« Sécurité routière : la fronde de députés UMP | Accueil | Une député UMP pense que la licence sexuelle des mineures réduit les avortements »

18 mai 2011

La marche pour la vie d'Ottawa comme si vous y étiez

Un lecteur ayant participé à la marche pour la vie à Ottawa nous a fait un compte-rendu que voici :

C "Les 11, 12 et 13 mai dernier a eu à Ottawa, la Marche annuelle pour la vie. Le tout commençait mercredi midi, avec un temps de prière en l'église orthodoxe du Christ-Sauveur, puis à 19h 30 une messe en l'Église Sainte Thérèse de l'E-J. au centre-ville, suivie d'une marche au flambeau jusqu'au mémorial des droits de l'homme, et d'une nuit d'adoration, en la basilique St-Patrick.

Jeudi, la journée débutait par un service protestant et deux messes en autant de lieux de culte à 10 h, en langue anglaise et à 11 h, une messe en français présidée Mgr Lacroix primat de l'Église canadienne, en l'église Saint François d'Assise. J'ai assisté à la messe en la basilique St-Patrick, présidée par Mgr Collins, archevêque du diocèse de Toronto. Son homélie, était un exposé simple, clair, solide, nourrissant l'assemblée des exemples d'Étienne, de Pierre et de Paul, se poursuivant de nos jours avec les persécutions et vexations endurées par les chrétiens contemporains.

À midi, sous un soleil ardent, rassemblement sur les pelouses du Parlement, avec des présentations d'officiels, des témoignages émouvants, des encouragements, des statistiques impressionnantes. L'an dernier 12 500 personnes, cette année, 15 000, dont des députés et des évêques, entres autres, Mgr Collins de Toronto, Mgr Prendergast, d'Ottawa et Mgr Lacroix de Québec. La foule avec 80% d'étudiant(e)s cette année, exhubérante au début du groupe et plus relaxe dans l'autre moitié, a défilé durant 20 minutes devant la caméra d'un citoyen. La foule est passée devant la clinique de Morgentaler. D'ailleurs, des dénigreurs "pro-choix" scandaient et criaient des slogans agressifs, contrastant avec la prière calme de plusieurs marcheurs. En général, l'ambiance était vraiment positive, joyeuse et sereine. Des travailleurs de la construction juchés sur leurs structures ont filmés la marche, ils ont dit n'avoir jamais vu pareille foule marcher dans les rues. L'agence Zenit, version anglaise en donne une synthèse, très intéressante.

De retour sur la colline parlementaire, des femmes et des hommes du mouvement Silent no more awareness, ont donné, tel David MacDonald, un ancien acteur de Broadway, leur témoignage personnel à propos des conséquences après un avortement, il y a déjà des années, et de la difficulté à guérir la blessure: drogues, dépression, tendances suicidaires, jusqu'à ce qu'elles/ils remontent à la cause de tous ces problèmes. Cet organisme d'aide a produit des clips en collaboration avec VirtueMedia, que l'on peut diffuser à la télé, lors des spots publicitaires, pour faire de la prévention. À 16 h la journée s'est conclue par un office liturgique chanté par les catholiques ukrainiens de Toronto. Le "Rose Dinner" suivait à 18 heures avec pour invité et conférencier, David Bereit, co-fondateur de "40 Days for Life".

Vendredi, de 9 h à 14 h 30, les étudiants et leurs accompagnateurs étaient invités à participer à des ateliers de formation. Campaign Life Coalition, qui organise cette marche à chaque année a aussi un site bien documenté, vraiment très pratique et utile pour la formation."

Add : vidéos sur Lifesitenews.

Posté le 18 mai 2011 à 07h39 par Michel Janva | Catégorie(s): Pro-vie


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige