« 20-21 mai : pardon de St Patern à Vannes | Accueil | 2 juin : conférence à Marcigny (71) sur le Comte de Précy »

20 mai 2017

C’est arrivé un 20 mai…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

L'Empereur Constantin convoque le tout premier concile œcuménique à Nicée, dans le but d'établir l'unité de l'Église en Orient comme en Occident. Le concile met fin au conflit causé par l'arianisme, lequel nie la nature divine du Christ. En effet, le Fils de Dieu est considéré comme "consubstantiel", c'est à dire de nature semblable, au Père. De plus, les évêques adoptent le Symbole de Nicée, profession de foi chrétienne, et définissent la date précise du jour de Pâques.

Le traité est signé entre Philippe IV le Bel et Édouard Ier d'Angleterre. La France restitue l'Aquitaine (la Guyenne), à condition que le roi d'Angleterre rende hommage pour ses possessions continentales.

Il s'installe à Calais. La conquête de la ville a lieu le 14 juin suivant, au cours de la célèbre bataille des Dunes. Voir la chronique du jour.

La conquête de Minorque a lieu au cours de la guerre de 7 ans. L'investissement a commencé le 18 avril, date à laquelle les troupes du maréchal de Richelieu ont entamé la conquête de l'île. Le 20 mai, la coalition franco-espagnole remporte une grande victoire navale contre les Anglais. En effet, la flotte de Toulon commandée par La Galissonière, intercepte et repousse l'escadre anglaise venant de Gibraltar pour porter secours aux Anglais assiégés. Voir les chroniques du 18 avril, du 27 juin et du 29 juin.

Homme d'Église, ordonné prêtre le 22 juillet 1816, pédagogue averti, Marcellin Champagnat, est né le 20 mai 1789. Il fonde la société des frères maristes en 1817, à La Valla-en-Gier, dans le département de la Loire. L'objectif est l'éducation des jeunes gens pauvres des campagnes Marcellin Champagnat, meurt d'un cancer en 1840. Il est canonisé par le pape Jean Paul II le 18 avril 1999.

En effet, la France a déclaré la guerre à l'Autriche le 20 avril.

Il est dessiné par David à la demande de la Convention ; mais les trois couleurs sont présentes sur les drapeaux français depuis très longtemps, exemple.

Drapeau des Compagnies franches de la marine de 1690 à 1761.

 

La loi de ce jour rétablit la traite et l'esclavage dans les colonies françaises (Martinique, Guadeloupe, Réunion).

17 États signent à Paris la Convention du mètre. Ce traité international décide de la construction d'un nouveau prototype du mètre. Le célèbre mètre étalon en platine iridié est ainsi déposé au Bureau international des poids et mesures (BIPM) dans l'enceinte de Pavillon de Breteuil à Sèvres.

De 1884 à 1888, Léonce Lagarde conduit une habile et dynamique politique pour asseoir la France sur le pourtour du golfe de Tadjoura, tout en nouant des liens d'amitié avec le roi du Choa qui, sous le nom de Ménélik II, devint empereur d'Ethiopie en 1889. Il favorise la naissance de Djibouti, amenée à devenir la tête d'une pénétrante ferroviaire. Par décret du 20 mai 1896, naît la Côte française des Somalis, avec comme chef-lieu, Djibouti qui détrône irrémédiablement Obock. En 1946, la colonie devient un Territoire d'outre-mer avant d'accéder à l'indépendance en 1977.

A 7h40, à New York, Charles Auguste Lindberg à bord du Spirit of Saint Louis décolle pour tenter la première traversée de l'Atlantique en monomoteur sans escale (33 heures 30).

Né le 14 mai 1905 à Neuilly-sur-Seine et mort le 20 mai 1974 à Paris, Jean Daniélou est un prêtre jésuite français, théologien de renom et académicien en 1972. Créé cardinal par Paul VI en 1969, il est sacré évêque le 19 avril 1969. Voir la chronique du 14 mai.

Dans la presse du jour, une grande photo sous laquelle on peut lire : « La chapelle de vacances de Ferrette, dépouillée des objets du culte catholique, a abrité le 7ème colloque franc-maçon du droit humain. Une tenue blanche a été ouverte et célébrée devant les invités dont Mr Bockel (catholique), maire de Mulhouse.

Cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et des mœurs (Editions de Chiré page 365)

 

Posté le 20 mai 2017 à 05h17 par Lois Spalwer | Catégorie(s): Histoire du christianisme

Commentaires

20 Mai 325 : le concile de Nicée a fixé notre christianisme.
En effet, si le christianisme s'est implanté tout de suite dans le monde entier connu alors, il y a eu de nombreuses amalgames avec les religions précédentes, comme nous le fait découvrir l'archéologie moderne.

Rédigé par : Albain | 20 mai 2017 15:04:26

Marcellin Champagnat eut, entre autres) comme collègue au petit Séminaire de Verrières en Forez (42), un dénommé Jean Marie Baptiste Vianney, futur Curé d'Ars.

Rédigé par : P2MD | 20 mai 2017 20:52:43

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige