« Bachelot : "Ces lois sociétales ont un effet cliquet, on ne reviendra jamais dessus" | Accueil | 16 novembre : veillée de prières, neuvaine et messe pour l'abbé Coiffet »

15 novembre 2014

GPA, Grossesse pour achat

Sur France inter :

"[C'est] l'histoire d'un petit garçon de 3 ans qui n'est, littéralement, le fils de personne. Une colonne signée Philippe Ridet, le correspondant du Monde en Italie. Tout commence en Lombardie. Un couple hétérosexuel ne peut pas avoir d'enfant mais en veut absolument. Ils n'obtiennent pas l'adoption. Alors ils optent pour la GPA, une mère porteuse. Et ils se rendent pour le faire, en Ukraine, où la gestation pour autrui est autorisée. 30.000 Euros. Ni l'homme ni la femme venus d'Italie ne fournissent de gamètes. Mais elle fait semblant d'être enceinte pour son entourage - un coussin sur le ventre. A la naissance, la mère porteuse refuse de reconnaitre le bébé, un faux certificat de naissance est rédigé.

Mais l'affaire se complique lorsqu'il faut déclarer le bébé (que la presse transalpine a baptisé Tommaso) à l'état civil en Italie. Pourquoi la mère est-elle allée accoucher à Kiev ? Comment a-t-elle pu prendre l'avion enceinte de neuf mois ? Expertise ADN, pot aux roses découvert, procès jusqu'à la cour de cassation. La décision tombe.

Le couple a enfreint la loi italienne qui interdit formellement la GPA quel que soit le pays où elle est pratiquée. Et le dossier s'alourdit d'une fausse déclaration à l'Etat civil.

Alors que devient le petit Tommaso ? La mère biologique n'a pas reconnu l'enfant, le père biologique est inconnu et le coupe de Lombardie est en infraction avec la loi, on ne l’autorise donc pas à adopter Tommaso. Il doit être adopté par une autre famille. En attendant, il n’est aujourd'hui le fils de personne."

Si, il est l'enfant de ses parents biologiques, qui l'ont mis en vente.

Posté le 15 novembre 2014 à 15h47 par Marie Bethanie

Commentaires

Il fallait (peut-être) déclarer la naissance au Consulat de France à Kiev ?

Rédigé par : nicole | 15 nov 2014 17:42:13

Ils vont le mettre en vente sue Ebay? au train où ça va! si ce couple avait un peu de foi, ils sauraient que si Dieu ne leur a permis d'avoir des enfants c'est qu'Il a Ses raisons ma semble t'il.

Rédigé par : Val | 15 nov 2014 17:58:59

Les gens sont de plus en plus stériles. Pourquoi ?

Rédigé par : Jean Theis | 15 nov 2014 18:20:50

Encore un enfant orphelin dont les parents sont vivants! C'est la modernité.

Rédigé par : gégé | 15 nov 2014 18:25:22

Je pose la même question que Jean Theis. Parmi les couples que je connais (y compris cathos tendance tradi donc pas des femmes bourrées de contraceptifs hormonaux), beaucoup de stériles. Prq?
[Peut-être qu'il y en avait autant avant mais qu'on en parlait moins. Peut-être aussi le mode de vie actuel, plus stressant qu'avant. On parle aussi de l'alimentation, globalement de mauvaise qualité. On entend dire également que les résidus de pilule se retrouvent dans les circuits d'eau et contaminent les gens. En fait, je ne sais pas, mais c'est vrai que c'est préoccupant et triste. MB]

Rédigé par : Lisa | 15 nov 2014 19:38:05

Merci à Marie Béthanie pour la dernière phrase de son post.
Le cœur de l'homme est malade et certaines situations semblent inextricables, mais la Vérité est toujours simple et remet les choses en place!

Rédigé par : Michel-Ange | 16 nov 2014 00:52:26

Il n'aurait pas été préférable pour l'enfant d'être adopté et élevé par le couple italien plutôt que dans un orphelinat de Kiev?

Rédigé par : Érigée | 16 nov 2014 13:15:58

L'Italie ne va-t-elle pas être forcée par la Cours européenne des droits de l'Homme de reconnaître les acheteurs comme "parents" ?
Triste histoire, il y a toujours eu des orphelins ou des enfants abandonnés, mais il s'agissait de situations accidentelles, maintenant l'enfant est destiné dès sa "fabrication" à être abandonné.

Rédigé par : professeur Tournesol | 17 nov 2014 09:32:17

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige