« Réseau pédophile dans les institutions britanniques | Accueil | Paris : de l'argent oui, mais pas pour rénover les églises »

07 juillet 2014

Le gender les rend fous

Lu ici :

"Breanne Fahs enseigne les études sur les femmes et le genre à l'Arizona State University (ASU). Pour étudier concrètement les codes et contraintes auxquels doivent se conformer les invidus en fonction de leurs sexes, elle a proposé un "deal" atypique aux volontaires. Chaque étudiante acceptant de ne pas s'épiler les aisselles et les bras durant dix semaines est ainsi créditée d'un bonus supplémentaire. Idem pour les garçons qui consentent à une épilation intégrale."

Posté le 7 juillet 2014 à 18h33 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Idéologie du genre

Commentaires

Effectivement cela les rends fous .....!!!

Rédigé par : E | 7 juil 2014 18:41:01

Mais d'où vient cette "mode" de s'épiler?
Plus on "embête" les poils et plus ils se voient; quand on n'y touche pas du tout, ils devient quasiment invisibles (je précise que j'ai les cheveux bruns).

Rédigé par : C.B. | 7 juil 2014 19:02:05

"Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" (Citation connue). Ils ont même fait un "mur" qui leur est tombé dessus. A suivre...

Rédigé par : meltoisan | 7 juil 2014 22:31:50

Voilà une idée au poil !

Rédigé par : Bernard S | 7 juil 2014 23:23:36

ils commencent à nous raser.....!

Rédigé par : senex | 8 juil 2014 07:43:22

La barbe !

Cette expression porte désormais bien son nom !

Rédigé par : ID | 8 juil 2014 10:56:17

L'épilation est un signe de raffinement culturel. Ces filles avec leurs aisselles de guenons (cf. photo quand on clique sur le lien donné par le SB) sont répugnantes.

Rédigé par : Lisa | 8 juil 2014 11:50:04

DEBILES !

Rédigé par : Gisèle | 9 juil 2014 00:41:31

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige