« L'agenda des veilleurs et des Sentinelles | Accueil | Nos évêques défendront-ils la chrétienté, comme Saint Augustin contre les Vandales ? »

21 septembre 2015

2 octobre : rentrée des Sentinelles place Vendôme

Elles vous invitent à les rejoindre :

S

"On n'encadre pas l'esclavage, on l'abolit

Manuel Valls déclarait le 2 Octobre 2014 au journal la Croix :

« La France entend promouvoir une initiative internationale qui pourrait aboutir, par exemple, à ce que les pays qui autorisent la GPA n’accordent pas le bénéfice de ce mode de procréation aux ressortissants des pays qui l’interdisent.
À la demande du président de la République, Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères, prendra dans les semaines qui viennent des initiatives pour trouver le cadre approprié. C’est une action de long terme. »

Voici bientôt un an que cette annonce a été faite.

Certes, le contexte de cette annonce ne devait rien au hasard. Il s'agissait, pour le premier ministre, de vider un cortège de La Manif Pour Tous de sa substance et de décourager autant que possible les personnes de s'y rendre. Échec de sa manœuvre, la manifestation du 5 octobre 2014 était un succès et a rempli les rues et les places.
Depuis, nous avons vu le juge se muer en législateur pour faire passer l'inscription à l'état-civil français des enfants nés de GPA à l'étranger avec l'approbation tacite des gouvernants.

A ce jour, le ministre des affaires étrangères a-t-il pris la moindre initiative internationale qui interdirait ce marché odieux d'êtres humains conçus par GPA et achetés à l'étranger ? Non. Les « semaines qui viennent » ont passé, remplacées par les semaines qui suivent, puis les mois d'après, et enfin les calendes grecques où nos gouvernants espéraient noyer cette diversion dans l'oubli collectif. Échec.

  • Parce que la GPA est une pratique ignoble, contraire à la dignité humaine et qui réduit en esclavage la mère porteuse et en objet de commerce son enfant ;
  • Parce que la parole d'un dirigeant doit l'engager et que ses mensonges éhontés finissent toujours par apparaître pour ce qu'ils sont ;

Des Sentinelles veilleront à Paris le 2 Octobre 2015 à partir de 19:30 sur la Place Vendôme pour réaffirmer que l'humain n'est pas une marchandise.
Comme à l'accoutumée, elles seront debout, pacifiques, silencieuses, espacées, respectueuses de l'ordre public et bienveillantes. Mais elles seront toujours aussi résolues et déterminées pour dire non à la GPA et non aux mensonges.

Elles ne lâcheront rien. Vraiment rien. Jamais rien."

Vous pouvez vous inscrire, si vous le souhaitez, à l'événement Facebook.

Posté le 21 septembre 2015 à 10h03 par Louise Tudy | Catégorie(s): Liberté d'expression


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige