« Comme la sédation jusqu’à la mort n'est pas « officiellement » de l'euthanasie, les soignants ne peuvent pas invoquer l’objection de conscience | Accueil | Nous n’en sommes plus au temps de l’insécurité culturelle, mais à la confrontation concrète »

21 avril 2017

Le "vivre-ensemble" version émirienne

Unknown-6Un lecteur du Salon Beige en déplacement professionnel à Dubaï soumet à nos réflexions la solution Émiratie du "vivre ensemble" :

  • Ici il y a 80% d'immigrés, oui  je dis bien 80 % et il n'y a aucun problème de vivre ensemble, aucune insécurité, aucun communautarisme, aucun racisme ! Pourquoi ?
  • Il n'existe pas de droit du sol
  • Il n'existe pas de double nationalité
  • les visas maximum sont de 3 ans
  • la moindre condamnation et le visa est supprimé et l'individu expulsé (après avoir effectué sa peine)
  • Le vol d'une tablette de chocolat dans un magasin provoque l’expulsion de l'individu
  • Toutes les religions sont admises et le culte est libre mais la religion officielle est l'Islam, il y a l'appel du muslim dans les centres commerciaux.
  • 100% des postes dans les administrations, la police, l'armée sont réservés aux nationaux.
  • Lorsqu'un étranger veut créer une entreprise aux EAU il doit avoir un actionnaire local
  • Résultat, plein emploi et salaires 40% plus élevé qu'en France.

Alors deux questions :

  • Pourquoi ce qui marche ailleurs ne marcherait pas chez nous ?
  • Pourquoi lorsque ces mesures sont appliquées dans un pays étranger nous appelons cela "du bon sens " et lorsque quelqu'un le propose chez nous ont le traite de fasciste ?

Posté le 21 avril 2017 à 13h54 par Michel Janva | Catégorie(s): Immigration , Pays : International


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige