« C’est arrivé un 12 juin… | Accueil | NKM (18%) largement devancée par le candidat LREM (42%) »

12 juin 2017

Henri Guaino critique vivement l'électorat bourgeois de droite

Ses propos ont choqué les journalistes mais il s'agit d'une belle épitaphe pour la pseudo-droite :

"Maintenant je suis libre. Enfin libre ! Je suis allé au bout du bout de mes engagements politiques. Cela fait plus de trente ans : un seul mandat de député qui vient de s'achever. J'ai épuisé le sujet (...) L'électorat qui a voté aujourd'hui dans la 2e circonscription de Paris (Ve, VIe, VIIe arrondissements de Paris) est à mes yeux, à vomir. Vous m'entendez bien, à vomir. Entre les bobos d'un côté qui sont dans l'entre-soi de leur égoïsme. Et puis il y a cette espèce de bourgeoisie traditionnelle de droite, qui va à la messe, envoie ses enfants au catéchisme et puis après votent pour un type qui pendant trente ans s'est arrangé à tricher par tous les moyens (...)

Je constate ce qu'ils ont fait au moment de la primaire, je constate pour qui ils ont voté, contrairement à tous leurs préceptes moraux, cette hypocrisie du socle sociologique sur lequel la droite s'est rétrécie. Ça fait des années que je suis dans cette famille politique. J'y suis rentré dans les années 80. A l'époque, il y avait des Messmer, des Chaban, des Debré, l'héritage du gaullisme, des Séguin, des Pasqua... Maintenant, on se retrouve avec les gens que vous voyez, qui, franchement, ne méritent pas le respect parce qu'entre les opportunistes, les affairistes, les menteurs (...)"

Posté le 12 juin 2017 à 06h39 par Philippe Carhon | Catégorie(s): FR , France : Politique en France

Commentaires

enfin un qui n'use pas de la langue de bois

Rédigé par : bébert | 12 juin 2017 07:01:32

Amen !!!

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 12 juin 2017 07:20:05

Il a tout dit.

Et cette "droite" fait cela depuis bien longtemps, Léon Daudet la dénonçait déjà avant la Première Guerre.

Rédigé par : roissard | 12 juin 2017 07:20:11

Il est à souhaiter plus fort encore que Dieu ne vomisse pas ceux qui préfèrent l'idole argent au Dieu Créateur ! Que Dieu ait pitié de nous !

Rédigé par : Gipsy | 12 juin 2017 07:24:34

Peux t'on lui donner tort?

Rédigé par : Stephe | 12 juin 2017 07:35:56

On comprend H.Guaino et on lui souhaite de reprendre bientôt à la Comédie Française le rôle d'Alceste.

Rédigé par : valere | 12 juin 2017 07:41:07

Bien dit Mr Gueno !

Rédigé par : amfa | 12 juin 2017 07:44:14

Henri Guaino a raison. Je compatis, parce qu'on a les mêmes à Versailles...

Rédigé par : René Clémenti | 12 juin 2017 08:31:17

Bravo monsieur Guaino......mais bigre, il était temps que vous réalisiez!

Rédigé par : HG | 12 juin 2017 08:33:37

On peut comprendre l'amertume de Mr Guaino .
Si Macron et sa clique ont gagné : c'est la France qui a perdu !
Finalement les abstentionnistes sont dans le vrai , voter ne sert à rien , tout est ficelé d'avance .
La démocratie en France est morte , nous allons nous en rendre compte très vite .

Rédigé par : Jean Bidel | 12 juin 2017 08:52:18

Et les mêmes à Saint-Germain-en-Laye.
Cathos, bourgeois, "pétés de thune", tout le temps à la messe, mais aussi "mal baisées" et "mal baisants", qui ont trouvé dans le jeune et beau Macron une nouvelle idole, peu importe qu'il soit parti pour leur ponctionner sérieusement leurs retraites et leur fortune.

Rédigé par : Tranureau | 12 juin 2017 09:19:00

Dans la ligne de ce très pertinent mot : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/05/question-pour-une-bande-champions.html

Rédigé par : Oncle Donald | 12 juin 2017 09:21:03

Ce qu'il dit est vrai, mais laisser Dupont-Aignan partir tout seul au front c'est aussi un peu à vomir...

Rédigé par : HR | 12 juin 2017 09:53:12

Monsieur Guaino pourquoi ne pas reconstruire une nouvelle droite avec monsieur Poisson et quelques autres venant de divers horizons mais ancrés dans leurs convictions de vraie droite car un espace vient enfin de se libérer ,nous allons nous en apercevoir très bientôt !

Rédigé par : claude de rouen | 12 juin 2017 09:55:38

s'il n'y avait qu'à Versailles qu'il y a les mêmes, ce ne serait pas trop grave, malheureusement !

Rédigé par : gaudete | 12 juin 2017 10:03:37

Bien d'accord !
Il faut dire que ces "braves" cathos-Janus au double visage, sont efficacement cornaqués par des évêques, eux-mêmes très ambigus.

Rédigé par : Exupéry | 12 juin 2017 10:09:09

Henri Guaino n'avait qu'à rejoindre le FN.
Même chose pour la bonne ville de Saint-Germain en Laye : de la droite bobo catho qui est totalement illogique avec elle-même. A vomir aussi.

Rédigé par : Sandrine | 12 juin 2017 10:10:49

Depuis le 24/03/2013 , alors que j'étais bien entouré sur l'avenue de la Grande Armée , j'ai toujours considéré Henri Guaino , en l'entendant de vive voix , comme un Grand Homme , un homme juste. Hélas , ils sont encore trop peu nombreux ou trop dispersés. Mais le temps viendra ou la Justice l'emportera.

Rédigé par : J-Christophe | 12 juin 2017 10:11:26

Henri Guaino a tout à fait raison. Mais il oublie une chose, en votant pour lui, cela n'aurait rien changé. Les neo-cons donnent les ordres par le biais de Bruxelles. S'il était logique avec lui-même, il se serait présenté pour un parti demandant le frexit. Tous ces gens comme il dit, qui vont à la messe et qui votent contre la sortie de l'Union Européenne sont "à vomir" comme il dit si bien.

Rédigé par : Atlas | 12 juin 2017 10:26:55

Ha ha ha ça fait du bien d'entendre ça, merci pour ce bol d'air! La franchise et le rire vrai sont devenus si rares! On a l'impression d'entendre Gabin. Donnez-nous encore de telles paroles!

Rédigé par : ODE | 12 juin 2017 10:36:11

Merci à M.Guaino,mais il n'y a pas que sa circonscription qui est touchée... ce ras de marée macroniste est à vomir.Prions pour la France.

Rédigé par : Anne | 12 juin 2017 10:52:57

Ah, enfin quelqu'un de courageux ! Ça fait du bien.
Eh oui, "cette espèce de bourgeoisie traditionnelle de droite" fait partie des 70 % qui a voté pour Macron.
Tout à cause du prince du mensonge.

Rédigé par : Louis IX | 12 juin 2017 11:01:10

Plus de 30 ans pour comprendre ce qu'était vraiment la droite dite "républicaine", c'est quand même long ! Et quand on l'entend dire qu'un Chaban, un Debré ou un Pasqua étaient beaucoup plus respectables, on se dit qu'il est bien naïf...

Rédigé par : Rivarol | 12 juin 2017 11:23:06

Pour ma part, je trouve que Guaino n'est pas correct.
Il insulte les électeurs mais lui même a toujours appartenu à une pseudo droite souverainiste ; il a été proche de Seguin et n'a pas été très correct avec le FN entre les deux tours. Pas très courageux pendant 30 ans, il n'a jamais été clair sur les enjeux de civilisation.
En réalité, il a le même logiciel politique que Philipot mais n'a pas eu le courage de préconiser l'alliance avec le FN.

Rédigé par : xavier | 12 juin 2017 11:41:38

Est-ce que Guaino était pour le frexit ? Non. Alors pourquoi parler de Messmer, des Chaban, des Debré, l'héritage du gaullisme, des Séguin, des Pasqua.. ? Eux auraient été frexit !

Il est lui-même pris dans la propagande européenne comme l'est le journaliste Loïc de la Mornais avec le brexit, en allant jusqu'à instrumentaliser les morts....
https://www.youtube.com/watch?v=sYtKl1rBUN0

Il n'a pas compris qui était derrière Macron ! Si Macron bénéficia de donateurs clefs :
George Soros : 2.365.910,16 €
David Rothschild : 976.126,87 €
Goldman Sachs : 2.145.100 €
C'est tout simplement parce qu'il était pro Union Européenne. Ces donateurs sont pro neo-cons et ont participé à la mise en place de cette dictature européenne.

Bref, un politicien qui est anti-frexit n'est pas crédible.

Rédigé par : Otho | 12 juin 2017 12:02:17

C'est lui qu'on aurait dû avoir pour président ! Il a fait les Manifs pour tous, il est la vraie droite. Que les français ne viennent pas se plaindre d'avoir des enfants formatés à l'école par Madame Schiappa et son égalité des sexes avec encore et toujours l'idéologie de la théorie du genre. La dictature des minorités (PMA, GPA), le déferlement migratoire, etc...

Malgré les Manifs pour tous, l'endoctrinement de nos enfants continue dans nos écoles :
https://www.youtube.com/watch?v=2tTwBOR-fok

Rédigé par : Gigi22 | 12 juin 2017 12:07:10

"J'ai connu les Debrés, moi monsieur!" Et le premier d'entre eux, Michel, dit Michou la colère ou Fidèle castré. Plus Algérie française que lui tu mourais. Et il l'a bradée, sur ordre de mongénéral. Alors, qu'il s'en aille ce faiseur de discours faussement patriotiques. On les a assez vus ces barbouzards gaullistes. 1958-2017, la boucle est bouclée. C'est le bon côté du grand coup de torchon maqueronien, en attendant que leur chef, ce micro de Gaulle, passe très vite à la trappe...

Rédigé par : Marcos | 12 juin 2017 12:48:24

L intervention rafraîchissante et inattendue de Guaino m inspire deux réflexions:
1/ Mr Guaino fait ou à fait lui même partie de cette droite incohérente et frileuse qu il dénonce. Cela dit, il n y a se les imbéciles qui ne changent pas d avis, donc: honneur à lui.
2/ Lorsqu il évoque cette droite "un peu petainiste", pardon mais j ai du mal à suivre la... Quel est le rapport avec la choucroute?
Pourquoi aller nous chercher Petain dans l histoire?
Ca faut un peu point Godwin la et j ai du mal. D autant que j éprouve pour ma part respect et admiration pour Petain.
Et on ne peut pas dire que j éprouve ces sentiments pour les "bobos cathos" évoqués.
Je méprise au contraire leurs valeurs (boursières) plus que celles d autres partis. J ai plus de respect pour les adeptes de Lutte ouvrière que pour cette pseudo droite du portefeuille.

Rédigé par : Arwen | 12 juin 2017 14:52:58

Triste.

Heureusement, M. Guaino n'est pas à plaindre. D'ailleurs, il a l'air plus jeune que jamais.

Si sa nouvelle liberté lui permet de dire des choses qui secouent un peu les postures figées dans le formol, ou au contraire faussement cool...

Ni sanction, ni démission, nouvelle mission.

***

(Les journalistes: têtes à claques et totalement bidons)

Rédigé par : Avanti | 12 juin 2017 18:38:10

Vous avez raison Monsieur..
ils sont effectivement à vomir ces gens là..
électeurs qui ont voté macaron, un illuminati..
marchant délibérément sur toutes leurs "valeurs"..
en fait, de valeurs ils n'en ont point..
ils le payeront au prix fort..très vite..

Rédigé par : Soazig NEDELEC | 12 juin 2017 20:22:48

Bien résumé!
Merci M. Henri Guaino de votre franchise... et de nous dire ce que vous aviez sur le cœur.
Il y a eu M. de Villiers, M. Buisson et maintenant M. Guaino.
Ainsi, nous y voyons plus clair.
A qui le tour?
Tout cela confirme ce que j'ai constaté depuis un certain temps déjà!

Rédigé par : Patricia | 12 juin 2017 22:29:27

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige