« Euthanasie : dans l'embarras du choix, les électeurs n'avaient plus que l'embarras... | Accueil | Se former cet été (MAJ 22 juin 2012) »

18 juin 2012

Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?

Le baccalauréat a débuté ce matin avec l'épreuve de philosophie. Les lycéens de Terminale L ont le choix entre ces sujets :

En terminale S, les sujets sont les suivant :

En terminale ES :

Vous avez 4 heures.

Posté le 18 juin 2012 à 10h54 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

Très subversives ces questions. Il va en falloir de l'intelligence subversive...

Rédigé par : Tchekfou | 18 juin 2012 10:55:05

explication d’un texte de Rousseau, «Emile»

--------

J'espère qu'ils ont lu les confessions les bacheliers, car lorsqu'on sait ce qu'il en a fait de ces gamins, le jean-jacques, on se marre à la lecture d'"Émile"...ou on s'endort, c'est selon.

Rédigé par : maillefer | 18 juin 2012 11:02:40

Encore une fois, ces sujets sont de la vieille manipulation !

L'opposition Foi et Raison, et au-delà de cette opposition factice, qui en traite ? Les Papes, qui au dernières nouvelles ont un niveau nettement supérieur à celui du bac.

L'étude du libéralisme au travers du prisme de l'état : c'est un sujet économique ou politique.

L'étude de "Emile" : une énième utopie de l'éducation ! Comme si les méthodes moderno-globales n'avaient pas fait suffisamment de dégâts sur ces jeunes.

Ou encore l'état moralisateur à propos de la recherche de la vérité.

Rédigé par : maire | 18 juin 2012 11:03:32

Ce qu'il faut répondre pour avoir une bonne note :
- De l'argent et des RTT
- La religion catholique : oui, sinon, pas forcément
- Il vaut mieux être d'accord avec Spinoza
- Non, l'État assure votre bonheur, dormez tranquille
- Non
- Penser à caresser Rousseau dans le sens du poil
- Non, tout est culturel, surtout le genre
- Non, pour être utile à la lutte, il faut faire grève
- voir le texte

Rédigé par : RL | 18 juin 2012 11:36:58

Je trouve les sujets du bac extrêmement intéressants et assez pitoyables les commentaires précédents. L'Etat, le travail, le rapport foi et raison...autant de sujets capitaux sur lesquels l'intelligence chrétienne est attendue. Je parle bien d'intelligence, qui ne consiste pas à couvrir de sarcasmes Rousseau ou Spinoza...si notre seule réponse est le sarcasme, alors nous avons perdu la bataille. Il serait temps que certains catholiques se rendent compte que notre société n'est pas régie par les mandements du Cal Pie, mais par les principes philosophiques des " Lumières" . Les jeunes catholiques doivent donc se confronter à ces auteurs pour mieux les combattre. Quand Benoît XVI rencontre un athée, il accepte de débattre avec lui, avec conviction, mais sans la morgue stupide de ceux qui prétendent déjà tout savoir.

Rédigé par : Buffalo | 18 juin 2012 12:11:46

Petit rappel aux commentateurs cyniques et moqueurs... il s'agit de construire un raisonnement argumenté et contradictoire, rien ne vous oblige à répondre dans un sens précis!! Si vous regardez bien, il s'agit de QUESTIONS... Il faut donc y répondre; quant au texte, il doit être étudié et commenté, il s'agit donc d'en effectuer une critique.
Merci à Buffalo pour son commentaire constructif.
Prof de philo

Rédigé par : CV | 18 juin 2012 12:28:51


@Buffalo

Il serait temps que certains catholiques se rendent compte que nous avons perdu la bataille...(mais pas la guerre, comme on dit).

Il me reste un brin d'humour...c'est plus par désespoir que par moquerie, laissez moi en user comme je l'entends.

De plus, je ne crois absolument pas tout savoir, car, voyez-vous, je ne possède même pas mon bac...quant aux confrontations dont vous parlez, elles ne passeront pas par le verbe...

Enfoncez-vous ça dans le crâne.

Et pour conclure, il n'y en a qu'un ici qui fait preuve d'une attitude hautaine et méprisante...

Rédigé par : maillefer | 18 juin 2012 12:44:21

Spinoza,Rousseau, Berkeley,voilà avec qui et quoi on empoisonne les jeunes esprits... et en plus il faut payer les empoisonneurs.Parce Domine

Rédigé par : senex | 18 juin 2012 12:47:09

Merci Buffalo,oui c'est sujets sont intéressants , il me semble même que ce sont de vrais et grands sujets philosophiques, qu'il est heureux de poser à nos jeunes. Mais beaucoup deviennent très grincheux sur ce blog, c'est bien dommage. Cela conduit certains à lire de travers ! Maire, vous partez hors sujet: ce n'est pas foi et raison, mais croyance et raison. Or la foi n'est pas une croyance .....je ne connais pas Berkeley, mais réfléchir sur l'obéissance passive, sur les formes d'obéissances c'est vital!Pensez-vous donc qu'il faille obéir aveuglement ?
Non vraiment ces sujets étaient bien !

Rédigé par : Eulalie | 18 juin 2012 13:04:57

Les sujet S et ES sont vraiment interessants

Rédigé par : Charles | 18 juin 2012 13:06:00

Tiens ! pour une fois j'aimerais passer le bac !!!

Le commentaire de "maire" est ridicule. En effet, plusieurs de ces sujets sont éminemment thomistes !

1° Toute croyance est-elle contraire à la raison ? : quel beau sujet ! Même si c'est un peu mal formulé, car la question oriente la réponse.

2) Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?

3) Peut-il exister des désirs naturels ?

Pour ces trois beaux sujets, saint Thomas se serait régalé ("il est raisonnable de croire) ! Lui qui a bien distingué la foi et la raison. Lui qui cherchait si ardemment la vérité ! Lui qui a si magnifiquement bien parlé du désir, et en particulier du désir naturel de voir Dieu !!!

Ah, que ne suis-je bachoteur en 2012 ! Pourquoi le SB ne proposerait-il pas, plutôt qu'un concours de légende sur une photo marrante, une page où on pourrait répondre à ces questions ?

Rédigé par : Kral | 18 juin 2012 13:21:30

De toutes façons, pas de panique, le taux de réussite au bac c'est au moins 85%.
Le problème c'est pour les meilleurs avoir + 20
L'on amuse à faire peur aux élèves pour leur faire croire que c'est un examen.

Rédigé par : c | 18 juin 2012 13:32:42

@Maillefer : "Enfoncez-vous ça dans le crâne."

Drôle de conception de la philosophie. Je ne parle même pas des vertus chrétiennes.
"Attitude hautaine et méprisante" disiez-vous ? C'est exactement ça.

Rédigé par : domi | 18 juin 2012 14:34:18

Pour moi l'euthanasie est un crime. Hitler la faisait pratiquer...je vois qu'il leur a donné des idées pour faire des économies sur les retraites annulées " pour cause de disparition subites" En ce qui concerne l'avortement c'est la même chose.Quand au mariage homo avec adoption d'enfants..ils ou elle auront beau combler ces enfants là de cadeaux et les border tous les soirs dans leur lit cela n'empêchera pas les enfants d'être moqués..."Tu vois les deux hommes là bas, ce sont mes papas, ou bien "tu vois les deux femmes là bas, ce sont mes mamans" Je connais le cas, les répercutions sur une fille de I2 ans ...affreux, pauvres gamins tromatisés à vie! par l'impossible!

Rédigé par : odette de Lannoy | 18 juin 2012 15:03:19

@domi

@Maillefer : "Enfoncez-vous ça dans le crâne."

En effet, l’angélisme j'en suis revenu.
----
"Drôle de conception de la philosophie"


Quant à la philosophie je ne vous dirai pas ce que j'en pense vraiment...ce message risquerait de passer à la trappe.

-------

"Je ne parle même pas des vertus chrétiennes."


Bonne idée, n'en parlez pas.
Je pourrais vous répondre...

Rédigé par : maillefer | 18 juin 2012 15:26:39

Quand la majorité des enfants aura deux papas ou deux mamans, ils ne seront plus moqués, étant dans la NORMALITE.

La réaction viendra de ces enfants (devenus adultes) et réussira. La nôtre est vouée à l'échec, bien qu'il faille continuer bien sûr le combat.

Rédigé par : Jean Theis | 18 juin 2012 16:19:06

Loin de m'enthousiasmer devant ces sujets, ils me paraissent de nature à prendre la température à l'instant t, au sein d'une génération.

La majorité des copies ayant probablement un niveau affligeant, je ne sais pas s'il est bon de se distinguer par des considérations... inactuelles.

Rédigé par : Ministry of Temperatures | 18 juin 2012 18:25:52

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige