« Le DGGN tente de prévenir la grogne des gendarmes | Accueil | Mgr Scherrer condamne une profanation filmée dans une église »

02 février 2011

Le planning familial veut encore allonger le délai légal d'avortement

220 000 morts chaque année, cela ne leur suffit pas :

B "Nicole Blet, présidente du Planning Familial de Bordeaux confirme «nous sommes en colère. Des hôpitaux de périphérie refusent de prendre en charge les 10 à 12 semaines de délai légal». En cause, selon cette activiste, [...] un certain nombre de praticiens font jouer la clause de conscience. Le docteur en charge du service montre d’ailleurs à la caméra la photo d’un enfant de 12 semaines. Saisissant !

Pour Nicole Blet, il faudrait «encore rallonger le délai légal de l’avortement». Chaque année, c’est pourtant plus de 200 000 enfants qui sont victimes de cette pratique. L’avortement reste pour beaucoup de femmes un drame, et non un simple acte chirurgical comme voudrait le faire croire un certain nombre d’associations."

Posté le 2 février 2011 à 10h25 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Avortement

Commentaires

où l'on voit clairement que pour ces fondamenatlistes de la mort gratis pour tous ,l'acceptation temporaire de la clause de conscience ,n'est qu'un attrappe-gogos dans le goût de l'insultant "facilitateur".

Rédigé par : Sancenay | 2 fév 2011 10:29:38

assassins
toujours plus de sang des innocents
toujours plus de massacre des innocents

je crois qu'il faut aider les médecins à s'opposer à ces décisions, en leur manifestant notre vision des choses et et leur réaffirmant leur objection de conscience

Rédigé par : ID | 2 fév 2011 10:31:09

quel âge elle a celle-là: 50 ans, alors on pourrait allonger le délai légal jusqu'à 50 ans!

Rédigé par : chouan 12 | 2 fév 2011 10:45:23

Ça commence à craquer de toute part : bravo au toubib pour son geste quasi-héroïque : ce n'est pas commun même encore aujourd'hui (entre l'application de la clause de conscience et faire prendre conscience aux gens que le fœtus est une personne, il y a encore un gouffre).

Quant à la logique de cette dame, elle suit la voie initiale dans laquelle se sont engouffrés les partisans de l'euthanasie et de l'avortement : toujours plus, toujours plus et encore plus : des fœtus jusqu'à 9 mois, des vieux, des malades et encore davantage...

Il n'y aucune raison qu'ils s'arrêtent en cours de chemin...

Rédigé par : PK | 2 fév 2011 10:52:48

Anecdote : lors de la première échographie de ma première grossesse, une affiche dans le cabinet du médecin faisait état d'un dépassement d'honoraires d'une dizaine d'euros, SAUF pour les échographies de datation destinées à un avortement, pour lesquelles le tarif de la sécurité sociale était appliqué.

Rédigé par : Amélie | 2 fév 2011 11:27:02

Ces personnes-là, veulent rendent obligatoire (et bientôt gratuit : si, si cela existe !) l'avortement contre l'avis des médecins et de l'opinion (qui commence à ouvrir les yeux : voir la manif du 23 janvier 2011)...

Rédigé par : Sylvie | 2 fév 2011 11:51:28

commentaire de la journaliste: "le Dr T. montre maladroitement des photos d'embryon à 12 semaines, expliquant les réticences de son personnel"
ben tiens! maladroitement!! Hou, vite, cachez cet être trop humain que je ne saurai voir!!!
à 12 semaines, ça ne s'aspire pas tout seul, il faut briser les os du crâne pour que ça passe mieux. Doit-on diffuser un enregistrement pour expliquer les réticences du personnel? (maladroitement!)

Rédigé par : loupiot | 2 fév 2011 13:00:55

Si petit fœtus , tu as échappé à l'avortement, tu n'échaperas pas à l'euthanasie au soir de ton existence... Avant de naitre, le bourreau est déja là, et tu le retrouvera une fois que tu commenceras à coûter cher à la société (que tu auras pralablement engraissée par tes impots).

Symphatique perspective d'un monde qui tend de plus en plus vers l'horreur absolue.

Démocratie = avortement + euthanasie = Etat nazi

Rédigé par : Soudarded | 2 fév 2011 13:11:32

Le planning familial est une association de malfaiteurs, il vous faut encore des preuves supplémentaires pour le croire?

Rédigé par : Dominique Morin | 2 fév 2011 13:38:43

@ Soudarded :

"Le monde tend de plus en plus vers l'horreur absolue" : oui, c'est atroce et la tentation du désespoir est immense et compréhensible (je pense que nous sommes nombreux à y succomber) mais la Vierge Marie n'a-t-elle pas dit: "mais à la fin, mon Coeur Immaculé Triomphera"?
Prions donc avec persévérance.
UDP

Rédigé par : Fleur de lys | 2 fév 2011 15:45:38

Je suggère à Madame BLED de demander de rallonger à 25 ANS le délai légal d'avortement (l'avortement post partum étant certainement aussi légitime que l'avortement ante partum).
Ah non? post partum ça devient du néonaticide, puis de l'infanticide, puis de l'assassinat pur et simple: comment justifie-t-on le changement de dénomination?

Rédigé par : C.B. | 2 fév 2011 16:17:34

@ C.B.

Par la loi tout simplement : quand l'homme décide sans entrave, ça donne le vertige.

Aujourd'hui, en France au moins, le fœtus peut être légalement tué à 10 semaines. Demain ce sera 24. Et bientôt jusqu'à la naissance.

Enfin, de grands pontes bien « éclairés » nous diront que tant que l'âge de raison n'est pas atteint, l'enfant est encore un amas de cellules : on peut donc aussi s'en débarrasser.

Même raisonnement pour les vieux et les malades.

La cruauté humaine n'est bornée que par l'orgueil et la vanité...

On reconnait une civilisation à la manière dont elle s'occupe de ses plus faibles. L'Histoire nous jugera avec la sévérité que l'on mérite. Malheureusement, comme décrit plus, il est largement possible de tomber encore plus bas...

Prions sans cesse la Sainte Vierge afin qu'elle intercède pour faire cesser cette chute !

Rédigé par : PK | 2 fév 2011 16:48:41

Cette revendication est totalement MALHONNÊTE : s'il est difficile d'obtenir une IVG entre 10 et 12 semaines ce n'est pas un problème de clause de conscience qui n'est qu'un pretexte (pourquoi à 10 et pas à 9 ???) mais d'organisation de service.
Le problème est qu'on aura beau reculer le délai légal de l'IVG indéfiniment, il y aura toujours des femmes qui la demanderons dans la dernière semaine. Il faut souvent une échographie puis normalement au moins deux consultations plus une avec l'anesthésiste au moins 48 heure avant ; il est difficile pour un service hospitalier de mobiliser autant de moyens en urgence pour ce qui n'est pas une urgence thérapeutique au détriment des autres patientes. On ne le fait pour aucune autre intervention, sauf VRAIES urgences médicales.

Parole d'un objecteur de conscience dès la première semaine !

Rédigé par : JCM | 2 fév 2011 16:57:54

Tout le programme du Planning Familial est dans cette déclaration lors d'un congrès
"Notre but n'est pas d'améliorer l'état sanitaire des femmes, mais de bouleverser les comportements traditionnels de la société."
Tout est dit et par eux!

Rédigé par : Robert | 2 fév 2011 18:51:43

Toutes ces vieilles personnes sont proches du npa et de l'extrème gauche ,capables des pires blasphèmes publics mais malgré leurs emplois privilégiés style ex dass ce cirque ne pourra pas durer longtemps avec les énormes deficits accumulés de l'etat

Rédigé par : cad | 3 fév 2011 14:05:34

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige