« La France et la Syrie : les promesses d’une longue amitié | Accueil | Au synode, un couple africain souhaite une contre-offensive contre le mariage gay »

11 octobre 2014

Prendre un verre avec des sympathisants de la manif pour tous est un délit

Témoignage d'un lecteur :

"Vers 20h hier je prenais un verre avec quelques amis rue Cadet devant le Grand Orient de France lorsque nous avons vu surgir un impressionnant dispositif policier s'installer devant l'entrée de la loge, accompagnés de policiers en civil, aisément reconnaissables à leurs oreillettes et à leur tenue vestimentaire (pantalons sombres,  vestes sombres, basket, ...).

Le café fermant ses portes, nous avons décidé de nous séparer et de rentrer chez nous. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, remontant seul la rue Cadet, j'ai été interpellé par 4 policiers surgit d'un camion, me demandant de leur montrer mes papiers d'identité. A plusieurs reprises je leur ai demandé le motif de ce contrôle, aucune raison ne m'a été donnée.

Bon citoyen, je leur donne ma carte d'identité qui m'est restituée, m'estimant libre de continuer ma route, je recommence à marcher lorsque un des policiers m'ordonne de rester. Je lui demande la raison, aucune réponse ne m'est fournie. Sur mon insistance, le policier me répond "vous étiez dans un café avec certaines personnes qui ont certains préjugés" ! Les personnes avec lesquelles j'étais avaient pour particularité d'être comme moi des sympathisants de la manif pour tous. Mon identité est relevée une seconde fois.

Après 5 minutes les policiers me laissent partir. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'un de mes compagnons m'appelle pour m'informer qu'il a été violemment bloqué par des policiers en civil quelques temps après m'avoir quitté.

Il s'avérait finalement que Christiane Taubira venait rendre visite au Grand Orient et que du fait de notre présence, elle avait dû passer par l'entrée de service rue Saulnier. La photo prise par un de mes compagnons, libre, en atteste.

Textsecure-2014-10-10-204418

Pour ma part j'ai filmé mon interpellation avec mon téléphone mobile et je compte déposer une plainte à l'IGPN.

Prendre un verre avec des sympathisants de la manif pour tous est un délit."

Posté le 11 octobre 2014 à 11h46 par Michel Janva | Catégorie(s): Franc-maçonnerie , Liberté d'expression


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige