« L'invasion migratoire de l'Europe pourrait faire sortir le Royaume-Uni de l'UE | Accueil | La France pourrait (enfin) frapper l'Etat islamique en Syrie »

06 septembre 2015

L'Europe est coupable : la grande manipulation !

Billet de Christian Vanneste :

"Vous n’avez pas le droit de penser autrement. » Dans une société totalitaire, c’est ce principe qui commande  toute « information » depuis la maternelle jusqu’au journal du soir. Alors, quand chez l’individu une petite voix se fait entendre qui dit : »et pourquoi je ne pourrais pas penser le contraire ? », tout espoir n’est pas perdu pour la liberté. Nous vivons un grand moment de totalitarisme mou, de cette mixture de politiquement correct et de pensée unique, qui abêtit l’Europe et la France, en particulier, depuis des années. Comment ? 56% des Français seraient hostiles à l’accueil des migrants ! Insupportable ! La machine à décérébrer s’est donc mise en marche ! Vous devez penser qu’il faut accueillir les réfugiés ! Vous devez admirer la merveilleuse Angela Merkel et les Allemands qui se mobilisent pour en loger et  nourrir un million, peut-être. Vous devez condamner le méchant Victor Orban qui érige un mur de barbelés à la frontière hongroise de l’Union Européenne et fait matraquer les migrants en gare de Budapest. Vous devez applaudir à la décision du Président Hollande de s’aligner sur l’Allemagne pour répartir les arrivants entre les pays européens.

Comment opérer ce retournement de l’opinion ? (...) L’émotion emporte la conviction des foules avec force et plus rapidement. Une photo-choc reprise par tous les médias, à laquelle se réfèrent tous les politiques avec une voix chargée de compassion, voilà qui va renverser le courant en un éclair. Un enfant de trois ans sans vie sur une plage… Comment rester insensible ? C’est inacceptable ! Il faut ne pas avoir de coeur pour empêcher ces gens qui fuient la guerre et les persécutions de trouver refuge en Europe. Les valeurs humanistes de celle-ci la rendent coupable de ne pas les accueillir à bras ouverts. Une émotion répandue à profusion et une conclusion immédiate qui est de l’ordre du réflexe plus que de la réflexion ; un langage subtilement adapté pour véhiculer le message avec des migrants qui deviennent tous des réfugiés ; la parole donnée exclusivement aux associations favorables à l’accueil des clandestins… Et le tour est joué ! (...)

L’oligarchie qui, pour notre malheur, nous gouverne, des commissaires européens aux chaînes d’information en passant par nos ministres, a diffusé le même message vibrant d’émotion : il faut les accueillir. Tous ? La sinistre réputation des islamistes  fait confondre la fuite d’une minorité pourchassée avec la recherche de l’eldorado où un membre de la famille, ou du village, va  aider les clandestins à se fondre dans la foule. Tous les migrants ne sont pas des réfugiés.

La différence de traitement entre les images des atrocités commises par l’Etat islamique et la photo du jeune enfant sur la plage turque saute aux yeux. Il ne faut pas faire de publicité aux djihadistes, dit-on. Mais un homme décapité, brûlé vif, une femme lapidée, réduite en esclavage et vendue au marché, cela peut aussi créer de l’émotion, une émotion, guerrière celle-là, qui déclencherait dans l’opinion le désir d’un juste châtiment dont nous avons largement les moyens. Manifestement, là-haut, on n’en veut pas. Le choix de la photo, la mise en scène peut-être, sa mise à la « une » en tout cas, le concert de plaidoyers de  » journalistes » qui  se veulent de plus en plus directeurs de conscience n’appellent qu’un verdict : l’Europe est coupable.Au nom des valeurs européennes, avec grandeur et générosité, il faut imiter Merkel et ouvrir toutes grandes les portes.

Deux questions sont oubliées : comment vont évoluer les problèmes communautaires, notamment dans les pays où le taux de chômage est important et la concurrence pour l’emploi plus vive qu’en Allemagne ? L’accueil empressé de la vague actuelle de clandestins ne va-t-elle pas en appeler d’autres : une bonne affaire pour les passeurs, et malheureusement aussi pour les photographes spécialistes en tragédies ? Une troisième surgit : à qui profite réellement le crime ?"

Posté le 6 septembre 2015 à 20h05 par Philippe Carhon | Catégorie(s): Europe : politique , France : Politique en France , France : Société , Immigration

Commentaires

Excellente analyse de la situation actuelle.

Rédigé par : Epidavros | 6 sep 2015 20:55:21

Et pourquoi les barbelés sont blamable en hongrie et acceptable au tunnel sous la manche ?

Rédigé par : gipsy | 6 sep 2015 21:28:26

Ronsard disait "Cueillez, dès aujourd'hui, les roses de la vie!". Tandis que les spécialistes de la pleurnicherie faussement humanitaire mais carrément migrationniste et christianophobe nous serinent "Accueillez, dès ce soir, ceux qui vous égorgeront demain!" Comme les pauvres chrétiens d'Orient, dis! N'eurent-ils pas accueilli, instruit et couvé en leur sein les adeptes d'un credo appelé Islam (soumets-toi)? Quatorze siècles plus tard, la gratitude desdits est sous nos yeux: obligation de se convertir ou partir, si ce n'est mourir, leurs églises détruites ou transformées en mosquées, les vestiges les plus vénérées de la Chrétienté profanées et pulvérisées, leurs filles et femmes violées, transformées en esclaves sexuels, ou trucidées...
Les Line Renaud et autres François Berléand qui clament "N'accueillir que des réfugiés chrétiens, c'est raciste", ne savent vraiment plus où se fourrer leurs trucs en plumes et aigrettes. De quelle race est l'islam?
Ils oublient d'ajouter " Cachez vos crucifix et vos fillettes , surtout si elles ont entre six (l'âge où la petite Aïcha fut empalmée par Mohamed) et douze ans (celui considéré par tout musulman comme suffisant pour qu'une fille soit "faisable", surtout si elle a la peau et les yeux très clairs). N'achetez plus de saucissons! Si vous recueillez des shiites, assurez-vous que vos voisins du dessous ou du dessus n'ont pas pris des sunnites. Même "ketchup" si vous recevez des kurdes contrairement à vos vis-à-vis qui, eux, auront ouvert leurs portes à des turcs. Mais au fait, a-t-on entendu Dalil Boubakeur demander aux si nombreux musulmans de France de prendre des réfugiés, fussent-ils exclusivement musulmans, chez eux? Oh, que non! Il "la ferme" à l'instar de ses maîtres émirs et roitelets du Golfe arabo-persique!
Il n'est que d'attendre. Même au Danemark et en Suède on a compris. Hélas, trop tard!
Quant au raton Aileyn sur lequel la strabique Christiane Taubira a pondu un poème que même la collection Harlequin aurait refusé, jeu de mots pour jeu de mots, il faisait penser à un "alien" du genre E.T. plutôt qu'à un ange. Elle, noire, guyanaise, ne pourrait, même convertie à l'islam, survivre deux jours en Arabie, sans se faire traiter , à tous les coins de rus, de "sale négresse" et autres joyeusetés..

Rédigé par : Eurydice | 6 sep 2015 21:35:05

"Vous devez condamner le méchant Victor Orban qui érige un mur de barbelés à la frontière hongroise de l’Union Européenne"

Mais pas condamner la Grande Bretagne qui demande les mêmes barbelés en France pour qu'ils ne passent pas Calais !

Ni condamner Israël ! Pourtant Netanyahu a prévenu dimanche que son pays ne se laisserait pas "submerger" par des migrants syriens et africains et annoncé le lancement de la construction d'une clôture à la frontière avec la Jordanie.
http://www.lepoint.fr/monde/netanyahu-refuse-qu-israel-soit-submerge-par-des-migrants-syriens-et-africains-06-09-2015-1962399_24.php

Ni les USA ! Il est vrai que ce grand remplacement est voulu par les neo-cons et Israël !

Mais pourquoi donc le criminel Hollande ne copie-t-il pas Israël, lui qui est un sayan à 100% ?

Rédigé par : Haï | 6 sep 2015 21:38:28

Tout à fait cohérent avec le sujet précédent sur la franc-maçonnerie et les journalistes franc-maçons.

Rédigé par : Jack | 6 sep 2015 22:23:17

Rien à redire. Merci.

Rédigé par : Etienne | 6 sep 2015 23:09:17

http://www.delitdimages.org/pourquoi-la-photo-de-cette-enfant-assassinee-par-lei-na-telle-pas-petrifie-le-monde-entier/
sans commentaire

Rédigé par : Jean-Claude | 7 sep 2015 01:20:32

Bientôt va voir emerger ce mot terrible que connaissent les survivants des camps: selection; il faudra, nolens volens, choisir entre les peuples indigenes et les nouveaux arrivants.

Rédigé par : Papon | 7 sep 2015 09:13:21

Papon,

Les peuples autochtones et indigènes ont tous été éliminés par les colonisateurs : indiens d'Amérique du Nord, maoris, aborigènes, indiens d'Amérique latine, esquimaux, alakalufs, etc...

C'est désormais notre tour si on ne prend pas les armes.

Rédigé par : jopplin | 7 sep 2015 15:10:52

Oui mais il y a des peuples indigènes qui ne sont plus là pour les prendre..les armes..parce qu'ils ont agi trop tard..ou se sont trouvés en infériorité numérique. Les aborigène d'Australie, les canaques de Nouvelle Calédonie, les Serbes du Kosovo..et même les berbères plus près de nous.
Et nous voyons disparaitre les Coptes, les chrétiens d'orient...
Chut, c'est match de foot!

Rédigé par : creoff | 7 sep 2015 23:14:32

Tout à fait lucide !

Rédigé par : frannot | 9 sep 2015 17:24:03

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige