« Diocèse de Bordeaux : la vente du terrain aux salafistes n'est plus à l'ordre du jour | Accueil | C'est l'hiver, il fait froid »

06 février 2012

Fidelis Santé fait le tour de la presse

C'est au tour de Famille chrétienne d'en parler. Samuel Potier y déclare :

F"J’ai travaillé longtemps dans un grand groupe comme inspecteur spécialisé dans l’assurance-vie. J’en suis parti il y a trois ans pour créer un cabinet de gestion de patrimoine, que je dirige toujours. J’avais l’idée de bâtir une offre pour les catholiques, respectant la vie sous toutes ses formes, de la conception jusqu’à la mort naturelle. J’ai proposé le projet de Fidelis Santé à de grands assureurs, qui ont tous refusé, pour des raisons idéologiques. Seule la mutuelle Saint-Martin, dirigée par le Père Emmanuel Boudet – par ailleurs curé de Saint-Médard, à Paris –, a accepté. Le concept est simple : notre offre est conforme à la doctrine catholique, telle que l’ont définie, ces dernières années, les différentes encycliques.

Quelles sont les spécificités de votre offre ?

Elle tient en trois points :
Nous ne remboursons pas les actes contraires à la vie : avortement (IVG, IMG), contraception, aide médicale à la procréation, fécondation in vitro. Les adhérents s’engagent moralement à ne pas avoir recours à ces pratiques. En effet, nous ne savons pas, avec les relevés de la Sécu, en quoi consistent les actes.
Une « garantie spécifique » : nous offrons une prime de naissance – nous ne sommes pas les seuls, mais nous n’imposons pas de délais : vous touchez votre prime même si vous avez un enfant deux semaines après votre inscription ; et il y a une surprime à partir du troisième enfant. C’est une volonté délibérée de favoriser les familles nombreuses. Par ailleurs nous remboursons très bien les médecines « douces » (homéopathie…).
• Enfin, nous ne tenons compte ni de l’âge, ni du nombre d’enfants. Si vous choisissez la formule famille, vous payez le même prix que vous ayez un ou dix enfants, voire plus ! Et nous ne matraquons pas les plus de soixante ans, contrairement à la plupart de nos concurrents. [...]

Michèle Delaunay, députée PS, a posé une question écrite au ministre du Travail, pour lui demander si les clauses d’exclusion étaient légales. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Je suis très serein. D’abord, je ne suis pas seul à offrir ce genre de prestations. Il existe d’autres mutuelles spécifiques qui s’adressent aux juifs, aux musulmans… il y en a une qui cible les homosexuels. Par ailleurs, notre offre est parfaitement légale : nous sommes un groupe ouvert à adhésion facultative. Cela dit bien ce que ça veut dire : personne n’est obligé de s’inscrire chez nous. Raison pour laquelle nous refusons que notre mutuelle soit choisie par une entreprise, ce qui obligerait les salariés à y adhérer. Enfin, Michèle Delaunay elle-même a dit qu’à sa question de savoir si ces clauses était légalent, la réponse était « probablement oui »…"

Posté le 6 février 2012 à 22h20 par Michel Janva | Catégorie(s): Pro-vie

Commentaires

"nous ne savons pas, avec les relevés de la Sécu, en quoi consistent les actes"

Autrement dit, une mutelle ne sait pas quels actes elle rembourse !!!

La spécificité de Fidelis repose donc sur la parole des adhérents...

Rédigé par : Thadée | 6 fév 2012 22:31:36

Un député, qui fixe les lois, demande à un Ministre, qui les fait appliquer, si un texte (ici une clause) est légal ... le monde est à l'envers !
Et Madame Delaunay sera peut-être bientôt Garde des Sceaux.
Tout nouveau député devrait être inscrit d'office à une session de formation juridique !

Rédigé par : 56 | 6 fév 2012 22:51:11

A MON TRAVAIL ON M’A OBLIGÉ A ADHERER A LA MUTUELLEE MEDERIC-MALAKOFF SOUS PEINE DE LICENCIEMENT . POURQUOI EST-CE LÉGAL ? MADAME DELAUNAY PEUT-ELLE ME RÉPONDRE ?

Je me suis intéressé à la question des mutuelles suite à une épreuve qui m’a personnellement touché: salarié de la Sécurité sociale et adhérent à une mutuelle qui me satisfaisait totalement j’apprends du jour au lendemain que je dois, dans le cadre de mon travail résilier mon contrat avec mon ancienne mutuelle et souscrire OBLIGATOIREMENT à la mutuelle Mederic-Malakoff , obligation impérative sous peine de licenciement .Mon employeur me dit par ailleurs que je peux souscrire à n’importe quelle autre mutuelle mais que l’adhésion à Mederic-Malakoff reste OBLIGATOIRE .

Dans ma naïveté je m’adresse au délégué syndical de ma boite croyant y trouver une aide face à cette aliénation de mes droits et contre cette tyrannie. A ma grande surprise je me trouve face à un responsable CFDT (pareil pour les aux autres syndicats) qui me dit de me soumettre et qu’il n’y a pas alternative sinon se soumettre. J’avoue mon incompréhension devant ce qui ressemble à une complicité et dont j’apprendrais que c’est une complicité avérée quand je découvrirais ce que je lis dans un article

….« Le rôle des partenaires sociaux (dans l’accord « mutuelles employeurs obligatoire » :

Hormis les syndicats d’architectes qui ont essayé en vain de déjouer l’accord conclu avec Malakoff Médéric, tous les autres ont signé les accords de branche ou d’entreprise. Comment n’ont ils pas remarqué l’omniprésence du groupe de Guillaume Sarkozy ? Certes, les mutuelles employeurs obligatoires sont avantageuses financièrement (sauf pour les couples qui ne souscrivaient qu’un seul contrat et désormais obligés d’en avoir deux) et participent à la couverture santé des employés. Il faut néanmoins les mettre en perspective avec les réformes du secteur de la santé, notamment la baisse des remboursements des soins et des médicaments. Ce qui se trame derrière ce dispositif de mutuelles employeurs obligatoires c’est un système proche du système de santé Américain, celui de l’assurance privée au détriment de la solidarité collective. Est-ce ce modèle que défendent CGT, FO, CFDT et CFTC ?...

Et ce sont ces grands cœurs syndicaux, de « goche » en général, qui n’ont pas hésité une seconde à nous aliéner en fournissant à la pire entreprise mutualise capitaliste qui fait du profit sur le dos de nos maladies -j’ai nommé Mederic-Malakoff, présidé par le frérot de Sarkozy, le nommé Guillaume Sarkozy - 1 million d’adhérents, Oui ! ce sont ceux–là qui viennent faire les joli-cœurs en attaquant une mutuelle , qui n’oblige à aucune adhésion , qui annonce son éthique (anti-avortement , anti-euthanasie, anti-massacre d’embryons)en laissant chacun libre d’y souscrire ou pas.

Ah les Tartuffes qui m’ont fait croire jusque là qu’ils défendaient mes droits , ma liberté et se levaient contre l’exploitation capitaliste ! Je sais désormais pour qui ils roulent !

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES MUTUELLES IMPOSÉES « OBLIGATOIRES » et sur la gestion de notre santé LISEZ DONC :

http://lociol.wordpress.com/2010/09/30/les-3-freres/

*Conflits d'intérêts des frères Sarkozy, plan Alzheimer et mutuelle obligatoire pour le profit de Sanofi et des assurances
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/05/alzheimer-nouvelle-fondation-de-cooperation-scientifique-mai.html


*06.10.2008

Presse médicale, moyen d'influence et de publicité pharmaceutique


http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/10/06/presse-medicale-nos-generalistes-sont-en-bonnes-mains-pour-l.html

Rédigé par : Domremy | 7 fév 2012 08:00:40

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige