« Le procès des Femen est renvoyé au 19 février 2014 | Accueil | François Fillon et le FN : ni 'front républicain', ni le "ni-ni" »

13 septembre 2013

Le braqueur de Nice avait déjà été condamné 14 fois

Anthony A., le braqueur de Nice, décédé lors du braquage parce que le bijoutier s'est défendu, possédait un casier judiciaire déjà bien fourni, au regard de son jeune âge. Ainsi, il avait déjà été condamné à quatorze reprises (dont treize fois par le tribunal des mineurs) entre janvier 2006 et octobre 2011.

Le jeune homme aurait effectué son dernier séjour en prison à Grasse entre les mois d'octobre 2011 et d'août 2013, avant de bénéficier d'un placement sous bracelet électronique. Une surveillance qui a pris fin moins de quinze jours avant le braquage dans lequel le jeune homme a perdu la vie.

La légitime défense n'a pas été retenue pour le bijoutier, qui a été mis en examen pour homicide volontaire. Il a également été assigné à résidence, sous surveillance électronique.

Posté le 13 septembre 2013 à 19h29 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

J'ai l'impression que cela va donner un bon prétexte au "peuple qui en a marre" de ces politiques et de cette justice "progressiste" pour faire entendre à nouveau sa voix. J'en ferai partie si nécessaire.

Rédigé par : jean-luc | 13 sep 2013 19:39:55

Il ne récidivera plus.

Rédigé par : Tol | 13 sep 2013 19:47:10

Le bijoutier pourrait attaquer en justice ... les juges concernés pour non assistance à personnes en danger etc. ?

Rédigé par : JEJ | 13 sep 2013 20:01:43

C'est la Justice à la mode Taubira : il est vrai que quand on est la mère d'un délinquant, on a une conception toute particulière des droits des repris de justice et... des honnêtes* gens.
(* mot sans doute rayé depuis longtemps de son vocabulaire)

Rédigé par : Michel | 13 sep 2013 20:07:50

Plusieurs pétitions demandant la libération du bijoutier circulent :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/soutien-au-bijoutier-de-nice-2
http://www.france-petitions.com/petition/350/soutien-au-bijoutier-de-nice-se-defendre-n-est-pas-un-crime
http://www.mesopinions.com/petition/justice/soutenir-bijoutier-nice/10596

Rédigé par : fd | 13 sep 2013 20:15:43


C'est une honte, la "légitime défense est un des pilier de la dignité du peuple et de sa liberté! Qui sont les juges pour la dénier à un homme agressé?

Rédigé par : Clément | 13 sep 2013 20:16:07

Amen
Et assurons nous que le bijoutier ne soit pas harcelé par notre soit disant justice

Rédigé par : Esperanza | 13 sep 2013 20:17:51

Il faut une manifestation de soutien pour le bijoutier qui est un personne travaillant honnêtement. Quel est le métier honnête dans ce pays braqueur ou bijoutier et quand on pense qu'une bijouterie par jour est braquée, quelle a été la réponse du gouvernement? relâcher les voyous.

Rédigé par : gotann | 13 sep 2013 20:20:24

Je pense que cette affaire va créer une lame de fond qui peut faire chavirer voire sombrer le pédalo gouvernemental...
Il symbolise l'inversion permanente de la Hollandie. Attention, retenons notre souffle.

Rédigé par : esprit libre | 13 sep 2013 20:25:23

"il encourt une peine de trente ans"
Plus aucun criminel ne prend trente ans aujourd'hui. Il n'y a que les victimes d'agression pour encourir une telle peine.

Rédigé par : Tonio | 13 sep 2013 20:29:53

Plus de 600 000 !!!


pour infos : Une page de soutien pour le bijoutier niçois mis en examen pour « homicide volontaire » réunit plus de 500 000 personnes sur Facebook. Hier soir, ils n’étaient ‘‘que’’ 100 000

Vous pouvez vous rendre sur la page de soutien en cliquant ici : https://www.facebook.com/soutienaubijoutierdenice?fref=ts

http://www.bienpublic.com/actualite/2013/09/13/bijoutier-de-nice-500-000-soutiens-sur-facebook

Rédigé par : david | 13 sep 2013 20:46:36

Je n'y connais rien en droit, mais je pense qu'en fonction du principe de précaution et du risque de mise en danger d'autrui, le bijoutier devrait se voir reconnaître une légitime défense à titre collectif. Un individu porteur d'autorité ou dans le cas précis ou l'ordre n'a pu être maintenu, un citoyen qui s'en sent les capacités qui a mis hors d'état de nuire un délinquant qui n'hésitera pas à mettre en danger autrui surtout s'il est plus faible devraient se voir reconnaître la légitime défense pour les autres citoyens. C'est à ce prix qu'on peut maintenir une population désarmée au milieu de voyous armés pour la guerre avec une police émasculée par une justice orientée.

Rédigé par : Tol | 13 sep 2013 20:49:47

Je n'y connais rien en droit, mais je pense qu'en fonction du principe de précaution et du risque de mise en danger d'autrui, le bijoutier devrait se voir reconnaître une légitime défense à titre collectif. Un individu porteur d'autorité ou dans le cas précis ou l'ordre n'a pu être maintenu, un citoyen qui s'en sent les capacités qui a mis hors d'état de nuire un délinquant qui n'hésitera pas à mettre en danger autrui surtout s'il est plus faible devraient se voir reconnaître la légitime défense pour les autres citoyens. C'est à ce prix qu'on peut maintenir une population désarmée au milieu de voyous armés pour la guerre avec une police émasculée par une justice orientée.

Rédigé par : Tol | 13 sep 2013 20:49:47

Le site de soutien au bijoutier traîné en justice sur facebook fait un raz de marée : s'il y a un appel à rassemblement de réseau social ou manifestation, Manuel Valls sera débordé...

Rédigé par : esprit libre | 13 sep 2013 20:54:34

Certaines professions comportent des risques, celui de voyou-racaille en fait parti, la preuve.

Rédigé par : Le Pog | 13 sep 2013 20:58:48

@ jean-luc

* INFO NICE-MATIN. Les soutiens massifs au bijoutier de Nice sur Facebook se transformeront-ils en manifestation de masse? Voilà ce qu'espèrent les organisateurs d'un mouvement de soutien à Stéphan Turk, mis en examen pour homicide volontaire sur un braqueur.

Selon nos informations, le rendez-vous est fixé ce lundi à 14h sur la place Masséna à Nice. Bernard Chaix, président de l'office du commerce et de l'artisanat, Philippe Desjardins, président de la fédération du commerce niçois et Jan Arin, président du syndicat des bijoutier de la Côte d'Azur, ont déposé ce vendredi en préfecture une demande d'autorisation pour ce rassemblement de soutien au bijoutier niçois.

Les organisateurs espèrent au moins la présence de 1.000 personnes pour ce rendez-vous qui devrait durer une heure.

http://www.nicematin.com/nice/un-rassemblement-de-soutien-au-bijoutier-nicois-ce-lundi-place-massena.1437969.html


* Arrivé à Marseille en fin d’après-midi pour participer à l’Université d’été du Front National ce week-end, Louis Aliot, vice-président du Front National, réagit en duplex sur BFM-TV dans l’émission animée par Alain Truchot

- Question sur le bijoutier de Nice (début de la vidéo)

http://www.youtube.com/watch?v=57vliEMQ0G4


Rédigé par : Marino | 13 sep 2013 20:59:10

En dictature, il vaut toujours mieux être du côté des truands que des honnêtes gens.

Rédigé par : Benoît | 13 sep 2013 20:59:25

Anthony ??????

Rédigé par : MIFRA | 13 sep 2013 21:06:53

La seule réforme pénale qui intéresserait les Français serait celle de l'élection de leurs Magistrats...
Elle ferait beaucoup pour la réconciliation des citoyens avec leur Justice et les garderait de vilaines pratiques comme "le Mur des Cons"...
Elle serait parfaitement compatible avec nos principes constitutionnels (c'est l'option choisie depuis le début par la Constitution américaine).
Un Parti politique aura-t-il le courage de nous la proposer ?

Rédigé par : Édifié | 13 sep 2013 22:28:44

Il va falloir se mobiliser pour défendre ce bijoutier qui a été obligé de se protéger face à une agression infâme.

Ce voyou ne gênera plus personne, il ne récidivera plus et n'importunera plus personne. Pas de bracelet électronique bidon, de réinsertion bidon et d'accompagnement judiciaire bidon.

Ce bijoutier par son acte nous protège tous.

Entre ce voyou et le bijoutier je défends le bijoutier.

La police et la justice éternellement incompétentes se retournent évidemment contre l'honnête homme au profit de la racaille.

Cela signifie qu'il faut radicalement changer la loi instituant la légitime défense. Cette loi protège le voleur, le violeur et l'assassin.

Le sicilo maltais de l'assemblée nationale avait dit : pas de place pour ceux qui ne respecte pas la démocratie, je le prends au mot : pas de place pour la racaille criminelle qui ne respecte pas l'honnête homme.

Rédigé par : payon | 13 sep 2013 23:07:20

Ce courageux bijoutier, n'a sans doute pas pas voulu réaliser une justice expéditive, il a été pris dans le jeu d'une violence dont il n'est pas l'auteur.
Cette issue dramatique accidentelle (la précision du tir dans ce cas est très aléatoire) représente cependant un certain avantage pour la société, dans la mesure où certains criminels - protégés au maximum par la légalité socialiste, et pouvant espérer "écumer" la société en courant très peu de risques - se retrouvent soudain face à des risques majeurs imprévus... Le froid calcul de rentabilité de la grande délinquance, devient alors beaucoup plus difficile.
Espérons que l'on aura pour ce bijoutier, criminel par accident, la même indulgence que l'on aurait eu pour un caillera ayant tué par hasard un agresseur, voleur "de souche". Étant bien entendu que - a priori - le "jeune" était dans un "état second dû au stress", et "ne s'est pas vraiment rendu compte de ce qu'il faisait".

Rédigé par : Exupéry | 13 sep 2013 23:18:09

Toujours les mêmes qui récidivent. "L'avantage", c'est qu'il ne causera plus de soucis

Rédigé par : Marie | 13 sep 2013 23:20:43

Pourquoi l'avoir remis en liberté? Il serait vivant aujourd'hui et le bijoutier ne serait pas dans la M...
Le juge qui l'a libéré devrait être mis doublement en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui":
- Celle de la crapule, maintenant décédée.
- Celle du bijoutier, car il aurait fort bien pu être abattu lui aussi quand il avait le canon du fusil sur la tempe.

Rédigé par : Jacques DUMON | 13 sep 2013 23:32:12

Pourquoi Anthony A n'a-t-il plus de nom ? Il a perdu la vie, il pourrait au moins conserver son identité.

Rédigé par : Florence | 14 sep 2013 00:19:07

Sujet délicat pour le magistrat instructeur : le bijoutier a poursuivi son agresseur après le hold up, et l'a tué dans la rue, la légitime défense au sens strict étant juridiquement difficile à établir.
La justice sert aussi à établir ces distinctions nécessaires.

Rédigé par : Jean-Dominique | 14 sep 2013 00:22:23

apparemment le braqueur était un professionnel du vol à main armé (quatorze fois!) et il a vraisemblablement inquiété le bijoutier qui a tiré
ce sont les risques du métier de voleur

Rédigé par : codene | 14 sep 2013 00:27:04

homicide volontaire !! peut être fallait il l'inviter a boire le thé pour qu'ils puissent parler et que le bijoutier comprenne comment il était arrivé au métier de voleur! après tout cet homme exerçait peut être cette activité à contre cœur !!
ce bijoutier a manqué à tous ces devoirs!

Rédigé par : codene | 14 sep 2013 00:33:29

Il n'y aura pas de 15 eme fois! tant mieux pour ses futures victimes!
Ce sont les risques du " metier"!

Rédigé par : jean | 14 sep 2013 08:30:48

Il vient de l’être une 15e fois et de façon définitive !
Vivement que l'auto-défense soit autorisé.

Rédigé par : Maurice | 14 sep 2013 09:50:18

Esperons qu'il sera jugé en cour d'assises, c'est sa seule chance d'être acquitté.

Rédigé par : Papon | 14 sep 2013 09:59:32

LA justice PS: la victime est en prison et les récidivistes courent les rues

Rédigé par : creoff | 14 sep 2013 10:33:19

...ce qui me fait dire que tout agressé est responsable de la sécurité et de l'intégrité physique de son agresseur......

Rédigé par : lavandin | 14 sep 2013 10:36:59

Dans la constitution américaine, le droit de porter une arme est autorisée et si le gouvernement devient tyrannique, il peut être renversé par l'insurrection armée du peuple américain. Pourquoi ne pas imposer le droit de porter des armes sur soi quand on sort en ville ?
Je me vois me balader avec un ceinturon western avec holster et révolver colt 45.
Les hors-la-loi et autres outlaws iront se faire voir ailleurs ainsi que les Taubira du même acabit...
Révoquons massivement les juges qui enverront des innocents ayant voulu défendre leurs biens, leurs familles, leur travail en prison ! Les juges qui agiront ainsi seront licenciés et envoyés s'inscrire au Pôle Emploi. Ils perdront en même temps leurs honoraires.

Rédigé par : Sylvie | 14 sep 2013 11:53:10

Grosse lame de fond qui se lève en direct sur facebook (sans compter les gens qui en parle surement partout en dehors d'internet!)... j'ai mis à jour la page pendant 1 minute sans arrêt, le compteur monte à une vitesse interminable! le million arrive à grand pas! Si le bijoutier n'est pas acquitté après la procédure, Valls et Taubira doivent être destituer de leur fonction, et si personne ne le fait officiellement, à lire les nombreux commentaires, le peuple est prêt à le faire! Le gouvernement socialiste peut commencer à faire ses valises, les prochaines élections de 2014 vont faire un raz de marée frontiste sans aucun doute! https://www.facebook.com/soutienaubijoutierdenice

Rédigé par : ONLR48 | 14 sep 2013 12:02:03

Je risque de choquer ici vu les opinions déjà exprimées ! Tirer sur quelqu'un qui vous menace avec une arme au risque de vous blesser sérieusement ou de vous tuer, c'est de la légitime défense, et ce n'est pas un crime ni un délit. En revanche, le tuer en tirant dans le dos d'un voleur qui s'enfuit, qui se trouve déjà à une certaine distance, et alors qu'il ne constitue plus aucun danger pour votre vie (ni pour la vie d'aucune autre personne), ce n'est pas de la légitime défense (et ce, même s'il vient de vous dérober plusieurs millions d'euros) : c'est se faire justice soi-même, et c'est interdit. Peut-être est-ce même amoral. Si ce braqueur avait été votre fils, vous auriez accepté qu'on l'arrête et qu'on le juge : auriez-vous trouvé normal qu'il soit tué sans procès ? Le bijoutier écopera d'une condamnation, même son avocat l'admet : il y a homicide, involontaire, peut-être ? On peut comprendre l'acte de ce bijoutier, mais l'excuser, je ne pense pas.

Rédigé par : Hubert. | 14 sep 2013 16:01:43

Je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec l’affaire de Marignane.
Rappel des faits (tels qu’ils ont été présenté dans la presse). Un bureau de tabac est braqué. Les braqueurs prennent la fuite sur un scooter. Un conducteur, témoin de la scène, les poursuit en voiture. Il utilise sa voiture pour stopper le scooter. Un des braqueurs tire sur le conducteur et le tue.
La presse est dans un premier temps accablante pour la victime morte d’avoir voulu trop en faire. Puis le ministre de l’intérieur présente la victime comme un héros. Immédiatement la presse change de ton et soutien la victime pour son acte héroïque. Une marche blanche est organisée. Ainsi un homme qui a tenté de « venir en aide à la justice » en utilisant une arme par destination est présenté comme un héros. Si d’aventure en bousculant le scooter il avait tué les braqueurs (bien malin qui peut prédire l’issue d’un accrochage entre une voiture et un deux-roues, à part que c’est la voiture qui gagne) soyez certain qu’il aurait été présenté comme une personne qui aurait voulu faire justice elle-même.
Dans le même temps le ministre de la justice présente son projet de remplacer les peines de prison de moins de 5 ans par des peines de substitution.
Mises l’une à côté de l’autre ces postures de l’exécutif sont une incitation à créer des milices pour palier l’impuissance de l’Etat dans ces fonctions régaliennes.
Le bijoutier de Nice, lui, ne compte pas sur un passant pour stopper les braqueurs, il utilise un fusil.
Le conducteur de Marignane aurait-il été moins héroïque s’il avait conduit sans permis ? Le bijoutier serait-il moins suspect s’il avait eu l’autorisation de détenir l’arme. Serait-il devenu lui aussi un héros (mort mais héroïquement) s’il avait raté sa cible et qu’un braqueur l’avait tué ? Serait-il resté un héros si visant mieux il avait stoppé un braqueur vivant plutôt que mort ?
Les discours contradictoires et irresponsables des membres du gouvernement brouillent les règles.
Deux poids, deux mesures.

Rédigé par : J.A. | 14 sep 2013 16:09:03

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige