Les simulations sur la baisse du quotient familial sont mensongères
Voilà un communiqué bien imprudent quand on soutient un gouvernement répressif

La reine d'Angleterrre va-t-elle commettre un parjure ?

Traduction d'un article de Leone Grotti dans Tempi.it (merci au lecteur qui me l'a traduit):

"Si la reine Elisabeth II signait la loi sur le mariage gay, elle parjurerait son serment devant Dieu d'il y a 60 ans.

La reine anglaise est le chef de l'Eglise anglicane ; et en montant sur le trône, elle a juré de "conserver les lois de Dieu". En signant la loi sur le mariage homosexuel, qui sera approuvée demain, elle se parjurerait.

La reine Elisabeth II ne peut pas signer la loi sur le mariage gay. C'est ce que soutient l'anglican Michael Nazir Ali, ex évêque de Rochester et admirateur de Benoit XVI. Elisabeth II en effet est le chef de l'Eglise anglicane, et au cours du serment preté il y a 60 ans elle a dit solennellement : " Je jure de conserver les lois de Dieu"

Loi de Dieu. Mais la loi qui sera selon toute probabilité approuvée demain par la Chambre des Lords, ne respecte pas la loi divine contenue dans la Bible. C'est ainsi qu'explique Michael Nazir-Ali, affirmant son soutien à la monarchie : "L'idée d'une monarchie constitutionelle dérive de la Bible. Les chrétiens doivent obéir aux gouvernants tant que ceux-ci  ne leur demandent pas de faire quelque chose que Dieu interdit. Par chance, dans ce pays, nous avons une monarchie qui jure de conserver les lois de Dieu. La reine actuelle a toujours été fidèle à son serment au fils des ans. Prions pour que cela continue".

Demain on vote. Le mariage gay, proposé par le parti conservateur sous la houlette de David Cameron, ayant par là divisé son parti, a déjà été approuvé par la Chambre des Communes. L'examen devait se terminer aujourd'hui mais plus de 85 lords ont demandé la parole et divers amendements ont été présentés. A cause de cela, le vote est prévu pour demain seulement.

Violer le serment. Si la loi était approuvée, il reviendrait à la Reine de décider de la signer ou non. Comme l'explique encore M Nazir Ali "j'espère que le premier ministre et les ministres anglicans [qui occupent quelques sièges à à la chambre des Lords, ndr] ne mettront pas la Reine dans une position où elle se verrait obligée de choisir de violer ou pas son serment»."

Commentaires

jejomau

Vous pouvez écrire à la Reine d'Angleterre :

https://www.royal.gov.uk/HMTheQueen/ContactTheQueen/Overview.aspx

Pourquoi pas ? Qui n'essaye rien n'a rien !

Jean-André Bossy

En 1990, le roi Baudouin avait abdiqué pendant une journée, lorsque l'avortement avait été dépénalisé par la Belgique.

Fleur

"La reine actuelle a toujours été fidèle à son serment au fils des ans. Prions pour que cela continue."
Elle n'aurait donc pas signé les lois autorisant l'avortement ?
Ou le "Tu ne tueras pas" n'est-il plus, déjà depuis longtemps, considéré comme un commandement divin outre-Manche ?
Elle signera, cela est certain... et ce ne sera pas son premier parjure.
De toutes façons, tout l'anglicanisme est fondé sur le parjure réitéré de son ancêtre Henri VIII...
Perfide Albion !

Yves Daoudal

Elisabeth II est chef de l'Eglise anglicane parce que Henry VIII s'était fait chef de l'Eglise d'Angleterre. Et il s'était fait chef de l'Eglise précisément pour décider de ce qu'est le mariage. Pour tout anglican logique avec son anglicanisme, c'est la reine qui définit le mariage, et qui dit ce que sont les lois de Dieu. On comprend le propos de Michael Nazir Ali, mais s'il est admirateur de Benoît XVI et s'il croit que le mariage est entre un homme et une femme il ferait mieux de devenir catholique...

c

Michael Nazir-Ali,est, il me semble, "évêque" anglican émérite du diocèse de Rochester (en 2002, il était le deuxième sur la liste pour devenir "primat de la communion anglicane" derrière Rowan Williams). Il a été éduqué dans une église catholique de Karachi. Il était "évêque" anglican au Pakistan avant d'arriver en Angleterre en 1986, suite à des menaces d'islamistes.
Dans l'article du Daily Mail cf ici https://www.dailymail.co.uk/news/article-2334901/Queens-holy-oath-coronation-broken-gay-marriage-law-says-Bishop-Nazir-Ali.html
Il a souligné que l'idée de monarchie constitutionnelle vient de la Bible; la Bible nous demande d'obéir aux gouvernants, à moins que le gouvernant nous demande de faire quelque chose que Dieu interdit.
Il espère que la Reine restera fidèle à son engagement.
C'est évidemment "intéressant" de voir la Reine confrontée à ce problème, sachant pourquoi elle est chef de l'église anglicane, et que finalement une monarchie constitutionnelle a bien permis qu'un mariage consommé, celui d'Henri VIII et Catherine d'Aragon) et ayant donné de six enfants dont la future Reine Marie, mette sans vergogne l'enseignement de l'Église de côté, pour des raisons politiques.
L'on peut donc douter que la "naïve" exhortation de ce prélat anglican, soit uniquement prise en compte.

Egide

le roi Baudouin ? Ne me faites pas rire !
Il est revenu aussitôt le décret promulgué... un beau tour de passe passe qui lui a permis de garder son honneur et sa clientèle de gogos.
On tue chaque jour dans son royaume et il n'a pas abdiqué.
On a aussi la PMA anonyme pour les lesbiennes, qui privent leurs enfants de pères... "on ne veut pas qu'un homme vienne tout gâcher" disait l'une d'elle dans un reportage.
Tout ça se passe dans le royaume de Belgique.

Toutes ces têtes couronnées, de l'Espagne à l'Angleterre en passant par la Hollande se sont compromises depuis des lustres avec les loges et le groupe Bilderberg.
Ce sont les fossoyeurs de l'âme européenne.

c

@ tout à fait d'accord avec Y Daoudal, ce que dit l'"évêque" anglican émérite de Rochester n'est pas totalement logique. S'il veut aller jusqu'au bout de sa déclaration, il doit se faire catholique, d'autant qu'il a été élevé à Karachi dans une école catholique!

Nabulione

Certes, M. Daoudal, mais logiquement, c'est à la reine de décider seule, sans l'aval du gouvernement ou du parlement.

Par conséquent, il lui appartient de signer ou non. En ce domaine, nous dirions qu'elle exerce une compétence discrétionnaire.

Adelaïde

ça concerne un mariage civil, pas religieux. Elle parjurerait si elle devait signer une loi autorisant ou obligeant de célébrer des mariages religieux entre personnes de même sexe.
Le mariage civil a toujours été une singerie du mariage religieux. Pas étonnant que maintenant les gays puissent se marier. Bientôt les polygames et le reste, au nom de l'égalité pour tous

milan

La reine Elizabeth dispose d'un droit de veto sur les PROJETS législatifs (voir cette révélation dans une partie de la presse en janvier dernier - "Le Figaro", par exemple). Elle ne l'a visiblement pas exercé pour ce mariage homo. Pourquoi ? Comme précisé par un autre commentateur, le seul mariage qui vaille en Angleterre est le mariage religieux, qui vaut mariage tout court, et la reine est chef de l'Eglise anglicane. Ce "mariage" civil est sans valeur pour elle, bien sûr. Par ailleurs la législation anglaise est différente de la nôtre, qui permet l'adoption en dehors du mariage. De nombreux invertis ont déjà adopté au R-U (voir "Sir" Elton John qui a déjà acheté un garçon avec son compagnon, Furnace, et veut en acheter un autre). Ce "mariage" sera destiné à ceux qui n'ont pas de religion admise (anglicans et autres protestants, catholiques et autres chrétiens, ou juifs) célébrant des mariages tout court (ou pas de religion du tout). Ledit "mariage" civil, si adopté par les Lords (probable) s'appliquera uniquement en Angleterre et au Pays de Galles. Un projet similaire est en discussion prochaine pour l'Ecosse. Quant à l'Ulster (Irlande du Nord), qui complète le R-U, rien de semblable - projet enterré pour l'instant par les parlementaires concernés.

Dominique

L'Aîné des Capétiens, lui, n'est pas parjure aux lois de Dieu : https://www.institutducdanjou.fr/fr/discours/219-manifeste-de-mgr-le-duc-danjou-au-sujet-du-mariage-pour-tous.html

Michel

Elle va surement signer parceque elle est protestante et Rose-Croix et que son Dieu c`est indirectement Lucifer et l`illumination maçonnique.

Cette famille est au cœur du Nouvel Ordre Mondial judéo-maçonnique - elle est la tète de la maçonnerie mondiale non pas templière qui est celle du continent européen mais anglo-sioniste et en plus depuis longtemps en alliance familiale avec des juifs talmudistes.

c

Il me semble que dans certains pays scandinaves où il y a le luthérianisme d'état, les pasteurs ont l'obligation légale de procéder au "mariage" religieux des personnes du même sexe.
Je pense que parler là, dans le cas de l'éventuelle signature ou non de la Reine, que du mariage civil, c'est une argutie. Pour l'instant c'est cela et ensuite ce sera autre chose (comme pour l'église anglicane qui a admis les pasteurs femmes, mais qui dit encore non aux "évêques" femmes mais qui s'apprête à revoter pour permettre aux femmes pasteurs de devenir "évêques", etc.).
Quand la première transgression a été faite, plus rien n'arrête les autres transgressions.
Enfin l'on peut se poser des questions éthiques par rapport à un régime politique où le souverain en même temps chef d'une église accepte pour son peuple ce qu'il n'accepterait pas pour lui. C'est un peu comme chez nous les politiques qui disent que la religion c'est la sphère uniquement privée et qui prennent des décisions sur les points non négociables qui sont à l'opposé
Un régime politique même monarchie parlementaire peut difficile survivre en faisant un tel grand écart et en séparant ainsi la notion de bien commun et d'intérêt individuel compris, en plus, différemment selon que l'on est simple sujet ou souverain (en GB comme ailleurs).
Qui peut dire d'ailleurs qu'un souverain anglais d'ici quelques décennies n'aurait pas le désir d'"aimer" selon les nouvelles normes et d'avoir un enfant au profil idéal et sans potentialité de maladies (avec un savant dosage et les tris embryonnaires, etc.).
Peut-être que régner implique des compromis, mais jusqu'où?

F-X

Le parjure est intrinsèque à sa fonction de chef de ''l'église anglicane''.

Hubert

En son temps, Louis XVII avait mis son veto du roi au décret sur les prêtres réfractaires (juin 1792).

Jean Theis

@c Si je me souviens bien, d'après la Bible Israël n'avait pas de rois mais des Juges. Mais voyant que les autres peuples en avaient les israélites ont demandé à être de même. A l'origine les Rois n'étaient donc pas voulus par Dieu.

Je pense que la Reine Elizabeth signera et, entre nous... peut nous chaut maintenant.

pandax

Ce souverain est le dernier Géant de notre période comme on donnait ce titre aux Roosevelt Staline De Gaulle ou Mao !

Je n'imagine pas une seconde que la Reine puisse commettre une telle abomination, elle est bien trop consciente de sa charge pour s'avilir de la sorte, elle l'a prouvé durant tout son régne !

Mon admiration pour elle est sans mesure ce n'est pas le cas pour sa descendance au sens étyymolique du terme, après elle ce sera la chute !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.