionnés.
C'est là où je rejoins BG, qui fait preuve de plus d'intelligence et de perspicacité que JMLP et MLP.
Qu'est-ce qui est le plus important : la France ou quelques différends, quelques propos déplacés ? On peut remercier JMLP pour ce qu'il a fait mais je pense sincèrement qu'il fait fausse route, comme sa fille, en voulant poursuivre l'exclusion des Lang, Anthony et autres. Il faut dépasser tout cela.

Quant à l'opposition ou l'unicité des positions de MLP et BG sur les points non négociables, j'aimerais tellement que MLP soit aussi claire que son adversaire mais je trouve, comme d'autres, que ce n'est pas le cas.
Elle gagnerait énormément, aux vues des polémiques en cours, à clarifier expressément sa position. Ça ne devrait pas lui coûter grand chose, si l'on en croit les déclarations de ses partisans...

Rédigé par : PE | 19 oct 2010 14:28:33

Du fort long commentaire de PG, il ressort en fait qu'il faut rendre le programme du FN compatible avec l'air du temps. Pour finir comme FINI ?
Je constate également qu'il n'est pas à une contradiction près puisqu'après avoir nié l'importance et le rôle politique des cathos, tradis ou non, au sein de la droite nationale, il lui attribue la responsabilité des échecs du FN. Faudrait savoir....
Il faudra qu'il nous explique au passage comment "faire partager la vérité, et surtout de la faire s'incarner dans les institutions" en abandonnant les fondamentaux de la dite vérité. Une contradiction de plus. Et rappelons-lui que c'est lorsqu'il était le plus ferme sur les bases de son programme que le FN obtint ses meilleurs scores et qu'il a rassemblé le plus large. Et qua déculottée de 2007 n'est due qu'a l'abandon des dits fondamentaux et à l'adoption d'un programme incohérent, abstrait et incompris de l'électorat qui a préféré voter pour un sarko qui a su donner dans le patriotisme poignard. CQFD.
D'autre part, PG feint de croire que les critiques formulées à l'encontre de MLP viennent exclusivement du milieu catho tradi et que le dit milieu lui reproche de ne pas être assez catho. Faux. Les critiques sont d'abord venu en interne, de la part de hauts cadres du FN, pas précisément connu pour fréquenter assidûment saint-Nicolas du chardonnet ou même l’église du coin.Aucun responsable des cathos tradis n'a pris de position officielle sur les sujets évoqués.
Le soi-disant repli sur lui-même du milieu catho est une fumisterie(au sens de farce). Il ne sait jamais aussi bien porté. Les messe de rite extraordinaire font le plein. Les tradis sont de mieux en mieux accueillis par nos évêques et la majorité d'entre d'eux se trouvent en plein accord avec le pape. Alors que PG nous fait une description catastrophique d'un milieu qui serait à l'agonie et ne représenterait plus que lui-même. On se demandera alors à quoi est du l'affolement de l'état-major de MLP qui brusquement multiplie les appels du pied (grossier au demeurant, cf la croix exhibée par MLP sur LCI) à un électorat traité par le mépris jusque là. Peut-être parce que sarkozy mène une campagne de séduction à destination du même électorat, campagne qui semble porter ses fruits ?

Rédigé par : athos | 19 oct 2010 16:00:59

@ PE
Réécoutez Radio COURTOISIE ou relisez les réponses de Marine LE PEN au questionnaire de Catholiques en campagne, lors des régionales : l'info et les explications que vous attendez existent déjà.

Rédigé par : PG | 19 oct 2010 16:04:46

Je l'avais écrit sur ce blog depuis quelques mois: Ce qui devait arriver , arrive. Cette élection inutile amène des déchirures et des combats internes. Nous y sommes. La présidence devait revenir à Mr Gollnisch afin qu'il relance le FN, avec les hommes de qualité qui ont été évincés. La "présidentielle" ce n'est pas le sujet actuellement. Nous attendons un parti National qui défende la France, les Français,notre mode de vie et notre culture Chrétienne.

Rédigé par : jano | 19 oct 2010 16:19:32

Malgré tout, il faudrait quand-même que Bruno intervienne pour calmer le nouveau rédacteur en chef de Rivarol qui fait plus de mal à notre cause qu’à nos adversaires !!! Son anti-judaïsme est autant grotesque que son allure physique.

Rédigé par : Patrice Mazurie | 30 nov 2010 14:52:37

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige