« Vers la disparition de la francophonie au Moyen-Orient ? | Accueil | Gleenend : pour en finir avec l'infidélité »

17 mars 2017

Des paroles et des actes : François Fillon promet d'abroger une loi contre laquelle il n'a pas voté

On découvre dans Famille chrétienne que François Fillon promet d'abroger la loi portant sur le délit d’entrave numérique à l’avortement s’il est élu à la présidence de la République.

« Le texte ne me convient pas. Il existe déjà des lois pour réprimer les propos ou les actes contraires à la liberté ». « J’étais contre l’instauration du délit d’entrave numérique et je constate que la décision du Conseil constitutionnel conforte mon idée qu’il faut prendre garde à la liberté d’expression. Il est en effet paradoxal de brader une liberté au nom d’une autre liberté ».

On se demande bien pourquoi il n'était pas à l'assemblée lorsqu'il aurait fallu voter contre cette loi.

Posté le 17 mars 2017 à 17h24 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Avortement , France : Politique en France


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige