« Le "genre" dans le droit français | Accueil | Veilleurs debout devant le palais de justice de Paris à 8h42 »

28 juin 2013

Relaxe du frère de la FSSPX qui avait été violemment interpellé

Ce 28 juin 2013, le tribunal de grande instance de Paris a relaxé le Frère François-Marie qui était poursuivi par le procureur de la république pour de prétendues rebellion sur les forces de l'ordre, rebellions dont tout le monde a pu constater sur les vidéos tournées qu'elles étaient inexistantes.

A l'inverse, une fois interpellé et jeté derrière les barrages anti-émeutes, le Frère a été roué de coups par des membres des forces de l'ordre, dont certains sont parfaitement identifiables sur les vidéos. Le dossier comporte des photos de lui la tête en sang et il s'est vu délivrer une incapacité de travail de 2 jours. Le procureur de la république a agi avec une rare célérité puisqu'il a classé sa plainte sans suite en 13 jours. La plainte a été redéposée. Le combat pour la justice continue.

Posté le 28 juin 2013 à 09h29 par Michel Janva | Catégorie(s): Liberté d'expression

Commentaires

Bravo ! Ces violences arbitraires qui constituent des délits ne doivent pas rester impunies.

Rédigé par : Denis Merlin | 28 juin 2013 09:58:20

Excellente illustration pour ceux qui n'auraient pas encore compris ou se situe le débat.

Tous ceux qui ne sont pas avec nous ont plus ou moins et à des degrés divers une hargne contre l'église et donc contre Dieu

"QUI N'EST PAS AVEC MOI EST CONTRE MOI"

Il n'existe aucune 3ème voie qui ne soit un leurre
et nul ne peut servir 2 maitres...

Rédigé par : DUPORT | 28 juin 2013 10:08:30

Bravo, courage au frère Francçois-Marie
Il ne faut rien lächer.
L'idéologie du genre s'installe dans le primaire
Déconstruction de la société par les enfants,
Esclavage de l'individu par abomination....

Rédigé par : Myriam | 28 juin 2013 10:08:33

Je suis surpris que personne ne s'étonne du silence pesant de l'épiscopat français, face à ces méthodes typiquement soviétiques.
Ont-ils peur du pouvoir socialiste ? qu'ils s'inspirent des cardinaux héroïques qui ont tenu bon en Pologne et en Hongrie.
Ou bien, éprouvent-ils toujours de la sympathie pour ces marxistes ?
Quel regard le Pape François pose-t-il sur cette inertie ?

Rédigé par : Karv | 28 juin 2013 10:22:08

mon frère, maintenez votre plainte, PORTEZ PLAINTE AU PENAL NOMINATIVEMENT contre les CRS qui vont ont frappé.
que justice soit faite
ONLR

Rédigé par : coin | 28 juin 2013 10:30:08

En fait, le parquet met en place la politique de l'extincteur...
Des policiers identifiables (et évidemment identifiés!) ont tabassé sans raison au vu et su de tous lors d'une "interpellation" plus ou moins motivable...
Alors on classe "rapidement" pour étouffer la bavure...
Du coup on est bien forcé pour que cela passe de relâcher le "prévenu"!
La ficelle est évidemment un peu trop grosse!
Il sera intéressant de voir les motifs qui permettront le classement sans suite de la nouvelle plainte!

Rédigé par : Saint-Plaix | 28 juin 2013 10:35:05

La plainte a été classée sans suite ???? La honte !!!

Rédigé par : Mu | 28 juin 2013 10:44:24

Toute ma sympathie pour ce frère François-Marie.

Je pense que notre Hiérarchie Catholique travaille même en silence.

Franchement je crois que je rêve on ne frappe personne et de plus si c'est un catholique avec des responsabilités on le respecte.

Rédigé par : Jeannot | 28 juin 2013 10:53:22

Deo gratias !!!

Rédigé par : Jean-Vincent | 28 juin 2013 10:53:52

@karv
C'est un prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), un catholique qui dit la messe à la manière ancienne... Une abomination quoi !

Les évêques s'occupent d'abord de leur prochain, de leur frère...

Alors avant un prêtre de FSSPX il y a :
- Les orthodoxes
- Les protestants
- Les témoins de Jéhovah
- Les Bouddhistes
- Les musulmans
- Les sorciers vaudou
- Les rites amérindiens etc. (La liste est trop longue pour tous les citer)

Alors vous pensez bien qu'ils ont autre chose à faire que de s'occuper d'un... FSSPX ! (beurk)


Rédigé par : DUPORT | 28 juin 2013 11:06:54

Une petite victoire, mais une victoire quand-même ! Tenez bon, il ne faut rien négliger, ne rien lâcher, ne rien leur passer, car c'est la guerre, ne l'oublions pas. Dieu nous garde !

Rédigé par : Zabo | 28 juin 2013 11:07:51

Quand on pense que les tribunaux sont complètement embouteillés et que ces crétins lancent des procédures dont ils savent qu'elles n'aboutiront à rien, puisque les dossiers sont vides...
Escrocs qui, pour une campagne d'intimidation et de "stigmatisation", comme ils adorent le dire dans un autre contexte, gaspillent de l'argent public en pure perte.
Quand nous aurons gagné (car nous allons gagner), n'y aurait-il pas moyen de rassembler tous ces dossiers bidon et de déposer une plainte pour abus de biens sociaux ?

En attendant : vivent les téléphones portables. Sans ces preuves incontestables, ce serait l'arbitraire le plus total.

Rédigé par : Goupille | 28 juin 2013 11:15:06


Être debout, sans signe distinctif, sans panneau, c’est exprimer une opinion. Et en Socialie c’est interdit.
(...)

http://koltchak91120.wordpress.com/2013/06/28/etre-debout-sans-signe-distinctif-sans-panneau-cest-exprimer-une-opinion-et-en-socialie-cest-interdit/

Rédigé par : Louis | 28 juin 2013 11:33:50

@ Duport
Il y a malheureusement du vrai dans votre explication de la sèche prise de "recul" des évêques par rapport au sort du malheureux "intégriste", le Frère François-Marie...
La situation est malheureusement symétrique : à Saint-Nicolas aucune mention ou prière n'a été faite pour le malheureux Nicolas injustement emprisonné...
Au fond, les uns comme les autres se retranchent derrière un raisonnement du type: "ce mouton n'est pas de notre bergerie"
Foutaise, tous ceux qui se font casser la figure et qui souffrent en défendant la Bergerie du Christ sont ses serviteurs, et nos frères.

Rédigé par : Exupéry | 28 juin 2013 11:46:28

@Exupery. Votre appréciation sur Nicolas est erronée.

Rédigé par : Jean-Vincent | 28 juin 2013 13:06:35

J'ai été profondément choquée par les violences commises contre le frère sur la vidéo, comment cela ne peut-il pas donner de suite judiciaire?

Rédigé par : Elle | 28 juin 2013 13:21:53

Cher Exupery,

Je doute que les prêtres de Saint Nic' se soient arrêtés au fait que Nicolas ne vienne pas de leur paroisse. Autant je n'ai pas compris que le 24 mars ils ne disent mot sur la manif' qui avait lieu l'après-midi, autant je pense qu'ils ont l'habitude de prier pour tout le monde.

Rédigé par : Pierrot | 28 juin 2013 13:29:17

Oui, nos Evêques ne s'occupent pas du troupeau
On va se plaindre à François!
Par...
e-mail...
les reportages + photos du Salon Beige...
et ceux des autres sites...
Je pense que François répondra.
Deo Gracias.

Rédigé par : jacky.a | 28 juin 2013 13:43:23

@Exupéry
Vos renseignements ne sont pas exacts.
Dimanche soir dernier Monsieur l'abbé de Cacqueray et de nombreux paroissiens de Saint Nicolas sont venus après la messe de 18H30 apporter leur soutien à Nicolas lors de la manifestation devant le palais de justice.

Rédigé par : Anakin | 28 juin 2013 13:43:44

Le silence des évêques de France devient assourdissant !

Mieux vaut entendre ça que d'être sourd ?

Rédigé par : Nabulione | 28 juin 2013 14:17:55

Pour moi la plainte abusive à mon encontre n'a pas été classée sans suite . Il y a même eu une deuxième couche . C'était il y a 2 ans . Un préambule à tout ceci . La violence d'un gendarme qui hurlait et une convocation au tribunal pour une phrase sortie de son contexte , écrite sur une messagerie perso à un fils . Un délégué du procureur choqué et mal à l'aise .Depuis Janvier je comprends mieux pourquoi .
Mais bon .. c'est du passé .ça a fait très mal sur le coup , mais sûrement que cette souffrance avait ses raisons et ses pourquoi

Rédigé par : Gisèle | 28 juin 2013 15:43:12

@coin
Mais il faut de l'argent pour se constituer partie civile ....

Rédigé par : Gisèle | 28 juin 2013 15:45:00

@ Jean-Vincent, Pierrot, Anakin.
Désolé, dont acte, je me réjouis de cette initiative de Prêtres et fidèles de St Nicolas pour le malheureux garçon.
Je tenais mon information d'une proche, fidèle assidue de Saint Nicolas du Chardonnet, qui s'attristait de n'avoir pas entendu la moindre allusion à ce cas douloureux dans cette église. (peut-être est-elle un peu sourde!)

Rédigé par : Exupéry | 28 juin 2013 17:45:06

Que ces flicards de basse fosse soient condamnés ce ne sera que justice, vraie justice !

Rédigé par : tapas | 29 juin 2013 12:01:24

@Exupery
J'ai la confirmation directe par l'Abbé Beauvais de Saint Nicolas du Chardonnet que des prières sont bien faites à l'intention de Nicolas CQFD

Vide Thoma,
vide latus,
vide pedes,
vide manus,
Noli esse incredulus !

Rédigé par : DUPORT | 1 juil 2013 10:46:24

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige