« Le PS veut rembourser l'avortement à 100% | Accueil | Marchandisation de l'être humain »

13 avril 2012

Guerre d'Obama contre l'Eglise : l'épiscopat contre-attaque

Daniel Hamiche rend compte de la déclaration du Ad Hoc Committee for Religious Liberty (commission épiscopale américaine ad hoc pour la liberté religieuse créée le 29 septembre dernier), intitulée Our First, Most Cherished Liberty : A Statement on Religous Liberty (notre première et plus précieuse liberté : une déclaration sur la liberté religieuse). Elle a été approuvée par l’épiscopat le 13 mars et rendue publique hier 12 avril.

La déclaration commence par signaler des attaques particulièrement significatives du gouvernement Obama, appuyé sur le dispositif législatif et réglementaire dont il dispose, contre la liberté religieuse et notamment celle de l’Église catholique. En tête le HHS Mandate dont le cardinal Raymond Burke, préfet de la Signature apostolique, vient de déclarer que l’accepter constituerait non seulement une « coopération matérielle » mais une « coopération formelle » au mal et qu’on ne pouvait « en aucun cas le justifier » ! La déclaration donne quelques autres exemples :

  • des agences catholiques d’adoption et de placement d’enfants ont du cesser leurs activités faute d’accepter l’obligation faite par la loi de permettre l’adoption ou le placement chez des couples homosexuels ; leurs licences ont été révoquées ;
  • des discriminations étatiques contre des services humanitaires catholiques, privant ces derniers de toute subvention fédérale s’ils n’acceptent pas de fournir des accès à l’avortement et aux contraceptifs ;
  • un projet fédéral visant à restructurer les paroisses catholiques déclarées comme “sociétés” – la chose est possible et existe aux États-Unis – au détriment de l’autorité épiscopale ;
  • une université d’État contraignant, au nom du principe de “non discrimination”, son association d’étudiants catholiques à quitter le campus pour que cette dernière ne soit pas obligée d’avoir des non catholiques ou des personnes hostiles au catholicisme dans son organe dirigeant (voir ici). Etc…

Extraits du texte :

« C’est une chose triste que de voir notre gouvernement promulguer une loi injuste [le HHS Mandate]. On n’a pas à obéir à une loi injuste. Face à une loi injuste, il n’est pas question de rechercher un accommodement [le mot même utilisé par Obama pour tenter d’adoucir l’amertume de la pilule qu’il veut faire avaler aux catholiques], notamment en ayant recours à des mots équivoques et à des agissements trompeurs. Si nous devons aujourd’hui affronter des lois injustes alors les catholiques en Amérique, en solidarité avec leurs compatriotes, doivent avoir le courage de ne pas leur obéir. Aucun Américain ne souhaite que cela arrive. Aucun catholique ne peut accueillir cela avec joie. Mais si cela nous tombe dessus, nous devons nous en acquitter car c’est un devoir citoyen et une obligation de foi ».

Les évêques lancent une campagne nationale dite « Quinzaine pour la Liberté » :

« Nous suggérons que les quatorze jours entre le 21 juin – vigile des fêtes de saint John Fisher et de saint Thomas More – et le 4 juillet, Jour de l’Indépendance [fête nationale aux États-Unis] soient consacrés à cette “Quinzaine pour la Liberté”, dans une grande hymne de prière pour notre pays. Notre calendrier liturgique célèbre plusieurs grands martyrs qui sont demeurés fidèles face à la persécution du pouvoir politique : saint John Fisher, saint Thomas More, saint Jean-Baptiste, saint Pierre et saint Paul, les Premiers martyrs de l’Église de Rome. Culminant au Jour de l’Indépendance, ce temps spécial de prière, de réflexion, de catéchèse et d’action publique devra célébrer à la fois notre héritage chrétien et américain en matière de liberté. Les diocèses et les paroisses dans tout le pays pourront choisir une date de cette période pour organiser des manifestations spéciales qui participeront à cette grande campagne nationale d’enseignement et de témoignage pour la liberté religieuse ».

Daniel Hamiche propose aux catholiques français de s'associer à cette campagne :

"Je vous propose donc, comme je l’ai déjà fait pour les campagnes des 40 Days for Life, de constituer une petite chaîne de prière “de l’arrière” en récitant chaque jour, entre le 21 juin et le 4 juillet, une dizaine de Je vous salue Marie aux intentions de cette grande bataille, qui est aussi la nôtre, qu’engage l’Église catholique aux États-Unis. Si vous voulez bien vous inscrire à cette chaîne de prière, merci de me le signaler ici…"

Posté le 13 avril 2012 à 14h08 par Michel Janva | Catégorie(s): Pays : Etats-Unis

Commentaires

Les catholiques américains sauront quoi faire lors des prochaines, Obama compte bien faire
un deuxième mandat.

Rédigé par : Michel | 13 avr 2012 19:01:02

à soutenir sans modération nos frères américains qui livrent là avec courage et détermination un combat crucial pour l'humanité.

Rédigé par : Sancenay | 14 avr 2012 13:47:45

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige