« Islamisme à Toulouse : après Mehra, d'autres "cas isolés" | Accueil | La France à droite »

22 avril 2012

Présidentielle : les résultats avant les résultats officiels

Respectant l'embargo sur les résultats, vos blogueurs ont rédigé ce post au cours de l'après-midi. Voici ce que vous auriez pu savoir en parcourant internet.

P

16h21 : les premiers sondages à la sortie des urnes donnent François Hollande en tête du premier tour avec 27% des votes devant Nicolas Sarkozy (25%).

Dans les Dom-Tom, les résultats sont déjà connus : François Hollande (PS) arrive partout largement en tête devant Nicolas Sarkozy (UMP), systématiquement en deuxième position. Marine Le Pen (FN) serait en troisième position et devancerait Jean-Luc Mélenchon.

  • Saint-Pierre et Miquelon: François Hollande finit en tête avec 33,75% (contre 26,64% à Ségolène Royale en 2007), Nicolas Sarkozy le suit avec 18,75% (contre 24,55% en 2007).
  • Guadeloupe: François Hollande en tête avec 57% (contre 38% pour la candidate PS en 2007) loin devant Nicolas Sarkozy et ses 23,40% (alors qu'il réalisait 42,63% en 2007). Le Pen fait 5% (3% pour son père en 2007).
  • Guyane : 42% pour Hollande, Sarkozy à 27%.
  • Martinique: 51% Hollande (48% pour Segolène Royal en 2007) Sarkozy 26% (33% en 2007), Marine Le Pen en hausse (4,76%) par rapport aux scores réalisés par son père (2,11 en 2007).

Côté UMP, une première réunion a commencé à 16 heures, en présence de sa porte-parole et de son directeur sa campagne, Nathalie Kosciusko-Morizet et Guillaume Lambert ainsi que son conseiller en communication Franck Louvrier.

17h : Taux de participation à 70,59% (contre 73,9% en 2007 et 58,45% en 2002).

Le Soir : Selon un sondage effectué par OpinionWay, Hollande remporterait entre 27 et 30 % des voix, Nicolas Sarkozy entre 25 et 27, Marine Le Pen entre 15 et 17.

  • Les Français de Taïwan ont voté : François Hollande arrive en tête avec 31%, suivi par Nicolas Sarkozy 21%.
  • Au Canada, François Hollande obtiendrait 32% et Nicolas Sarkozy 26%.

Sur Twitter, les informations circulent déjà, parfois de façon humoristique. 

  • @RTSinfoplus : 1ères projections (moyenne de 3 instituts de sondages français) : Hollande (27-29), Sarkozy 2ème (25/26), Le Pen (16/17), Mélenchon (14/16)
  • @lessentiel : Sondage Harris Interactive Hollande (27-29%), Sarkozy (25-27%), Le Pen (16-18%), Mélenchon (11-12%) 

17h28 : Un institut dissident donne Arthaud à 12%. Crédible... Attention aux intox.

E17h40 : Tribune de Genève - François Hollande obtiendrait 28% des voix, devant Nicolas Sarkozy qui récolterait 26% des voix. Marine Le Pen sort en troisième position avec 16% des voix, devant Jean-Luc Mélenchon avec 14%. François Bayrou arrive en cinquième position avec 10% des voix.

Selon IFOP : Hollande 27 %, Sarkozy 25,5%, Le Pen 16%, Mélenchon 13%, Bayrou 10,5%.

17h50 : Le président de la République a prévu de réunir un petit groupe de proches à l'Élysée vers 18 heures. Seront notamment présents sa porte-parole Nathalie Kosciusko-Morizet, son directeur sa campagne et Guillaume Lambert, son conseiller en communication Franck Louvrier, son conseiller spécial Henri Guaino, ou encore son conseiller en stratégie Jean-Michel Goudard, ainsi que les spécialistes des sondages Pierre Giacometti et Patrick Buisson. Nicolas Sarkozy passera ensuite la soirée à la Mutualité, dans le Ve arrondissement de Paris. Sa déclaration est attendue vers 21 heures.

18h00 : fermeture des bureaux des petites villes.

MLe FN dénonce des fraudes à La Réunion. Une plainte a été déposée à la préfecture, et le service de contrôle des fraudes et un huissier de justice ont été envoyés sur place. Une plainte sera également déposée à la gendarmerie par le secrétaire régional du Front National Joseph Damour. Objectif : obtenir l’annulation pure et simple de ce premier scrutin pour toute la commune de Saint-Leu.

Le Quai d'Orsay a été assailli aujourd'hui de milliers de demandes d'anciens expatriés ne s'étant pas radiés dans les consulats au moment de leur retour en France et ne pouvant voter à la présidentielle.

18h20 - Jean Quatremer : les Belges ne respectent rien, Marc Tarabella, eurodéputé belge (PS), se félicite dans un communiqué de la victoire de François Hollande au 1er tour.

Marine Le Pen est arrivée à la salle Équinoxe, dans le 15e arrondissement de Paris, où le FN a installé son QG de campagne. Avec Louis Aliot, Florian Philippot, directeur stratégique de la campagne, Bruno Bilde, directeur de la communication, Steeve Briois, secrétaire général, Gilbert Collard, Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu, ils sont entrés en réunion à 18 h 15, afin de faire le point sur les premiers résultats. Marine Le Pen a d'ores et déjà prévenu qu'elle ne donnerait aucune consigne de vote.

19h00 : Selon l'AFP, Hollande (28-29%) devancerait Nicolas Sarkozy (25-26%).

Dans un communiqué, Bernard Antony appelle à voter pour Nicolas Sarkozy :

  • Le bon résultat de Marine Le Pen, prévisible depuis les crimes de Mohamed Merah, est venu de l’heureuse évolution de ses prises de position, enfin réalistes, sur l’immense menace pour la France et le monde de l’avancée partout de la théocratie totalitaire de l’Islam avec sa Charia, loi non seulement religieuse mais régissant tous les domaines de la vie politique, sociale et individuelle. Quels que soient ses désaccords sur d’autres plans importants avec l’idéologie étatiste et laïciste de Marine Le Pen, l’Institut du Pays Libre ne peut que s’en réjouir.
  • Nicolas Sarkozy est quand à lui puni par où il a péché :

- Il a livré l’éducation, les médias et la culture à la gauche avec un Frédéric Mitterrand et un Luc Chatel à la tête des ministères et un Philippe Val de Charlie Hebdo à la direction de France Inter.

- Il a laissé un Bernard Henri Lévy dicter la politique étrangère de notre pays avec pour résultat premier la victoire des islamistes les plus fanatiques en Libye et au Mali.

- Il a signé les traités de démantèlement de la souveraineté française.

 Sur quelques plans il n’a effectué des esquisses de sursaut verbal que bien tardivement, trop tard.

  • Tout annonce la forte plausibilité de la victoire de François Hollande qui mènera une politique encore pire que celle de Sarkozy avec des lois encore plus liberticides et mortifères.

Voilà pourquoi nous appelons pour le 6 mai à un vote du « moindre pire », celui de l’utilisation d’un bulletin Sarkozy pour ne pas voter Hollande."

19h00 : 1ère estimation IPSOS Hollande 30%, Sarkozy 23%, Le Pen 19%, Mélenchon 13%, Bayrou 10%.

19h14 - Harris :

  • FH 28,5%
  • NS 25,7 %
  • MLP 20,7 %
  • JLM 10,5%
  • FB 8,7%
  • EJ 2,3%
  • NDA 1,7%
  • PP 1,2%
  • NA 0,5%
  • JC 0,2%
  • ABS 20,6%

19h22 : Selon l'AFP qui a décidé de communiquer les résultats de manière confidentielle, François Hollande l'emporte avec 28 à 30% suivi par Nicolas Sarkozy (24 à 27,5%) et Marine Le Pen qui recueillerait jusqu'à 20,7% des voix.

19h25 : Selon les dernières projections (moyenne de 3 instituts de sondages français), François Hollande arrive premier (26 à 28%), suivi de Nicolas Sarkozy (24 à 25%) et Marine Le Pen (16 à 20%). Jean-Luc Mélenchon (11,5 à 14%) arrive quatrième et François Bayrou (9 à 11%) cinquième.

Libération, qui avait promis des résultats dès 18h30, ravale son papier...

19h34 : Selon un sondage Ipsos, Eva Joly recueillerait 2,2% des voix.

La Commission des sondages a affirmé avoir saisi le Parquet de Paris pour la publication d'estimations de résultats de la présidentielle avant 20 heures.

Estimations à 20h (SOFRES) :

  • François Hollande 28,6%
  • Nicolas Sarkozy 27,0%
  • Marine Le Pen 19,0%
  • Jean-Luc Mélenchon 10,8%
  • François Bayrou 8,9%
  • Eva Joly 2,1%
  • Nicolas Dupont-Aignan 1,7%
  • Philippe Poutou 1,2%
  • Nathalie Arthaud 0,5%
  • Jacques Cheminade 0,2%

Posté le 22 avril 2012 à 20h00 par Le Salon Beige | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Marine Le Pen pas loin derrière Sarkozy : si à l'UMP on ne comprend pas que l'ostracisme de la droite nationale n'apporte rien, c'est qu'on ne comprendra jamais rien ! Espérons que des élus locaux ou nationaux de l'UMP oseront s'associer au FN;;;

Rédigé par : Jean | 22 avr 2012 20:05:19

Super ! Encore des francs-maçons au pouvoir !
Quelle surprise !

Rédigé par : rosybuddon | 22 avr 2012 20:07:40


Une pensée compatissante pour Solange :

"EN DIRECT. La percée historique de Marine Le Pen

Le Point.fr - Publié le 22/04/2012 à 18:13 - Modifié le 22/04/2012 à 20:26

Selon Ipsos-Logica-Business Consulting, la candidate FN arrive troisième à l'issue du premier tour, avec 20 % des suffrages."

http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/en-direct-tous-les-resultats-du-premier-tour-22-04-2012-1454051_324.php

Rédigé par : jehan | 22 avr 2012 20:31:28

[Hors-sujet. LSB]

Rédigé par : Le Christ est Roi | 22 avr 2012 20:34:44

Merci au SB de nous donner ces infos; cela nous
permet d'échapper aux niaiseries satisfaites des medias officiels (télé par exemple).

MLP à 19% voilà de quoi faire réfléchir Sarko!

Rédigé par : clovis | 22 avr 2012 20:35:33

grand dilemne pour MLP.... car apres avoir critique fortement l'un et l'autre

ce serait se desavouer que de donner une consigne de vote pour le 2eme tour...

Rédigé par : btk | 22 avr 2012 20:41:19

est-ce réaliste tout cela?
le vrai problème des français c'est le retour au travail. La France ne peut plus continuer sur la voie de la protection sociale. Notre responsabilité est de crée notre emploi et notre protection social, relire Saint Paul.
N'acceptons plus d'être des moutons de Panurge. Il faut reconquérir la France et cela ne pas passe par l'assistanat!

Rédigé par : ohlala | 22 avr 2012 21:03:44

[Ecrivez par mail svp. LSB]

Rédigé par : Le Christ est Roi | 22 avr 2012 21:51:50

Présidentielle française - Embargo violé: Paris enquête sur un média suisse

L'enquête vise l'AFP, deux médias belges, un média suisse, un site internet basé en Nouvelle Zélande et un journaliste belge qui aurait envoyé les estimations par tweet, a précisé le parquet de Paris.

http://www.tdg.ch/news/standard/embargo-viole-paris-enquete-media-suisse/story/28741691

Rédigé par : btk | 22 avr 2012 21:56:17

Je ne regrette pas d'avoir voté blanc et je recommencerais si c'était à refaire. Il y a décidément tout un travail d'éducation à faire. Mais j'ai témoigné et je suis heureux de l'avoir fait. Nous pourrons en reparler dans dix ou vingt ans. Sans vouloir comparer personne aux nationaux socialistes, ils ont eux aussi gagné les élections et quelques années plus tard, c'était le désastre. Je ne sais si je serais toujours là, mais l'important est d'avoir donné son avis.

Le scrutin traduit une exaspération de la population. A mon avis Hollande, s'il est élu, aura beaucoup de difficultés à gouverner face au peuple dressé contre lui. Il en est de même de toutes les autorités, elles n'ont plus de légitimité pour les gens et c'est irréversible.

Les médias se sont aussi montrés leur honteuse partialité. Ils prétendaient que Mélanchon faisait jeu égal avec Marine Le Pen. Ils l'encensaient à qui mieux, mieux. Mélanchon le meilleurs candidat, la meilleure campagne il lui en donnaient gros comme le bras... 100 000 soutiens à la Bastille... on a vu. Qu'aurait été le résultat si les médias avaient été loyaux ? Probablement encore pire pour la gauche. La gauche en réalité a perdu les élections, mais à cause des divisions de la droite elle est en passe de faire élire sont piteux candidat. Cependant elle n'aura aucune légitimité, aucun soutien populaire important.

Le combat pour les droits de l'homme et pour la liberté continue et il se présente sous de très bons auspices. Car on entend déjà la légitime colère qui gronde. Nous sommes pour la vérité et pour la liberté, pour le droit, nous tenons le bon bout.

Rédigé par : Denis Merlin | 22 avr 2012 22:07:11

Je ne comprends pas du tout pourquoi Denis Merlin est si content d'avoir voté blanc. Peut-il faire un dessin?

Rédigé par : clovis | 22 avr 2012 23:26:06

@ Denis Merlin
Etant qq peu taquin, je serais tenté de vous demander quel pourcentage a fait le candidat blanc et quel était son programme ? Entre le blanc de gauche et le blanc de droite, y a t il un blanc du centre, etc...; ?
Mais plaisanterie mise à part, voterez vous blanc au second tour ?
Et si tel est le cas aux deux tours, ne pensez vous que vous auriez économisé du temps en demeurant chez vous ou en regardant les superbes arcs en ciel que ce printemps pluvieux nous dispense ?

Rédigé par : PG | 23 avr 2012 00:37:53

@ clovis,

Ne sachant pas trop dessiner, je ne peux vous faire un dessin.

Mais pour employer une formule lapidaire qui peut-être vous éclairera : parce que j'ai une conscience catholique. Donc, je ne veux pas voter contre les points non négociables. Je doute cependant que vous compreniez car nous n'avons pas les même valeurs. Les vôtres semblent fortement teintées d'utilitarisme.

Moi je m'en voudrais de concourir au succès d'une personne favorable à l'avortement etc.

Rédigé par : Denis Merlin | 23 avr 2012 01:46:32

@ PG,

Le vote blanc qui est fortement découragé et découragé par les organes officiels, ce qui fausse le scrutin, a l'avantage de montrer que l'on ne se désintéresse pas de la chose publique. Il a l'avantage pour l'électeur de n'être pas confondu avec les vrais "pêcheurs à la ligne".

Au deuxième tour, bien sûr, je voterai "blanc".

Et je voterai "blanc" tant qu'il n'y aura pas un candidat qui se déclarera officiellement pour l'honneur de la France et pour les points non-négociables. Pour l'instant, contraint et forcé, je m'en tiens au témoignage.

N'oubliez pas que si votre candidate arrive au pouvoir, elle mettra en œuvre une politique bafouant les droits à la vie, les droits au mariage et une politique totalitaire en matière économique et sociale. Vous serez alors déçus et on vous dira "- Vous l'avez voulu, vous avez lu mon programme et vous avez voté pour moi." Le remède risque d'être pire que le mal. Une amère déception sera probablement au rendez-vous, car en prime, elle vous imposera son armée de francs-maçons débarquée de ses fourgons.

Rédigé par : Denis Merlin | 23 avr 2012 07:40:42

@ Denis MERLIN
J'apprécie souvent de pouvoir vous lire ici.
Mais là vous m'étonnez : ''une armée de Franc-maçons débarquée de ses fourgons'' ? Ne pensez vous pas être qq peu excessif ? Car les deux avocats qui ont rejoint M LE PEN et qui ont été F.M. le sont-ils encore dans leurs convictions, ne serait qu'en dévoilant cette ancienne appartenance ? De la même manière que des députés UMP qui se disent catholiques en politique le sont-ils encore vraiment ?
Sur l'avortement, vous ne comprenez pas que quand 35-40 % des femmes en âge de procréer ont eu recours à l'avortement, on ne peut pas leur parler des PNN en bloc : ce serait un langage incompréhensible avec de plus un clergé qui a cessé d'enseigner la morale catholique.
M LE PEN propose de remettre en cause les lois AUBRY et ROUDY issues de la loi VEIL, ce que les gens qui la condamnent au nom des PNN, n'ont pas relevé, focalisés qu'ils sont sur la seule loi VEIL : or, c'est déjà un commencement de renversement. Quant à la politique ''totalitaire'' en matière économique et sociale, votre exagération est manifeste : ce n'est pas parce qu'on peut la juger insuffisamment libérale sous certains aspects, qu'il faut parler de totalitarisme.
En parlant tjrs un langage excessif, on se condamne au décalage avec la réalité : le vote blanc systématique, bien que je comprenne qu'il soit parfois ''catholique'' de voter blanc, ce que j'ai fait au second tour en 2007, est alors un renoncement à toute action.
Ce retrait systématique est-il catholique et PNN ?
Nous ne sommes pas de ce monde en un sens, mais nous sommes appelés à témoigner en étant présents : tout ce qui est positif doit être soutenu. Si j'étais électeur dans la circonscription de M. SOUCHET, par exemple, mais il y en a d'autres, je voterais pour lui au second tour, alors qu'il apparenté ou membre de l'UMP, parce qu'il a mené un réel combat pour la morale naturelle et les valeurs traditionnelles.
Je pense que c'est ce que vous auriez du faire au premier tour concernant M LE PEN : sans quoi à quoi sert de voter ? Le vote blanc systématique n'est pas un moindre mal
c'est un renoncement.

Rédigé par : PG | 23 avr 2012 09:08:37

Voter blanc est stupide (surtout au 2e tour) : c'est renoncer à peser sur le scrutin. Tous les catholiques doivent-ils vous imiter et par millions s'installer dans la situation de citoyens volontairement marginaux qui observent un débat politique qui ne les concerne pas, dans un exil intérieur dans leur propre pays ? Laisser les autres choisir et s'en laver les mains ? Car de toute façon un des deux qualifiés sera élu.
Cette attitude n'est pas chrétienne. Que dit le pape, sur l'avortement précisément ? Que si un projet de loi limitait l'accès à l'avortement les députés catholiques devraient le voter car il atténuerait la gravité du mal. L'Eglise n'a jamais admis la politique du pire.
Certes, nous ne retrouvons nos valeurs chez aucun des deux candidats qui restent en lice. Mais sont-ils équivalents pour autant ? N'y en a-t-il pas un seul des deux qui veut légaliser l'euthanasie, qui veut rembourser l'avortement à 100 %, qui est favorable au "mariage" homosexuel, à l'adoption et à la FIV pour les homosexuels, qui a une notion à géométrie variable de la famille, qui veut placer les allocations familiales sous condition de ressources et peut-être les fiscaliser...
Je le répète : un de ces deux candidats sera élu le 6 mai pour 5 ans. Avec ou sans nous. Que faire, donc ? Voter pour le "moins pire" ! Vous aurez moins de regrets quand il sera question -ce qu'à Dieu ne plaise- de piquer les personnes trop âgées "par respect de leur dignité" et donner des enfants aux homosexuels.
P.G.

Rédigé par : GASTAL | 23 avr 2012 10:02:27

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige