« Métapolitique des Tontons flingueurs | Accueil | 85 veillées pour la vie »

23 novembre 2013

Récit de la Veillée parisienne de vendredi soir

Merci à notre lecteur :

La veillée parisienne de ce soir fut une fois de plus extraordinaire. Nous étions réunis devant l'Hôtel de ville dans un esprit de résistance joyeuse et culturelle, sur le thème "pouvoir et légitimité".
 
La conscience marque la limite de tout pouvoir humain.
 
Aujourd'hui, en France, le pouvoir s'attaque à la "conscience, juge ultime de la légitimité du pouvoir" (Cardinal Ratzinger).
 
IMG_6180
Bien entendu, les forces de l'ordre étaient présentes en nombre. Ce qui a fait dire à Xavier, qu'au rythme des veillées successives, nous serions peu à peu entourés par les CRS les plus cultivés d'Europe !
 
Après un canon de la paix à trois voix, retentissant dans la fraicheur du soir déjà bien avancé, chacun des trois groupes s'est levé pour rejoindre trois lieux emblématiques du pouvoir : le ministère de la Justice, le palais de Justice et l'Assemblée nationale.
 
IMG_6182
Devant le ministère de la Justice, Jean-Baptiste évoque la séparation et l'équilibre des pouvoirs... Pour l'occasion, nous étions bien gardés...
 
IMG_6186
Nous avons lu, chanté, pensé, médité et bien sûr, le moment venu... été empêchés de ressortir de l'enceinte formée par le cordon de CRS...
 
Le commandant de la compagnie, ayant récupéré quelques pages de textes, a rendu compte très sagement à la radio de la teneur des lignes ainsi obtenues à son supérieur avide de culture : "le petit prince de Saint Exupéry, monsieur le commissaire"... la consigne, c'est la consigne...
 
IMG_6187
On ne sort pas, on ne rentre pas, on ne pense pas... on attend...
 
Alors, nous nous sommes assis à nouveau pour chanter de notre mieux (peut-être que Christiane a le coeur plus tendre que son regard...)
 
IMG_6190
Nous n'entendions pas beaucoup les CRS chanter...
 
Et puis le commissaire a craqué... "vous ne partirez qu'en nous promettant sur l'honneur de rentrer chez vous sagement et IMMEDIATEMENT !"
 
Mais nous lui avons répondu avec courtoisie qu'en France nous entendons circuler là où bon nous semble (et puis nos amis devant le palais de Justice et devant l'Assemblée nationale, nous trépignions de les retrouver avant de rentrer chez nous...). Alors le commissaire a coincé...
 
Ce qui nous a permis de passer encore un bon moment ensemble... 
 
Et puis à 00h40, le commissaire a lâché... "Bien... vous êtes autorisés à sortir cinq par cinq..." tous les cinq minutes...
 
IMG_6195
Et pendant ce temps là, devant l'Assemblée nationale, Charles faisait encore chanter les derniers irréductibles de son groupe, entourés par un choeur silencieux (!) de CRS amusés...
 
Le lieutenant de Police, quant à lui, avait l'air fatigué et pas amusé du tout...
 
IMG_6201
Nous n'avons rien lâché.... et cela va continuer.

Posté le 23 novembre 2013 à 13h00 par Lahire | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

Bravo et chapeau bas pour tout ce que vous avez fait ce vendredi soir .

Rédigé par : werther | 23 nov 2013 13:54:20

Merci pour ce retour. Même ambiance extraordinaire devant le palais de justice, nous avons commencé à être libérés par 3 à partir de 1h45, quand il n'y a plus ni métros ni bus, merci Vélib ! Merci surtout à Axel et autres organisateurs de nous faire vivre ces heures dans une vraie joie profonde, de nous former,de nous enrichir et de nous nourrir intellectuellement. Merci de cet énorme travail qu'ils font en amont. Oui, nous devons tous rester conscients de la gravité de ce que nous vivons et de cette volonté de nous réduire au silence et d'étouffer toute notre espérance. De plus en plus cela nous donne envie de ne rien lâcher, quelque soit l'heure de la nuit.

Rédigé par : blB | 23 nov 2013 14:03:26

Un des CRS présent à la veillée d'hier à laquelle j'ai participé m'a dit dès leur arrivée et leur encerclement que nous ne serions autorisés à repartir qu'une fois qu'il n'y aurait plus de métro en circulation pour nous empêcher de rentrer chez nous. Ils pensent qu'on n'est pas capable de marcher peu-être? Donc tout était prévu d'avance.

Rédigé par : Dumas | 23 nov 2013 14:54:29

Bravo, on vous aime et de Province (où les veillées sont moins mouvementées) on suit vos aventures passionnément!

Rédigé par : jourj41 | 23 nov 2013 15:03:33

Merci pour l'info que vous trouverez reprise en hyperlien dans cet article, mondialisation de l'actualité et présence du passé oblige ! ...

Voici pourquoi Jules Verne avait vu la Louisiane, et plus précisément la Floride, comme base de la conquête spatiale au lieu de Kourou ?…

http://cril17.info/

Rédigé par : Cril17 | 23 nov 2013 15:04:58

Merci veilleurs parisiens : tant que vous ne lâcherez pas, nous aurons toujours l'impression que la flamme ne s'éteindra pas et que tout reste possible ! En effet nous ne sommes pas prêts de lâcher ...

Rédigé par : Françoise | 23 nov 2013 15:16:36

Bravo à vous tous...
Les paroles et les chants n'ont pas de frontières... et parviennent souvent à toucher les coeurs les plus endurcis... ^^
Toute graine de Parole inspirée peut donner Vie à un Arbre de Vérité.
De tout coeur avec vous... =)

Rédigé par : SeReNiTy | 23 nov 2013 15:25:57

merci au SB de nous avoir communiqué ce récit... en attendant les suivants ! nous apprécions ce relais :)

Rédigé par : ten | 23 nov 2013 17:12:20

Superbe ce témoignage d'un résistant parisien. ....!!!! Celà conforte et nous donne espoir, confiance et courage car dans certaines villes de province nous sommes avides de témoignages et d informations autres que celles que les médias nous ressassent. Merci au SB qui est l'intermédiaire. O N L R.... Rien,rien....

Rédigé par : Lysdefrance | 23 nov 2013 18:38:07

Encore un officier de police qu'on va surnommer Cruchot !

C'est dur la vie de flic, personne nous aime, on tape à tire larigot sur tout ce qui est petit et faible, par prudence on fuit les gros malabars, on comprend rien à ce que disent les veilleurs, nos chefs nous soupçonnent d'être des mollassons, et pi, y fait froid, bobonne sera couchée et on n'a pas bouffé, c'est dur !

Et y faut recommencer demain, quand est ce qu'on sera en vacances et pi, nos heures sup, est ce qu'y vont les payer, c'est dur d'être flicaillon !

Et pi, ces p'tis gars, y zont une bonne bouille, y en a un qui r'semble à mon fillot !

C'est comme si je tapais sur mon fillot, j'en ai marre de ces conneries qu'on m'fait faire !

Rédigé par : ngc | 24 nov 2013 01:07:02

La technique de l'encerclement :
Pensez à ALESIA, restée célèbre pour la technique de l'encerclement des « encercleurs » ! Comme le Peuple est plus nombreux que les flics, il y aura TOUJOURS PLUS DE MONDE POUR ENCERCLER les FLICS assiégeants. A ce petit-jeu-là, ils seront toujours perdants ! Pensez-y... Faites-le. Si j'étais plus jeune et si je n'avais, même à 67 ans, un problème cardiaque, qui m'empêcherait de marcher des km ou de supporter les émotions trop fortes, voir les coups, cela m'amuserait énormément !

Rédigé par : MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 24 nov 2013 08:36:25

Censuré ?

Le revoici :

La technique de l'encerclement :
Pensez à ALESIA, restée célèbre pour la technique de l'encerclement des « encercleurs » ! Comme le Peuple est plus nombreux que les flics, il y aura TOUJOURS PLUS DE MONDE POUR ENCERCLER les FLICS assiégeants. A ce petit-jeu-là, ils seront toujours perdants ! Pensez-y... Faites-le. Si j'étais plus jeune et si je n'avais, même à 67 ans, un problème cardiaque, qui m'empêcherait de marcher des km ou de supporter les émotions trop fortes, voir les coups, cela m'amuserait énormément !

Rédigé par : MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 24 nov 2013 17:20:59

S'ils veulent passer à la vitesse au-dessus ? Dans ce cas nous aussi on peut en rajouter une couche. Par exemple des Veilleurs ne viennent qu'à 0 h30 en sachant qu'ils ne repartiront qu'avec le premier RER du matin ? Ou alors on peut inventer les "Veilleurs Marcheurs" en avançant cinq par cinq sans cris et sans slogans autour de Palais Bourbon etc...Ajouté à ceci que si le gouvernement nous méprise parce que : non-violent, il ouvre du même coup la porte aux bonnets rouges. Plus stupide qu'eux tu meurs

Rédigé par : Philippe | 25 nov 2013 13:04:25

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige