« La pornographie pour tous avec la complicité de Laurence Rossignol | Accueil | Lionnel Luca veut protéger les églises : remercions-le ! »

28 septembre 2015

"Valérie Pécresse ne reviendra pas sur le mariage pour tous"

Le Petit Journal a suivi Valérie Pécresse en campagne pour les régionales. Le reportage dure 6mn30. A partir de la 4ème minute, on voit que Valérie Pécresse est plusieurs fois interrogée par des militants de Sens Commun ou de la Manif pour Tous au sujet de la loi Taubira. Ces derniers reprochent notamment à Valérie Pécresse d'avoir mis sur sa liste Chantal Jouanno, qui a soutenu la dénaturation du mariage.

A la fin, le Petit Journal interroge Chantal Jouanno qui affirme que

"Valérie Pécresse ne reviendra pas sur le mariage pour tous".

Posté le 28 septembre 2015 à 12h19 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Attention: ne pas se fier au physique doux et agréable de V. Pécresse, son caractère est dur et très déterminé. Elle arrive toujours à ce qu'elle veut. Elle mènera la même politique que Chirac et Juppé, c'est-à-dire qu'elle ne fera pas grand chose.

Rédigé par : Philomène | 28 sep 2015 12:57:06

Il ne restera alors comme choix que de briser son ascension politique dans les urnes puisque la priorité pour reconstruire ce pays est bien de se debarasser de cette fausse droite qui roule pour les âneries sociétales de gauche.

Rédigé par : stephe | 28 sep 2015 13:01:07

Étonnant!?

Rédigé par : Brutus | 28 sep 2015 13:20:53

C'est une surprise pour quelqu'un ici ?

Rédigé par : Kazar | 28 sep 2015 13:28:33

Pour l'Ile de France, les cathos ont le choix entre Dupont Aignan et Wallerand de Saint-Just...

Rédigé par : Hugues | 28 sep 2015 13:29:25

Pour ceux qui en doutaient encore. Mais les Français votent comme des automates : les Républicains 35%. Et ensuite ils gémissent.

Rédigé par : SD-vintage | 28 sep 2015 13:39:43

Et bien voilà, comme ça les choses sont plus claires !!!

Rédigé par : my | 28 sep 2015 13:43:11

Si je puis me permettre, svp n'employez pas le langage de nos adversaires. La réalité c'est que Valérie Pécresse ne reviendra pas sur la Loi TAUBIRA qui dépasse largement la simple union d'homosexuels mais inscrit dans la loi "le droit à l'enfant" pour les couples de même sexe et la fabrication des enfants sans père, ni mère par tous les moyens! Ne pas vouloir abroger la loi Taubira revient à valider les "régularisations" des enfants nés par PMA ou GPA à l'étranger...et à terme à légaliser ces pratiques! Ces élections régionales vont être la bonne occasion de demander aux candidats leur positionnement personnel sur ces questions! Pécresse, Estrosi, on sait déjà à quoi s'en tenir...que pensent BERTRAND et les autres...et WAUQUIEZ lui aussi allié de l'UDI et du MODEM?

Rédigé par : Michael Jeaubelaux | 28 sep 2015 14:24:42

De toutes les façons quand bien même elle dirait le contraire on sait pertinemment que ce ne serait pas fiable : la gauche comme la droite passent leur temps en paroles qui s'envolent en l'air... c'est juste du marketing au gré du vent. En aucun cas ça ne peut être un critère : on juge l'arbre à ses fruits et non pas à ce qui est écrit sur l'étiquette de la pépinière...

Rédigé par : Isabelle | 28 sep 2015 14:52:50

C'est qui valérie pecresse ?

Rédigé par : dik | 28 sep 2015 16:28:30

Der toute manière, ce n'est pas compétence régionale....

Rédigé par : Thibault Doidy de Kerguelen | 28 sep 2015 19:41:59

JP H PS : mandat de dix-sept ans en Ile-de-France c'est au delà de la gangrène.

Rédigé par : borel | 28 sep 2015 21:42:39

le nombre des "hommes politiques" qui ont clairement déclaré qu'ils abrogeraient la loi Taubira et qui l'ont inscrit sur leur programme politique doit tenir sur les doigts d'une main ...

"le mariage pour tous" est en train de prendre le chemin de la la loi sur l'avortement de.... 1976 .

Rédigé par : nemo | 29 sep 2015 07:26:35

oh mon dieu, comme je suis surpris...
Non, je blague, mon diagnostic est fait depuis longtemps...

Rédigé par : A.F | 29 sep 2015 07:40:44

@nemo : c'était en 1974, la dépénalisation de l'avortement (pour une période de 5 ans).

1979, deuxième loi qui étend cette dépénalisation au-delà, sans limite de temps.

Rédigé par : Pitch | 29 sep 2015 17:45:26

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige