Parlez-vous LGBTIQ ?
Effets secondaires de la pilule : pour les hommes c'est grave mais pas pour les femmes

"Sortis du ventre de leur mère, ils finissent par s’asphyxier lentement et sont jetés dans des bennes"

L'affaire scandalise tout le monde depuis ce matin. Et pour cause. Des députés reçoivent des centaines de courriels sur ce sujet pour leur demander d'agir.

Mais.

Il ne s'agit pas des petits d'homme, qui sont effectivement jetés à la poubelle après avoir été avortés dans le sein de leur mère. Non, pour ceux-là, point d'horreur.

Il s'agit de foetus de vaches.

Pour les bébés avortés, point de photos abominables dans les médias (une rapide recherche google permet pourtant d'en trouver...).

D’après des statistiques publiées en Grande-Bretagne, environ 10 % des enfants avortés ou nés prématurément à partir de la 20e semaine naissent vivants. Et sont abandonnés à leur agonie.

Il reste à manifester le 22 janvier.

Et pour les veaux, apprenez à parler comme le Planning :