« Une mission pour Jacques Toubon | Accueil | Sida : le Planning familial et ONUSIDA veulent mettre en danger la vie d'autrui »

13 décembre 2010

La gauche et l'occupation : la leçon d'histoire d'Eric Zemmour

 

Posté le 13 décembre 2010 à 21h33 par Lahire | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

Zemmour sur Salon Beige

Salut.

RA

Rédigé par : Di Bartolo Vincent | 13 déc 2010 22:23:30

à sauvegarder et re-déposer sur différents sites avant que cela ne soit de nouveau supprimé comme sur Dailymotion...

Rédigé par : Tonio | 13 déc 2010 22:33:54

Si beaucoup de Français avaient la courage d'Éric Zeymmour, nous ne serions pas tombés aussi bas!

Rédigé par : Exupéry | 13 déc 2010 22:40:41

Oui, merci à Zemmour de nous rappeler que l'histoire, la vraie, est plus complexe que de l'apologétique politique. Après, il est intéressant d'étudier les différentes motivations des collaborationnistes, qui ne furent pas toutes odieuses. 1940 est l'un des plus grands cataclysmes militaires et psychologiques de notre histoire, associé au souvenir épouvantables des hécatombes de 14-18. L'Europe s'était suicidée en 1914. D'aucuns ont vu dans l'Allemagne la nation qui aurait pu rendre possible le vieux rêve de l'unité européenne, sans s'interroger suffisamment, hélas, sur la nature criminelle de l'idéologie NS.

Rédigé par : Lusso | 13 déc 2010 23:09:35

Bravo à Eric Zemmour. Sur le plan des hommes politiques de gauche,tout est dit. Ajoutons à ceci les actions des syndicats ouvriers qui entravèrent l'effort de guerre de la nation : sabotage de moteurs d'avion chez Farman, sabotage de plusieurs centaines de tubes de canons anti-chars,grève ralentissant la fabrication de tourelles de chars début mai 40 à Denain,obstruction à la sortie d'usine d'avions de bombardement ....

Rédigé par : lavandin | 13 déc 2010 23:32:54

Ouh là là ! Cà fait mal ! On le savait, nous.... Mais cà défoule que les "progressistes" l'apprennent enfin . Non mais sans blague !

Rédigé par : jejomau | 13 déc 2010 23:47:24

Bravo à Eric Zemmour. Sur le plan des hommes politiques de gauche,tout est dit. Ajoutons à ceci les actions des syndicats ouvriers qui entravèrent l'effort de guerre de la nation : sabotage de moteurs d'avion chez Farman, sabotage de plusieurs centaines de tubes de canons anti-chars,grève ralentissant la fabrication de tourelles de chars début mai 40 à Denain,obstruction à la sortie d'usine d'avions de bombardement ....

Rédigé par : lavandin | 13 déc 2010 23:32:54

Ouh là là ! Cà fait mal ! On le savait, nous.... Mais cà défoule que les "progressistes" l'apprennent enfin . Non mais sans blague !

Rédigé par : jejomau | 13 déc 2010 23:47:24

Rédigé par : clzvo | 14 déc 2010 08:17:27

Si beaucoup de Français avaient la courage d'Éric Zeymmour, nous ne serions pas tombés aussi bas!

Rédigé par : clzvo | 14 déc 2010 08:19:03

Merci monsieur Zemmour d'avoir le courage de dire la vérité et de nous montrer qu'il se passe exactement la même chose aujourd'hui

Rédigé par : Marie Laure | 14 déc 2010 08:50:56

clair, limpide, objectif... du grand Zemmour.

Rédigé par : Jacques | 14 déc 2010 09:17:17

Que faut-il en déduire ? Que l'antiracisme pro-islamiste est une forme de collaborationnisme ? Bon. Et alors ?... Le collaborationnisme ne serait pas devenu un exemple typique de mauvaise conduite politique si l'Allemagne avait gagné la guerre. Je crois que ce que Zemmour essaye de dire, c'est que la gauche, avec son antiracisme anti-islamophobe, est en train de de faire entrer en France l'ANTISEMITISME islamique. Et si c'est cela, il ne se trompe sûrement pas. Que la France puisse redevenir violemment antisémite à cause de ses condescendances avec l'Islam, certainement. Et comment éviter cela, si les catholiques continuent de se croire obligés d'être pro-palestiniens ?

Rédigé par : Cassianus | 14 déc 2010 09:38:42

Les rires ajoutés sur les images de 2002 sont de trop et nuisent au sérieux de ce montage. Mais les faits sont là !

Rédigé par : xav007 | 14 déc 2010 10:24:55

Formidable!!
Merci à Mr Zemmour pour la liberté de son ton et pour ses images.

Rédigé par : Elisabeth | 14 déc 2010 11:59:14

Ce que Zemmour dit, c'est que les Collabos furent de gauche et que, si ils collaborèrent, c'est qu'ils étaient d'abord couards mais aussi corrompus, puisqu'on ne se preccipite pas dans les bras du vainqueur par charité chretienne, mais par cupidité opportuniste. Couards, corrompus et prostitués, tels furent ces gens de gauche qui se jetterent dans les bras de l'ennemi. Rien ne change jamais, les memes se prostituent toujours et pour les memes raisons. Seul le maquereau a changé.

Rédigé par : S.J. | 14 déc 2010 12:08:50

Ce que Zemmour dit, c'est que les Collabos furent de gauche et que, si ils collaborèrent, c'est qu'ils étaient d'abord couards mais aussi corrompus, puisqu'on ne se preccipite pas dans les bras du vainqueur par charité chretienne, mais par cupidité opportuniste. Couards, corrompus et prostitués, tels furent ces gens de gauche qui se jetterent dans les bras de l'ennemi. Rien ne change jamais, les memes se prostituent toujours et pour les memes raisons. Seul le maquereau a changé.

Rédigé par : S.J. | 14 déc 2010 12:10:27

La France sera mahomete et athée! disait une prophétie.

Athée elle l`était depuis longtemps et mahomete cela est en route...

Rédigé par : Michel | 14 déc 2010 12:36:46

Quel homme ce Zemmour !!!
Eh bien j'ai beau lire régulièrement le SB depuis 5 ou 6 mois que je l'ai découvert , je ne savais ab-so-lu-ment pas !
Comme quoi , la réeducation nationale , fait bien son boulot .
quel lavage de cerveau mes aieux , et quelle révélation !
J'étais persuadé que la" droite" était "collabo" et la gauche "résistante".
Quelle profondeur de mensonge dans nos sociétés !
Par contre là , en ce qui concerne notre époque , je pense avoir bien compris ou étaient les collabos dhimmis et ou étaient les résistants qu'ils soient laics ou chrétiens , ouf !
Merci le SB pour cet info , je serais mort idiot autrement .

Rédigé par : tirelipompom | 14 déc 2010 14:23:05

Excellent!
(Bravo pour le montage de Tchechouan)

C'est tellement vrai que l'on se demande pourquoi des historiens nationaux n'ont pas fait ce travail avant.

Il faut bien admette que nous voyons en oeuvre une opération lente de détricotage de l'Histoire par ceux qui l'avaient pervertie.

Tout cela rejoint l'analyse d'un post (plus haut) sur cette question des revirements.
A vrai-dire ils n'ont pas vraiment le choix devant avec la date anniversaire de 1914 qui avance et sur laquelle bien des questions restent à poser.

Je ne vais pas dire que ces hommes, ces noms sont un détail de l'Histoire, pris dans la folie des idéologies et de l'absurdité des temps qu'ils étaient.

Oui, l'espérance des socialistes français étaient de voir les socialistes allemands fascistes qui avaient accédé au pouvoir, qui avaient aussi fait alliance avec les socialistes Russes, imposer le socialisme radical (sans religion) en France et ainsi sur l'ensemble du continent européen.

Beaucoup de français toutefois étaient dans cette idée d'en finir avec le pillage que faisaient certains juifs, des "affaires" financières de plus en plus nombreuses et de retrouver à la fois l'ordre avec une meilleure vie.
Ils n'étaient pas socialistes mais légalistes si l'on veut.

On considèrera aussi l'envie que les français avaient de voire enfin le bout du tunnel des "200 dramatiques", cette période commencée à la Révolution de 1789 qui a abaissé le pays et dont ils sentaient et espéraient la fin.

Les contradictions sont, en effet, nombreuses mais surtout personne n'imaginait l'occupation qui semblait impossible et qui sera un fait unique dans l'Histoire moderne des vieux et grands pays.

Personne ne savait comment s'y prendre dans ces conditions, doit-on chanter encore, doit-on travailler, doit-on même faire du pain pour l'occupant ?

Cependant, pour un économiste, l'action des hommes ne peut se concevoir qu'adossée à un FINANCEMENT.

Rien ne se fait sans argent, aucune réunion publique, aucun tract, aucun journal, aucune radio financée par l'état mais surtout aucun tank, aucun fusil, aucune bombe...

...et il en faut pour jeter deux peuples qui ne veulent pas se battre, l'un contre l'autre!

L'essentiel de l'Histoire est donc à chercher vers les industriels, les banques.

En Allemagne on a cité comme financier de guerre la banque Oppenheimer, pas du nom de ce scientifique juif et communiste, qui réalisera la bombe atomique américaine du projet Mahatan (si, si..) auquel tous les autres refusaient de travailler, mais aux héritiers du fameux Joseph Süss, banquiers juifs qui financèrent Hitler.

Elle vient justement de faire faillite, reprise opportunément il y a moins d'un an par la Deutsche Bank.

Compliqué.

Rédigé par : Corso | 14 déc 2010 14:33:51

enfin un vrai journaliste

Rédigé par : chouan 12 | 14 déc 2010 16:02:27

Oui, compliqué!
La gauche humaniste, droit de l'hommiste peut tourner en collabo et en femmelette;
et la droite rigoureuse, masculine peut tourner en dictature.
Le seul qu'on puisse suivre, n'est-il pas le Juif de Nazareth, que nous appelons Jésus?

Rédigé par : Michel | 14 déc 2010 19:56:21

@ Corso,

Les historiens, les vrais, ont déjà fait ce constat : ils n'ont pas attendu ni Zemmour ni l'auteur juif dont il parle...

Tout cela est connu, archi-connu et classé : il y a une somme de bouquins impressionnante là-dessus.

Si vous ne les avez pas lus ni vus, c'est sans doute que vous ne fréquentez pas les bons milieux : ces « œuvres » ne sont en effet pas disponibles dans les grandes surfaces ni dans les supermarchés de la Kultur made in France comme la FNAC.

Sinon, cette vidéo est amusante : contrairement à un lecteur, j'ai trouvé les rires sympathiques, en particulier sur les propos de Martine Aubry... qui a l'air d'un connaitre un rayon en histoire..

Rédigé par : PK | 14 déc 2010 19:57:32

@ Corso,

Les historiens, les vrais, ont déjà fait ce constat : ils n'ont pas attendu ni Zemmour ni l'auteur juif dont il parle...

Tout cela est connu, archi-connu et classé : il y a une somme de bouquins impressionnante là-dessus.

Si vous ne les avez pas lus ni vus, c'est sans doute que vous ne fréquentez pas les bons milieux : ces « œuvres » ne sont en effet pas disponibles dans les grandes surfaces ni dans les supermarchés de la Kultur made in France comme la FNAC.

Sinon, cette vidéo est amusante : contrairement à un lecteur, j'ai trouvé les rires sympathiques, en particulier sur les propos de Martine Aubry... qui a l'air d'un connaitre un rayon en histoire..

Rédigé par : PK | 14 déc 2010 19:57:32

Bravo les gaullistes , l'épuration n'est toujours pas terminée.
Mgr Baudrillart priez pour eux.
reportage manichéen et simpliste
Robert Poulet ou François Brigneau seraient effarés d'une telle simplification de l'histoire.

Rédigé par : DAM | 14 déc 2010 20:37:37

Réponse à @PK :

Vous avez totalement raison.

Toutefois pour moi le combat médiatique ne se fait pas en petit comité.

Pour illustration j'ai cette impression irritante que beaucoup (beaucoup trop) semblent ignorer par exemple que le général Boulanger n'était pas d'extreme droite comme on veut le laisser croire mais d'extreme gauche, etc, etc.

Un grand nombre de nationaux semblent découvrir des choses...

Et si ce n'était pas le cas, pourquoi s'être laissé accuser sans réponse pendant si longtemps ?

Rédigé par : Corso | 16 déc 2010 19:43:06

Quand il m'arrive d'écouter Eric Zeymmour, je le trouve toujours de bon sens. Là, je suis sur le c**.... Mitterand je savais qu'il n'avait fait toute sa vie que retourner sa chemise, mais Jospin, enfin son père, les bras m'en tombent...

Rédigé par : ciboulette100 | 17 déc 2010 23:35:53

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige