« Radio courtoisie : Lettre ouverte de Paul-Marie Coûteaux à Henry de Lesquen | Accueil | Un évêque dénonce l'Organisation des Etats américains coupable de colonisation idéologique »

12 juin 2016

Handicapés : le pape dénonce le mythe du corps

Le pape François a dénoncé dimanche la dépression, «pathologie de la tristesse» de la société contemporaine, et la marginalisation des handicapés. Il s'exprimait devant 20 000 malades et handicapés réunis place Saint-Pierre à l'occasion du Jubilé des malades.

«Ces temps-ci, on considère qu'une personne malade ou portant un handicap ne peut pas être heureuse, parce qu'elle est incapable de mener le style de vie imposé par la culture du divertissement».

«A cette époque où un certain soin du corps est devenu un mythe de masse et donc une affaire économique, ce qui est imparfait doit être masqué, parce que cela porte atteinte à la sérénité des privilégiés et met en crise le modèle dominant».

Le souverain pontife a critiqué l'idée qu'

«il vaut mieux maintenir ces personnes séparées dans une «enceinte» - peut-être dorée - ou dans les «réserves» du piétisme et de l'assistantialisme (...) Dans certains cas, on soutient même qu'il vaut mieux s'en débarrasser, parce qu'elles deviennent un poids économique insoutenable en un temps de crise».

Texte de l'homélie.

Posté le 12 juin 2016 à 14h36 par Michel Janva | Catégorie(s): L'Eglise : François


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige