« Inscrivez-vous à l’Université d’Eté 2016 de La Manif Pour Tous | Accueil | Egorgement : Le Figaro s'étrangle »

26 juillet 2016

Premier prêtre égorgé en France par des musulmans

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attentat de ce matin, au cours duquel un prêtre a été égorgé. Une première en France depuis... ?

Le groupe terroriste a affirmé que l’attaque avait été exécutée par deux de ses «  soldats  », selon l’agence Amaq, organe du groupe djihadiste.

Les musulmans se sont introduits dans l’église pendant la messe. Les deux auteurs sont ensuite sortis sur le parvis de l’église, où ils ont été abattus. 

Un des deux auteurs de l’attaque est bien connu des services de renseignement et de la justice... Il a tenté de rejoindre la Syrie mais avait été intercepté en Turquie. Renvoyé en France, il a été incarcéré à son retour en mai 2015. Il a passé près d’un an en prison avant d’être libéré en mars 2016 sous bracelet électronique. Le parquet avait fait appel de cette libération sans obtenir gain de cause. L’homme est revenu vivre chez ses parents à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Martime) et a bénéficié d’une permission de sortie tous les jours entre 8h30 et 12h30. C'est lors de cette permission qu'il a égorgé le prêtre !

Le terroriste islamiste Sid Ahmed Ghlam, actuellement incarcéré, avait déjà ciblé l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray ! Elle faisait partie des édifices que le djihadiste avait repérés comme des lieux possibles pour y commettre des attentats contre des églises et leurs fidèles. L’église qui a été la cible d’une attaque terroriste et dont le prêtre a été égorgé ce matin était donc identifiée comme un objectif de l’Etat islamique : quelles mesures avaient été prises par les services du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dont l’incompétence est décidément abyssale ? Sid Ahmed Ghlam est cet islamiste qui a été arrêté en 2015 alors qu’il s’apprêtait à commettre des attentats durant la messe dans des églises de Villejuif, et qui est également mis en examen pour le meurtre d’Aurélie Chetelain. A l’époque, le procureur de Paris François Molins avait déclaré que Ghlam « était en contact avec une autre personne pouvant se trouver en Syrie avec laquelle il échangeait sur les modalités de commission d’un attentat, ce dernier lui demandant explicitement de cibler particulièrement une église ».

Les ministres de l'Intérieur et de la Justice auront-ils la décence de présenter leur démission en raison de l'incompétence de leurs services sur cette affaire ?

Des laïcs organisent demain un pèlerinage à à Saint-Etienne-du-Rouvray. RDV en voitures à Paris Porte d'Auteuil à 10h30.

Le martyr est l'abbé Jacques Hamel, 86 ans, prêtre depuis 58 ans. Qu'il repose en paix après avoir été égorgé durant le saint sacrifice de la messe. 

H

Posté le 26 juillet 2016 à 15h26 par Michel Janva | Catégorie(s): France : L'Islam en France , France : Politique en France , L'Eglise : L'Eglise en France


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige