« Pau : concert de klaxons prévu lundi 22 avril à 20h | Accueil | Le gender, une norme mondiale ? Pour un discernement »

20 avril 2013

La préfecture n'a jamais communiqué les vidéos du 24 mars

Dans Présent, Olivier Figueras dénonce l'opacité de la Préfecture de police. A prendre en compte à la veille d'une nouvelle manifestation :

"Attendu que ma demande de consulter les documents concernant la manif du 24 mars – photographies et films – proposés aux journalistes intéressés, me soient effectivement communiqués. Ce n’est pas faute, contrairement à ce que certains, lecteurs ou proches, ont pu supposer, d’en avoir fait la demande. D’ailleurs, en date du 27, un communiqué de presse, non signé, mais émanant du « cabinet du préfet », « service de la Communication », m’y invitait. Dès le 28 au matin, j’ai donc saisi mon téléphone. Et appelé le numéro indiqué sur ledit document. A l’autre bout, manifestement « on » ne savait pas de quoi je parlais. Après un certain temps d’attente, on m’a redirigé vers le service de presse…

Y ayant demandé à accéder aux documents, et notamment aux films, indiqués, « on » m’a répondu que je m’y prenais un peu tard, et que les journalistes avaient déjà été contactés. Je me suis alors référé au communiqué évoqué plus haut. Pour me heurter à un mur d’ignorance. Manifestement, ledit communiqué n’avait pas été mis à disposition du service de presse – du moins pas dans son entier.  « On » m’a alors demandé de patienter. Histoire, sans doute, de se renseigner. Un certain temps d’attente. Et ensuite, sans que j’aie pu déterminer s’il s’agissait du même interlocuteur, mais sur un ton visiblement agacé, avis m’a été donné que rien n’était faisable en l’état. Pour compenser, un conseil : adresser un mail à la préfecture. L’adresse m’en a – tout de même – été fournie. J’ai expédié, peu après, ladite demande par mail. J’attends toujours la réponse.

Je n’ai pas repassé de coup de fil. Certains confrères, l’ayant fait après moi, m’ont averti qu’il n’y avait rien de plus à en attendre… Evidemment, à en croire certains, les photos fournies à quelques-uns par ladite préfecture (ne parlons pas des films inaccessibles) ne correspondent pas à la réalité. Elles ont été « retouchées ». Ce qui est gênant ! Je sais ! Dans son communiqué, la préfecture souligne qu’il est inacceptable de mettre « encore une fois directement en cause la neutralité des méthodes de travail des fonctionnaires de la préfecture de police ». C’est parce que c’est inacceptable que le préfet de police a fait publier ledit communiqué, pour apporter toutes précisions utiles. Et notamment préciser que « la préfecture de police tient l’intégralité de ces enregistrements à disposition des journalistes intéressés ».

Que M. le préfet se rassure. Je ne mets absolument pas en cause « la neutralité des méthodes de travail des fonctionnaires de la préfecture de police ». Je mets en cause la façon dont « on » nous en transmet – ou plutôt : « on » ne nous transmet pas – les résultats de ce travail. Car je suis – et je reste ! – un journaliste « intéressé » par ces enregistrements. Mais « on » ne me les a pas fournis. Et lesdits fonctionnaires, dont je ne remets pas en cause le travail, n’étaient pas même au courant que, « intéressé », je pouvais en demander communication. [...]"

Posté le 20 avril 2013 à 09h37 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

hollande n'a rien fait pour libérer les otages.

https://twitter.com/wsm270/status/325510990500360192/photo/1

Rédigé par : david | 20 avr 2013 09:43:27

Ils s'enferrent: un mensonge en appelle un autre ! Manifestement la réalité leur est insupportable; ils devraient rapidement consulter un psy car c'est vraiment préoccupant quand ce déni du réel prend de telles proportions.

Rédigé par : B.H. | 20 avr 2013 09:48:03

Manif pour tous » on fait jouer un sale rôle à la Police !

http://policeetrealites.wordpress.com/2013/04/19/manif-pour-tous-on-fait-jouer-un-sale-role-a-la-police/

Rédigé par : david | 20 avr 2013 09:54:19

Mais c'est incroyable ! En Démocratie, la police retouche les photos livrés à la presse ????????

Et personne ne peut porter plainte ? Aucun élu ne peut intervenir et exiger solennellement qu'on remette les originaux ?

Même dans les Républiques bananières africaines on y arrive !

Faisons intervenir l'ONU !!

Rédigé par : jejomau | 20 avr 2013 09:55:35

Nous savons depuis le début qu'il n' y a rien à attendre du préfet Boucault digne successeur des préfets Bousquet et Papon.

Cet homme n'est en aucun cas un serviteur au sens chrétien du terme mais c'est un servile au profit d'un régime dont la légitimité est de plus en plus difficile à définir face au pays réel. Un équivalent des Eunuques de l'empire ottoman !

Rédigé par : schulmeister | 20 avr 2013 09:56:53

et bien moi je la remets en cause la neutralité des fonctionnaires de la dite police, en commençant par celui qui est à la tête. Ils sont comme leur patron des menteurs pour ne pas dire plus et pourquoi ne veulent-ils pas les montrer?

Rédigé par : chouan 12 | 20 avr 2013 10:08:36

Bzzzzzzzzzz ! Bzzzzzzzzzz ! Bzzzzzzzzzzzzzz !
Vous êtes très bien en moustique acharné, M. Figueras ! Continuez à les empêcher de dormir. Bzzzzzzzzzzzzzzzz !

Rédigé par : Maye | 20 avr 2013 10:42:16

Ce régime est construit sur et ne vit que par et pour le mensonge. Ce sont tous des cahuzac.

Rédigé par : Stephe | 20 avr 2013 10:49:24

L'on ne peut que tirer son chapeau bien bas devant Le Salon Beige, pour la qualité de ses articles, en particulier pour sa couverture des Manifs, en France et ailleurs dans le monde. Très vives et très chaleureuses félicitations.

Rédigé par : X*** | 20 avr 2013 12:23:32

et ce qu'il a oublié de dire, c'est que dans le rêve de Manuel, les manifestants disparaissaient parfois et parfois on les retrouvait attaché à de poteaux par des U en acier spécial. Galère, galère galère

Rédigé par : Réunion | 20 avr 2013 13:37:59

Elles seront accessible quand le "ménage" sera fait sur l'ensemble des vidéos.

Rédigé par : H | 20 avr 2013 13:46:28


Olivier Figueras a t il fait part de ses difficultés à un membre de l'opposition parlementaire ?

Si non, le pourrait il. Un parlementaire a le droit de poser une question publique ou écrite à un Ministre. Les députés pourraient donc mettre M. VALLS en demeure de répondre aux questions "génantes" dans le cadre des "questions au Gouvernement" et par écrit.

Les "explications" de M. Valls pourraient ensuite être utilisées par le groupe UMP comme pièces dans le cadre de la saisie du CC, pour obtenir une censure "Duflot". Il va en effet de soi que si l'on est à même de démontrer que la préfecture a sciemment altéré les chiffres d'un manif pour en atténuer l'effet, on a cherché à tromper l'Assemblée Nationale et les Français.

Au demeurant, la fine équipe gouvernementale compterait un menteur (et un incompétent) de plus, ce qui ne manquera pas de faire surgir un nouveau ras le bol, si tôt après le cahuzac show.

Rédigé par : clement | 20 avr 2013 13:52:04

Contradiction totale : les services de la préfecture se sont moqués de l'absence de professionnalisme des journalistes, dont pas un seul - selon leurs dires - n'aurait demandé ces enregistrements.
Il y a de l'entourloupe médiatique dans l'air.

Au vu de ce qui s'est déjà passé, ce n'est pas forcément aux services de la préfecture qu'on aura envie de faire confiance !!

Rédigé par : Machin | 20 avr 2013 17:01:22

Insupportable de voir la préfecture de police feindre l'indignation, jouer les vierges outrées.

Rédigé par : Jean | 20 avr 2013 17:04:41

c'est une technique qui a déjà de l'âge.
Les photos russes de la bonne époque se dégarnissaient des "devenus indésirables" au fil du temps.
la haute école est parmi nous ...

Rédigé par : gudule | 21 avr 2013 10:50:05

Malheureusement, je pense que c'est une sorte d'habitude "démocratique".
Tous les gouvernements de toute tendance ont toujours voulu masquer la réalité, notamment avec un de leur plus fidèle bras armé, la préfecture de police de Paris.
Une sorte de routine.
Mais attention, je trouve ça absolument scandaleux, surtout quand on se réclame d'une France attentive à la justice comme le dit Pépère.
Scandaleux, mais surtout avec les moyens actuels, très dangereux car apparemment, il est facile de détecter la fraude.
Mais on voit bien que l'opposition ne va pas porter plainte puisqu'ils risquent de reprendre en retour un dossier similaire.
Alors qui va le faire.

Rédigé par : hemmerle | 21 avr 2013 12:08:48

Il suffirait de rassembler tous les Journalistes (indépendamment des couleurs politiques !) et créer assez de solidarité mutuelle pour obtenir du Pouvoir ce que l'on veut !

Rédigé par : LAROCHE | 21 avr 2013 16:18:47

voilà un commentaire que j'ai dejà envoyé au salon beige le 3 avril, j'ai également fait un commentaire dans ce sens sur "Le Point"


"je réponds à ce lecteur qu'il n'y a pas forcément besoin de demander à voir l’intégralité des bandes vidéos pour démontrer la manipulation.

j’ai tout d'abord regardé ce site :
http://cestpasnormal.fr/un-mensonge-detat-en-video/
ensuite, je suis allé sur le site de la préfecture de police :
http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Mediatheque/Photos/Evenements/Manif-pour-tous-du-24-mars-2013

j'ai d'abord enregistré toutes les photos (par sécurité)
Ensuite je prends une photo puis je cherche la même vue sur un site comme google earth.
je mets les photos à la même échelle et sous le même angle et je fais la comparaison.
Je m'aperçois que certaines photos ont été manifestement floutées ou truquées. Et parfois de manière grossière : l'opérateur, en effaçant des manifestants, a également effacé des arbres, des stores, des passages piétons ou les abris bus, etc.

j'invite toutes les personnes qui le peuvent à faire les mêmes essais.
j'aimerai avoir des commentaires.
je précise que je faisais, professionnellement, de la retouche photo dans les années 90
je peux préciser également que les photos de la préfecture de police font en moyenne 780 Ko alors que la même vue haute définition sous google fait environ 100 Ko. "


par ailleurs

J’aimerai savoir si d'autre on fait ces recherches et si nous pouvions échanger nos avis, et comment

Il me semble d'autre part que cela rentre dans le cadre de l'article 27 de la loi du 29 juillet 1881 réprimant "la publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées..."

Rédigé par : Archier | 21 avr 2013 22:36:20

Ce sont là des pratiques dignes de la Stasi, des pratiques dignes d'un régime totalitaire.

Là est la vraie menace pour la république.

Rédigé par : FR | 22 avr 2013 17:40:59

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige