« L'hebdomadaire Le Point, vendu au FN ? | Accueil | Rennes TV : journalistes ou militants ? »

06 mai 2013

Lettre de Luca Volonté, président du groupe PPE/DC de l'assemblée parlementaire du conseil de l'Europe

LvIl m'a été adressé ce message du président du groupe parlementaire PPE pour qu'il soit diffusé à tous ceux qui agissent... pour tous : Manifestants, veilleurs, etc.  C'est avec plaisir que je le reproduis ici in extenso pour que chacun puisse non seulement le lire, mais aussi le copier et le transmettre à tous ceux qui sont concernés.

"Chers amis de la « Manif pour Tous »,

 Vous êtes la plus belle surprise d'Europe de cette année!

Dans ces derniers mois, du Royaume-Uni à l'Irlande, de la Belgique à la Hollande, nombreux croyants et non-croyants, chrétiens,  musulmans et laïcs descendent dans les rues avec courage et protestent contre les lois et les mesures des gouvernements qui veulent changer la société et la nature humaine. Dans ces derniers mois, il semble être politiquement incorrect de réaffirmer la simple vérité des faits, la vérité de la vie de l’homme, la vérité de tous les siècles, la dignité de la vie humaine de sa conception à sa mort naturelle, la vérité de la famille fondée sur l'amour d'un père et d'une mère, la liberté religieuse d’affirmer ses propres convictions en public… Vous avez été capables, avec spontanéité et esprit pacifique, d’être un signe de vérité dans la société française. "Pour se poser, il faut  s'opposer!",écrivait votre poète Claudel.

Vous avez fait face, avec courage et audace, persévérance et détermination, à cette barbarie moderne qui voudrait appeler progrès ce qui est simplement un retour aux jours les plus sombres de la décadence de toute l’histoire.

Vous n'êtes pas seuls, vous devez être sûrs que de toujours et pour toujours il y aura des hommes et des femmes qui, avec vous et comme vous, auront le courage de vivre publiquement dans la vérité et de s’opposer fermement aux décisions injustes du pouvoir provisoire de n’importe quelle majorité.

C’est ce qui s’est passé en Espagne, sous le régime de Zapatero, qui voulait «changer la société, la rendre heureuse». Un rêve des pires idéologies du passé; la politique et les politiciens doivent servir le peuple et non pas appliquer au peuple une théorie qu’ils ont eux-mêmes construit ou qui dérive des lobbies et des marchands sans scrupules. Servir le peuple et gouverner pour le bien du peuple est tout autre chose que de vouloir changer par la loi la nature et la famille humaines. Vous êtes un exemple brillant d'un peuple qui se rebelle contre les lois injustes : rien de plus naturel, rien de plus courageux et prophétique.

Votre présence quotidienne dans les places publiques avec des bougies allumées, votre silence de réflexion et de prière, sont le bruit le plus résonant que vous pouviez donner au pouvoir français. Un silence qui peut déplacer les montagnes et les aprioris idéologiques dans toute la France et dans toute l'Europe.

Il y a un énorme mouvement - réduit au silence par les média européen - : c’est le courage de la foi et des raisons de millions de citoyens européens, enfants, jeunes, maris et épouses, professionnels et ouvriers, commerçants et professeurs, qui se mobilisent, sous différentes formes, pour affirmer leurs raisons, leur tradition, le désir d'être conforme à la nature. Oui, nous sommes anticonformistes et avec cette simple conviction profonde, nous sommes l’obstacle le plus gênant au pouvoir idéologique.

De la Scandinavie à la Hongrie, de la Pologne au Royaume-Uni, des Pays-Bas à la Bulgarie, un peuple laïc et chrétien, juif et musulman se lève pour défendre ses convictions et affirmer sa dignité. Vous n'êtes pas seuls, je vous le dis avec force! Vous avez des exemples lumineux devant vous, de Sainte Jeanne d'Arc qui s’est opposée au nom de l'unité et de la sainteté de la nation française jusqu'à Jacques Maritain, Charles Péguy et  aujourd’hui nombreux d’autres courageux promoteurs de la vérité sur l'homme.

Défendre les droits des enfants, mais ne pas défendre leur premier droit à vivre dans une famille avec un père et une mère, c’est un paradoxe tragique dans lequel de nombreux politiciens, loin de la réalité de la vie, sont tombés. De quels droits parlent-ils, s’ils ne sont même pas capables de défendre le premier droit des enfants?

Nombre d’entre nous sont toujours horrifiés devant la violence de la police dans les différents pays du monde. Nous nous souvenons tous de la violence inacceptable de la police à Moscou après les élections ; nous avons eu raison de protester. Pourquoi aujourd'hui, dans cette Europe civilisée, les images de violence sans précédents contre les enfants, les parents, les jeunes et les prêtres en France ne sont pas fournies par la télévision publique et privée? Le vrai problème n'est pas l’anticléricalisme généralisé, la maçonnerie, le vrai problème est la liberté de la presse et l’honnêteté de la profession de journaliste en Europe. Nous devons respecter les droits humains dans notre maison avant d’en demander le respect aux autres pays. Où étaient les organisations telles que «Save the Children» quand les policiers vaporisaient des gaz lacrymogènes contre les enfants dans les rues de Paris?

On parle beaucoup et à juste titre de la promotion des femmes et de la lutte contre la violence faite aux femmes, mais l’on n'explique pas la violence du commerce d'ovules ou l'utilisation des femmes comme incubateurs pour faire naître des enfants qui vont être cédés par adoption à des couples de même sexe. N’est-ce pas cela la violence faite aux femmes ? Où est la cohérence de la défense de la femme dans tout cela? Pourquoi les féministes de la France se taisent sur cette future barbarie qui se prépare pour les filles françaises?

Chers amis de la « Manif pour Tous », que ces quelques lignes soient un encouragement et un gage de fidélité.

Il faudra du courage, de la persévérance et du temps pour gagner cette bataille de civilisation. Votre unité et votre amitié sincère sera votre seule compagnie dans les moments difficiles à venir. Sachez que vous ne serez jamais seuls.

Il faudra une lutte de changement que vous avez déjà commencé en vous-même. Devenir de vrais hommes signifie entrer dans une lutte quotidienne contre le mensonge qui nous entoure partout. Dans cette lutte, déjà gagnée mais pas encore terminée, il faut qu’il ne vous manque jamais l'espérance que l’on voit aujourd'hui dans vos yeux, touchés aujourd’hui dans les mains de vos amis, épouses, maris. On ne pourra jamais vous enlever la vérité et l’espérance, aucun policier qui vous frappera ni aucune loi injuste contraire au bien commun de la nation… rien ne pourra jamais arracher votre cœur et votre âme!

Je vous laisse avec les paroles de mon écrivain préféré, Chesterton, qui, il y a cent ans avait décrit ainsi notre actualité:

"Les feux seront allumés pour témoigner que deux et deux font quatre. Les épées seront dégainées pour démontrer que les feuilles sont vertes en été. Nous  nous retrouverons à défendre non seulement les incroyables vertus et l’incroyable signification de la vie humaine, mais quelque chose d'encore plus incroyable, cet immense, impossible univers qui nous regarde en face. Nous allons combattre pour les visibles prodiges comme s'ils étaient invisibles. Nous regarderons l'herbe et les cieux impossibles avec un courage étrange".

C’est notre même combat !

A bientôt!

Votre serviteur;

Hon. Luca Volonté

Président du Groupe EPP-CD

Assemblée Parlementaire CoE"

Posté le 6 mai 2013 à 14h48 par Lahire | Catégorie(s): Europe : politique , Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Alors, que tous ces gens se rassemblent et fondent un pays établi sur leurs valeurs. Puis deviennent missionnaires.
:)

Rédigé par : ermort | 6 mai 2013 14:56:27

Si le groupe PPE/DC de l'assemblée parlementaire du conseil de l'Europe veut vraiment être utile, qu'il commence par envoyer des "observateurs" aux différents procès de prisonniers politiques de la MPT et du PF qui se dérouleront dans les prochaines semaines.
Plus ces procès seront médiatisés au niveau international, plus les socialos-fachos hésiteront à sanctionner.

Rédigé par : md | 6 mai 2013 15:18:30

merci !

Rédigé par : mdt | 6 mai 2013 15:34:01

Ouah, je suis un lecteur assidu de ce salon, et cela faisait longtemps qu'un post ne m'avait pas mis de baume au cœur.

Merci !

Rédigé par : mallet | 6 mai 2013 15:35:31

Merci pour ce magnifique encouragement de Lucas Volonte !

Rédigé par : baillousque | 6 mai 2013 15:39:29

Texte magnifique comme quoi, tout ce qui vient de la Communauté Européeen n'est pas forcément mauvais comme certains voudraient nous le faire croire.

Rédigé par : Bernard Mitjavile | 6 mai 2013 15:41:56

Grazie Onorevole, mais êtes-vous bien sûr que c'est "un peuple laïc et chrétien, juif et musulman" qui s'est levé ? Chers amis de la démocratie chrétienne, essayez d'ouvrir les yeux sur l'ensemble des menaces qui pèsent sur l'identité de l'Europe. Merci.

Rédigé par : tb | 6 mai 2013 15:50:00

Remercions chaleureusement ce député. C'est en effet dans une fédération non seulement européenne, mais planétaire, de toutes les familles unies par le simple bon sens de la loi naturelle, que se réalisera la victoire. Le pouvoir maçonnique allié à l'argent roi a, en effet asservi la "libre pensée" des journalistes. S'il faut dénoncer les violences policières russes, il faut encourager l'émission télévisée de "La voix de la Russie" que l'on peut regarder sur internet chaque lundi, et qui donne un point de vue généralement très objectif, un compte-rendu très détaillé de "la manif pour tous". Ecoutez les émissions des 14 janvier, 25 mars et celle d'aujourd'hui du 6 mai où le site du "salon beige" est cité en référence. Cette chaîne russe commence à faire de la pub pour le 26 mai et missionnera une équipe de journalistes.

Rédigé par : pyannie | 6 mai 2013 15:50:12

On ne va pas bouder son plaisir. Pour une fois qu'un politique, en l'occurrence "de cette Europe là", reconnait le travail, l'implication, la ténacité et (allez j'ose...), la cohésion du peuple de France, réjouissons nous !

Je pense d'ailleurs que les autres peuples d'Europe nous observent mi-intrigués, mi-amusés, mi (j'ose encore...), fascinés.

Donc j'espère que cette lettre atterira dans tous les "salons beige" d'Europe, et ailleurs :))

belle reconnaissance !

Rédigé par : Pablo Delahousse | 6 mai 2013 16:13:26

Merci,
mais PPE/DC c'est quoi ce machin ?

Rédigé par : Guiharan | 6 mai 2013 16:20:25

Merci au Salon Beige pour ce texte encourageant et je souhaite, avec Etmort que le PPE-DC envoie des observateurs aux procès des manifestants qui vont se tenir en juin.

Par ailleurs, même si la "grande" étrangère ne parle pas de la résistance française à la dénaturation du mariage et de la famille, ne doutons pas que notre résistance est observée et peut allumer un feu libérateur bien au delà de nos frontières. Pour tous ceux qui prennent espoir dans la réaction puissante et profonde du peuple de France nous avons le devoir de NE RIEN LACHER !

Pour les anglophones, une belle analyse de la résistance française aux démolisseurs du mariage vue de Washington :
http://frcblog.com/2013/04/french-resistance-determined-undeterred/


Rédigé par : Xavier | 6 mai 2013 17:04:20

Sympa, l'italien. néanmoins, halte aux cocoricos !
Même si Maritain n'a jamais résisté à rien, bien au contraire, et a accompagne la décadence démocrate chrétienne du catholicisme français, et si à mes yeux les Veilleurs sont à la Résistance ce que la Guerre des Boutons est au martyrologe romain, et bien en lisant cela, moi qui suis un frenchie, j'aurais aimé qu'un leader politique français, UMP ou FN ait cette hauteur de vue.
Question : pourquoi nos politiciens ne l'ont-ils pas ?
Question subsidiaire : est-ce que nos votes pour des appareils sans âme et notre absence quasi totale d'engagement politique comme catholiques nous méritent cette hauteur de vue ?
En Italie un catholique trouve normal de s'engager AVEC sa foi. On va rétorquer : oui mais en Italie c'est possible. Or l'Italie a connu une marxisation des esprits, mais aussi une contre culture catholique et une réappropriation de l'espace politique par des catholiques qui se sont battus et ont repris position soit au sein de la démocratie chrétienne, et des partis qui en sont issus, soit au sein de la Destra Nationale (le FN italien) soit chez Berlusconi. En France un catholique porte sa foi dans des lieux catholiques, mais très rarement au delà. Donc il ne s'engage que quand cela ne le dérange pas dans sa vie professionnelle, sociale, etc....., car le risque est grand de les mettre en péril, c'est un fait.
Mais à croire triompher sans périls, on ne triomphe que jamais.

Rédigé par : F-X | 6 mai 2013 17:06:08

Vue de l'étranger, la France était devenue ridicule et misérable ce dont nos zélites feignent d'ignorer. Tout à coup elle se redresse, a repris le flambeau, elle intrigue le monde entier avant que de devenir une lumière dans la noirceur de la négation et du vice.

Car c'est de vice qu'il s'agit.

Rédigé par : Jean Theis | 6 mai 2013 17:12:04

Bravo, M. Volonte . Comme il le dit si bien, c'est la question de l'information qui décidera de notre victoire. Nous prenons bien trop souvent pour cibles des politiques, qui ne sont que de misérables courroies de transmission du pmouvoir médiatique.

Pourquoi ne pas nous en prendre, en période d'austérité, aux 2 milliards d'euros (chiffres de la Cour des Comptes) que nous coûtent les médias et les 36.000 journalistes qui, à quelques rarissimes exceptions prêts appartiennent tous au marxisme culturel ? Pourquoi financer la propre police politique qui nous persécute ? N'est-ce pas sur ce champ-là qu'il faut porter le combat ? A quand des distributions de tracts et manifestations en ce sens devant médias audiovisuels et écrits largement subventionnés ? Commençons à menacer leurs privilèges financiers et à remettre en cause leur vision très particulière de la déontologie. C'est là que la bataille se gagnera !

Rédigé par : furgole | 6 mai 2013 18:54:19

Bonjour,

Quel bel article. C'est le moment de soutenir notre pétition contre la loi Taubira devant le Parlement européen.

http://collectiftousaveclesenfants.hautetfort.com/

Cordialement

Rédigé par : COLLECTIF TOUS AVEC LES ENFANTS | 6 mai 2013 22:18:08

Merci! Courage!ce sera long. Nous ne lâcherons rien.

Rédigé par : Brigitte Tuffal | 9 mai 2013 19:41:03

Tout cela est bien ;n'oublions pas que les Italiens sont un peuple courageux qui a payé un prix élevé dans sa lutte contre la pègre ,laquelle s'installe en France,dans le sud notamment, dans une relative tranquillité.Pour notre sujet on ne soulignera jamais assez que cette loi a été le prix payé par Hollande pour le soutien, plus ou moins franc ,de la franc-maçonnerie à son élection présidentielle,raison pour laquelle il ne peut reculer.Et qui explique aussi la grande tiédeur d'une partie de la droite. C'est leur revanche sur leur cuisante déconvenue sur l'école libre.
Il ne faut pas sous-estimer le poids du parisianisme dont la presse française est imprégnée;les journalistes ont peur de passer pour des ringards auprès du microcosme "branché"et savent taire avec une belle unanimité les scandales liés au sujet et qui feraient tâche(directeur de Sciences Po, R.Descoing, suicide de Me Metzner, etc)
Dernière question:qui connait dans son entourage des couples homosexuel(le)s désirant se"marier" et fonder une" famille"?
Y a t-il un sondage non manipulatoire ou baclé sur la question?Il s'agit d'une question purement idéologique créée de toute pièce pour répondre à leur antique frustration:se reproduire..

Rédigé par : J.Hancy | 9 mai 2013 20:20:30

j'ai fait les mêmes commentaire sur le site de JF Copé ...j'attends toujours sa réponse ...
AH!! ce parisianisme qui se bloque aux frontières de la capitale ...que sommes nous , nous les provinciaux en face de leur silence que l'on considère comme méprisant ? Merci Luca Volonte de dire tout haut ce que nos édiles osent à peine penser tout bas ...c'est du moins comme cela que nous le percevons !!!

Rédigé par : JUHEL PIERRE | 11 mai 2013 14:20:23

Je suis profondément ému par cette lettre magnifique de Luca Volonté! Je ne m'attendais pas à une telle hauteur de pensée d'un parlementaire de cette institution! Mais encore faut-il qu'elle aît une résonance au sein même du Conseil de l'Europe! Nous traversons une crise de civilisation très grave, où tous nos premiers responsables nous trahissent sans vergogne. Il n'y a donc que la bataille qui reste notre dernier recours, car il n'y a que ceux qui luttent jusqu'au bout qui gagneront.

Rédigé par : TUCHSCHERER Jean-Michel | 22 mai 2013 01:40:19

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige