« Parents : faut-il refuser le diagnostic prénatal ? | Accueil | L'idéologie du genre en Inde »

02 juillet 2011

L'Enfer, après la fête

Le HellFest s’est tenu à Clisson du 17 au 19 juin. Après la mobilisation initiée par le collectif « Provocs HellFest ça suffit », alertant sur le contenu ouvertement antichrétien d’une large partie de la programmation, interview-bilan avec son responsable, Louis Peramet. Extraits :

"La pétition que nous avons initiée a recueilli 5 000 signataires. Elle constitue une base de travail intéressante avec des contacts pour soutenir et intensifier l'action du Collectif à l’avenir. Notre action s'est traduite aussi par le retrait des logos des mécènes du site officiel du HellFest. Nous sommes maintenant des acteurs incontournables de la protestation, identifiés par les médias : plusieurs entretiens nous ont été demandés, dont un par France 4 dans le cadre d'une émission programmée sur l'été, et plusieurs médias ont rendu compte de notre action, comme La Croix ou Valeurs Actuelles. Par ailleurs, une association est en cours de constitution, qui appuiera de façon très intéressante et complémentaire notre action : nous pourrons en dire plus l’année prochaine. [...]

Deux groupes ont été déprogrammés : Satanic Warmaster, un groupe de black metal nazi, et Anal Cunt, un groupe de grindcore qui plaisante avec les victimes de la Shoah. Il reste un effort à faire aux gardiens de l'ordre public pour que la vigilance et le respect s'appliquent aussi aux messages christianophobes, et que l’on ne considère plus les chrétiens comme des citoyens de seconde zone.[...]

[L]es subventions n’ont pas été retirées. Elles ont même été augmentées dans le cadre du déménagement du HellFest à 400m du site actuel. Pour 2012, les subventions s’élèvent déjà à 460 000 euros, auxquelles il faut rajouter les aides indirectes (telles que les emplois aidés, la logistique et la sécurité), ce qui porte la somme à un minimum de 600 000 euros d’aide, soit 200 000 euros par jour, et ce pour une fiesta de l'enfer rassemblant au plus fort 25 000 festivaliers, la capacité d’accueil maximale du site. Sans les subventions, le HellFest n’aurait pas lieu : les organisateurs gonflent donc les chiffres de fréquentation en annonçant trois fois la fréquentation quotidienne ! Cette manipulation, nous allons nous attacher à bien la faire connaître. [...]

Il n’y a pas en effet que des groupes ouvertement christianophobes au HellFest : il y a aussi des groupes clairement satanistes, qui savent avancer masqués, tels que Therion (lire à ce sujet le témoignage très parlant du blogueur Pneumatis) qui se livrent sur scène à un vrai rituel démoniaque, ou comme Septic Flesh, dont le dernier album s’apparente à une messe noire. A voir le nombre de chrétiens fréquenter ce genre de « culture », il nous semble que la parole de l’Evêque se doit d’être forte et, à la manière de la veuve de l’Evangile, insistante. Nous saluons l’intervention du curé de Clisson, le père Henry, qui a dénoncé les excès du HellFest sans état d'âme, en intervenant dans son champ de compétence, celui de prêtre et de pasteur. [...]

Nous nous sommes en effet rendus sur place pour rencontrer des métalleux, des médias et des Clissonnais. La belle unanimité est loin d'être aussi évidente que les médias l'écrivent. Par ailleurs, nous avons noté que cette fiesta de l'enfer s'est traduite par 20 évacuations sanitaires dont 2 pour coma éthylique lourd. Il faut dire que la consommation d'alcool a atteint des records cette année, tant en muscadet (8500 litres) qu'en bière (100 000 litres) ! Cocaïne, cannabis, kétamine circulent aussi en quantité. Il y a eu 52 interpellations pour détention de stupéfiants ou de drogues dures, plusieurs gardes à vue pour violence en réunion. Notons enfin que l'irrespect édifié en droit absolu a permis la tenue d'un concert à 11h sous les halles de Clisson, au moment de la messe dominicale, et que sur les pass destinés aux riverains non festivaliers, figurait une croix renversée, une de plus."

Posté le 2 juillet 2011 à 11h02 par Michel Janva | Catégorie(s): Sectes et satanisme


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige