« Le Figaro pose une bonne question en cette fin de week-end... | Accueil | Marche unitaire et nationale le 13 janvier 2013 pour défendre le mariage »

18 novembre 2012

Civitas répond aux délires de Caroline Fourest

Communiqué d'Alain Escada :

"Nous avions appelé à manifester en masse contre le projet de loi sur le mariage homosexuel et près de 20.000 personnes se sont retrouvées autour de nous ce dimanche 18 novembre 2012 à Paris, entre le ministère de la Famille et l’Assemblée nationale. Nous souhaitons remercier chaleureusement tous ceux qui sont venus des plus larges horizons pour porter notre message afin de barrer la route à ce dessein gouvernemental. C’est un grand succès et le mouvement va s’amplifier dans les semaines qui viennent.

C’est sans doute ce qui a suscité les vives craintes de Caroline Fourest qui a immédiatement répandu dans la presse sans apporter de preuve qu’elle était venue comme journaliste et qu’elle avait  été « tabassée » à plusieurs reprises. Compte tenu de ses revendications affichées sur le sujet de l’homosexualité, on peut clairement s’interroger sur l’impartialité de cette journaliste en la matière et sur le caractère plus que provocateur de sa présence. Il faut savoir que Caroline Fourest était déjà venue accompagner, la veille, des militants agressifs, hurlant et brandissant des pancartes, prônant le mariage homosexuel, lors de la « Manif pour tous » partie de la place Denfert-Rochereau. Déjà Caroline Fourest avait été refoulée, en présence des forces de sécurité.

Lors de notre marche de ce dimanche, cette dame accompagnait des extrémistes féministes et homosexuelles qui se sont présentées entièrement dénudées devant les enfants (ce que cette journaliste appelle de « l’humour »). Leur contre-manifestation n’était pas déclarée. Elles se sont approchées de notre colonne en hurlant, en présence des forces de sécurité. Il faut noter que toutes ces contre-manifestantes agressives, Caroline Fourest comprise, ont été arrêtées par celles-ci. En revanche, la police n’a interpellé aucun des manifestants qui ont pu continuer dans le calme leur marche jusqu’à l’Assemblée Nationale. Qu’il nous soit permis de remercier les autorités pour leur professionnalisme afin d’assurer la sûreté de tous."

Reportage honnête de Metro.

Article du Parisien. Article de RTL.

Posté le 18 novembre 2012 à 19h46 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Monsieur Escada a bien fait de répondre à Caroline Fourest qui se trouve visiblement en "bonne compagnie" avec ces représentantes du mouvement féministe Femen.
Rappelons que des militantes de la variante ukrainienne de "Femen" avaient scié à la tronçonneuse un grand crucifix érigé, dans le centre de Kiev, à la mémoire de victimes des répressions staliniennes – tout un symbole ! ou tenté d’agresser le patriarche ukrainien Cyril Ier.

Rédigé par : Gilles | 18 nov 2012 20:02:08

Bravo et merci à Civitas pour cette organisation, et bravo à tous les manifestants pour avoir gardé leur sang-froid face aux provocations.

Rédigé par : Schtroumpf grognon | 18 nov 2012 20:06:57

L'origine des Femen dévoilée :

http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2012/11/18/marianne-etait-une-femen/

Rédigé par : Bibliothèque de combat | 18 nov 2012 20:10:46

Rappellons que les militantes de Femen sont vraisemblablement payées pour le travail qu'elles réalisent.
http://french.ruvr.ru/2012_09_22/femen/

Rédigé par : Philippe Edmond | 18 nov 2012 20:15:57

La 2 vient de désinformer ..comme d'habitude , en parlant de " militants Front National " contre des femmes .......

Rédigé par : Gisèle | 18 nov 2012 20:18:38

C'est bien dommage quand même qu'il puisse y avoir un soupçon de violence du côté des défilants..... Il fallait les laisser se ridiculiser toutes seules.

Rédigé par : Phedre | 18 nov 2012 20:20:17

Il n'y pas lieu de répondre à cette personne (C. F.), shootée à la cocaïne et totalement détraquée.

Rédigé par : Avoc | 18 nov 2012 20:56:39

Je l'ai vue hier à la manif pour tous avec quelques personnes (pas plus de 20). Il y avait 2 pancartes, dont une "range ta bible !".
Quelle tolérance ! quel respect ! quelle douceur !

Rédigé par : ludovic | 18 nov 2012 21:10:13

Phedre, on est tous d'accord la dessus. Mais en face vous avez des pro de la provoc' : je mets quiconque au défi de rester immobile le sourire gentillet devant "ça", surtout quand on vous agresse au lacrymo (ou assimilé). Les manifestants d'hier auraient fait pareil. Seulement, pour Femen and co, c'est tellement mieux pour le cliché que de montrer 3 cranes remontés après une provocation...

Rédigé par : Mû de Jamir | 18 nov 2012 21:17:22

A Phèdre: c'est JUSTEMENT ce qui s'est passé: elle se sont ridiculisé toutes seules. Maintenant quand des personnes arrivent pour user de violence il faut bien évidemment réagir, se défendre: c'est le rôle du service d'ordre. : le service d'ordre de Civitas A FAIT SON TRAVAIL: NI PLUS NI MOINS ! Comme d'habitude il a été irréprochable.

Rédigé par : phil | 18 nov 2012 21:34:31

Qui se sent de faire une petite neuvaine à St Paul pour la conversion de cette enragée? Le meilleur tour que nous puissions lui jouer.

Rédigé par : Phedre | 18 nov 2012 21:35:22

Face a une service d'ordre debordé par les provocatrices de Femen les jeunesses nationalistes ont malheureusement fait ce que les médias attendaient d'eux, et quelques excités de ce groupe s'en sont donnés à cœur joie en poursuivant les Femen.

Dommage car cela à terni une manifestation bon enfant !

Rédigé par : Patriote | 18 nov 2012 21:35:59

MmeFourest devrait s'estimer heureuse d'étre en France,elle peut se permettre de cautionner ce genre de personnages dénudés singeant des religieuses ,elle serait en Russie elle comprendrait rapidement derriére les barreaux
Pourquoi ces personnages ne singent pas des musulmans,eux aussi sont contre ce mariage dénaturé?De toute façon Mme Fourest et ses amies n'ont aucune moralité pour oser se présenter dans cette tenue devant de nombreux enfants

Rédigé par : Anna | 18 nov 2012 21:40:40

"En présence des forces de l'ordre" ?
Mais vu l'outrage à la pudeur, ces décervelées n'auraient même pas dû pouvoir rester ainsi, sur place, et encore moins s'approcher d'une manifestation avec des enfants !

Rédigé par : Machin | 18 nov 2012 21:53:18

Lamentable désinformation de la 2 avec l'éternel amalgame "catho-intégriste-front national"... comment passer de l'un à l'autre d'un coup de baguette magique!
Merci pour cette manifestation hyper bien organisée!

Rédigé par : marie | 18 nov 2012 22:05:11

C'est quand même incroyable, tous ces journalistes qui rapportent servilement les propos de cette Fourest qui a vu des contre-manifestantes "pacifiques et drôles" et n'a pas remarqué qu'elles étaient dévêtues et armées d'extincteurs dont elles projetaient le contenu sur les manifestants. Mais bon, comme c'est Fourest qui le dit, il faut forcément la croire. Surtout qu'elle milite du bon côté.

Rédigé par : jpr | 18 nov 2012 22:20:24

Et Civitas a perdu cette journée du point de vue médiatique. La presse française et étrangère ne titrent que sur cette agression de la part de certains manifestants. Quand ce n'est pas sur l'intégrisme "catho facho homophobe" du reste du cortège.


Rédigé par : Denis Recourt | 18 nov 2012 22:51:22

http://www.dtom.fr/archives/video-incidents-a-la-manifestation-de-civitas-les-medias-russes-et-francais-nont-pas-les-memes-images/

Cette page prouve que Femen ment et montre le "gazage" de la manif par ces femmes et l'absence de passage à tabac...

Rédigé par : guillaume | 18 nov 2012 22:57:04

Les féministes de Femen sont arrivées avec des bombes lacrymogènes sur les familles et les poussettes :

http://www.gloria.tv/?media=360727

Rédigé par : Etienne | 18 nov 2012 23:09:12

C'est aujourd'hui, et pas hier, que nous avons eu droit à cette agit-prop : provocation combinée à l'exploitation médiatique. C'est la spiritualité chrétienne que craint l'Adversaire, pas les slogans spirituels, qui peuvent néanmoins toucher un grand nombre de braves gens.
Le 13 janvier, tous présents pour la victoire!

Rédigé par : Bernard S | 18 nov 2012 23:25:53

Ces ensorcelées n'auraient même pas du avoir la possibilité de s'approcher du cortège, au vu de leur tenue et des blasphèmes ignobles, écrits sur leur corps. "Topless ?" C'est cela ! Surtout, sataniques. Consciemment ou non, hélas pour elles. D'ailleurs, on ne nous berne pas : on ne les a pas envoyées le 17 novembre. C'est de la grosse, grasse et grossière provocation et le peuple, va la croire...

Rédigé par : Rosine | 19 nov 2012 07:21:58

Ce que nous ne pouvons pas comprendre c'est que Civitas ne se soit pas joint à la manifestation organisée la veille.
La division dessert toujours. Seule l'union fait la force.
Quant à Caroline Fourest avec les soi-disant "feministes" qu'elle accompagnait, Elles n'ont été que très vilainement provocatrices... Mais c'était à la police dintervenir et pas aux manifestants de Civitas.

Rédigé par : Marie-Eve Blondeau | 19 nov 2012 07:23:32

Ce matin, grande offensive médiatique contre "Civitas".
Sur RTL, ce matin, à 6 h 30, le journaliste lit les titres : aucune mention de la manif de Civitas dans les titres. Puis dans le cours du journal, mention de Caroline Fourest et de "militantes féministes" (pas de mention du nom du groupe) qui auraient été maltraitées par la foule et qu'elles ont failli être lynchées !!!
Je passe sur Europe 1. Journal de 7 h, le journaliste parle de la manif et annonce que qu'il y a eu des slogans homophobes affirme qu'on été lancés des "slogans homophobes de la manifestation de l'extrême-droite". Puis on passe un "micro-trottoir" (tendancieux) fait auprès des manifestants où "les intégristes n'ont pas caché leurs rejets que leur inspirent les gays et lesbiennes". Pas de chiffre du nombre de manifestants. Et le journaliste annonce l'interview de Fourest à 7 h 15.
J'ai éteint mon poste radio.
Que fait le C.S.A. ?

Rédigé par : Gilles | 19 nov 2012 08:01:39

On voit ou sont la provocation et la haine!Merçi à Civitas pour cette belle manifestation catholique!

Rédigé par : Théophile | 19 nov 2012 09:03:08

Ces violences sont vraiment regrettables. Ces femmes venaient provoquer et il ne fallait pas y répondre. Il fallait au contraire en rigoler ouvertement et diffuser les images partout.

Ces femmes totalement dégénérées venaient sans le vouloir mettre de l'eau à notre moulin : elles sont un véritable repoussoir.

C'était vraiment stupide de marcher dans la provoc.

Rédigé par : Florence | 19 nov 2012 09:51:37

"C'était vraiment stupide de marcher dans la provoc."

Ce qui couronne la stupidité c'est de donner des leçons de morales aux autres derrière son clavier d'ordinateur.

Rédigé par : Pharamond | 19 nov 2012 11:14:06

"Ce que nous ne pouvons pas comprendre c'est que Civitas ne se soit pas joint à la manifestation organisée la veille."

C'est parceque vous n'avez pas suivi le déroulement chronologique des évènements. Entre autre, la manifestation Civitas était planifié de longue date, bien avant celle du 17. Je vous laisse donc tirer les conclusions qui s'imposent.

Rédigé par : Pharamond | 19 nov 2012 11:16:49

à Marie-Ève. N'inversons pas les rôles.
C'est Mme Barjot qui a décidé de ne pas manifester avec Civitas (trop tradie à son goût) et qui a très inélégamment choisi la date du 17, court-circuitant ainsi Civitas).
Heureusement, beaucoup de personnes, comme je l'ai fait moi-même, trouvant cette attitude idiote et contre productive, sont allées aux deux manifestations.
Il est à espérer que Mme Barjot, qui se matin, hurlait avec les loups, va revenir à la raison et ne pas écarter Civitas de la manifestation du 13 janvier.
J'ajouterai aussi que les slogans de Civitas étaient beaucoup simples et percutants que ceux du samedi.

Rédigé par : Gran | 19 nov 2012 11:48:27

Bizarre, bizarre, les liens vers des vidéos compromettantes pour Femen et Fourest postés hier par Guillaume et Étienne ne fonctionnent plus. On voudrait nous cacher quelques aspects de ces "féministes" si "pacifiques" ?

Rédigé par : jpr | 19 nov 2012 12:09:18

17 novembre : 200 000 personnes à Paris, plusieurs centaines de milliers d'autres en province, provenant de différentes tendances, présentant de manière acceptable par nos contemporains non-catholiques pratiquants (95% de la population française, que vous le vouliez ou non) un message acceptable permettant de défendre le mariage et le droit des enfants à avoir un père et une mère, et ridiculisant les provocateurs LGBT qui n'ont eu aucune publicité puisque leurs provocations n'ont pas reçu de réponse.

18 novembre : 20 000 personnes uniquement à Paris, malgré des renforts venus de toute l'Europe, présentant un message innaceptable pour nos contemporains, et alliés objectifs des lobbies LGBT en répondant à leurs provocations.

Conclusion : je ne sais pas si les organisateurs du 17 novembre ont fait exprès de vouloir court-circuiter la manifestation du 18 novembre, mais si tel est le cas, merci à eux, ils ont ainsi réduit l'impact médiatique catastrophique de la manifestation du 18 novembre qui a constitué la première bonne nouvelle pour les lobbies LGBT depuis des mois.

Bien sûr qu'il faut que tout le monde doit prendre sa place dans la lutte pour la défense du mariage et du droit des enfants à avoir un père et une mère. Simplement, de toute évidence, le rôle de Civitas dans ce mouvement doit être de se taire et de ne plus jamais paraître sur la place publique.

J'apprécierais que mon message soit publié, mais si tel n'est pas le cas, j'aimerais au moins que celui me censurera admette en toute conscience qu'il est impossible de réfuter ce que j'ai écrit :-)

[Je n'ai pas bien saisi la fin de votre message, mais vous oubliez un aspect essentiel : la manif pour tous a été organisée le 17 parce que Civitas avait appelé à manifester le 18.
Ce qui signifie que si Civitas n'avait pas appelé à manifester, il n'y aurait pas eu de manifestation le 17.
MJ]

Rédigé par : Thibaud | 19 nov 2012 12:17:28

Escada, contrairement aux organisateurs de la "Manif pour tous", a affirmé une vérité essentielle lors de son discours : c'est que le respect des personnes ne peut permettre de légitimer leurs actes. Or sur ce point, Frigide Barjot entretient l'ambiguïté, comme le prouve une de ses déclarations : "Les personnes homosexuelles sont une richesse pour la société" (ce qui revient à dire que l'homosexualité est une richesse pour la société).

Civitas, envers et contre tout, persiste donc à rappeler cette vérité que l'homosexualité est d'abord et avant tout une faute morale grave et un "désordre intrinsèque". Ce n'est pas parce que cette vérité devient peu à peu irrecevable qu'il ne faut arrêter de la crier sur les toits des endormis. Si Civitas ne se sacrifie pas pour le faire, les militants homo gagneront une bataille essentielle : celle de la légitimation de leur vice. C'est ce qu'il recherche.

Quand à la prétendue défaite de Civitas, je m'étonne de lire certains commentaires sur un site catholique. Voyons les choses de façon chrétienne et surnaturelle, si c'est encore possible. Le déferlement infernal de haine qui accueille Civitas (je vous renvoie aux inscriptions blasphématoires peintes sur le corps des Femen) est la preuve s'il en faut une de la prodigieuse victoire SURNATURELLE remportée par les catholiques. L'Autre craint par dessus tout que la vérité soit proclamée. Et cette victoire était particulièrement visible hier soir lorsque 15000 ou 20000 catholiques chantèrent une dizaine de chapelet avec une magnifique ferveur dans les rues de Paris. Hier soir et aujourd'hui, le monde et son prince sont contre nous, mais c'est parce que le Ciel est avec nous, quoiqu'il arrive. Ne nous laissons donc pas impressionner.

Rédigé par : Hervé | 19 nov 2012 13:22:27

Pharamond
je ne donne pas de leçon de morale mais des leçons d'intelligence.
Se faire piéger par Fourest et ses
femen débiles, c'est franchement imbécile.

Rédigé par : Florence | 19 nov 2012 13:23:53

Le 17 novembre il fallait dissimuler notre foi comme une honte, il fallait presque s ' excuser d 'être chrétiens. Seul point fort de la manif : les cloches de l ' église à toute volée.' merci Monsieur le curé de cette heureuse initiative)

Le 18 , ils sont la lumière du monde , chrétiens décomplexés .osent citer la vérité de l ' évangile. Leur slogans sont lumineux :" passage de l ' évangile ou encore "la famille c ' est sacré
J ' ai trouvé cela beaucoup plus fort

En janvier , il ne faudra pas de teeshirt roses , pas de confettis pas de gadgets bébêtes, mais tous se rassembler sous la croix du Christ avec Mgr 23 en tête du cortège et les cloches de Notre dame à toute volée et nous vainquerons !!!!!!

Rédigé par : def | 19 nov 2012 13:36:58

@Marie-Eve Blondeau et @Thibaud :
Je ne suis pas membre de Civitas, et même assez critique sur ce mouvement, mais enfin, il faut savoir raison garder : on ne peut pas leur reprocher de ne pas s'être joints à la manifestation du 17 alors que

1) Civitas a organisé sa manifestation le 18 BIEN AVANT que soit organisée celle du 17 (qui a justement choisi cette date pour essayer de couper l'herbe sous le pied à Civitas)

2) les organisateurs de la "manif pour tous" (Frigide Barjot, notamment) ont dit publiquement qu'ils ne voulaient pas de Civitas à leurs côtés !

Il faut quand même être un minimum logique.

Par ailleurs, Thibaut, je ne vois pas pourquoi vous décidez a priori que l'impact médiatique de la manif du 18 a été « catastrophique » (si ce n'est parce que vous aviez décidé d'avance de le qualifier ainsi).

Regardez les premiers témoignages, vous verrez qu'il n'en est rien.

SAUF, SAUF, la provocation des féministes. Mais là encore, d'où vient le succès de celles-ci ? Eh bien justement du fait que des gens comme vous gobent leur mensonge, et les répercutent, et jugent intelligents de se désolidariser immédiatement d'autres catholiques, à la moindre criaillerie gauchiste.

Oui, c'est vous, Thibaut (et tous ceux qui sont comme vous), qui êtes le maillon faible du côté catho. Vous qui êtes incapable de la moindre solidarité avec des cathos situés juste un tout petit peu à droite de vous, mais dont vous vous désolidarisez dès que l'ennemi les attaque un tout petit peu…

Qu'est-ce qui fait la force de la gauche ? Son principe "pas d'ennemi à gauche". Quand l'un des leurs est attaqué, ils font bloc, et ils crient contre l'adversaire.

En l'occurrence, un détail semble vous avoir échappé : c'est que, dans l'histoire, ce sont quand même les gens de Civitas qui ont été provoqués et agressés par les militants féministes. Il me semble que la première chose à faire serait quand même de se solidariser des victimes (Civitas, je répète) et de dénoncer les agresseurs. Or vous faites l'inverse !

Votre vulnérabilité médiatique est effarante !

Ne vous étonnez pas si nous perdons cette guerre, comme toutes les précédentes. Et, permettez-moi de le dire : si nous perdons, ce sera à cause de gens comme vous…

Rédigé par : Jef | 19 nov 2012 13:43:15

A Florence,
Si je vous comprends bien, le SO aurait dû laisser les gamins présents se faire gazer et bousculer par ces harpies vulgaires et agressives ?
Elles ont cherché la bagarre, se sont faites éconduire fermement par le SO et les CRS, qui ont fait leur travail.
Comme le dit Alain Escada, aucun manifestant ou membre du SO n'a été arrêté, juste les contre manifestantes.
Il est évident que c'était un coup monté. Mais il est difficile de ne pas réagir quand la sécurité d'enfants est en jeu. De toute façon, même si rien ne s'était passé, les merdias auraient trouvé quelque chose pour discréditer. Alors...

Rédigé par : Gran | 19 nov 2012 13:49:34

Je ne vois pas en quoi le reportage de Métro est « honnête » : l'encart sur les femens (sic) est totalement scandaleux (ça parle d'humour et s'il n'y avait une photo en dessous, on ne saurait même pas qu'elles étaient nues !)...

[Je parle juste de l'article, pas de l'encart, que je n'avais pas vu hier. MJ]

Rédigé par : PK | 19 nov 2012 13:50:39

à def

le mariage civil comme son nom l'indique est civil et non religieux ; à ce titre il concerne l'ensemble de la société française et pas seulement les catholiques (de la FSSPX quand il s'agit de Civitas ...).
Il est donc tout à fait normal que tous les français opposés puissent manifester sans distinction d'appartenance religieuse politique ou philosophique .

Des millions de français opposés au "mariage pour tous et à l'adoption" ne se reconnaissent pas dans les slogans ultra catholiques de Civitas et pourtant leur participation est indispensable si nous voulons faire plier ce gouvernement !

Rédigé par : nemo | 19 nov 2012 14:00:01

Bien d'accord avec vous Jef. Le "pas d'ennemis à droite et/ou chez les cathos" devrait être le mot d'ordre.
Hélas, je garderai en mémoire l'expression de mépris et de haine absolus que ma voisine de manif a prise quand je lui ai dit qu'il y avait une autre manifestation prévue le 18.
Dixit : "Mais c'est organisé par des catho tradi d'extrêême drouaaate". Bref, le péché absolu.
Comme bien d'autres, je suis allée aux deux manifestations sans avoir de sympathie particulière pour les organisateurs de chacune.
Mais beaucoup ne sont pas près d'oublier leur haine particulière pour privilégier le bien commun. Le jour où ils comprendront que nos ennemis jouent précisément là dessus...
Il faut espérer que pour le 13 janvier, la raison et l'intérêt général prévaudront (je sais .. c'est mal parti avec les déclarations de Mme Barjot ce matin).

Rédigé par : Gran | 19 nov 2012 14:12:12

Gran,
il fallait protéger les enfants en leur laissant un passage et laisser faire la police.
Je sais, c'est facile à dire mais il fallait s'attendre à la provocation et il fallait ne pas y répondre. C'était bien sûr un coup monté.
Si rien ne s'était passé, cela aurait été mieux.

Rédigé par : Florence | 19 nov 2012 14:30:53

c'est fourest gump!
Elle dit qu'elle filmait pour la télé quand les femen ont été violemment prises à partie, qu'on lui a arraché son bonnet et qu'on l'a reconnue à ce moment-là.
Or, sur les photos, on la voit alignée aux côtés des femens, sans bonnet... curieux...

Rédigé par : Aeterna | 19 nov 2012 14:35:05

@Thibaut C'est ridicule votre raisonnement. Je suis allé aux 2 manifestations, je ne le regrette pas (sauf quand je lis certaines déclarations faites après la manif du 17, complètement démagogiques...).
Mais la manifestation du 18 fut la première à être programmée. Que vous le vouliez ou non, elle a donné le coup de rein qui a remué toute la sphère catho, des tradis aux "cathos-libéraux". Soyez au moins honnête.
Ensuite mélanger Civitas, les participants et les quelques jeunes excités qui sont tombés dans le piège des folles hystériques, c'est absurde. Au revoir...

Rédigé par : Pie-Do | 19 nov 2012 14:47:51

Gran
je vous laisse un autre message car le premiier n'est pas passé. J'ignore pourquoi mais peu importe.

Je vous réponds en quelques mots :

Oui, Fourest et ses bonnes-femmes dégénérées étaient un coup monté.
Oui, il fallait s'y attendre,
oui elles ont cherché la bagarre.
oui, c'était un piège.
Non, il fallait ne pas y tomber.
Facile à dire, certes mais il fallait protéger les enfants en leur ménageant un passage et il fallait laisser faire la police.

Rédigé par : Florence | 19 nov 2012 14:59:42

" je ne donne pas de leçon de morale mais des leçons d'intelligence." (...) "c'est franchement imbécile."

Ce n'est pas donner des leçons d'intelligences que de réagir après qu'un évènement ce soit produit. Vous jugez vos frères et vous renouvelez vos insultes à leur encontre. C'est totalement vain et grotesque, voilà tout. De plus c'est une négation de la réalité puisqu'il ne s'agissait pas de provocations mais d'une réelle agression. Si vos enfants se faisaient gazer par des poissardes dépoitraillées vous comprendriez qu'il ne s'agit pas d'un moment propice aux leçons mondaines. Heureusement qu'il reste encore quelques hommes en France pour défendre leurs familles des assauts de la révolution. Bientôt vous leur reprocherez de ne pas se laisser égorger comme des bêtes d'abattoir.

Rédigé par : Pharamond | 19 nov 2012 15:15:58

Pharamond,
vous n'avez pas compris que Fourest et de Femen sont des professionnelles de la provocation ? Ces bonnes-femmes sont extrèmement au point dans leur sale petit numéro.
Vous n'avez pas compris que les médias sont largement complaisants avec elles ? Ils prendront fait et cause pour elles, s'il arrive le moindre geste contre elles.

Je n'insulte personne, je dis que c'était stupide, dénué d'intelligence de réagir par la violence car c'est exactement ce qu'elles souhaitaient.

Vous ne connaissiez peut-être pas avant le pouvoir malfaisant de ces gens. Maintenant que vous le connaissez, il faut réfléchir pour que la prochaine fois, ce soit ces gens-là qui se fassent piéger.

Rédigé par : Florence | 19 nov 2012 15:57:24

Totalement d'accord avec Jef qui a résumé parfaitement ce que je pense. Je ne soutiens pas CIVITAS et je ne vais même pas à des messes selon le rite tridentin...je suis plutôt de sensibilité chachas...en revanche, il faut faire bloc avec CIVITAS sur cette affaire de la provocation des FEMEN qui ont elles-mêmes je pense été entrainées dans une opération que les dépassait à cause de Mme Fourest...

le problème n'est pas CIVITAS, c'est le mécanisme de cette provocation...qui auraît pu parfaitement arriver et qui arrivera un jour ou l'autre dans une manif de libéraux modérés...

Rédigé par : rochas | 19 nov 2012 16:05:17

Les merdias nous accusent de violences. Mais, visiblement, un appel au meurtre ne les dérange pas.
Regardez bien, sur le site de l'immonde, la photo numéro 10 (que j'ai bien entendu gardée et archivée) concernant les actions des contre-manifestants à Toulouse.
http://www.lemonde.fr/societe/portfolio/2012/11/19/les-manifs-anti-mariage-pour-tous-du-week-end-en-images_1792509_3224.html
L'affichette "Un(e) hétéro - une balle - une famille - une rafale" me semble assez claire. Et ce sont les catholiques que l'on trouve haineux ? Vous pourrez également apprécier la "classe" et l'amour qui transpirent des slogans présentés par ces "vrais démocrates".
(Merci à IW sur Fdesouche, d'avoir relevé la chose).

Rédigé par : Gran | 19 nov 2012 16:49:41

nemo

Grace à civitas je sais ce que la bible dit de l ' homosexualité.(voire la banderole de leur manif)

C ' est limpide . Je suis maintenant en paix
Merci à eux .Jamais personne ne m ' avait dit cela auparavant
Vous les chrétiens , vous possedez un trésor et vous le gardez pour vous
et quand par bonheur certains osent leur foi ils sont traités d ' ultra catholique . C ' est ridicule


Rédigé par : def | 19 nov 2012 16:51:26

De tous les commentaires, je retiens ce qui s'est passé exactement et que j'ai constaté:
- C'est Civitas qui en premier a lancé l'idée de la manifestation le 18 novembre et invité tout le monde.
- L'Eglise et F. Barjot ont lancé ensuite la manif du 17 que personne alors n'a critiqué, se réjouissant plutôt d'un plus large choix.
- C'est alors seulement que F. Barjot a dit tout le mal qu'elle pensait de Civitas
- L'Eglise par la voix de ses curés parisiens (en tout cas) a demandé aux paroissiens d'assister à la manif du 17 mais surtout pas à celle du 18.
- Les paroissiens ont été décontenancés car des prêtres et des évêques avaient apporté leur soutien à celle du 18, alors qu'elle était la seule.
- C'est comme cela que la division est née, autrement tout le monde aurait été content d'avoir le choix de deux dates.
- C'est facile de dire qu'il ne fallait pas réagir lorsque les folles ont jeté leurs produits chimiques et leurs slogans dégoûtants au milieu des familles. Si encore elles avaient proféré leurs injures du trottoir. Non, elles sont été au milieu des manifestants pacifiques. N'importe quel parent aurait cherché à protéger les petits et pas eu le temps de réfléchir aux retombées médiatiques.
- Le Diviseur a bien fonctionné et en plus il ne s'en est pris qu'à ceux qui lui faisaient le plus de mal..
- F.Barjot s'en tire avec les honneurs des médias et Civitas est traînée dans la boue.
- Plaignions ceux qui s'en réjouissent.

Rédigé par : Jean Theis | 19 nov 2012 16:57:29

Vous croyez quoi? que Civitas qui souhaite le règne social du Christ peut avoir la faveur des média ... qui PAR DEFINITION détestent tout ce qu'il représente ?? Vous croyez que Civitas peut éviter sa propre "diabolisation"? Le moindre petit incident (petit ! car 99.99¨% des manifestants n'ont rien vu et sont restés totalement pacifiques) est logiquement exploité cntre Civitas même si ce n'est pas lui le responsable: DESINFORMATION ! c'est tout !
La diabolisation est inévitable. Et alors ? Le Christ n'a t-il pas été mis à mort ? ainsi que les martyrs chrétiens ??
Civitas a été IRREPROCHABLE ! irréprochable ? oui irréprochable.
La preuve: la police a arrêté les provocateurs (femen etc) mais personne du coté manifestants anti-mariage homo.

Rédigé par : phil | 19 nov 2012 20:19:45

à def

"et quand par bonheur certains osent leur foi ils sont traités d ' ultra catholique . C ' est ridicule"

Alors soyez intégralement catholique : c'est le Seigneur qui a dit : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu..."
le mariage civil n'est pas une création de la Sainte Eglise mais du code civil voulu par Napoléon en 1810 .

Rédigé par : nemo | 19 nov 2012 22:43:55

Vous avez raison Jef et Gran : mépris et haine de la part de madame Barjot. Si elle continue à manipuler les pauvres courges qui l'entourent, le sabotage est garanti.

Rédigé par : Michèle | 21 nov 2012 00:33:05

c'est quand même lamentable de voir la frigide barjo apporter de l'eau au moulin des "marieurs pour tous"en se désolidarisant
de civitas.Qu'aurait elle fait si les provocateurs avaient agressé sa manif ? elle
les aurait laissés faire ? frigide manque d'experience politique!Et maintenant les inquisiteurs de la télé lui reprochent sans cesse de n'être pas assez démarquée de "l'extrêême drouate" etcet..etcet...

Rédigé par : le luron | 18 jan 2013 16:09:22

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige