« Le teaser de la manif pour tous du 2 février | Accueil | Amendement pour le déremboursement de l'avortement : résultat des votes »

22 janvier 2014

Avortement : les députés ont voté un grave changement de société

Communiqué du collectif En Marche Pour la Vie :
"Le collectif En Marche Pour la Vie déplore le vote des députés de cette nuit qui marque un grave tournant. L’avortement aujourd’hui banalisé est mis au rang d’un simple contraceptif. Il s’agit d’une négation totale de ce qui se passe dans le corps d’une femme enceinte tant sur le plan physique que psychologique, et une négation du droit de vivre de l’enfant conçu.
 
Face à la démission et à la compromission des hommes politiques qui n’ont pas défendu le droit de l’enfant à naître, le droit du plus faible, face au droit de la femme à disposer de son corps, la Marche Pour la Vie tient à saluer les initiatives de quelques députés qui se sont investis dans ce débat parlementaire, portant des amendements notamment ceux présents en séance hier soir comme M.Poisson,  M.Fromantin,  M. Dhuicq, M. Gosselin, M. Bompard,  Mme Dalloz,  M. Reiss, M. Tian, Mme Maréchal-le Pen.
  • Désormais la liberté individuelle prime sur le principe fondamental du respect de la vie, remettant en cause l’article 16 du code civil « La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l'être humain dès le commencement de sa vie. »  Si le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie est maintenant clairement bafoué, plus rien ne peut légitimer le respect de l’être humain tout au long de sa vie : en fin de vie, s'il ne correspond pas aux « normes » physiques ou mentales de la société…
  • Désormais la paternité des hommes ne commencera qu’à la naissance de l’enfant.
  • Désormais plus personne ne pourra reprocher à un couple de recourir à l’IVG en raison du sexe de l’enfant, car cela devient possible scientifiquement dans le délai de l’IVG, ou en raison de la couleur des yeux ou des cheveux.
  • Désormais les spécialistes de l’écoute des femmes enceintes en difficulté seront obligés de présenter la poursuite de la grossesse et l’élimination de l’enfant en gestation comme 2 réponses équivalentes.
La Marche pour la Vie continue à se mobiliser. En Europe, d’autres pays que la France prennent au sérieux le problème de l’avortement et de ses dérives. La question du respect de l’être humain fera partie des enjeux des élections européennes."

Posté le 22 janvier 2014 à 21h19 par Louise Tudy | Catégorie(s): Culture de mort : Avortement , Marche pour la Vie

Commentaires

Pour ma part j'ai annoncé par courriel à mon député(UMP) qu'il me faisait honte et que je ne voterai jamais plus pour lui

Rédigé par : Clovis | 22 jan 2014 21:26:17

A vrai dire ...
"Désormais la liberté individuelle prime..." est une phrase malheureuse.
Personnellement je trouve que l'emploi du mot "liberté" est, ici, une sorte cadeau fait à l'adversaire, qui prétend défendre la "liberté" des femmes.
En fait de "liberté", c'est tout banalement le "principe du plaisir" égoïste et de courte vue qui est essentiellement le moteur de l'avortement.
Pendant combien de temps encore aura-t-on la liberté (la vraie) de publier ce type de jugement moral ?

Rédigé par : Exupéry | 22 jan 2014 21:29:19

Soyons aussi obtus qu'eux, votons "utile", quelque soit ce qui en sortira, cela ne sera pas plus grave qu'aujourd'hui car, à terme, nous allons entrer dans des convulsions sociétales qui se régleront à coup de milliards d'euros pour venir en aide à toutes les conséquences psycho-physiologiques. Et s'ils ont gagné aujourd'hui ils vont maintenant nous mettre le double sur le dos car ils auront compris que nous acceptons tout.
Déjà, ils veulent appliquer la partie "région" de la Constitution européenne par l'égalité constitutionnelle entre le français et les langues régionales : Ainsi, les pays réduits à des unités socio-économiques de 5'000'000 de travailleurs-contribuables-consommateurs pourront être encore mieux dirigés par le bout du nez par des oligarques non élus et qui pointent dans les loges.

Rédigé par : Daniel | 22 jan 2014 21:32:51

Un communiqué d'une autre qualité que celui de l'Académie de médecine !

Rédigé par : DUPORT | 22 jan 2014 21:33:45

Pourquoi supprimer tant d'enfants alors qu'il n'y a presque plus de naissances ?

Rédigé par : matamaures | 22 jan 2014 21:41:01

Ce que des Germains hallucinés n'ont pas réussi à faire, nous sommes bien en train de le faire, dans la douceur ouatée d'un hémicycle totalitaire.

Rédigé par : gig | 22 jan 2014 21:49:47

Les députés ont une nouvelle fois voté contre la France. Leur haine du pays est proprement stupéfiante. Le vide autochtone progresse, d'autres sauront le remplir.

Rédigé par : Stephe | 22 jan 2014 22:01:07

Bonsoir en lisant vos commentaires cela donne vraiment l'impression qu'il faut entrer dans une nouvelle phase de la Résistance, puisqu'apparemment le gvt gère très bien les manifs diverses?
L'idée serait de se dégager complètement et en petites collectivités (sur le modèle des communautés nouvelles par exemple) de l'Etat, de devenir autonomes et de refuser par ailleurs à l'Etat l'exercice de nos compétences?
"Daniel" dit "ils ont compris que nous acceptons tout".
Je me demande comment nous pouvons dire que nous, nous n'acceptons rien?
Quelle peut être la Résistance aujourd'hui?
Elever ses enfants, entrer en politique, investir la culture, faire des manifs, tout ça nous le faisons mais chaque famille, seule, est de plus en plus démunie.
Peut-on faire la grève de l'impôt et comment?
Peut-on créer des sortes de phalanstères, lieux d'accueil et havres de paix, complètement isolés de l'Etat?
Peut-on faire sécession?

(là je vais voir arriver la police à la maison)

... C'est une question ouverte: que faire et comment résister, en plus de ce qui est déjà fait?

Rédigé par : ODE | 22 jan 2014 22:31:05

Il n'y a plus de mots pour qualifier nos députés qui viennent d'officialiser l'horreur.

Rédigé par : werther | 23 jan 2014 05:34:29

Revenons déjà strictement à la loi Veil (j'y suis perso opposé) ce qui n'est pas au programme de l'UMP puisqu'ils en sont si fiers (Veil, Chirac, Giscard)
Les gens qui pensent avorter un jour souscrivent une assurance privée.
Toute une communication doit être tournée vers l'accueil de la Vie avec foyers d'accueil, abandons et adoptions facilités, etc.

Rédigé par : Damien | 23 jan 2014 09:31:31

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige