« Euthanasie des personnes démentes | Accueil | Binationalité : Michel Platini tire au but »

30 juillet 2011

Il fête ses 60 ans de sacerdoce sous le signe de la contestation

Dimanche, l’abbé Marcel Gravet fêtera son 85e anniversaire et ses soixante ans de sacerdoce à Rochefort (en Belgique). Pour l'occasion, l'abbé a eu une idée très originale, mais bien peu catholique. Son église de Buissonville sera le théâtre d'une cérémonie bien spéciale :

"Dans un souci d’unité entre chrétiens, la Cène du seigneur sera célébrée par Annette Ruby, qui est pasteur protestant en Alsace. Les prêtres qui le souhaitent pourront concélébrer. Voilà une démarche qui ne manquera pas de susciter des réactions que j’espère nombreuses. J’espère après coup, obtenir de nombreuses réponses à des questions du genre : comment avez-vous ressenti la célébration de la Cène par une femme mariée et mère de plusieurs enfants ? Qu’attendez-vous d’un prêtre ou d’un pasteur ? Quelles interpellations souhaitez-vous adresser aux plus hautes autorités de l’Église ? En rassemblant tous ces témoignages, nous espérons instaurer une réflexion profonde sur ces sujets et constituer un document à diffuser d’ici un an ou deux sous la forme la plus opportune."

Qu'en pense l'évêque de Namur ?

Posté le 30 juillet 2011 à 19h22 par Michel Janva | Catégorie(s): L'Eglise : Vie de l'Eglise

Commentaires

Longue vie à cet assistant social doublé d'un pasteur. Peut-être trouvera-t-il le temps de se poser quelques questions telles que "quelle est la spécificité d'un prêtre?" "en quoi diffèrent la messe et un office protestant?".

Rédigé par : C.B. | 30 juil 2011 19:46:26

C'est une génération qui s'en va, ouf ! Courage, il n' y a plus que quelques années à les supporter.

Rédigé par : Antoine Vaudey | 30 juil 2011 20:38:21

Qu'en pense le nouvel évêque de Namur? On se le demande aussi... Il est peu bavard et semble laisser faire beaucoup choses. Mais vous savez, ici en Belgique la situation de l'Eglise est désolante, vous ne vous imaginez pas à quel point....

Rédigé par : chribu | 30 juil 2011 21:14:07


Danger, on ne peut faire cohabiter la Vérité avec l'erreur, L'Eglise et Luther.
La Vérité se suffit à elle-même, sa robe doit rester immaculée, que les personnes qui sont dans l'erreur la quittent, et viennent à la Vérité, pas de cette façon terriblement ambiguë . Danger, Danger, DANGER .

Rédigé par : lève-toi | 30 juil 2011 21:19:21

C'est une opprobre à la communion ! Je ne comprends pas ce que ces pretres font dans l'eglise catholique ! Sont ils là pour mettre le doute et la zizanie au sein de l'Eglise?
Quels interets servent ils?

Rédigé par : jeffmoveone | 30 juil 2011 21:35:54

Qu'en dit l'évêque de ce prêtre ? Y aura-t-il sanction ?

Rédigé par : Grand Ma | 30 juil 2011 22:24:56

Toujours la même chose dans ce genre d'affaire. Le relativisme et les bons sentiments mis à toutes les sauces. Ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions?
Le plus étonnant est tout de même l'absence de réaction de l'évêque...

Rédigé par : Vincent | 30 juil 2011 23:09:28

comme toujours c'est du n'importe quoi sur toute la ligne. Il y en a marre de ces pseudos curés qui mélangent les torchons et les serviettes, ou ils croient à la Présence réelle, ou ils vont voir chez les protestants, Dieu merci les nouveaux prêtres ont la "tête un peu mieux vissée"!

Rédigé par : chouan 12 | 30 juil 2011 23:20:58

comment avez-vous ressenti la célébration de la Cène par une femme mariée et mère de plusieurs enfants ?

On tombe dans le domaine du sentiment et de l'émotion. L'important n'est pas ce qu'on peut ressentir, mais bien ce qui se passe réellement.

Rédigé par : Alex | 31 juil 2011 07:33:44

Que reste t'il à ce "bon Abbé" de ses années de Séminaire ? Combien de gens vont-ils encore se laisser berner ? Heureusement que la relève arrive !!

Rédigé par : Hiraux | 31 juil 2011 09:03:02

@ hiraux

De quelle relève parlez-vous??? Cette année il n'y a eu qu'une seule ordination à Namur. Certains prêtres parlent d'un renouveau qui s'annonce, j'aimerai voir où? Nous avons été préservés un peu plus longtemps que les autres diocèses de Belgique grâce à notre ancien évêque Mgr Léonard. A présent il semblerait que les portes soient grandes ouvertes pour un effondrement total.

Rédigé par : chribu | 31 juil 2011 10:06:19

La fin de cette période est proche! la relève est là, chez nous dans le sud de la France le Vendredi Saint se célébrant avec les protestants dans une église catholique les prêtres restaient dans l’assemblée pour ne pas faire d'ombre au pasteur, seul un restait dans le chœur mais sans aube....par respect!

Rédigé par : nicole | 31 juil 2011 10:23:06

Il a toute l'éternité devant lui pour trouver sa vocation.Patience....

Rédigé par : senex | 31 juil 2011 15:41:31

Aah, Rochefort, l'une des célèbres bières trappistes belges !!
Sérieusement, cet abbé devrait s'abstenir d'une aussi forte provocation. Je suis tout à fait favorable à ce que l'on fasse des célébrations oecuméniques (par exemple pendant la semaine de prière pour l'unité), mais pas de la sorte en vue de mal à l'aise une assemblée de catholiques engagés en heurtant de front nos Traditions (j'emploie ce terme en son sens originel et sans références au courant que vous savez).

Il faudrait surtout se souvenir que chez les Eglises Réformées la communion n'a pas du tout la même portée que chez nous, ce qui fait que les Protestants de tous bords ont bien du mal à comprendre nos légitimes réticences, qui ne procèdent pas simplement d'un sexisme superficiel.

Rédigé par : Mavel | 31 juil 2011 18:03:53

Moi, je n'aurais éprouvé rien du tout, je trouve ridicule cette dictature de l'émotionnel et de l'évènementiel qui s'érige en vérité révélée. Je n'aurais eu aucun sentiment, car je n'y serai pas allée, me désintéressant de ce genre de pitrerie. Le ridicule, Merci bien, j'ai une autre idée de Dieu que de l'abaisser à de la contestation sociale, à des cahiers de revendications, des pétitions, et une autre idée de ce qu'est un prêtre, qui n'est pas une sorte de travailleur social qui joue le copain de tout le monde.
D'autre part, sur le plan théologique, les luthériens sont toujours des hérétiques et des schismatiques, je ne vois donc pas non plus ce que j'aurais à faire avec eux pour jouer au théâtre une Cène. Voilà mon point de vue, faites en ce que bon vous semble.

Rédigé par : Nathalie | 31 juil 2011 18:24:33

Ceci dit, pour en revenir à la première question : "Qu'en dit notre évêque?", si vous entendez quelque chose ou lisez un commentaire de sa part, voire une mise en garde (sait-on jamais...) faites-le savoir, ça fera un peu de bien dans ce marasme généralisé...

Rédigé par : chribu | 31 juil 2011 19:42:13

La hiérarchie semble au courant et ne bougera pas. D’abord, cette parodie liturgique est cautionnée par le doyen de Rochefort, qui l’a annoncée sur le blog du doyenné :

http://www.doyennederochefort.be/pages/Dans_le_doyennecalendrier-1577549.html

et qui a lui même signé l’invitation dans son journal paroissial, accompagné du questionnaire suivant :

« - Comment avez-vous ressenti la célébration de la Cènepar une femme mariée et mère de plusieurs enfants?
-Qu’attendz-vous d’un prêtre, d’un pasteur dans sa mission de témoins de la Bonne Nouvelle de Jésus Christpour le bonheur de tous les humains, à commencer par les plus humbles?
-Du concret à partir de ce que vous avez vécu avec l’abbé M. Gravet depuis que vous l’avez connu?Quelles interpellations souhaitez-vous adresser aux plus hautes autorités de l’Eglise?
En rassemblant tous vos témoignages, nous souhaitons mettre en route après el 31 juillet une réflexion profonde sur le sujet et constituer un document interpellant à diffuser d’ici un an ou deux sous une forme plus opportune? »

Qui va réagir? L’évêque? Le Nonce? Il y a fort à parier que personne ne va bouger.

Remarquons que l’an passé, le jour « Le Soir » publiait une demi-page à propos d’un très médiatique Jésuite, Charles Delhez, qui « concélébrait » avec un prêtre d’un église orthodoxe « non-canonique », c-a-d qui n’est reconnue par aucun Patriarcat.

http://www.eglise-orthodoxe.eu/image_blocry_soir_article.htm

L’archevêque de Malines a été mis au courant et n’a même pas émis la moindre remarque.

Un seul moyen d'action : écrire massivement à la Nonciature à Bruxelles pour protester vigoureusement :

Son Excellence Monseigneur Giacinto Berloco
Nonce apostolique en Belgique
5-9 rue des Franciscains
B-1150 Bruxelles
Belgique

Rédigé par : Pierre de Vacquerie | 31 juil 2011 22:11:38

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige