« 24-31 mars : pèlerinage en Terre Sainte | Accueil | 14-19 février : retraite pour hommes aux Sables d'Olonne »

24 janvier 2017

Jean-Frédéric Poisson s'oppose au délit d'entrave numérique à l'avortement

Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président du Parti Chrétien-Démocrate estime qu'il est hors de question que les parlementaires interdisent les sites internet visés par le projet de délit d'entrave numérique à l'avortement. Invité de Bourdin Direct, Jean-Frédéric Poisson, a redit son opposition au nom de la liberté d'expression :

Sans-titre"C'est une atteinte à la liberté d'expression. Je considère qu'on a parfaitement le droit en France d'avoir l'opinion qu'on veut sur cette question si difficile et si douloureuse qu'est l'interruption volontaire de grossesse. A partir du moment où on a la liberté d'en penser ce qu'on veut, on a aussi le droit de dire ce qu'on a envie d'en dire, et de donner aux femmes concernées une information la plus complète possible (...)

S'il y a des fausses informations, il y a des procédures judiciaires pour cela. Si vous voulez fermer les sites qui donnent de fausses informations, vous allez commencer par fermer le site du parti socialiste depuis hier soir. Vous ne pouvez pas faire ça. S'il y a des gens qui disent des bêtises, il faut que le gouvernement le dise, mais n'interdisez pas (ces sites), acceptez le débat public !

La bonne réponse c'est de dire pourquoi ces sites se trompent. Si vous allez sur le site du gouvernement, à aucun moment vous ne trouvez les effets indésirables qui sont liés au recours à l'IVG. Ça c'est un mensonge. Si le gouvernement faisait correctement son métier en matière de santé publique, ces sites n'auraient sans doute pas besoin d'exister"

Posté le 24 janvier 2017 à 10h25 par Philippe Carhon | Catégorie(s): Culture de mort : Avortement , France : Politique en France

Commentaires

Voilà une intervention honnête et courageuse !

Rédigé par : oxygène | 24 jan 2017 10:32:32

Si le site du gouvernement n'est pas objectif, il faut reconnaître que les sites d'opposition ne le sont pas non plus. Le site du gouvernement ne montre que les points positifs, et les sites d'opposition cherchent à ouvertement à dissuader les femmes d'avorter. À quand un vrai site objectif !

Rédigé par : Bob | 24 jan 2017 10:57:43

exactement !

Rédigé par : Lolo | 24 jan 2017 11:06:07

Après le score qu'on lui a infligé (honte à nous), et le podium sur lequel on a mis un farouche défenseur de l'avortement (honte et trahison à nous), il a du mérite de continuer à se battre.

Rédigé par : HR | 24 jan 2017 11:07:18

D'accord avec oxygène! Quel dommage que JF Poisson ne soit pas candidat à l'élection présidentielle! Lui parle toujours clairement d'une manière ferme, pondérée et argumentée. Voilà un homme politique de conviction. Pour moi il est comme Trump politiquement incorrect, mais avec une très grande classe bien française.

Rédigé par : Clovis | 24 jan 2017 11:12:40

Combat d'arrière -garde.
La gauche a la majorité et le conseil constitutionnel, donc cette loi passera.

Par contre, elle devra être abrogée dés qu'une autre majorité sera élue au parlement. Et là je suis inquiet, parce que ni Fillon ni le FN ne sautent sur l'occasion de dénoncer cette loi liberticide, sans doute par peur d'effleurer ce sujet si Politiquement Incorrect .

Rédigé par : Lionel Bardinet | 24 jan 2017 11:13:32

Une preuve de plus que l'on s'est trompé à la primaire...mais attendons la courageuse prise de position de FF...Sera-t-il une fois de plus retenu par d'autres obligations?...souhaitons que non!

Rédigé par : Michèle | 24 jan 2017 11:40:08

@bob . Pouvez-vous vous preciser ? On ne peut, à mon sens que être " pour" ou "contre" . Sur un tel sujet il n'y a pas d'autre position . Ce qui n'empêche pas de respecter le choix de la personne . Vous imaginez Un site qui dirait que l'avortement c'est tuer, que les conséquences sont bien reelles sur la vie de l'enfant,de la mère voire du père et des frères et soeurs et qui le paragraphe suivant dirait: " c'est bien tout cela , il faut avorter, c'est ton droit, je te dis comment faire . " . Il y a des sujets qui ne seront jamais totalement "neutre". Ceux qui disent etre neutre sont en fait "pour" car ils accepte l'idée que soit un bien .

Rédigé par : gipsy | 24 jan 2017 13:43:03

@Bob, c'est quoi un site objectif en matière d'avortement?
Un site qui dit aux femmes que tuer son enfant est bien?
Ou un site qui dit aux femmes que c'est un crime? Et bien , le seul qui dit la vérité est le deuxième.
Notons qu'aucun site actuel qui veut dissuader du crime d'avortement ne parle de crime, ce qui est une omission.
Quand les femmes cesseront d'accepter d'être prises par des abruties par la maffia féministe et la horde de mecs jouisseurs, immatures et égoïstes, elles cesseront de participer au massacre des innocents.

Rédigé par : toto | 24 jan 2017 13:51:15

Comme il a perdu d'avance, nous sommes foutus. Pauvre Poisson !

Rédigé par : Jean Ferrand | 24 jan 2017 15:54:12

Bien d'accord avec Lionel, malheureusement.
Et je ne vois pas pourquoi, ni comment, le caniche de Sarko changerait quoi que ce soit.
Sous ses faux airs de roquet rebelle, il reste bien le toutou de l'UMPS.
Après avoir fait pipi sur les jambes de Sens Commun, il vient manger ses croquettes dans la main de NKM: ça promet !
A la niche !

Rédigé par : HAL | 24 jan 2017 16:16:11

Il y a des fausses informations mais c'est dans le site du gouvernement qu'on les trouve...

Rédigé par : DUPORT | 24 jan 2017 16:38:43

@bob
Parce que l'objectivité selon vous serait de ne pas chercher à dissuader d'assassiner un enfant ??

Rédigé par : DUPORT | 24 jan 2017 16:41:28

@Bob N'ayant consulté aucun de ces sites, je ne me sens pas qualifié pour dire s'ils sont ou non objectifs.
je dirais simplement que si le site gouvernemental était objectif (ce qu'il ne serait pas si j'ai bien suivi le débat), les sites anti-avortement auraient peut-être une approche différente. A partir du moment où un site "officiel" (du gouvernement) n'est pas objectif, pourquoi voulez-vous que les "anti" se donnent des verges pour se faire fouetter ? A malin, malin ennemi, il n'y a aucune raison pour faire le jeu de l'adversaire...CQFD.

Rédigé par : vaucenay | 24 jan 2017 17:17:30

Complètement d'accord avec JF POISSON. L'arsenal juridique est bien suffisant en l'état : si quelqu'un ment, on peut saisir la justice ; inutile d'en rajouter. Amusant le parallèle avec le site (menteur si j'ai bien compris) du PS.
L'action actuelle du gouvernement est la mise en place d'une nouvelle loi liberticide, s'ajoutant à celles que nous connaissons déjà en France où le premier mot de notre devise nationale, "LIBERTE", est violé à répétition ce qui ne gêne pas le Conseil Constitutionnel. Au départ, je trouvais que cet organisme était une bonne chose pour empêcher, justement, une majorité éphémère (par hypothèse) de faire n'importe quoi au plan des lois : j'ai vite déchanté ; ledit organisme est aux mains du Gouvernement. Il conviendrait de le supprimer ce qui, en plus, générerait des économies ! Idem pour le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) dont on a pu mesurer la partialité dans l'affaire de la pétition anti mariage homosexuel entre autres.

Rédigé par : vaucenay | 24 jan 2017 17:30:30

L'UM/PS (ou herpès, lui incurable) continue car très peu de députés ou sénateurs L.R sont montés au créneau, alors que ce projet de loi ne concerne pas seulement l'avortement, mais aussi la liberté d'expression.
La loi Gayssot a de beaux jours devant elle, avec tant de lâches !
Concernant l'avenir de J.F Poisson et les services qu'il, pourrait rendre au pays, une caste (encore UMPS) s'est entendue pour verrouiller l'élection présidentielle, en augmentant les parrainages et en permettant aux mêmes partis (d'ancien pouvoir)de geler pour eux les parrainages excédentaires dont les nouveaux-venus ne pourront disposer.
Le Conseil Constitutionnel n'a rien trouvé à y redire !

C'est ça la démocratie que le monde entier (trémolos de rigueur) nous envie ?

Alors, Poisson, Tauzin, etc., allez vous rhabiller. La France peut crever, avec une telle caste, à moins que . .

Rédigé par : périscope | 24 jan 2017 17:43:15

Il était temps !
A priori c'est déjà dit pour le FN. Il serait honnête que nos milieux en parlent.
Enfin bon, tout çà sera mis au grand jour le 4/5 Février

Rédigé par : JFB33 | 24 jan 2017 18:05:38

@Michèle et Lionel Bardinet :
Attention n'oublions pas que le 36 novembre 2014, François FILLON ainsi que Jérôme CHARTIER et Thierry SOLERE ses actuels portes-parole, accompagnés notamment de NKM, PECRESSE et Christian JACOB faisaient partie des 37 députés UMP (sur 197 députés UMP) venus voter avec les socialistes pour réaffirmer le droit fondamental à l'IVG en France et en Europe.

Rédigé par : Godefroid de Couillons | 24 jan 2017 18:17:50

@godefroid
Je ne me fais aucune illusion, mais alors aucune, sur Fillon.Et encore moins sur l'appareil dont il dépend.

Rédigé par : Lionel Bardinet | 25 jan 2017 08:18:14

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige