« 19-21 mai : retraite pour hommes aux Barroux | Accueil | Nicolas Dupont-Aignan accuse la fausse démocratie et quitte le plateau de TF1 »

19 mars 2017

Attentat au FMI à Paris : la piste de l'ultra-gauche

Unknown-16Et oui ce n'est pas un coup de l'extrême-droite :

"Après l’explosion d’un courrier piégé dans les locaux du Fonds monétaire international à Paris, jeudi 16 mars en fin de matinée, l’enquête « s’oriente » vers la piste de l’ultragauche grecque [...]Un lien a été rapidement fait avec un autre acte du même type, commis à Berlin, mercredi 15 mars et revendiqué jeudi au matin par le groupe anarchiste grec nommé « Conspiration des cellules de feu ». Un plan baptisé du nom de « Nemesis » (« justice » en grec). [...]

La Conspiration des cellules de feu est un groupuscule relativement connu des services de police européens. Apparu en 2008, il s’inscrit dans la mouvance anarchiste et d’extrême gauche toujours active en Grèce. Il a depuis été à l’origine de plusieurs actions violentes, notamment contre la résidence d’un procureur en 2009, contre le tribunal de Salonique ou encore contre le Parlement grec, en 2010. [...]"

Qu'en pensent nos nombreux candidats d'extrême-gauche à la présidentielle ?

Posté le 19 mars 2017 à 15h16 par Michel Janva | Catégorie(s): Communisme , France : Société


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige