« Première veillée à Lorgues (83) | Accueil | 19 juillet : accueil de François Lamy à Avignon »

16 juillet 2013

Alliance confirme auprès des médias russes les pillages à Brétigny

De la Voix de la Russie : 

"L'information est sortie en début de soirée le vendredi 12 juillet de manière spontanée, après la catastrophe Brétigny-sur-Orge qui a causé la mort de six personnes et fait 62 blessés dont six dans un état grave : des cadavres et des blessés, des victimes de la catastrophe ferroviaire auraient été volés et les secours auraient été attaqués violemment.

Le lendemain, les autorités d’État comme le service du Ministre des transports et les médias minimisaient les faits, allant même dire que cela n'était qu'une rumeur. Nous avons contacté le syndicat Alliance de la police et parlé à son secrétaire général adjoint, Frédéric Lagache, qui lui, au stade de l'enquête, confirme bien des vols sur des blessés et des cadavres, du caillassage et de la violence urbaine.

Vols sur cadavres et blessés avec caillassage. Les médias, depuis le témoignage d'une syndicaliste d'Alliance, s'efforcent de taire la véracité des faits en disant qu'il ne s'agit que d'une rumeur selon laquelle les secours et la police aient dû essuyer des caillassages lors de leur intervention sur le site de la catastrophe. De nombreux lecteurs ont des doutes quant à ce témoignage du syndicat Alliance car les responsables politiques relayés par la majorité des médias se contentent de tuer la véracité des événements dans l’œuf. On ne sait plus où se trouve la vérité des faits. Le secrétaire général adjoint d'Alliance confirme les dires de sa collègue et explique qu'une enquête a lieu pour déterminer les circonstances des actes de vandalisme" (suite).

Posté le 16 juillet 2013 à 12h13 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France , Médias : Désinformation

Commentaires

Ce genre de fait divers (sinistre) en marge d'une tragédie ferroviaire (dont on ne connaîtra l'origine que si "présentable" d'ailleurs) mettant en évidence, surtout après les attaques récentes de RER et la "fête" qatarie du Trocadéro, le vrai visage des "Chances pour la France", n'a aucune chance d'être seulement relaté correctement dans les "gros" médias ("Le Point" semblant faire exception), et évidemment ni analysé, ni mis en bonne perspective.

Rédigé par : milan | 16 juil 2013 12:40:13

Manuel a décrété que c'était dérisoire donc l'incident est clos. Par contre ceux qui ne sont pas d'accord avec Hollande, là ça va barder !

Rédigé par : david | 16 juil 2013 12:42:38

Toujours le même problème de ce Gouvernement avec la Vérité...

Pour se simplifier la vie, il devrait rétablir un ministère de l'information qui pourrait se dénommer:
- ministère de la vérité pour tous,
- ministère de l'information juste.

Rédigé par : JEJ | 16 juil 2013 12:42:44

fil twitter

" ALLIANCE PN @alliancepolice

AFFAIRE DE BRETIGNY: Un second syndicat de policier confirme que certains ont "pillés les victimes et agressés... http://fb.me/2lWgx5Oqn"

Rédigé par : damien | 16 juil 2013 12:59:24

C'est clair qu'on veut étouffer cette affaire ,
de même que l'éventualité d'un sabotage est de plus en plus écarté ...sans aucunes raisons objectives,ce qui sent la manipulation.

Rédigé par : baillousque | 16 juil 2013 13:35:18

une des vistimes qui était sur le quai au moment fatidique a été retrouvé mort en slip.
Les sauveteurs doivent parler.
D'une manière générale, les fonctionnaires doivent parler (pompiers, corps médical, policiers, gendarmes, enseignants, élus..) sur tout ces dénis des réalités et du réel en France aujourd'hui.
Le catholique n'est pas le seul chercheur de vérité.

Rédigé par : Nimier | 16 juil 2013 13:51:12

Pour un peu ça rappellerais l'embrouille AZF.

Rédigé par : Tol | 16 juil 2013 13:54:49

j'avais travaillé sur le crasch du concorde, je témoigne donc :
des bandes de garge les gonesses et sarcelles à l'époque s'étaient retrouvées sur le lieu du drame, pour piller le site, les cadavres. Nous avions du courser ces "chances pour la France", les chasser comme un loup chasse des vautours d'un cadavre.
ces racailles sont depuis à mes yeux moins que la plus basse classe de l'humanité.

Rédigé par : ancienofficier | 16 juil 2013 14:06:24

Une éclisse déboulonnée????
Pour qui sait de quoi il s'agit, cet accident n'en n'est pas un, mais un acte que certains ne veulent pas qualifier.

Tout était prémédité. Sinon les pillards n'auraient pas été sur place.

La peur domine, car comment prévenir la répétition de tels acte de sabotage. Voilà la raison du déni, comme si les Français ne savaient pas déjà...

Les faits s'accélèrent.

A quand l'échafaud?

Rédigé par : Ethos | 16 juil 2013 14:28:09

..."ils" seraient prêts à condamner faussement quelqu'un( ça s'est déjà vu, non ??) pour lui faire endosser publiquement la responsabilité ...
Quel drame pour leurs âmes de naviguer en eaux troubles en permanence ! Prions pour leur conversion, elle serait spectaculaire !!
Comment peut-on être heureux en vivant comme eux ? Cela nous rappelle un vieux film, excellent, avec Gérard Philippe, notamment : "la beauté du diable"... A méditer ! C'est la dévotion à la Sainte Vierge qui les sauve !
Que Notre Dame du Mont Carmel nous prenne en pitié ...

Rédigé par : Vivi | 16 juil 2013 14:48:05

Ce mensonge de plus n'est pas une bonne affaire pour le gouvernement. En effet, les victimes du mensonge sont la police et les services de secours, généralement ses plus fidèles soutiens. Mais là, un mensonge pareil ne peut que briser la confiance de ces fonctionnaires pour leur employeur. Souhaitons que le gouvernement continue ce genre de boulettes pour grossir les rangs de ses opposants.

Rédigé par : Greg | 16 juil 2013 15:31:15

Dans l'epoque Orwellienne qui est la nôtre il convient de s'interesser particulierement aux faits dont les medias ne parlent pas; où sont passé les 4 boulons "indesserables" qui fixaient l'eclisse, comment cette derniere s'est elle retrouvée par miracle coincée dans un aiguillage au lieu de rester au sol pres de l'endroit où elle etait fixée, c'est sans doute le vent qui a soulevé un morceau de fer de 10 kilos et sur quelle distance ?
Enfin comment l'attelage qui reunissait les trois wagons s'est-il detaché ?

Il n'est pas certain qu'on nous donne une reponse satisfaisante.

Rédigé par : Papon | 16 juil 2013 15:31:28

Le médias français "pas trop catholiques" nous mentent systématiquement.

C'est comme les photos et le contage de la Manif pour Tous - Du mensonge et du trucage !

Mais qui contôle les médias en France ? Sûrment pas les catholiques, ni les mohametans !

REVEILLEZ-VOUS ! ON NOUS MENT !

Rédigé par : Contre l'Empire du Mal | 16 juil 2013 15:32:54

Manipulation? Voyons!!! c'est seulement un miracle de ce nouveau siècle. Quoi, une pièce de 12 kg serrée par 4 boulons vérifies quelques jours avant, serrés,eux, par des écrous nécessitant des outils spéciaux, se détache de ses boulons et saute, devinez où, là où cela fait à coup sûr dérailler le train! Même à supposer que quelqu'un ait enlevé les écrous (y étaient-ils encore?), et les boulons surtout;. On peut aussi s'interroger sur l'insistance de quelques "chance pour la France" de pénétrer sur les quais.. Cette éclisse révélatrice aurait-elle pu les intéresser autant que les cheminots? Parlons aussi des boulons, des écrous, et des rondelles de serrage, qui normalement ne sont pas forgés dans ces aciers de pacotille que l'on trouve désormais à pas cher sur les marchés quand on veut économiser. Du bon vieil acier français d'avant Monsieur! Les enquêteurs les ont certainement cherchés car ces boulons détiennent la clef de l'histoire...On ne voit pas tout sur les photos. Certains évoquent un boulon resté en place et donc une rotation de l'éclisse autour de ce point. Les chocs contre les roues évoquent la rencontre avec un angle de l'éclisse, choc qui peut avoir provoqué son basculement au centre de l'aiguillage. La parole est aux experts, diligentés en nombre sur place, et aux boulons....

Rédigé par : creoff | 16 juil 2013 15:36:55

Le soir du saccage au Trocadéro, que j'ignorais alors, j'ai vu ces "djeunes" dans la rame inverse, quand le métro était dans une station du secteur, je ne sais plus laquelle : ils sautaient de banquette en banquette et tapaient des pieds sur les vitres ! ils étaient surexcités, sans aucune limite, mais de très bonne humeur. J'ai quand même l'impression qu'on les lâche pour faire du grabuge, mais qu'eux sont inconscients, idiots, qu'ils "font où on leur dit de faire" et que les responsables sont en amont. Idem pour Brétigny ? Une forme de provocation de plus ? Qui pourrait vouloir ça ? Dans quel but ? Quelle serait pour "nous" la bonne attitude à adopter ?

Rédigé par : PèrePlexe | 16 juil 2013 15:40:31

Une phrase de Marivaux, notée sur la 4è de couv de ses oeuvres complètes : "Maugré la comédie, tout ça est vrai not'maîtresse ; car ils font semblant de faire semblant."

Rédigé par : PèrePlexe | 16 juil 2013 15:42:05

@Nimier 13h51

Auriez-vous une source sur cette info que je n'ai trouvée nulle part?
Merci à vous.

Rédigé par : damien | 16 juil 2013 15:47:45

si cela est vrai la France n'est plus seulement décadente , elle est en guerre civile et ne contrôle plus rien et surtout pas les "minorités", et pourtant ils sont protégés par le silence des médias pendant que les ZOTORITES poursuivent les honnêtes gens pour délit de libre pensée
attention cela va PETER un jour peut être pas lointain

Rédigé par : codene | 16 juil 2013 17:23:09

Je travaille dans le ferroviaire. Ce que je peux vous affirmer, c'est que l'hypothèse de l'éclisse qui se déboulonne toute seule est plus que ridicule. Les éclisses de rails sont vérifiées très régulièrement, le serrage est contrôlé normalement avec des clés dynamométriques. Il est absolument impossible que 4 boulons se soit desserrés et soient tombés tous seuls en même pas 15 jours!

Donc de deux choses l'une: soit la cause est autre (j'ai entendu parler d'un boggie de wagon qui aurait lâché), soit quelqu'un a desserré les écrous.

Rédigé par : C.C. | 16 juil 2013 18:10:23

Chaque jour on se dit qu'on a toucher le fond et chaque fois c'est encore pire !

Les vrais coupables et responsables de ces ignobles faits divers sont bien sur les medias menteurs chargés de dissimuler sinon meme justifier les crimes et délits abominables des envahisseurs parasitaires d'origine étrangère et les politichiens qui invitent ces gens-là à envahir la France quitte à mettre les francais de souche et leurs familles en graves danger en niant constatamment les évidences de ces attentats criminels ,ces hordes de hyènes haineuses qui ne respectent rien ni personne et détroussent les cadavres, caillassent nos flics et pompiers secourant les blèssés !

Meme les voyous d'antan n'auraient jamais penser à caillasser des pompiers !

Ces malfrats basanés veulent détruire la civilisation francaise qui trop bonne poire les a nourrit comme des serpents venimeux en son sein ....

Rédigé par : Anonymous | 16 juil 2013 18:44:24

La vérité officielle dépendra de la SNCF : vaut-il mieux assumer un manque d'entretien et payer les dégats ? Ou dire qu'il s'agit d'un acte terroriste et c'est l'Etat qui est responsable ?

Il sera difficile de s'en tenir au ni ni...

Rédigé par : Jean Theis | 16 juil 2013 18:48:28

Ethos,

Les gauchistes aiment bien s'attaquer au train :

SABOTAGEMEDIA

Title: Sud de l’Ontario: Sabotage solidaire de deux voies ferroviaires

http://www.sabotagemedia.anarkhia.org/2013/07/sud-de-lontario-sabotage-solidaire-de-voies-ferroviaires/

Date: Mon, 01 Jul 2013 21:55:09 -0300

depuis anarchistnews[1]
traduit de l’anglais par sabotagemedia

Samedi et mardi soir, une ligne ferroviaire principale de la CN et une de la CP passant dans les environs de Westover ont été perturbées en reliant les rails par un fil de cuivre, causant le signal d’arrêt de la circulation. Ceci a été inspiré par l’occupation d’une station de pompage d’Enbridge dans Westover.

Nous avons choisi de perturber le trafic ferroviaire après avoir été mis au courant de l’occupation, voulant faire preuve de complicité avec leur lutte. L’occupation a reçu une injonction mardi et nous espérons que par nos actions les occupant-e-s savent qu’ils/elles ne sont pas seuls. Aujourd’hui, elles/ils ont été arrêté-e-s et délogé-e-s.

Nos actions sont liées par leur nature anti-capitaliste, et le trafic ferroviaire est une cible facile pour notre résistance.

-des anarchistes

Blogue du Collectif Emma Goldman

Rédigé par : trahoir | 16 juil 2013 18:49:30

Les autorités de l'Etat mentent chaque fois qu'elles le peuvent, ce n'est pas nouveau ! On peut donc se dire qu'il faut systématiquement croire le contraire de ce qu'elles racontent et le tour est joué ! La vérité est donc que les premiers secours ont relaté. Par contre, à leur place, je n'aurais eu aucun scrupule à porter plainte auprès des autorités policières pour tout ce qui s'est passé !

Rédigé par : Lanne Elisabeth | 16 juil 2013 19:51:43

LA VALSEUSE (Himmeler2) préfère de LOIN son rôle de police politique. L'éradication de la contestation chrétienne EST LA priorité de nos nationaux-socialiste.

Rédigé par : siloe08 | 16 juil 2013 21:24:28

Encore un peu de temps...la vérité sera servie...
par la providence..sur un plateau...

Si cela provient de malveillance...
les malveillants chanteront...
ces airs de vainqueurs vont courir..
les campagnes...de ces zones...
interdites.


Rédigé par : jacky.a | 16 juil 2013 21:34:30

@damien 16/07 15h47

l'info avancée est avérée.
On peut aisement comprendre que la famille du défunt n'en fasse pas étalage et que les proches dans la confidence orale restent mesurement discrets.
En revanche ceux qui ont vu doivent témoigner. Il y en a vraiment assez de ces fonctionnaires qui se taisent devant l'intolérable. On sait ce à quoi cela conduit de baisser les yeux et d'être faible. On a le plus bel exemple à la tête de l'Etat. L'histoire des 150 dernières années en France a montré que la faiblesse est toujours annonciatrice de temps de guerre.

Rédigé par : Nimier | 17 juil 2013 09:41:35

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige