« Portes ouvertes d'une école primaire à Clermont-Ferrand | Accueil | Les magouilles entre Mélenchon et Hollande au grand jour »

15 mars 2012

Les enfants-épouses dans l'islam

Parmi les gagnants du World Press Photo 2012, l'Américaine Stephanie Sinclair a obtenu le 1er prix dans la catégorie "Problèmes contemporains - reportages" pour ses photos consacrées aux enfants-épouses au Yémen.

W
Les fillettes mariées ont environ 9 ans. Qui dénoncera cette horreur ?

Posté le 15 mars 2012 à 07h53 par Michel Janva | Catégorie(s): Religions : L'Islam

Commentaires

Comment accuser ces musulmans ne font que suivre l'exemple de Mahomat.

Rédigé par : Luc C. | 15 mar 2012 08:29:29

Et en plus, ils ont vraiment l'air modérés les deux cocos adeptent du chamelier pédophile. Quelle horreur !
Et des enfants-épouses, il ne doit pas y en avoir qu'au Yémen. Je suis même sûr qu'en France ........

Rédigé par : YannH | 15 mar 2012 08:47:25

Sarkozy est allé faire repentance devant les musulmans de Paris pour "l'affaire du halal" ...
Et ce scandale là ? va t il faire repentance aussi car nous le dénonçons !

Rédigé par : nemo | 15 mar 2012 08:50:21

Ils ne font que reproduire ce qu'a fait « le prophète » de la religion d'amour et de paix...

Je propose qu'on généralise cela en France aussi désormais pour être branché...

Rédigé par : PK | 15 mar 2012 09:07:48

"Une jeune Marocaine âgée de 16 ans s'est suicidée après avoir été contrainte à épouser son violeur pour que celui-ci échappe à la prison grâce à une interprétation du code pénal du Maroc"

http://www.france24.com/fr/20120314-maroc-suicide-dune-adolescente-contrainte-depouser-son-violeur

Le Maroc pratique dit-on un islam "modéré" et "éclairé"....

Rédigé par : jejomau | 15 mar 2012 09:32:50

Qui dénoncera cette horreur? Personne en France, car il s'agit de nos "frères musulmans" : frères inférieurs il faut croire, car ils n'ont pas droit à la vérité.
Quant aux féministes, tout juste bonnes à agiter "les pieds dans le bénitier" et aux bouffonneries genre "Comité de la jupe"...

Rédigé par : Michèle | 15 mar 2012 09:41:21

Le Maroc "éclairé" n'autorise ni la conversion ni l'évangélisation, et les religieuses espagnoles de Tanger (congrégation cloîtrée de désormais que quelques soeurs, évidemment de plus en plus vieilles) ne veulent pas quitter leur couvent, car elles disent que tant qu'elles seront là, au moins la cloche de leur église résonnera, et que leurs prières ne seront jamais vaines.
C'est vrai que par rapport au Yémen ou à l'Arabie saoudite, le Maroc est un tout petit peu plus "modéré", mais il est bien loin de la réciprocité.

Rédigé par : c | 15 mar 2012 10:40:53

Qui dénoncera cette horreur ?

En tout cas personne parmi les musulmans français.

Lorsque vous exprimez votre indignation à ce sujet devant des musulmans qui se disent "modérés", ceux-ci ne se montrent nullement mal à l'aise, et répondent que cette pratique ne peut être critiquée (et encore moins abrogée), car elle est "voulue par Dieu" !

Pour l'instant, cela reste interdit en Europe, mais qui nous dit qu'un jour, peut-être pas si lointain, cela ne deviendra pas légal chez nous, sous le prétexte de ne pas être raciste ?

Rédigé par : Rictrude | 15 mar 2012 11:11:58

Certains dirigeants mondialistes sont des pédophiles qui s'ignorent d'où le laisser aller de ces pratiques plus que douteuses.

Rédigé par : Jean | 15 mar 2012 11:17:01

Attention ! vous êtes en train de condamner "le beau modèle", lui qui fit d'Aïcha - six ans aux "fiançailles", neuf ans aux "épousailles" - la préférée de ses nombreuses épouses.

Accord avec "Rictrude" pour craindre que l'on nous impose un jour cette norme, comme pour le "mariage" homo...

Désaccord avec "jean" à propos des "pédophiles qui s'ignorent": ils ne s'ignorent pas! et se revendiqueront un jour au grand jour.

Rédigé par : Yorgos | 15 mar 2012 12:44:02

Je crois que vous tombez dans le commentaire facile en jugeant une société qui a ses coutumes propres, comme notre société occidentale a les siennes, évolutives d'ailleurs. Mariage précoce, pré-mariage sans consommation, etc... ? Ces photos seules ne donnent pas d'éléments suffisants. Par ailleurs, (en lien avec un autre post sur le Maroc), les mariages post rapt(càd viol) ou rapt de séduction étaient courants sous l'Ancienne France sans que cela constitue un scandale...même si l'on peut préférer la liberté du consentement auquel le droit canonique a toujours été attaché tout en admettant l'hypothèse de consentement tacite postérieur à l'union.

Rédigé par : Jeanne | 15 mar 2012 12:56:01

Allez Jeanne vous êtes pour le respect des "coutumes" locales ? Pour la pérennité de l'immonde ?
Et les petirs gaçons que l'on habille en fille ? Avant ... avant ... la consommation :
http://eplume.wordpress.com/2011/06/01/lafghanistan-et-la-danse-des-garcon-pedophilie/
Vous avez des enfants ?

Rédigé par : jean Bidel | 15 mar 2012 14:38:59

@Jeanne : justement, cette pratique musulmane n'est pas du tout "évolutive". Elle est figée depuis près de 1 500 ans, et ne pourra jamais évoluer puisque, selon les musulmans, elle est approuvée par Dieu. Elle ne peut donc être interdite. D'autant moins que rien de ce que faisait Mahomet ne peut être critiqué, mais doit au contraire être imité.

D'autre part, au nom de quoi n'aurait-on pas le droit de juger négativement de telles coutumes barbares ?

Quant à l'autre horreur que constitue l'obligation d'épouser son violeur, elle ne peut en rien être comparée aux faux enlèvements qui avaient cours autrefois, et qui permettaient justement à une jeune fille d'épouser l'homme de son choix.

Rédigé par : Rictrude | 15 mar 2012 14:42:41

Des mariages "post rapt" "courants sous l'Ancienne France", en voilà une nouvelle! Jeanne est vraiment bien informée....ou désinformée....ou elle divague.

Rédigé par : clovis | 15 mar 2012 15:01:45

"`A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit:
"J'avais six ans lorsque le Prophète (pbAsl) m'épousa et neuf ans lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi. Quand nous nous rendîmes à Médine, j'avais eu de la fièvre un mois durant et mes cheveux avaient poussé jusqu'à mes épaules. Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver alors que j'étais sur une balançoire, entourée de mes camarades. Quand elle m'eut appelé, je me rendis auprès d'elle sans savoir ce qu'elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester à la porte de la maison jusqu'à ce que j'eusse pris mon souffle. Elle me fit ensuite entrer dans une maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent: "A toi le bien, la bénédiction et la meilleure fortune!". Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent la tête; et se mirent à me parer. Or, rien ne m'effraya et quand l'Envoyé d'Allah (pbAsl) vint dans la matinée; elles me remirent à lui".

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 2547"

http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn%26ID=806&title=Sa%20traduction

Sahîh de Muslim :

En dehors de quelques hadiths « sacrés », considérés comme les paroles de Dieu adressées directement à Mahomet et rapportés par celui-ci, les hadiths sont les paroles et actions attribuées au prophète et non une parole divine.

Avec les préceptes du Coran, les hadiths forment la sunna d'où le nom d'islam sunnite pour le courant orthodoxe.

Les spécialistes de la science du hadith (critique historique) ont mis en place plusieurs types de classifications. Parmi les plus connues la classification selon la fiabilité, la classification selon la référence d'une autorité particulière, la classification selon « l’étendu ».

Classification selon la fiabilité :

Il s'agit d'une classification par le degré de recevabilité10. Certains auteurs, comme al-Bukharî, ont classé les hadiths comme « authentiques » ou « acceptables », d'autres étant simplement rejetés. Les hadiths authentiques sont rapportés avec les chaînes des témoins11.

Recevables (Maqbûl)

Authentiques (Sahîh)
Bons (Hasan)

Les Hadiths de Muslim sont donc au plus haut de la classification ( authentiques ) en termes de recevabilité .

Il y a six principaux recueils de hadiths considérés comme références chez les sunnites ; on les appelle les « six livres » (kutûb al-sitta)33 ou les « six (les plus) authentiques » (sihha al sitta). Deux d'entre eux sont considérés comme intégralement authentiques (les sahihayn) et les hadiths répertoriés et acceptés par ces deux imams reçoivent parfois la qualification « d'opinion jointe » (Muttafaqun 'Alaih).

Le sahîh de al-Bukhârî (810-870).
Le sahîh de Muslim ibn al-Hajjaj (819-875).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hadith


Pour faire un parallèle , c'est un peu comme si les Pères de l'Eglise avaient autorisé le mariage à six ans et la consommation de ce même mariage à 9 ans .

Rédigé par : alain21 | 15 mar 2012 15:17:10

A Alain 21 : Les Pères de l'Eglise si je ne m'abuse :
12 pour les filles (mariage)
Plus jeune me semble-t-il pour des fiançailles (consentement qui peut être repris)
Si vous cherchez à me faire entendre les bienfaits du christianisme et sa supériorité, je ne peux que vous suivre.
Les questions que je pose : les filles sont-elles pubères plus jeunes ; ces mariages sont ils consommés immédiatement ou est ce une alliance préalable de familles. Voilà tout ce que les photos ne disent pas. Je vous remercie des textes.

Rédigé par : Jeanne | 15 mar 2012 16:42:11


Les Imams et autres petits malins tiennent fermement les peuples de l'islam, pour garder leur puissance.
Sachant que Mahomet n'a jamais existé, que les haddits sont fabriqués suivant les besoins des plus rusés, les musulmans victimes depuis des siècles de ces magouilles, seront terribles le jour où ils prendront conscience du canular islamique, de Mahomet et autres calembredaines .

Rédigé par : lève-toi | 15 mar 2012 20:39:36

@ Jeanne:
Les images parlent: le visage heureux de enfants..., les mains croisées sur la robe au niveau du sexe...
Avez-vous des yeux pour voir?

Rédigé par : Michel | 15 mar 2012 20:57:43

A @Jeanne .. ou , hypothèse plus que probable, celui qui se cache derrière ce prénom certainement pas choisit par hasard ... Tout pervertir et salir , n'est-ce pas ?

Vos propos défendant le droit à la différence ( culturelle ) en matière de mariages contemporains entre des jeunes filles de 9 ans et des adultes laissent sans voix.
Juste vous rappeler qu'il y a des lois françaises qui elles appellent un chat un chat ... et que toute apologie, même sournoise, de "ces choses là " est elle aussi condamnable.

Quand à "l'hypothèse de consentement tacite postérieur à l'union." comme vous dites, cela ne change en rien au crime en soi. Crime au yeux de la loi Française. Mais crime aussi au yeux de tous ceux qui ont le moindre sens moral. Et ce n'est pas parc qu'un pays d'aujourd'hui quel que soit son régime politique, sa culture et sa religion, l'autorise que cela en fait quelque chose de "neutre" ou pire, de "bien". Sans compter que ce genre de remarque sur le consentement post viol relève plus du discours fantasmé de "ces gens là" vis à vis de leurs victimes que de la moindre réalité.

Rédigé par : Héron | 15 mar 2012 23:48:56

Michel
Pardonnez moi mais les photos parlent rarement d'elles-même. Il est préférable souvent de s'en méfier. Celle-là me parait bien figée. Les hommes n'ont pas l'air à la fête non plus, voyez vous.
Ils sont dans leur pays, ils y vivent selon leurs coutumes, peut-être préexistantes d'ailleurs aux textes mentionnés ci dessus.
Je ne suis pas versée dans les leçons de droits de l'homme ce doit être pour cela que j'ai besoin de plus de gage pour me faire une opinion et crier au haro. Mais vous avez sans doute raison.

Rédigé par : Jeanne | 16 mar 2012 00:03:59

Bonjour,
pourquoi vouloir que de telles situations soient dénoncées par nos responsables politiques et autres responsables
de médiatiques?
Ceux-ci et ceux-la sont reçue dans ces pays comme des Nabab.
Allons,ne nous berçons pas dillusions!!! Nous avons les poliques que nous méritons.

Rédigé par : Le Pog | 16 mar 2012 12:23:23

A Héron si vous avez encore l'occasion de passer par là. Arrêtez la parano ! Je suis bien une femme, mariée et chargée de famille (j'ai des filles certes parmi de nombreux garçons) et je ne vois pas en quoi Jeanne pose un pb ici. Vous ne comprenez pas manifestement ce que je vous dis : je ne suis pour la polygamie en France, encore moins pour le mariage des mineurs, ni pour l'importation de ces pratiques. Je ne crache pas sur les moeurs de ces habitants du Yémen comme j'aimerai du reste que l'on ne crache pas sur mes propres convictions religieuses dans mon pays.

Rédigé par : Jeanne | 21 mar 2012 10:25:32

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige