« Le Synode veut recommander d'approfondir l'encyclique Humanae Vitae | Accueil | Père Daniel Ange : ne pas se taire, jusqu'au martyre, pour sauver les enfants »

10 octobre 2014

LMPT : pour ou contre l'union civile ?

C'est la question que semble se poser Béatrice Bourges, dans Présent de ce jour.

"On ne lâche rien, vraiment ?

Dimanche 5 octobre, j’étais à la manifestation organisée par LMPT.

J’en suis revenue, non pas galvanisée comme je l’espérais, non pas pleine de l’énergie d’une foule combattant pour des idéaux communs, comme je l’attendais. Non, je suis revenue triste et mal à l’aise.

Et pourtant, les commentaires sont quasi unanimes : ce fut une grande réussite.

Mais tout dépend de ce que l’on attend de ce type de manifestation et où l’on place le curseur.

Si le critère de réussite est le nombre de manifestants et le fait qu’il n’y ait pas eu de débordements, alors oui, vu sous cet angle, la manifestation était une réussite. C’était même parfait. Il n’y avait pas un cheveu qui dépassait, pas un slogan autre que ceux autorisés par LMPT. Oui, vraiment, tout était impeccable. Chacun est rentré sagement chez soi. LMPT pouvait être fière de ses gentils manifestants, dont j’étais.

Alors, pourquoi ce malaise persistant ? Et bien, tout simplement parce que mes critères de réussite ne sont pas les mêmes.

Je dirai donc tout ce qui fonde mon malaise.

Il tient d’abord à la vidéo qui appelait à la mobilisation. Non, contrairement à ce qui est dit dans cette vidéo qui ne parle que de succès, nous n’avons rien gagné. La vérité oblige même à dire que nous avons tout perdu et que l’agenda « sociétal » s’accélère. Nous le savons tous et c’est pour cela que nous étions si nombreux dans la rue ce 5 octobre. Pas pour fêter les victoires, bien au contraire. Alors pourquoi travestir la vérité dans cette vidéo ?

De plus, que veulent dire les propos tenus par la présidente de LMPT (interview dans Direct Matin du 1er octobre 2014) ? « Il faut trouver une alternative d’union pour les couples homosexuels », solution à imaginer par les politiques. Frigide Barjot a été évincée parce qu’elle prônait un contrat d’union civile.

Mais qu’y a-t-il de différent entre « une alternative d’union » et un CUC ? C’est à force de petits renoncements que notre société se meurt.

C’est sans condition qu’il faut revenir sur la loi Taubira, et pas seulement parce que le « mariage » homosexuel conduit à la PMA et à la GPA. Pourquoi ? Tout simplement, parce que le mariage est fondé sur la distinction anthropologique de l’homme et de la femme. Parce que le mariage, ce n’est pas la reconnaissance sociale du couple, parce que le mariage, même sans enfant, c’est l’institution qui crée la famille, fondée sur l’altérité sexuelle.

Nos adversaires idéologues peuvent se réjouir. Ils ont fait passer la loi Taubira. Presque plus aucune personnalité politique ne réclame son abrogation sans condition. C’est ce que l’on appelle la politique des petits pas. C’est ainsi que cela fonctionne depuis plus de deux siècles. Et ça marche.

Je dirai aussi le malaise que j’ai ressenti dans cette ambiance festive, comme si l’heure était à la fête, pendant que le monde est en guerre et que nos frères chrétiens se font massacrer par les islamistes. Pourquoi tant de bruit, comme si le silence faisait peur ?

Enfin, je dirai encore le malaise que j’ai ressenti lorsque, passant devant les écrans géants, j’ai vu et entendu des députés s’exprimer, tous UMP, comme d’habitude. Comme si l’UMP n’avait pas suffisamment trahi et n’était pas en grande partie responsable du chaos dans lequel se trouve la France. Comme un message subliminal nous demandant d’oublier que c’est sous la présidence d’un Nicolas Sarkozy, bien silencieux sur ces sujets, que l’idéologie du genre a fait son entrée par la grande porte dans les manuels scolaires. « Qui ne dit mot consent », dit le dicton. CQFD.

Alors, oui, je suis revenue triste et mal à l’aise, comme beaucoup de manifestants qui sont rentrés chez eux avec un goût amer dans la bouche et qui me l’ont fait savoir. Dès lors que l’on commence à lâcher un peu, on perd tout. Alors, surtout, qu’ONLR ne devienne pas juste un slogan !

Posté le 10 octobre 2014 à 17h31 par Paula Corbulon | Catégorie(s): Culture de mort : Idéologie du genre , France : Politique en France , France : Société

Commentaires

Bravo à Béatrice Bourges de dire tout haut ce qu'un certain nombre de personnes pensent.
Un contrat civil amélioré qu'est ce que c'est par rapport à un mariage civil. Des mots, de la novlangue...

Rédigé par : c | 10 oct 2014 17:41:37

Bravo Béatrice!

Malgré tout : ne tombons pas dans le piège qui consisterait à ne plus participer aux manifestations. C'est tout le contraire qu'il faut faire. Si les manifestations s'arrête ou perdent de leurs ampleurs alors, humainement, tout est foutu.

Rédigé par : scat | 10 oct 2014 17:44:24

Non mais arrêtez, il n'a jamais été question que LMPT milite pour l'union civile. ça suffit de raconter des bêtises !!! Que cherche Béatrice Bourges ?

Par ailleurs, que veut-elle ? Qu'on se mette tous à pleurer en manifestant, en criant, en se déchirant les vêtements parce-que oui il y a des horreurs dans le monde ? C'est absurde !!!!! Sus aux inepties et aux tentatives de semer la zizanie !! !! !
Justement la LMPT garde à mon sens très bien son cap, ce malgré toutes les tentatives de dénigrement ( dans son propre camp en plus !) et je l'en remercie !!! !

Rédigé par : Louise | 10 oct 2014 17:56:17

Deux constats justes.
Comme la valeureuse Béatrice Bourges, je continue d'aller à chaque manif - car il faut répondre présent - mais comme elle je suis troublé et agacé, encore et toujours.

Rédigé par : esprit libre | 10 oct 2014 17:59:24

Il faudrait que Luc Chatel reconnaisse son erreur d'avoir installé les cours sur le gender à l'école lorsqu'il était Ministre UMP de l'Education. Ou alors que le Psdt de l'UMP dise clairement que ce qu'a fait Luc Chatel était une erreur que l'UMP réparera si elle revient au pouvoir.
Sans cela, je ne les crois plus, ils ne sont pas crédibles.
Résistance !

Rédigé par : 56 | 10 oct 2014 18:05:21

Comment se fait-il que personne n'ose dire clairement que l'homosexualité est un péché contre Dieu et sa création ?

Rédigé par : Charton | 10 oct 2014 18:13:28

Entièrement d'accord avec Béatrice. Je suis également revenu de cette manif, mal à l'aise. Le sentiment d'être complètement décalé, à côté de la plaque face à une réalité violente et brutale qui détruit la famille. Sentiment accentué par le fait que les grandes foules composant LMPT (dont je fais partie) semblent contente, tout va bien. On rigole... et qu'il n'y a pas d'alternative. D'ailleurs si je ne respecte pas les codes biens pensants LMPT, des cerbère en t-shirt rouge viennent "gentiment" me le faire remarquer. C'est assez désagréable de se sentir marginal au milieu de sa famille.
Derrière l'autosatisfaction et l'auto-congratulation, de sérieuses questions se posent ? Frigide Barjot a peut être eu la maladresse de la franchise en parlant du CUC. Elle a été virée sous la pression de la base et non de la direction. Mais que pense réellement la direction du CUC ? Mme de la Rochère devait savoir ce que pensait Frigide quand elles étaient main dans la main. Alors il serait bon de lever toute ambiguïté et qu'elle affirme clairement son opposition au CUC. De quel substitut parle Mme de la Rochère et au nom de qui ? Certainement pas celui de tous les manifestants ! Nous pouvons donc émettre de sérieux doutes sur la sincérité de la direction LMPT et de Mme de la Rochère au sujet du CUC. Il se pourrait que Frigide ne soit qu'un bouc émissaire dans cette histoire.

Rédigé par : bbldudo | 10 oct 2014 18:29:46

Tout à fait d'accord avec Béatrice Bourges, sur toute la ligne.
Ces manif sont déçevantes car elles ne débouchent sur aucun résultat; en février, ce qui a stopé l'avancée des lois dites sociétales est l'action de Farida Belgoul:la JRE; les socialistes ont compris qu'ils perdaient une partie de leur électorat. Si la soit disant droite comprend qu'elle perd les siens elle bougera peut-être...et reviendra un peu en arrière; beaucoup ce n'est pas sûr.
Le meilleur était le tract distribué à 5000 exemplaires
"la famille ou ll'UMP il faut choisir".


;

Rédigé par : Minard | 10 oct 2014 18:39:32

Comme d'habitude on a fait la promotion du parti qui a été à l'origine de ces chamboulements sociétaux ridicules véritables entreprises de démolition de la famille.
Les députés UMP sont comme chez eux, honte à eux, alors que ceux du Front National sont priés de se tenir à l'écart. Je ne regrette donc point de ne pas être allé à cette manifestation.
Le véritable problème c'est Hollande les siens et l'UMP.
Vivement le coup de balai.

Rédigé par : J Lagouchka | 10 oct 2014 18:41:28

Merci à Béatrice Bourges qui retrace tout à fait mon malaise et celui de ceux qui m'ont appelés après la manif.
Bien sûr que s'il faut y retourner j'y retournerai mais contrairement à ce que laisse penser un commentaire il n'y a pas que le bruit, la fête ou les cris en déchirant ses vêtements. Pensons à ce que représenterait une manifestation avec le même nombre de personne qui traverserait Paris dans un silence assourdissant.
Je pense qu'être à la tête de l'organisation de ce genre de manif ne doit pas être facile de par l'énergie à déployer, les critiques reçues mais également par les sollicitations de tous ceux qui veulent infléchir la manif et qui useront de tout leur pouvoir pour petit à petit l'influencer dans un sens qui n'est pas le notre. Le propos de Béatrice Bourges ne me semble pas un propos de zizanie mais le petit aiguillon dont toute personne en responsabilité à besoin pour lui rappeler le risque de s'écarter du chemin.

Rédigé par : François Tievre | 10 oct 2014 18:41:55

Bonjour,

Non LMPT n'est pas pour l'Union civile, après il existe déjà le PACS qu iest déjà une forme d'Union civile.
Même après l'abrogation de la Loi TAUBIRA, il restera toujours l'Union Civile qu'est le PACS ! Et c'est de cela dont parlait Ludovine en parlant "d'Alternative" qui existe déjà !

XG

Rédigé par : GARRIGUE X. | 10 oct 2014 18:48:32

D'accord en partie avec Béatrice Bourges ; il est vrai que les slogans type on ne lâche rien alors même qu'il n'y a rien à lâcher puisque nous n'avons rien obtenu en 2 ans de manifs sont purement incantatoires.
La récupération de LMPT par l'UMP est effectivement devenue grotesque (aucun élu FN sur les tribunes pendant un an puis maintenant aucun élu FN sur les vidéos).
IL est évident que les organisateurs de LMPT cherchent à obtenir des prébendes et des petits strapontins dans un futur gouvernement UMP en 2017.

En revanche faire du critère de réussite d'une manif l'absence de débordement c'est minable : une manif ne peut réussir en France que s'il y a des débordements.
Cette manif du 5 était précisément triste car il n'y a pas eu d'affrontement avec les forces de l'ordre socialiste...

Rédigé par : xavier | 10 oct 2014 18:56:24

Je rejoins totalement Béatrice Bourges, ainsi que @esprit libre, @Charton, @bbludo, @Minard et sans doute beaucoup d'autres qui soutiennent consciencieusement la MPT comme moi :
Mal à l'aise de jouer les gentils bisounours sur des sujets aussi graves, d'apparaître tout lisse, de ratisser pour des UMP ambivalents et sans conviction, d'applaudir des types pour leur homosexualité triomphante, d'être satisfait de résultats nuls...

Rédigé par : Placide | 10 oct 2014 18:57:55

oui, j'étais parmi les manifestants et j'ai trouvé l'ambiance sympa mais un peu atone.
Il faut absolument exiger des politiques une abrogation ( non une réécriture) de la loi Taubira, source de tous les maux et entrainant logiquement PMA et GPA, et basée implicitement sur l'idéologie du gender car substituabilité totale homme-femme.
Cependant la réalité des affections entre personnes de même sexe existe aussi et ne se réduit pas forcement à un péché. Donc politiquement, je ne vois guère comment échapper à une forme d'union civile sans accès à l'adoption ni à la filiation, et garantissant certains droits patrimoniaux entre les 2 personnes ; il s'agirait d'un pur contrat, devant un notaire ou un tribunal, sans passage en mairie et sans confusion possible avec le mariage.

Rédigé par : pierre21 | 10 oct 2014 19:02:19

Cessons les querelles!
Que d''orgueil dans tous ces propos ! Le fn aussi veut une sorte de cuc , alors il faut se dire qu'on n'a pas de chef à part Notre Seigneur .
Madame Bourges, continuez à défiler et n'oublier pas que même votre courageuse grève de la faim n'a servi à rien !!!!
On est face à satan et on ne le vaincra qu'avec l'humilité des enfants de Dieu et tous unis , faisant fi de nos querelles bien minables .je suis d'accord avec la thèse des trompettes de jerico.
Dieu nous garde tous!

Rédigé par : gipsy | 10 oct 2014 19:09:13

Les manifestants n'attendent qu'une chose; claire et nette : que la Manif pour Tous dise haut et fort qu'il faut ABROGER la loi Taubira, ni CUC ou autre manipulation ! La VERITE et rien que la VERITE ! Jamais il ne peut être question ni de mariage ou d'union entre des personnes de même sexe !

Rédigé par : AML | 10 oct 2014 19:09:38

Merci à Béatrice Bourges. Et tout à fait d'accord avec François Tièvre. Il faut faire pression sur LMPT et non l'abandonner. D'ailleurs, le problème n'est pas neuf : le tract de la manif du 17 novembre 2012 proposait déjà d'améliorer le PACS pour répondre aux demandes des lobbys homosexualistes... C'est une fausse solution, merci au Salon Beige qui nous le rappelle régulièrement.
Une manif silencieuse ? Pourquoi pas ? Le 22 octobre 1983 (oui : 1983), nous étions peut-être cent milles à défiler silencieusement dans les rues de Nantes pour défendre l'enseignement libre. Pas un cri, pas un chant, pas un slogan... En tout cas, c'était très impressionnant.

Rédigé par : Chlodweg | 10 oct 2014 19:10:10

Bravo Béatrice
Même conviction :nous devons y aller..et même goût amer quand nous rentrons chez nous;il faudrait un autre "jour de colère",avec des Lmpt ,des pros Farida Belgoul ,le "printemps francais",les chrétiens d'Orient ,Civitas ..etc:que chacun puisse faire entendre ses cris et ses chants sans cette sono décervelante;il faudrait que ce qui nous unit sois plus fort que nos divisions ;il nous faudrait nos évêques aussi...oui "on ne lâchera rien" mais on lâchera en route(ou ils s'en iront ) ceux qui manquent de sincérité et qui veulent"récupèrer"ce merveilleux élan de vie .

Rédigé par : faugeron | 10 oct 2014 19:31:57

Je n'étais pas à cette manif-là, je ne le pouvais pas, mais ne le regrette pas ! Ce que dit B.Bourges correspond exactement à ce que je ressens depuis les premières manifestations : une discordance entre les organisateurs et les participants. Nous ne venons pas à un show, surtout pas UMP, le podium est odieux, l'animation pénible, mille fois trop bruyante, voudrait-on empêcher les gens de penser et surtout de crier leur ras-le-bol qu'on ne s'y prendrait pas autrement ! Les slogans LMPT sont, en général, cucul gnangnan, les manifestants ont souvent dans ce domaine des trouvailles autrement plus pertinentes, mais aussi musclées (c'est peut-être cela qui fait peur ???). D'ailleurs, comme le dit quelqu'un, il ne fait pas bon sortir un tant soit peu du cadre imposé par LMPT, Big Brother veille et vous le fait savoir, j'en ai fait l'expérience !
Bref tout cela fait un peu bobo-tradi-content, et ne reflète pas le vrai sentiment des français.
Dans une période où le monde est au bord du gouffre, où les chrétiens sont massacrés, où un pays européen fait la guerre à sa population (Ukraine/Donbass), la gravité et la prière sont plus de mise que les flonflons et les podiums à prix d'or ! Comme quelqu'un l'a dit aussi, l'action de Farida Belghoul est d'une autre dimension et d'une autre portée ! Encore Bravo à cette femme courageuse et déterminée, avec qui il FAUT marcher main dans la main !
Merci à B.Bourges de recadrer les choses !

Rédigé par : Zabo | 10 oct 2014 19:33:03

il faut arrêter avec ces divagations, pour les français isolés la lame de fond que représente LMPT est un grand soulagement.

cessons de tout critiquer car ainsi le libéralisme a un boulevard devant lui, il faut peser sur les élus de la république.
Que chaque action soit soutenu, notre seul but dans un premier temps est de remplacer la caste qui se partage le pouvoir!

Rédigé par : ohlala | 10 oct 2014 19:57:54

Qu'attend Madame Bourges pour transformer Le Printemps Français en parti politique? C'est la seule structure qui pourra faire pièce à la récupération par l'UMP de ce mouvement de contestation populaire mais trop bon enfant.

Rédigé par : Jean-Claude | 10 oct 2014 19:59:59

Le but de la Manif Pour Tous n'est pas d'avoir des résultats immédiats, mais de faire comprendre qu'on ne lâche rien. Là est l'essentiel: on n'acceptera jamais la suppression des termes de père et de mère, on n'acceptera jamais que deux hommes créent une soit disant famille ou deux femmes.

Ceci dit, il faut que la Manif Pour Tous arrête de promouvoir des personnages de l'UMP: ceci est proprement scandaleux quand on sait que l'UMP a été à l'origine du concept d'homophobie (Raffarin-Chirac)et a introduit l'inoculation du gender à l'école. L'UMP a aussi grandement facilité le passage de la loi Taubira au sénat.

Merci à LMPT d'exister. MERCI. Cependant elle doit se purifier de ses liens avec l'UMP qui vraiment la dégradent.

Rédigé par : Joel | 10 oct 2014 20:01:43

La Manif pour tous s'enferme dans ses turpitudes :
- continuer de dénoncer l'homophobie pour empêcher tout débat sur ce qu'est réellement l'homosexualité ;
- exclure au lieu de rassembler (les cathos, les royalistes, le FN, les identitaires ne sont pas les bienvenus s'ils ne se fondent pas dans le politiquement correct lmpt) ;
- diffuser une musique tonitruante pour empêcher l'expression libre des citoyens (à cet égard, "Jour de Colère", en janvier dernier, avait été un véritable moment de bonheur et de libre expression de tous les participants) ;
- privilégier le copinage politique avec l'Ump ! Comment Mme de la Rochère ne s'indigne-t-elle pas que Sarkozy, plus de deux ans après le début du mouvement, ne se soit toujours pas fait une opinion sur le mariage gay ? Pourquoi le ménage-t-elle ?
- dénoncer ceux qui sont plus audacieux qu'elle, comme, par exemple, Farid Belghoul et ses JRE (triste complicité de lmpt dans les accusations contre ce mouvement) ;
- oser proposer encore, à l'issue de cette nouvelle manifestation qui ne débouche sur rien, de venir à nouveau manifester alors que l'on n'a pas le courage de conclure : il faudrait se mettre en travers de la chaussée pour exiger le départ de ce gouvernement et des français en plus grand nombre encore nous rejoindraient !

Hélas, Béatrice Bourges est bien lucide dans son analyse et je crois que beaucoup, parmi ceux-là même qui étaient présents dimanche dernier (et j'en fais partie), font la même analyse.

Rédigé par : jpr | 10 oct 2014 20:27:56

L'ennemi est puissant et s'infiltre facilement (genre Cheval de Troie) pour déstabiliser l'adversaire.
Il n'y a pas de honte, c'est même courageux, de passer la main si l'on ne se sent plus de taille à mener les troupes.

Rédigé par : Julie | 10 oct 2014 20:31:52

Je ne peux donner tort à Madame Bourges, il est certain que :

- L'absence d'accueil des gens du FN,

- L'absence d'accueil de Madame Belghoul,

- L'absence d'accueil de Madame Barjot, qui même si elle se trompe en partant sur une voie de garage, a le droit que l'on reconnaisse son action bénéfique du début. De plus nous partageons avec elle l'essentiel qui est le refus de la loi Taubira même si nous divergeons pour la suite.

- L'absence d'accueil clairement exprimé des gens de gauche même s'il y a un unique représentant de la gauche dans la LMPT (On voit la gauche nettement moins présente qu'au début)

Divise profondément et empêche des rassemblements 10 fois plus importants !

Tout ceci ressemble de plus en plus à une récupération en douceur par l'UMP alors qu'ils ne partagent absolument pas les valeurs de LMPT.

Madame de la Rochère est très décevante, elle n'est ni consensuelle ni rassembleuse. J'ai trouvé également les discours comme les vidéos assez amorphes ou vides de sens.
Les vidéos doivent donner la parole aux élus de TOUS les bords politiques, gauche et droite réunis !

Bien entendu ces critiques doivent être constructives et il ne faut pas tomber dans le piège de déserter les rangs de LMPT.

SURTOUT PAS !

Rédigé par : DUPORT | 10 oct 2014 20:43:22

Bref, il ne faut en aucun cas rester chez soi ou moquer les manifs...
... mais il faut écouter les manifestants, arrêter le rose bonbon et arrêter de donner la part belle aux mêmes politiques qui sont souvent usés et peu fiables.
LMPT doit écouter.

Rédigé par : esprit libre | 10 oct 2014 20:57:56

Les dépravés sexuels n'ont qu'à se faire petits et abstinents..comme dans le pays où j'habite : la Sainte Russie ! et croyez-moi les enfants s'en portent mieux ici !

Rédigé par : poil à gratter | 10 oct 2014 21:32:02

Il serait temps que la MPT prenne en compte la colère qui monte dans ses rangs face à l'exclusion dont sont victimes les élus FN, la mise en avant systématique des UMP, et le quasi-silence sur la question essentielle de l'abrogation de la loi Taubira (mariage et adoption), la MPT limitant désormais son combat aux question de la PMA et de la GPA, comme pour coller aux propositions de l'UMP.

Rédigé par : Guillaume | 10 oct 2014 21:58:17

Béatrice Bourges devrait pousser son raisonnement en intégrant la critique du traité transatlantique, pierre angulaire de l'américanisation de la société que nous subissons au niveau économique, social, diplomatique et moral.

Rédigé par : félix | 10 oct 2014 22:09:14

La seule réussite de Hollande d ' après les journaleux est d ' avoir résisté aux manifs pour tous .

La manif du 5 octobre va encore être une victoire pour Hollande


Rédigé par : brut | 10 oct 2014 22:10:00

Beatrice B. a mille fois raison. Merci à elle de lever le voile sur cette bien pensance LMPT, urticante pour le plus grand nombre au vu des réactions.
LMPT s'est vu prise la main dans le sac dans son projet de compromission avec les instances dominantes, et nous apparait aujourd'hui en pleine lumière comme rien d'autre que la voiture-balai de l'UMP.
Ne soyons pas dupes de son nom générique et prévoyons les alternatives nécessaires, tant il est vrai qu'un mouvement de ce type, qui pratique en outre le formatage idéologique, ne peut rassembler au delà de ses limites.
Pour la prochaine, au placard les drapeaux roses et bleu : soyons plus creatifs, mais surtout authentiques et libres.

Rédigé par : Hélène | 10 oct 2014 22:15:54

Mme Bourges a infiniment raison. Malheureusement, cette évolution était prévisible. En effet, les Versaillais et autres catho-bourgeois finissent toujours par trahir. L'instinct de caste...

Rédigé par : JK | 10 oct 2014 22:22:55

Des points positifs dans ces manifestations évidemment.

Parmi les points regrettables:
- l'orientation partisane pro-ump des organisateurs trop peu dissimulée
- une tonalité très bourgeoise, branchouille-parisienne, politiquement correcte, et castratrice, en décalage avec la gravité de la situation, et à mon sens peu efficace et menaçante pour le pouvoir en place

Par ailleurs, carton rouge à nos évêques, qui ont brillé par leur absence

Rédigé par : Clément | 10 oct 2014 23:12:02

Tout à fait d'accord avec Béatrice. j'ai fait toutes les manifs depuis le début du combat, mais sans jamais agiter leurs petits drapeaux pastels ni reprendre leurs slogans puérils.En silence et dans la gravité. Il faut savoir ce que nous voulons, la situation est trop grave pour chanter quand nos frères chrétiens se font massacrer en Orient et que des enfants sont fabriqués pour satisfaire des caprices immatures et endoctrinés dans les écoles à la sauce Gender. L'homosexualité est un comportement strictement privé qui n'a en aucune manière à être officialisé ni reconnu par la société.Ni pacs, ni CUC, les contrats privés sont toujours possibles pour ceux qui le souhaitent ; restons cohérents. L'Etat doit reconnaitre et protéger uniquement la famille parce qu'elle est le sanctuaire où naissent et s'épanouissent les enfants et non se mêler des "sentiments"privés.
A quand le prochain jour de colère?

Rédigé par : Anne | 10 oct 2014 23:52:28

le PACS est une Union Civile, il est ouvert à tous, il n'est pas sexué, il n'est pas célébré en Mairie, il ne reconnait l'amour de personne, il n'ouvre sur aucune filiation...Un Pacs amélioré c'est ce que propose Marine Le PEN,le FN, le RBM... pas Ludovine de la Rochère! Il ne faut pas confondre l'Union Civile sous la forme d'un PACS amélioré, pour moi tout à fait acceptable,en contrepartie d'une abrogation totale de la loi Taubira et "l'Alliance Civile" proposée par l'UMP qui est le clone du "Mariage Homo", réservée aux couples de même sexe, et avec les "mêmes" droits pour les homosexuels que pour les hétérosexuels (dixit Xavier Breton, Hervé Mariton,...), c'est l'Alliance Civile que défend Frigide Barjot, et c'est pourquoi je me suis opposé à elle. Car l'Alliance Civile de Fasquelle et de l'UMP (une partie seulement d'ailleurs car l'autre refuse l'abrogation..) est un contrat qui consacre l'idéologie LGBT et celle du Gender qui divise l'humanité entre homos et hétéros et réclament "les mêmes droits"! Il faut s'opposer de toutes nos forces à l'Alliance Civile de Fasquelle, mais ne pas perdre notre temps à combattre un Pacs amélioré ; c'est à dire, combattre la position de Marine Le Pen, du FN et du RBM de l'abrogation de la Loi Taubira, quitte à modifiée un peu le PACS qui existe depuis 1999. Si tous les partis de Droite proposaient l'abrogation de la loi Taubira + un PACS amélioré (et pas une Union homosexuelle spécifique), le combat de la MPT n'aura pas été vain sur cette question. Béatrice Bourges peut être plus "ultra", c'est son affaire, mais qu'elle ne crie pas à la trahison. Elle pourrait le faire si Ludovine de la Rochère défendait l'Alliance Civile de Fasquelle et Mariton, car à ce moment là, il n'y aurait pas de différence avec ce que réclamait encore Frigide Barjot, dimanche dernier, devant un auditoire restreint devant la Gare Montparnasse...La Manif Pour Tous s'est mobilisée contre la loi Taubira, le Mariage Homo et le droit à l'enfant pour tous...pas pour l'abrogation de la loi du PACS de 1999!

Rédigé par : Michael Jeaubelaux | 10 oct 2014 23:52:34

Vive le Printemps Français, tous à l'Elysée...Je vote(erais)LPF si il existait politiquement.

Rédigé par : Yvon du Guidon | 11 oct 2014 00:28:43


D'accord avec Béatrice Bourges, même si je n'y étais pas cette fois-ci, car l'analyse déborde largement le cadre d'une manifestation ponctuelle.

C'est ce que je sens malheureusement depuis le début, tout en essayant de jouer le jeu, mais avec une conviction mal assurée.
...D'abord un entretien décevant avec Tugdual Derville sur le parvis de la Défense (lors du flash mob passablement ridicule précédant la première manif) au sujet de l'éviction d'Alain Escada qui me paraissait d'assez mauvais augure, ensuite les dérapages de Barjot, trop longtemps tolérés, assortis de l'omniprésence de l'UMP, des plus mal venue quand on sait que cette clique est à l'origine des dégâts, enfin le festif-festif, pour lequel j'ai peu de goût mais qu'il faut subir partout, et qui me paraissait très dommageable...Même sans en escompter une quelconque efficacité, je me suis demandé si une marée humaine défilant dans le plus grand silence n'aurait pas eu plus de dignité et de force, même si je concède qu'il faut bien se défouler de temps en temps, ce que je n'ai pas été la dernière à faire en reprenant les noms d'oiseaux contre Taubira.

Par ailleurs je partage le sentiment de Béatrice Bourges sur le caractère franchement déplacé pour des chrétiens d'une ambiance festive dans les circonstances actuelles, "comme si l'heure était à la fête"... Pensant à l'Iraq et à la Syrie ( entre autres!) vraiment le coeur n'y est pas, c'est le moins qu'on puisse dire.
Bref les circonstances ont fait que je me suis trouvée dans l'impossibilité d'y aller, mais je crois que de toutes façons je me serais abstenue, même si je me réjouis du grand nombre de participants, quoiqu'il en soit.

Reste à espérer, encore et toujours, que l'immense foule de personnes courageuses, de braves gens, honnêtes, avec des convictions profondes, ne seront pas bernées une fois de plus...Je ne peux pas m'empêcher de penser que Ludovine de la Rochère est proche de la CEF dont la pleutrerie n'est plus à prouver, hélas, trois fois hélas...

Rédigé par : Michèle | 11 oct 2014 00:32:22


Je souscris pleinement au message de Duport et ajoute:
où sont passés les Poissons Roses, Joseph Thouvenel, Ilan Simon, Bruno Nestor Azérot ?

Rédigé par : c'est ici | 11 oct 2014 00:43:35

Attention à ne pas trop chercher à voir midi à sa porte :
Je connais plusieurs personnes qui se désolidarisent de LMPT parce qu'elle serait récupérée par le FN... Et à mon avis, elles sont nombreuses.
Si tout le monde veut tirer la couverture à soi, ça explose. La nature de LMPT c'est d'être rassembleuse et massive. C'est la seule condition de la réussite à terme (terme qui à mon avis est encore très loin). Alors forcément, elle en déçoit beaucoup...
Mais il ne faut pas la lâcher, car c'est aujourd'hui la seule force puissante et inattaquable qui puisse faire vraiment bouger les lignes. Lentement, patiemment.
Après naturellement, cela n'empêche pas qu'il y ait des mouvements plus radicaux ou plus "purs", du moment que tous travaillent dans le même sens. Béatrice Bourges, dont j'admire le combat, a pleinement sa place. Mais nécessairement, ce sera plus clivant et bien moins rassembleur (donc moins audible, forcément).

Rédigé par : GG | 11 oct 2014 00:59:45

Pour la première fois, j'ai boudé la Manif, car je pressentais l'alignement sur l'UMP, et, vous verrez, sur le revenant, dont le rejet sans bavure, nous a amené Hollande et son "mariage" pour Tous.
Et puis, il y a, en ce moment, d'autres enjeux bien aussi importants pour le pays, et, c'est drôle, provenant de la même source :
- Le "Marché Transatlantique" qui avance bien masqué, et détruira un peu plus nos structures, comme au Mexique.
- Il y a ces guerres en Syrie et Irak, conduites par un seul homme (à modifier d'urgence !)où la position de la France n'est pas claire du tout.
- Surtout, la guerre plus qu'imbécile conduite en Ukraine contre la Russie, et où nous participons grâce à Sarkozy qui nous a fait réintégrer l'Otan. Pour cette faute grave contre la Nation, et le mépris d'un référendum sans équivoque, il mériterait, plutôt qu'une éventuelle ré élection, le passage en Haute-Cour !

Si LMPT avait su s'associer à toutes ces frustrations des français, elle aurait rassemblé en dehors des "cathos" et mieux servi, avec la patrie, la cause de la famille.
Je condamne, également la mise à l'écart de Frigide, qui, simplement, n'a pas voulu laisser tomber nos frères et soeurs homos, et qui a payé très cher son engagement à nos côtés. Aux petits juges, enflés de certitudes, qui la jugent sans appel, je rappellerai :"Que celui qui n'a pas pêché, lui jette la première pierre"

Rédigé par : périscope | 11 oct 2014 01:26:21

Les nombreux messages ci dessus qui mettent en exergue l'exclusion de certaines composantes politiques de la vie française au seul profit de l'U M P sont très pertinents. Cette "mise en avant voire omniprésence" de la "seule" U M P devient pesante...Très pesante et surtout visible...très visible...trop visible ...surtout pour un parti qui de jour en jour "clame" qu'il n'abrogera pas la loi Taubira.Le reste n'est que bavardage stérile.

Rédigé par : Jean | 11 oct 2014 08:05:50

dixit: "Presque plus aucune personnalité politique ne réclame son abrogation sans condition. C’est ce que l’on appelle la politique des petits pas. C’est ainsi que cela fonctionne depuis plus de deux siècles. Et ça marche"
=> ce qui commence à être insupportable c'est l'obscurantisme et l'autisme des gens comme Béatrice Bourges qui continuent d'ignorer le FN et de lui cracher dessus.
Indécent, stupide et nihiliste.

Rédigé par : A.F | 11 oct 2014 09:36:07

Je me permets l'orgueil de résumer les propos intelligents - du moins à mon sens - ci-dessus:
1) IL FAUT CONTINUER À SOUTENIR CE GRAND ÉLAN POPULAIRE, mu par le bon sens
2) il ne faut pas pour autant s'abstenir de critiques CONSTRUCTIVES à l'endroit de LMPT

Et j'ajouterais les points suivants :
1) LMPT est un mouvement gigantesque, il ne se gère pas à la façon d'une association de quartier, aussi, ceux qui voudraient qu'il soit comme ci ou comme ça feraient bien de réfléchir à l'extrême difficulté que représente le maintien de la cohérence d'un tel mouvement. Cela requiert quelques compromis, qu'on le veuille ou non.
2) et comme toujours, je suis quelque peu agacé, sinon éberlué, que tout un chacun se permette de critiquer alors qu'il ne fait rien. Vous voulez ci ou ça ? Allez-y, engagez-vous dans LMPT, mettez le feu, mais tant que vous n'aurez pas mis toute votre énergie, contentez-vous de critiques CONSTRUCTIVES. Aux 3/4 des politicards, on peut envoyer des critiques amères, voire acerbes, parce que ce ne sont que menteurs et arrivistes, mais je ne crois pas qu'on puisse dénier à Mme de la Rochère, M. Dumont, M. Derville, etc, d'être de bonne volonté et de déployer toute leur énergie en vue du bien commun.

Rédigé par : Kelkin | 11 oct 2014 09:58:33

1) serait-il possible de placer au micro des personnes un peu
Crédibles : oser dire que nous avons gagner qqchose est ridicule....
Arrêtons ce côté franchouillard ringard.

Félicitons, encourageons, expliquons la course au fric des mafieux!!!!
Le monde nous écoute.....

Et cerise sur le gâteaux

L'humour plus que vaseux relatif
À chercher un mari dans la foule pour se marier!!!!!!

Rédigé par : Myriam | 11 oct 2014 10:07:34

Cela ne choque personne la revendication des principes républicains de LMPT ? Du genre les filles en bonnet phrygien ? Pour rappel, c'est le République qui est à l'origine de la destruction de l'Eglise et aujourd'hui de la Civilisation.

Dieu se rie des personnes qui dénoncent les conséquences et qui en chérissent les causes. Il faut assumer les principes de la doctrine sociale de l'Eglise.

J'espère que la prise de conscience sera générale et inspirera LMPT. Puisque humainement, tout semble perdu, il faut marcher avec l'étendard de Notre Seigneur Jésus Christ et ne pas le renier comme il risque de nous renier dans l'autre monde en conséquence.

Rédigé par : Arthur | 11 oct 2014 12:47:25

Je suis vraiment agacé par ces commentaires sur la LMPT. La LMPT n'est pas un parti politique et refuse toute récupération par des partis politiques. Ce n'est pas parce que certains politiques de l'UMP ont défilé que l'UMP "récupère" la LMPT. Il y avait aussi Marion Maréchal Le Pen qui a d'ailleurs expressément refusé de défiler avec les politiques UMP, libre à elle. Libre à vous de vous engager dans le parti de votre choix pour faire triompher le Bien Commun, vous ferez bien et ce sera une bonne chose.
Pour ce qui est de la tristesse de Béatrice Bourges, je la comprends mais je crois qu'elle n'a pas bien compris le combat que nous devons mener : ce combat est un combat contre l'Adversaire avec un grand A, et contre cet Adversaire, on vient annoncer une Bonne Nouvelle, et une bonne nouvelle, cela s'annonce avec une mine réjouie et non pas avec une mine contrite. De plus, ce combat contre cet Adversaire, nous devons certes le mener, mais ultimement, la victoire finale ne nous appartient pas : elle est à la fois déjà acquise et à la fois dans un processus d'accomplissement qui ne sera définitif qu'à la fin des temps.
Je crois que pour ceux d'entre nous qui sont chrétiens, ceci devrait avoir du sens et nous faire comprendre que non, décidément non, nous ne devons pas être tristes, nous devons annoncer sans relâche la bonne nouvelle avec le sourire et la joie qui nous habite.
Et je ne veux pas être blessant, mais je crois même que ceux qui n'ont pas compris cela, non seulement n'aboutiront à rien, mais pire encore, ils desserviront les causes dont ils voudraient se faire les défenseurs.

Rédigé par : Lolo | 11 oct 2014 14:54:49

Petit coucou des bisounours de Bordeaux.
Faut pas dire ci, faut pas dire ça! Bien encadrés par une bande de chiens de garde des moutons réunis. Chut!Y a une zone silence!
On finirait par un petit cantique umpéiste que ça ne m'étonnerait pas.Nous ne serons pas les harkis de la manoeuvre.Faut choisir: LMPT ou l'UMP!

Rédigé par : brisard | 11 oct 2014 16:11:32

La Manif Pour Tous devient de plus en plus la kermesse versaillaise, un peu provoc'(oh, les slogans pas polis contre les politiques !), un peu peu délurée (oh, les jolies filles en bonnet phrygien !), un peu transgressive (oh, on peut passer quand le bonhomme est rouge !), un peu canaille (oh, ils ne doivent pas comprendre toutes les paroles des chansons passées en boucle, qui contredisent parfois les slogans !).
La preuve : plus possible de trouver un sweet à capuche (Dieu me pardonne de désirer porter un tel accoutrement !) taille adulte, malgré le grand nombre de boutiques de produits dérivés sur le parcours !
Heureusement, il y avait une promo intéressante sur les polos (c'est une amie, toujours première aux soldes et ventes privées, qui me l'a dénichée ;-) ).

MAIS : c'est une manifestation immense, le terreau d'une refondation essentielle, anthropologique, la source vive qui fait germer une nouvelle génération politique pour les décennies à venir, renvoyant les générations 68 et Mitterrand dans les poubelles de l'Histoire.

BRAVO à la courageuse Ludovine et à toute l'équipe qui l'entoure pour ce travail exemplaire : prions pour qu'elle tienne le coup (qui est prêt et capable de prendre sa place ?) et qu'elle ne soient pas happée par la politique, qui rôde de plus en plus autour de ce magnifique mouvement "populaire".

Continuons à soutenir ce mouvement pour la famille, comme il est parfaitement bien expliqué sur le site de lamanifpourtous, et ENGAGEONS NOUS PAR AILLEURS pour en faire triompher les idées, car ce n'est pas le rôle de ce mouvement.

Cet engagement doit être déterminé, constant, précis : il faut agir à tous les niveaux de la société civile.
On le voit, après Mgr Vingt-Trois, la mobilisation de l'Eglise de France commence à flancher : il faut remobiliser dans les paroisses, les Centres de Préparation au Mariage, les mouvements de spiritualité conjugale, la pastorale familiale, le caté...
On le voit, l'engagement de l'Enseignement Privé Catholique, y compris sur le gender, reste extrêmement discret ; il faut agir en s'engageant dans les APEL, auprès des Directions Diocesaines, en favorisant les intervention dans les Ecoles de conférenciers de grande qualité...
On le voit les Associations Familiales manquent de souffle ; elles vous attendent, ami lecteur-critique !
On le voit, les politiques se cherchent, et cherchent des voix / voies : merci et bravo à celles et ceux qui on osé franchir le Rubicon et s’engager lors des dernières échéances électorales : à nous tous de transformer l'essai lors des prochaines !
Les Veilleurs, les Mère Veilleuses... et bien d'autres initiative de très grande qualité ont vu le jour et comptent désormais dans le paysage politique, sociétal et culturel.
Ces fruits magnifiques, nous le devons à ce mouvement et à l'appel de Mgr Vingt-Trois : quelle merveille le Seigneur fait ainsi sous nos yeux (incrédules ?).

D'autres combats se profilent, sur fond de guerre de religions : soyons forts, soyons prêts, nos enfants, et les générations futures, comptent sur nous !

Alléluia.

Rédigé par : libre pensée | 11 oct 2014 16:24:40

@Lolo Désolé
Deux inexactitudes si je puis me permettre.
" La LMPT refuse toute récupération politique" Alors pourquoi n'accorde t elle la parole qu'à la seule U M P?
Deuxièmement en ce qui concerne Madame Marion Maréchal Le Pen. Elle n' a pas "refusé expressément de défilé avec les politiques". LA DELEGATION DU F N A ETE EXCLUE ( de la délégation des "politiques") ELLE LE DIT DANS UNE INTERVIEW FACILEMENT CONSULTABLE ET JE CROIS QUE C'EST LA DEUXIEME FOIS....
Il est souhaitable de ne pas travestir les faits sur un blog catholique.

Rédigé par : Jean | 11 oct 2014 18:21:24

D'accord avec lalo; Et attention , agissez, mais la critique systématique donne bonne conscience à tous ceux qui n'ont pas eu le courage de bouger: lever à 4 h du matin pour quantité de personnes âgées ou jeunes qui repartaient au travail le lendemain...Je pense qu'on peut en effet améliorer , ne serait-ce que les slogans: retirer sans condition la loi Taubira, c'est leB.A.ba.

Nous avons un but commun restons unis et prions en silence, malgré l'ambiance un peu bruyante. oui, onlr

Rédigé par : tatou | 11 oct 2014 18:23:19

Ludovine de La Rochère avait pourtant affirmé à l'antenne de Radio Courtoisie, quelques jours avant la manifestation, qu'aucun député ne prendrait le micro sur le podium.

Rédigé par : Didier | 11 oct 2014 19:01:40

@Jean

Lolo a raison, j'ai vu un interview de Marion Maréchal Le Pen disant qu'elle avait refusé de défiler avec l'ump car elle ne voulait pas s'afficher avec eux...

Rédigé par : Louise | 13 oct 2014 10:46:36

J'ai marche le 5 octobre mais je sais qu'en France , comme ailleurs cce sont des minorités actives qui gagnent ! Les casseurs gauchistes ont une meilleur écoute par le pouvoir !
Gentils chrétiens que nous sommes ...
Il faut des actions plus résolues pour gagner ...et ce n'est pas gagné car nous ne montreront pas a nos enfants une quelconque image de violence!

Alors il nous reste l'action politique une stratégie de pression forte, intrangisante vis à vis des élus ou des candidats aux élections avec des mots forts comme abrogation, boycott ou opposition aux candidats mièvres ou réticents.

Béatrice, ludivine....vite il faut changer de discours , la démonstration de notre force de conviction et électorale étant faite ! Vite il est temps de se réorganiser ....POLITIQUEMENT !!!

Rédigé par : Miane | 14 oct 2014 09:27:15

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige