« Benoît XVI s'adressera encore à la foule | Accueil | Projet Taubira : EELV s'inquiète »

27 février 2013

Dénaturation du mariage : NKM persiste

A un lecteur-électeur qui l'interrogeait sur son abstention à propos du projet de loi Taubira, Nathalie Kosciusko-Morizet répond :

N"Vous le savez, le sujet est difficile et je comprends votre position. Le besoin légitime de reconnaissance des couples homosexuels, l’attachement sincère des Français à l’institution du mariage, la complexité des recompositions familiales, l’intérêt de l’enfant, chacun de ces aspects demande une écoute attentive. J’ai moi-même beaucoup écouté avant de faire ma conviction. Une conviction mesurée, équilibrée, sans dogmatisme. Le problème est le suivant : nous sommes prisonniers d'une alternative que je trouve impossible. Nous avons fait l'erreur de ne pas aller au bout de notre programme, avec l'union civile. Et nous n'avons pas offert de solution pour des situations qui existent déjà, et que nous acceptons puisque nous acceptons l'adoption par des célibataires homosexuels, qui est celle d'enfants élevés par des couples homosexuels. Si le Gouvernement avait travaillé sereinement sur ce texte, comme nous l'avions fait sur la loi Léonetti, nous serions arrivés sur la solution allemande, qui est celle que je prône : union entre couples de même sexe dans les mêmes conditions que pour le mariage aujourd'hui, sans l'adoption plénière. C'est pour moi l'adoption plénière qui pose problème, car elle entretient la fiction d'une double filiation père/père ou mère/mère. Et ce faisant, elle ouvre la voie à la PMA et la GPA. Autrement dit, j’adhère à une partie du texte, que je regrette que notre famille politique n'ait pas portée. Mais pour autant, je trouve l'ouverture de l'adoption plénière dangereuse. Dans le système allemand, on accepte l'adoption simple, qui ne gomme pas les origines mais permet d'organiser le quotidien.

Une solution aurait pu être de voter contre, puisque le texte ne me convient pas entièrement. Mais vous conviendrez que ma réticence est de nature différente de celle de beaucoup de mes collègues, et que dans un débat qui laisse peu de place à la nuance, je risquais à mon tour d’être associée avec des positions respectables qui ne sont pas les miennes. J’ai donc fait le choix de l’abstention. Une abstention qui réaffirme mon accord exprimé de longue date pour l’union publique et solennelle des couples de même sexe. Une abstention qui rappelle mes réserves sur l’adoption plénière qui va plus loin que la régularisation des situations de fait. Une abstention qui assure de ma vigilance résolue pour que cette loi ne soit pas la porte ouverte à la PMA et à la GPA. Vous pouvez compter sur moi pour m’opposer sans concession à tout texte qui prévoirait une telle ouverture, qui serait une grande régression pour les femmes."

Réponse de l'électeur :

"[V]ous avez parfaitement le droit de persister dans vos choix ... à condition de les assumer. J’espère donc que vous ne viendrez pas vous plaindre des « méchants électeurs de droite » qui choisiront de s’abstenir plutôt que de vous apporter leur voix. Il se pourrait fort que les quelques voix que votre abstention pourra vous apporter ne suffisent pas à compenser celles que vous allez perdre."

Posté le 27 février 2013 à 15h36 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

NKM savait sa volonté de se présenter à la mairie de boboland (Paris), et ne voulais pas froisser ceux qui pourrait voter pour elle.

J'espère que tous les opposants à la dénaturation du mariage sanctionneront ce comportement inacceptable tout comme celui de Bruno Lemaire et de tous les autres...
Ces gens sans convictions sont de la pire espèce, ils agissent dans un esprit collaborationniste, sans respects du droit des enfants qui n'a pas été évoqué lors des débats sauf par Madame Jospin, Sylviane Agacinski devant le Sénat...

Rédigé par : Philippe | 27 fév 2013 15:48:41

Voilà ce que m'a répondu la 2ème élue UMP abstentionniste du 12/02/13 (les autres sont des hommes)- mail protestant à propos de son assentiment sournois en 1ère lecture du texte Taubira.
Madame,

Je vous remercie de votre message et tiens à vous faire part des raisons qui ont guidées le choix de mon vote lors du projet de loi autorisant le « mariage pour tous », lors de la première lecture à l’Assemblée Nationale le 12 février dernier.

Je ne pouvais pas voter en faveur de ce texte.

J’avais en effet indiqué clairement à Mme Taubira, Ministre de la Justice, que je ne pouvais pas m’associer à un texte qui sous-estime, de manière flagrante, ses effets juridiques sur la filiation et qui remet en cause la cellule familiale et l’institution du mariage. Les questions de la procréation médicalement assistée (PMA) et de la gestation pour autrui (GPA) auraient dû être clairement écartées car elles conduisent à terme à la marchandisation du corps des femmes, ce à quoi je suis absolument opposée. Or, nous n’avons pas eu, durant les débats, les garanties nécessaires de la part de la majorité. Bien au contraire, certains députés socialistes avaient déposé des amendements incluant dans le texte la PMA et la GPA. Il est évident que, si le gouvernement devait proposer un second texte de loi ouvrant la PMA et la GPA à tous les couples, je m’y opposerais résolument dans un esprit d’éthique qui a toujours été le mien.

Je n’ai pas souhaité non plus voter contre ce texte.

Comme vous le savez, l’égalité des droits est, pour moi, un principe fondamental qui guide mon engagement politique depuis toujours. J’ai eu à plusieurs reprises l’opportunité de le rappeler. Le groupe UMP, conscient que de nombreuses personnes homosexuelles vivaient déjà en couple, et de la nécessaire évolution du droit en leur faveur, était favorable à une union civile renforcée pour les couples homosexuels ouvrant les mêmes droits fiscaux et successoraux. J’ai eu d’ailleurs l’opportunité de défendre personnellement cette position en déposant un amendement en ce sens. Oui, l’égalité des droits est une ambition partagée, et l’UMP prend clairement toute sa part dans cette ambition.

J’ai décidé de m’abstenir.

Au Parlement, l’abstention revêt une réelle signification, et, en l’occurrence, ne peut en aucun cas être assimilée à un votre « pour ». Mon vote signifie de manière très claire que je refuse les conséquences juridiques d’un texte mal préparé, non négocié et totalement partisan. Mon vote signifie aussi que mon ambition en politique est de parvenir à l’égalité des droits entre tous les Français, bien au-delà de la seule question des femmes. Au fond, ce vote reconnaît une réalité sociétale mais lui impose des limites éthiques et morales indispensables. La science ne peut pas tout et ne doit surtout pas être utilisée à des fins de convenances personnelles comme la PMA et la GPA risquent de le suggérer. Ce vote a été pour moi un vote de cohérence, puisque j’avais, il y a un an, voté de la même manière sur une proposition de loi identique du parti socialiste.

Voici les éclaircissements que je souhaitais vous apporter. Pour ma part, je demeure fidèle à ce pourquoi je suis entrée en politique : tendre vers l’égalité des droits, mais toujours dans le strict respect de l’éthique comme cadre de mon action.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations les meilleures.

Nicole Ameline

Députée du Calvados

Citation in extenso (avec orthographe d'origine).

Rédigé par : Milan | 27 fév 2013 15:54:25

La position de NKM est compréhensible. Si elle veut un jour être élue Maire de Paris, elle ne peut hélas pas se mettre à dos les bobos et les gays. A paris, cet électorat compte, et de plus en plus.
A mon avis NKM n'est pas du tout emballée par le mariage gay, elle fait ça par opportunisme. Si l'on se situe uniquement sur Paris, alors elle aura beaucoup plus à perdre en ayant une posture conservatrice qu'une posture ouverte mais pas trop.
Même s'il est difficile de soutenir cet opportunisme, NKM adpote un calcul politique risqué car il est loin d'être sûr que la population immigrée de l'Est de Paris va la suivre.

Qu'on se le dise clairement (on ne peut malheureusement plus se le cacher): Pour gagner maintenant dans la Capital en étant de "droite", il faut avoir dans sa poche l'éléctorat, Gay, Bobo et des minorités ethniques.

P.S: ce commentaire n'est en rien une approbation envers le comportement de NKM.
Il s'agit uniquement d'une reflexion pour comprendre pourquoi NKM a cette position sur le mariage Gay.

Rédigé par : Rom dyli | 27 fév 2013 15:54:30

une seule solution un billet retour à sens unique paris longjumeau

Rédigé par : estebe | 27 fév 2013 16:07:42

J'ai eu la même réponse hier soir et je laisse mûrir mon retour. A chaque jour suffit sa peine avec ces gens qui ne nous gouvernent pas le mercredi après midi je commence par l'hôte de l'Elysée. Les autres après. Quel boulot le chômage des vieux.
Avec eux il faut un véritable agenda.

Rédigé par : BRamets | 27 fév 2013 16:10:09

@Milan
Votre analyse est bonne.
Il faut que nous définissions une hiérarchie. Il est normal et même sain qu'une personne qui souhaite être élue tienne compte des opinions de ses électeurs. Mais ce jusqu'à un certain point. Il faut une ligne jaune. C'est ce que le St Père a appelé - probablement pour la raison que j'indique - les points non négociables.

Soit la question du mariage est un point non négociable et le devoir de tout catholique parisien est de tout faire pour que NKM ne soit pas élue; ou bien nous considérons que c'est négociable et alors la théorie du moindre mal s'applique et nous votons pour NKM

Il me semble que c'est non négociable


Rédigé par : stevenson | 27 fév 2013 16:12:29

on ne peut pas être mi-figue mi-raisin ....la PMA et la GPA va engendrer de graves problèmes......des mariages consanguins ....et la suite va donner quoi??????????????

Rédigé par : J | 27 fév 2013 16:23:59

Nous nous abstiendrons donc le jour où il faudra choisir entre Mesdames Hidalgo et NKM parce que nous serons devant une "alternative impossible". Ok, c'est bien noté.

Rédigé par : ToussurlaPnyx | 27 fév 2013 16:27:51

Tiens, j'ai reçu la même réponse de NKM...

Et voici une partie de ce que je lui ai renvoyé !

.../...
Au lieu de ça, vous avez choisi de ne pas vous prononcer lors du vote de la loi, à quelques semaines de l'annonce de votre candidature à la mairie de Paris, histoire sans doute de ménager la chèvre et le chou en ne risquant surtout pas de mécontenter une partie de votre électorat potentiel.

Ce calcul purement politicien est vraiment indigne d'une élue du peuple : vous êtes à notre service, pour protéger en particulier les plus faibles (les enfants !) et non pas au service de vos petites ambitions personnelles.
Vous serez, comme tous de vos adversaires politiques qui ont voté pour ce projet, responsables des dérives qui ne manqueront pas d'arriver : l'IAD pour les couples de femmes, la GPA pour les couples d'hommes, la multiparentalité et toutes les situations sordides que l'on peut déjà observer dans les pays ayant légalisé ces pratiques .../...

Il faut les harceler, tous autant qu'ils sont !

Rédigé par : Isabelle Lagrange | 27 fév 2013 16:30:01

La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen a qualifié dimanche 17 février Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, de "bobo de gauche" qui a "systématiquement des positions de gauche".
"C'est une bobo de gauche. Pour l'instant il y a deux candidats de gauche déclaré : Mme Hidalgo et Mme Kosciusko-Morizet", a déclaré Marine Le Pen interrogée sur la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet lors de l'émission "Tous politiques" France-Inter/LeMonde/AFP.

Rédigé par : Marino | 27 fév 2013 16:35:51

Du marketing politique,
et rien que du marketing !
(nul)

Rédigé par : andré | 27 fév 2013 16:36:36

c'est ça les députés ???????? Bravo !!!!!

Rédigé par : jeanne | 27 fév 2013 16:43:51

"Le besoin légitime de reconnaissance des couples homosexuel"
Première proposition de la réponse de NKM. Tout est dès ce moment là biaisé. On revient à la question fondamentale: des comportements sexuels particuliers ont ils un besoin légitime de reconnaissance ?

Rédigé par : JPO | 27 fév 2013 16:48:26

Tout comme pour Le Maire & co, ma conviction sera de m abstenir en ce qui les concerne et peu importe l élection concernée !,

Rédigé par : Karine | 27 fév 2013 16:50:27

Réponse au blog de P. Lellouche

http://www.pierre-lellouche.fr/mariage-gay-pourquoi-jai-decide-de-mabstenir/

Monsieur le député,
je résumerai vos propos en :
" comme de toute façon ils vont gagner, je me couche".

Point n'est besoin d'opposition,puisqu'ils ont la majorité.
Point n'est besoin de député d'opposition, point n'est besoin de Mr Lellouche.

Par ailleurs, lorsque vous dîtes que "...pas le droit de refuser à ces enfants les mêmes droits, les mêmes protections ... ", vous n'ignorez pas que des droits identiques peuvent être accordés aux enfants, sans pour autant accorder le mariage aux parents.

Je terminerai en regrettant qu'après avoir stigmatisé les louvoiement de la majorité, vous utilisiez le même artifice pour justifier votre abstention.

Mon propos n'est pas de vous "reprocher durement" cette abstention, mais j'espère encore que vous vous raviserez lors des prochaines étapes parlementaires.

Puisse ce message ne pas être arrêté par un filtre et vous être transmis.

Je vous adresse, monsieur le député, mes salutations.

Rédigé par : Manchon | 27 fév 2013 16:58:45

tout cela pour environ 10 000 paires ayant au moins un enfant à charge (selon le dernier rapport de l'INSEE!)

Rédigé par : mère de 6 enfants | 27 fév 2013 17:08:10

Bel exemple de politiques qui le jour où ils se trouveraient devant un autre problème majeur mais avec la nécessité vitale de prendre la décision qui s'imposerait, déclareraient béatement:"Je m'abstiens!"
Le Christ a dit qu'il haïssait les tièdes : notre vilain temps lui en fournit une abondante brochette!
Je pense qu'en la circonstance il eût été plus courageux pour ces prétendus représentants de droite du peuple de voter avec la majorité.
Honte à eux et oubli impossible!

Rédigé par : xenophon | 27 fév 2013 17:35:27

En politique il faut du courage... vous n'en avez pas... au fait votre maquillage a coulé.... les f.. m... ne vous sauveront jamais.... votre ambition pour vous même est déviante il y a un hors sujet manifeste... ma pauvre...

Rédigé par : chstex | 27 fév 2013 18:07:32

"Le besoin légitime de reconnaissance des couples homosexuels"
D'où est-il légitime? parce qu'ils sont un peu plus nombreux qu'un ou deux par département.
Autrement dit, dès que les couples incestueux (frère et sœur, par exemple) ou zoophiles seront assez nombreux et revendicateurs, il faudra admettre qu'ils ont un "besoin légitime de reconnaissance"?
Qui nous dit d'ailleurs que les couples incestueux qui s'ignorent (comme le couple de Grande-Bretagne dont l'un vient de découvrir qu'ils sont nés par insémination d'un même donneur de sperme) ne sont pas déjà nombreux?
C'est le même type de raisonnement que le sénateur Michel.

Rédigé par : C.B. | 27 fév 2013 18:26:05

Un des plus bel exemple de l'opportunisme de carrière, ou quand l'intérêt personnel passe avant l'intérêt général.

Comment pouvons nous avoir confiance en cette personne ?

Une prise de position qui de toute façon ne lui servira à rien, sauf à ce parjurer, car elle ne sera pas élue à Paris. Bonjour la descente.

"Si vous n'êtes pas pour moi, vous êtes contre moi !" .....

Rédigé par : siloe08 | 27 fév 2013 18:36:06

Il ne suffit pas de prendre une pose, pour se créer un personnage et raconter des âneries, un peu de respect vis à vis des français et surtout par rapport à la France, et non par rapport à un lobby,nécessitait un NON à la destructuration de la société. Victor Nestor Azero (sauf erreur) à dit "Ce n'est pas la loi qui empêche les homosexuels de se marier c'est la nature".
Elle sait comme tout le monde que les humains sont là pour protéger par le droit l'ordre naturel...
Et elle nous parle d'égalité alors que nous nagerons dans l'inégalité, elle nous prend pour des kékés...

Rédigé par : MYRIAM | 27 fév 2013 18:47:05

Je ne vois aucun motif de me déranger pour l'une quelconque des candidates.

Rédigé par : Jean Theis | 27 fév 2013 19:28:52

C'est qui Nkm ? connais pas.....m

Rédigé par : tonio | 27 fév 2013 19:48:05

en Juin, un jeune POP qui travaille avec elle m'avait déjà annoncée que si l'UMP voulait reconquérir les Grandes villes il fallait être favorable à ces lois...ce qu'a d'ailleurs fort bien résumé Roselyne Bachelot : "Et les gars, si vous voulez être élus à Paris, il faut être "gay friendly"...Nathalie Kause (toujours ) Mauricette comme dit Gerra...est pour l'ouverture du Droit à l'Enfant mais nous assure qu'avec ses petits bras elle pourra empêcher la suite logique...Je crois moi, que NKM n'a qu'un seul but, se faire élire à Paris, pour avoir une rampe de lancement pour 2017...même stratégie que Chirac...

Rédigé par : Michael Jeaubelaux | 27 fév 2013 23:30:56

Pourquoi ne pas "oser" vous opposer au vote d'une loi dont vous connaissez les conséquences ineductables ...et que vous refusez??? Vous ne servez pas votre cause avec les explications que vous donnez!On voudrait un peu plus de cohérence, même et justement si on veut être crédible en politique! "Il y a des choses qui dépendent de nous et d'autres qui ne dépendent pas de nous" disaient les vieux philosophes:sachez faire la différence tant qu'il en est encore temps!

Rédigé par : nicole | 28 fév 2013 01:35:15

@ Rom dyli:

Cette position peut peut-être être qualifiée de "compréhensible"... en attendant NKM va perdre l'électorat de droite dont elle a vraiment besoin.

Personnellement je ne me déplacerai pas pour elle suite à cela! Et mieux encore: j'irai convaincre mon entourage de ne pas voter pour elle non plus!

Rédigé par : Joe | 28 fév 2013 03:20:33

NKM: une caricature de bobo qui ne croit en rien mais se croit au dessus de tous.
Ah Nathalie, si votre ramage se rapportait à votre plumage, vous seriez le phoenix des hôtes de l'hémiycle...

Rédigé par : Arwen | 28 fév 2013 23:17:11

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige